Posts

Showing posts from 2007

FUCK THE ELEMENTS

Image
Je me rends compte qu’au Jour des vidanges, rayon des commentaires, je n’ai jamais insulté aucun lecteur, du moins jamais volontairement. De cela je me félicite. Je félicite aussi mes quelques fans assidus pour leur infinie politesse et leur constante jovialité. Cependant, l’injure est une garantie de succès : rien de mieux qu’une bonne chicane virtuelle pour attirer les lecteurs. Les insultes fusent, les répliques s’accumulent, le flux de commentaires augmente à vue d’œil, ce qui passe généralement pour un signe de popularité. Mine d’être un gai luron sans grande ambition, j’aspire à la gloire. L’idée seule de voir le Jour des vidanges trôner au panthéon des blogs me procure des frissons d’extase. Aussi, pour séduire la clientèle, ai-je décidé de devenir méchant, au risque de perdre quelques bons amis. Ne sachant pas à qui m’en prendre exactement, je vais fesser dans le tas, au hasard, sans discrimination :

MANGEZ DONC TOUS UN CHAR D’ÉLÉMENTS

(Ça fait mal, je sais, mais vous ne mérit…

LES HOSTIES D'AFFAIRES PLATES (édition du weekend)

Image
Comment vaincre l’orgasme en UNE leçon facile
Il suffit, au plus fort de l’acte sexuel, de revoir mentalement la photographie ci-dessous (en bas, niaiseux) spécialement conçue par des experts en manipulation subliminale pour favoriser l’impuissance et la frigidité...




Posologie : Une fois par jour, au matin préférablement, fixez l’image longuement sans fermer les yeux. Quand vous serez au lit avec votre partenaire sexuel et que monteront en vous des sensations électrisantes, l’image du MATELAS À RÉNOVER apparaîtra soudainement à votre esprit, coupant ainsi toute exaltation. Ainsi vous pourrez dire à votre partenaire "Excuse-moi, mais je ne suis plus dans le mood", vous lever, vous rhabiller et vaquer à des occupations autrement plus importantes (repeindre le plafond, regarder un documentaire sur le Pakistan au canal D, fabriquer des chandelles en forme de licornes ou prendre rendez-vous avec votre conseiller financier.) (Pour d’autres trucs faciles et épatants, consultez le …

FIGHT AGAINST POETRY!

Image
Causes possibles
Alimentation électrique absente
Aucune demande de chaleur
Délai de protection du compresseur activé

Remèdes possibles
Vérifiez le disjoncteur
Vérifiez les réglages de température
Raccordement inversé


Vous venez de lire "Le chauffe piscine ne démarre pas", écrit par Pompe Turcotte.



(Toujours en lutte contre la profondeur, la passion, et l’intensité, l’équipe du Jour des vidanges, en étroite collaboration avec la firme V&V, lance aujourd’hui une nouvelle gamme de « produits littéraires » à l’intention des lecteurs qui, comme Zhom, n’entendent rien à la poésie.)






ZHOM'S FUCKIN' CHRISTMAS GIFT

Image
La publication de mon article intitulé « On craque pour Sylvestre Angers » dans un magazine mondain et branché a fait de moi une véritable vedette du journalisme people. Les demandes d’entrevues s’accumulent. Par bonté et respect, j’ai accepté de me soumettre au jeu de l’entretient avec Stéphane Bureau lors de son émission « Jasons-en. ». Voici un extrait de cette interview fascinante.

Question : De quoi est-il question au Jour des vidanges?
-De géologie, essentiellement. Ce n’est pas vrai et pourtant c’est vrai. Un sage homme a dit « nous sommes tous des pierres », puis un autre aussi a dit « nous sommes tous des pierres. » J’aime cette magie. Le Jour des vidanges parle aussi d’agriculture et de viol.

Q : Le Jour des vidanges est en somme un laboratoire de création humoristique?
-Non, je ne parle essentiellement que de géologie, d’agriculture et de viol. Pourtant, ce n’est pas vrai. J’aime cette magie.

Q : Le génie de votre humour réside dans l’art de la répétition.
-Hein?

Q : Le génie de v…

Les nouvelles agricoles

Image
(Voici une dépêche de la presse canadienne qui devrait attiédir les ardeurs de certains énergumènes, pourtant supérieurement intelligents, qui sévissent à la rubrique des commentaires, ici au Jour des vidanges.)
Les gouvernements présentent un nouveau programme d'aide aux agriculteurs
Ottawa et Québec ont fait un beau cadeau de Noël aux producteurs agricoles en annonçant vendredi les modalités des mesures de soutien financier imaginées pour remplacer le Programme canadien de stabilisation du revenu agricole (PCSRA), jugé inadéquat et trop complexe. Quatre programmes distincts ont été annoncés, dont l'un baptisé Agri-investissement permettra aux agriculteurs de se constituer un coussin financier pour les années de vaches maigres avec l'aide de l’État. Chaque participant pourra déposer chaque année dans un compte un montant équivalent à 1,5 pour rendre ses ventes nettes ajustées. Les gouvernements égaliseront cette somme, pour un maximum de 22 500 $ par an. Les producteurs n&#…

LES HOSTIES D'AFFAIRES PLATES # 390a8975v

Image
Rares lecteurs habitués, vous savez tous que je suis un homme doux et bon, que je hais la bisbille, le malentendu, que je ne saurais jamais être vraiment méchant et que le Jour des vidanges n’est qu’un site de divertissement conçu à l’intention des gens qui, comme moi, rient d’un rien. D’étranges parasites ont choisi ma cour pour régler quelques comptes (voir les commentaires du post précédent.) J’ai cru d’abord à une bonne blague, mais non! Ces deux hurluberlus sont tout à fait sérieux et intenses. Je les remercie du fond de mon cœur pour avoir fait grimper, en 24 heures, le taux de commentaires laissés ici. Mais comme je déteste la chicane et que je suis un crisse de sensible, je vais les punir, et vous avec du même coup, pour aucune raison. Voici donc (gare aux âmes sensibles) une image extrêmement hideuse et révoltante tirée de mes dossiers secrets et que, par dignité, je m’abstiens de commenter.

CAYO LARGO # 2 : CARNET DE VOYAGE

Image
Voici quelques notules, quelques pensées écrites ici et là sur du papier cul durant mon séjour à Cuba.




À force d’observer l’incessant va-et-vient des vagues, j’en conclue que tout ce qui avance finit toujours par reculer, toujours sauf rarement. Je ne sais pas du tout ce que je veux dire et c’est très mal écrit.

Au bar de l’hôtel, je me suis fait passer pour un faux imposteur. Il n’est rien arrivé.

Tous les Cubains s’appellent Luis, même Fidel, mais il ne le sait pas, et si on le disait ce ne serait plus drôle du tout. Bonsoir.

Il y a un œuf au plat, du poisson et des concombres dans mon hamburger (véridique!)

De façon subliminale, Fidel Castro évoque à l’esprit France Castel, surtout mercredi dernier vers 2h du matin, mais vous n’étiez pas moi à ce moment-là (étiez-vous moi mardi? Serez-vous moi demain? Questions! Questions!)

Idée de roman : Quelqu’un arrive, un autre s’en va, le premier s’en va aussi, imitant l’autre, l’autre revient et attend quelqu’un. (Qui dois-je approcher? Boréal? Ga…

CAYO LARGO # 1

Image
Pour briller en société il est bien vu de lever le nez sur les voyages organisés auxquels il faudrait préférer l’aventure et la libre exploration. Les voyages organisés, autant de « pièges à touristes », n’ont pas la cote chez les branchés, adeptes de tourisme extrême. Or, j’aime l’exotisme en stuc. J’aime ce qui est à peu près faux. Sol Cayo Largo est un grand décor monté de toutes pièces par de vils entrepreneurs et entièrement conçu pour le confort et le plaisir paresseux des parvenus cheap. Parfait! J’aime mon confort. J’aime les draps propres. J’aime les buffets à volonté. J’aime les plages lisses. J’aime savoir qu’à deux pas de ma chambre il y a un débit de boisson ouvert 24 heures sur 24. Et j’aime être servi. J’aime être traité en prince par des indigènes pauvres, dociles et souriants. Il faut apprendre à profiter de n’importe quoi avant que tout ne s’écroule. Je finirai mes jours à Cayo Largo sur une chaise pliante, bière en main, sous un gros soleil quétaine, me disant « Hos…

BESOIN D'UN BREAK 2

Image
Arrangez-vous avec ça, trouvez de quoi, faites-moi rire

BESOIN D'UN BREAK

Image
Votre humble scribe et son équipe (alias Luigi) délaisseront cette semaine Le Jour des vidanges pour des raisons d’hygiène mentale. D’ici notre retour nous vous proposons de méditer longuement sur cette mystérieuse formule algébrique issue de l’imagination débordante du chanteur Poche Pilée.
2 (X-80) +45
Remplacez le X par un nombre. Après calcul, vous obtiendrez un nombre. Vous verrez, c’est magique. Si le coeur vous en dit, faites-nous part de vos résultats!
(Et ne me faites pas chier avec la photo. Je m’en calice.)

Faisons chier

Image
Cette fois, c’en est assez. J’étouffe sous ce masque de « clown tragique », de « saltimbanque de l’absurde », enfin dans ce costume foufou et farfelu « d’hostie de mongol à batterie. » Il est grand temps que je me préoccupe de choses intellectuellement élevées. À force de jouer les zouaves, j’en ai oublié l’essentiel : La littérature, la philosophie, la spiritualité, la vie, l’amour, la mort, et surtout ces trois DVD porno en retard depuis des mois (ça va me coûter un bras!) Aussi ai-je décidé de créer, sur une gosse, ce magnifique périodique littéraire, avec l’aide du Conseil des arts, de la librairie Olivieri, du département de philosophie de l’université de Montréal et de mon bon ami Luigi qui travaille dans l’import export « d’objets.» (Sacré gaillard, ce Luigi! Quand je l’interroge sur son métier, il répond toujours : « Don’t ask. »)

Je propose aujourd’hui ce deuxième numéro de EQ (Essence/Quintessence) lequel porte sur la thématique de l’assouvissement des masses aux dictats de …

WELCOME TO MY NIGHTMARE

Image
Camarade Archet m’apprenait récemment l’existence d’une vidéo, apparemment très populaire, où il serait essentiellement question de coprophagie et de régurgitation : On y verrait deux jeunes femmes dévorer leurs excréments et, par après, restituer l’excédent dans un « bouche à bouche » infernal. Caca, vomi, il n’en faut pas plus pour attiser ma curiosité. Mais, étant de nature sensible, je n’ai pas osé visionner ce scabreux document. L’idée seule de l’ingurgitation de fèces et, pire encore, de vomissures putrides, me rend fiévreux. Pris de nausées, j’ai dû sortir et trouver quelque réconfort dans l’air purificateur de l’hiver. J’ai marché, longtemps, tâchant péniblement d’effacer de mon esprit mille images décadentes : Je voyais d’immenses cuves remplies de charogne liquéfiée se déverser sur mon corps nu, je me voyais noyé dans une marre de saumure pourrissante et nauséabonde, mélangée à une sorte de gelée brunâtre semi liquide. Je me voyais suffoquer sous des masses de jello à saveu…

VEEZES & VOZERS' SPECIAL GIFT

Image
Veezes & Vozers’ Special Christmas Gift
Are you tired of all those cheap things and toys you receive every once in a year as «Gifts » from people you don’t even want to be seen with? At V&V, we have the fucking crap dreams are made of. For Christmas we offer you as a “collectible item” this authentic 100% DEAD COELACANTH (12.99$ with a booklet, a poster and some dirty pictures of Romanian preteen boys.) The COELACANTH is the common name for an order of fish that includes the OLDEST LIVING LINEAGE OF JAWED FISH known to the world. YOU JUST FUCKING NEED IT. Why wait? Move your ass and call now you lazy slob!
1-785-556-71065-8885 (Venezuela. Ask for Roberto.)
Veezes & Vozers Industries
V&V’s 100% DEAD COELACANTH
-It’s totally dead!
-Does not talk!
-Scares children and old ladies!
-You can just look at it without leaving your easy chair!
-Fits on a wall as a “scientific artifact”!
-Makes you look “hip” or “different”!
-You can “fish fuck” a friend with!
-“Anal fin” included (see pictu…

LE FOND DU BARIL

Image
Pour en finir avec la Commission d’enquête sur les accommodements raisonnables, l’immense équipe du Jour des vidanges vous propose une dernière tranche de conversation intime sur MSN, traquée vers 22h samedi dernier, entre les commissaires Gérard Bouchard et Charles Taylor. (C’est le dernier topo sur le sujet, je vous le jure.) Taylor : Allo boubou!
Bouchard : Arrête de me niaiser
Taylor: What’s up?
Bouchard : Je regarde Loft Story
Taylor : Toi???!!! LOL!
Bouchard : Ne ris pas, c’est vrai! Vu sous un angle sociologique, cette émission populaire propose, de manière naïve et même involontaire, un portrait fascinant de la jeunesse franco-québécoise dite de souche, le Loft étant évidemment une sorte de microcosme de notre société.
Taylor : Moi, je regarde un documentaire sur le Kurdistan au Canal D, en attendant la pizza.
Bouchard : Encore de la pizza?
Taylor: I can’t help it
(Silence)
Bouchard : Bien sûr, je ne crois pas que Loft Story soit un « miroir » de la société québécoise actuelle. Ou s’il …

JEU AMUSANT POUR LES MONGOLS

Image
JEU AMUSANT POUR LES MONGOLS
(ÉDITION DU WEEKEND)
Hep! Mon mongol!
Sauras-tu reconnaître et identifier LA Monique dans cette batch de Monique?
Celui ou celle qui verra juste remportera l’un des trois prix suivants :

1- Un petit sac de cachous non salés (item usagé)

2- Ma bénédiction (item usagé)
3- Un long documentaire de l’ONF portant sur la vie d’un saumon. (Le cinéaste et son équipe ont suivi le poisson parcourant les rivières pendant plus de six mois en 1986. À la fin, Yvon le saumon meurt en se pétant la tête sur une roche.
Format : VHS. Durée : 4h30.

Bonne fin de semaine. Essayez d’avoir mal quelque part.

PHOTOROMAN À UNE SEULE IMAGE

Image
Amir : Rachid, mon frère. Es-tu prêt pour le Grand Sacrifice?
Rachid : Oui, Amir, mon frère, je suis prêt. Que la volonté d’Allah soit accomplie.
Amir : Ces chiens infidèles et leurs génisses lubriques périront par le feu.
Rachid : Il ne reste plus qu’un détail à régler.
Amir : Quoi donc, Rachid, mon frère?
Rachid : Aurais-tu vu mon gros sac bleu?
Amir : De quoi parles-tu, Rachid, mon frère?
Rachid : Tu sais, mon gros sac de sport bleu. J’en aurais besoin pour transporter les explosifs et je ne le trouve nulle part.
Amir : Par Allah! Rachid! Prend un autre sac!
Rachid : C’est mon sac préféré! Et les autres sacs sont trop petits de toute façon.
Amir : Le Grand Sacrifice aura lieu dans vingt minutes! Nous n’avons pas le temps pour ces bêtises!
Rachid : Tu es sûr de ne pas avoir vu mon gros sac bleu? Peut-être me l’aurais-tu emprunté sans m’en avertir? Je te pardonnerais, Amir, mon frère…
Amir : Rachid, mon frère, voilà que tu délires!
Rachid : Moi je délire? J’ai besoin d’un gros sac! Tu me vois …

L'ACTUALITÉ DES NOUVELLES # 1

Image
Avec ce nouveau webzine sensationnel, l’équipe du Jour des vidanges cherche à rejoindre le vaste public plus ou moins lettré, avide de scandales locaux et de faits absolument divers. Notre philosophie de marché est simple : Il ne faut pas attendre les lecteurs, il faut aller vers eux. Mieux, il faut aller chez eux. Il faut leur faire l’amour. Après, il faut s’en aller. Il faut oublier ses clés. Il faut revenir, s’excuser et s’en aller. Voici donc :

POLICE PLUS
L’actualité des nouvelles

TROIS BARBUS SALES SE MASTURBENT
Qu’elle ne fut pas la surprise de Michel (nom fictif) lorsqu’il a surpris trois individus louches s’adonner à l’exercice du « plaisir intime » dans un carré de sable infantile, à Roberval. Michel, encore sous l’émotion, raconte : « J’ai vu de mes propres yeux trois individus malpropres et barbus, éjaculer du sperme dans ce carré de sable. » Michel, sous le choc, ajoute « C’est effrayant en 2007 », avant de dresser un bras vers le ciel et de s’écrier « Oh! Un oiseau! »
UN PÉD…

VIDANGES D'AUTOMNE #1

Image
Il est temps pour moi de faire le tri. J’ai accumulé dans mes tiroirs secrets trop d’images magiques dont il faut pourtant me départir. Tirée de mon inestimable collection, voici donc une photographie sidérante qui prend littéralement aux tripes. Sa puissance d’évocation est telle que je me sens forcé à la contemplation silencieuse. Alors, sans plus de mots, je vous l’offre en toute amitié, braves compagnons de désespoir.

(Jeu amusant pour les mongols :
Trouvez Guy Mongrain sur la photo et risquez la chance.)

Encore la même affaire # 87587

Image
L’équipe du Jour des vidanges est d’avis que la commission Bouchard Taylor tourne en rond et se joint donc à l’immense majorité des médias lesquels s’accordent pour dire que la commission Bouchard Taylor tourne en rond. La plupart des chroniqueurs l’affirment sur toutes les tribunes : « La Commission Bouchard Taylor tourne en rond » et au Jour des Vidanges on ne veut pas être en reste : Oui, la Commission Bouchard Taylor tourne effectivement en rond. Voici l’extrait d’un forum de discussion inédit. Au micro : Gérard Bouchard, Charles Taylor, Richard Martineau et un rabbin.
Bouchard : À mon grand regret, je dois admettre que cette Commission tourne en rond.
Taylor : Je suis de ton avis, Boubou.
Rabbin : En quoi ?
Martineau : Hein ?
Rabbin : La Commission tourne en quoi ?
Bouchard : En rond.
Taylor : La Commission tourne en rond.
Martineau : Oui, elle tourne en rond.
Rabbin : En quoi voudriez-vous qu’elle tourne ?
Bouchard : Hein ?
Rabbin : Vous affirmez tous que la Commission tourne en rond. Mai…

LES HOSTIES D'AFFAIRES PLATES # 29764

Image
En page 5 du Journal de Montréal aujourd’hui : Un bulletin « ultra catholique » est distribué régulièrement, avec les fascicules et les coupons rabais ordinaires, dans ces ordures instantanées qu’on appelle les « Publi-Sacs. » Je n’ai pas l’habitude de fouiller les « Publi-Sacs » que je jette spontanément à la poubelle en signe de protestation contre l’environnement (pourquoi recycler du papier? Le bois est laid et les arbres sont méchants. Et s’il n’est pas heureux ici, l’environnement n’a qu’à retourner dans son pays.) Vous savez tous que Le Jour des vidanges veut propager, via l’humour consensuel, les paroles christiques : Séparer la chèvre de l’ivraie, ménager le bon grain et le chou, manger du pain et partager l’autre joue. Le Jour des vidanges encourage, de manière subliminale, les vertus du catholicisme, et j’applique quotidiennement ce que j’appelle « la technique Jésus. » Immédiatement applicable, la « technique Jésus » est d’une simplicité désarmante : Il suffit de mourir l…

HAPPY FUCKIN' HALLOWEEN

Image
KILL OR DIE!

HÉROUXVILLE EN DIRECT

Image
Hérouxville d’heure en heure
Dimanche 28 octobre 2007

7h : Un individu aurait été aperçu près d’un endroit.

8h : Mme Odette Gagnon aurait effectué une « motion locomotrice » en se déplaçant d’un point A à un point B.

9h : La police annonce que l’individu aperçu près d’un endroit transportait un sac. Les médias de la communauté en parlent déjà comme de « L’homme au sac. »

10h : Les experts se prononcent sur le cas de Mme Odette Gagnon, laquelle, voulant aller quelque part, aurait été surprise en « processus de mouvance. »

11h : L’affaire de « l’homme au sac » fait beaucoup parler. La mairie cherche à rejoindre Claude Poirier. Monsieur Poirier répond, via la messagerie téléphonique vocale, qu’il n’est « pas là présentement. »

12h : Interrogé à son domicile, Paul Gagnon, l’époux de Mme Odette Gagnon, est formel : Sa femme voulait simplement « aller chier », d’où ses déplacements locomoteurs.

13h : Nouveaux rebondissements dans l’affaire de « l’homme au sac. » Il appert qu’un autre individu, ide…

BULLETIN DE HÉROUXVILLE

Image
Par André Drouin

Les gens de Hérouxville en ont assez de nous faire rire d’eux. La vérité est une autre. Les immigrants de races, qu’ils proviennent du Ghetto ou du Canneberge, sont invités à être bienvenus parmi notre communauté. Les villageois d’ici n’accueillent pas les ethniques à coups de râteaux mais à coups de ragoût, délicieusement mijoté par le biais de mon épouse, Claude. Afin de leur agrandir l’ouverture, nous préparons de manière actuelle un projet tout simplement inventé. En effet, nous préparons ce projet car ledit projet nous tient à cœur. C’est dans cette optique que nous préparons le projet. « Mais de quel projet s’agissez-vous? », exige le citoyen en fumée. Des explications se méritent : Notre projet est intitulé « LE TAPIS RAISONNABLE » et son but vise à être concret. Toutes les chaumières du monde entier sont munies d’un tapis de bienvenue lorsque les conviés entrent pour déposer leurs chaussures. Hérouxville sera bientôt dotée d’un immense tapis de bienséance qu…

Commission Bouchard Taylor

Image
Toujours sur le qui-vive, l’équipe du Jour des vidanges a eu accès, grâce à des sources fiables, aux échanges MSN des honorables Gérard Bouchard et Charles Taylor. En effet, après de longues journées de consultation, tous deux regagnent leur chambre d’hôtel respective et communiquent via l’Internet. Voici un extrait de ces conversations.
(Avertissement : C’est vraiment plate à mort.)




Bouchard : Allo Charlie!
Taylor: Allo Boubou!
Bouchard: LOL. Ça te tente-tu d’aller prendre une bière demain soir?
Taylor : Mets-en! Je suis en train de capoter.
Bouchard: LOL. Moi itou. Veux-tu bien me dire dans quoi on s’est embarqué?!
Taylor : C’est vraiment une gang d’hosties de mongols.
Bouchard : Calice que j’ai hâte de crisser mon camp.
Taylor : Ça achève, ça achève.
Bouchard : CHU PU KAPAB!
Taylor : COME ON! Le pire est passé.
Bouchard : Tu penses?
Taylor : Oui. Le monde va se calmer. Dans une couple de mois, on n’en entendra même plus parler.
Bouchard : T’as probablement raison.
(Long silence)
Taylor : T’es touj…

LES ÉDITIONS JDV PRÉSENTENT...

Image
Ça y est! Le Jour des vidanges se lance dans l’édition. Mon excellent ami Daniel Pinard, avec qui je vais régulièrement tâter des courges dans le backstore du marché Adonis, s’est porté volontaire à la publication d’un nouveau livre de recettes. Je lui ai dit : « Laisse-toi aller, mon Danny, épate-nous! Tu as carte blanche. » Voici un court extrait de ce prochain ouvrage :


Mangeons-en donc un char
Avec Daniel Pinard



La Gibelotte gluante

« Étant d’un naturel pacifique et douillet, l’idée de la chasse évidemment me déplait. Hélas! Les grands discours végétariens n’auront eu raison de mes instincts carnivores : Quoi de plus exquis en bouche qu’une tranche de gibelotte sauvage, fraîchement épluchée, décornée vivante puis grillée à point par un viril chasseur du Saguenay. À ma grande honte, j’ai longtemps ignoré que la gibelotte était un cervidé. J’assimilais la bestiole à cette race d’animaux maigrichons et hystériques tels que la loutre, la mangouste, le lemming ou l’Anne-Marie Losique. La …

LES HOSTIES D'AFFAIRES PLATES # 9875

Image
À quoi bon se casser la tête et beurrer d’interminables tartines? Mon précédent post est, je m’en rends compte, beaucoup trop long, d’où la rareté catastrophique des commentaires (merci à toi, brave Maphto.) Fébrile et impatient, le lecteur n’a pas l’énergie ni le temps ni l’envie de lire des élucubrations sans fin et sans but. Je devrais le savoir. Il faut que ça flashe, il faut que ça clique. Voici donc, sans plus de niaisage, la photographie éblouissante d’un PLANTOIR À BULBES.




Les carnets du Loft

Image
Oui, l’équipe du Jour des vidanges a appris l’existence d’une saison complète de Loft Story parfaitement inédite (2004.) Les enregistrements ont malheureusement disparu, sans doute démolis et brûlés par quelque technicien soumis aux ordres des bonzes de TQS. Ne reste de cette série jamais diffusée que ce précieux témoignage écrit d’un des locataires du Loft, le vibrant Olivier, lequel a laissé un journal intime. Olivier était apparemment le « fragile » et « l’intellectuel » du groupe. Il s’est fait renvoyé au bout de trois heures seulement, à coups de 2 par 4. Voici quelques extraits de ce journal.



Carnets du Loft
Par Olivier



-Solitude. J’étouffe. Goût de poussière dans la gorge. Mélange de honte, de colère et de peur. Il y avait un soleil, là-dehors. Oui, j’ai souvenance d’un astre luisant. Il y avait un ciel. Il y avait des rires. Il y avait des enfants. Il y avait la vie. Je suis enfermé dans ce nouvel enfer qu’est le Loft depuis au moins douze minutes déjà. Qu’en sera-t-il dans deux …

DENIS SAULNIER : LA MORT D'UN MYTHE

Image
Je croyais avoir créé un mythe, voire une religion. Mais non. Vous m’avez tous abandonné : J’ai assisté, seul, à la première et ultime conférence de Denis Saulnier, lequel devait discourir à propos des mérites d’être là en général. Même Denis Saulnier était absent, laissant quelques chaises, un poster à son effigie et une grande plante verte, Raymonde, avec laquelle j’ai passé, somme toute, une excellente soirée. Nous avons parlé ensemble des enjeux de la commission sur les accommodements raisonnables et des photographies de la délicieuse Véronika de Loft Story publiées dans le magazine Dernière Heure. Denis Saulnier, c’est fini. Je pleure en tremblant mais je ne regrette rien. Demain sera fait d’une lumière nouvelle. I think I should get a fuckin’ life!

WEEKEND GIFT

Image
Il n’y a jamais personne sur la blogosphère les fins de semaine. Apparemment les gens ont ce qu’on appelle « une vie. » Alors, aux rares zombis qui traîneront jusqu’ici, par hasard, par ennui, ou pour se masturber avec enthousiasme devant des images qui redéfinissent la notion de pornographie, j’offre cette magnifique pièce de macramé synthétique, une image qui donne spontanément, de manière subliminale, mille envies audacieuses. Amusez-vous, bande de pervers. Faites des enfants ou du sport. Mangez des épinards ou Robert Bernard.

DENIS SAULNIER EXISTE POUR VOUS

Image
Denis Saulnier, c’est un peu ton frère…
Denis Saulnier, c’est un peu ton père…
Denis Saulnier, c’est un peu
TA VIE

Oui, pour me sortir de la tourmente morale, je consulte régulièrement cette affichette de Denis Saulnier. Je n’ai pas l’honneur de le connaître, ni de près ni de loin. Mais mon cœur, mon instinct et même mon corps me disent que Denis Saulnier existe. Et si ce n’est pas ce Denis Saulnier-là, un autre Denis Saulnier existe à sa place, who gives a fuck. Quel soulagement! Quel baume sur mon âme blessée. En cas de détresse, mes amis, pensez toujours à Denis Saulnier, l’homme qui existe.



Les prédateurs sexuels sur Internet (annexe)

Image
Je m’en voudrais de ne pas proposer au vaste public cette dernière tranche de notre immense dossier sur les prédateurs sexuels qui fréquentent l’Internet. Cette fois, l’équipe du Jour des vidanges a traqué un délinquant particulièrement vicieux qui essayait de soudoyer UN BLOC DE CIRE sur un site consacré à l’apiculture. Voici la retranscription intégrale de cette courte conversation qui donne froid dans le dos.




Monsieur : Salut, ça va?

(Long silence.)

Monsieur : Tu as quel âge?

(Long silence.)

Monsieur : T’es un G ou une F?

(Long silence)

Monsieur : Tu habites où?

Bloc de cire : À Roberval

Monsieur : Comment es-tu habillée?

(Long silence)

Monsieur : As-tu déjà fait l’amour?

(Long silence)

Monsieur : Es-tu toute seule en ce moment?

(Long silence)

Monsieur : Où sont tes parents?

Bloc de cire : À Roberval.


FIN

(C’est le dernier, je vous le jure.)


Les prédateurs sexuels sur Internet # 3

Image
Voici le dernier document de notre immense dossier sur la prédation sexuelle. Cette conversation, toujours prise sur le vif, défie l’entendement, d’autant plus qu’elle implique les forces de l’ordre. Ce court dialogue a été capté par l’équipe du Jour des vidanges sur un site de pipes à hasch offert aux 6-12 ans. Traumatisant.




Monsieur : Salut! T’es un G ou une F?

GRC : La Gendarmerie Royale du Canada vous a annexé à ses listes noires. Vos comportements délinquants sur Internet suscitent la suspicion de nos agents spécialisés depuis quelques temps. Nous ne sommes pas encore disposés à prendre des mesures concrètes mais sachez que vous êtes sous haute surveillance. Merci de votre coopération.

Monsieur : T’as quel âge?

(Long silence)

GRC : La Gendarmerie Royale du Canada n’est pas autorisée à divulguer ce genre d’information ni à poursuivre ici une conversation intime. Nous voulions seulement vous aviser que, par vos agissements sur l’Internet, vous courez de grands risques. Nous connaissons …

Les prédateurs sexuels sur Internet (suite)

Image
Sans le savoir, avec ses textes fantaisistes sur la gérontophilie, cette si aimable Archet m’a mis sur une piste. Toujours imitant les glorieux enquêteurs du Journal de Montréal, et toujours en vue de traquer un autre de ces odieux prédateurs sexuels qui profitent de l’Internet pour traquer leurs proies, j’ai convoqué l’équipe du Jour des Vidanges dans mon bureau. Je leur ai dit : « Les gars! Sachez que les maniaques ne sont pas tous nécessairement attirés par les enfants. Multiples sont les perversions. Allons fouiller ailleurs, sur les sites de conversation destinés aux personnes âgées, précisément, voir s’il ne s’y trouve pas des gens louches. » Nous avons visité plusieurs sites, dont « Vivre en mourant », « Cancer et intimité » et « Jouir tranquillement un peu.» Finalement, nos recherches nous ont mené au même calice de site poche sur la plasticine pour mongols où nous avons capté cette étonnante et déroutante conversation entre un hostie de cave d’une vingtaine d’années et une vi…

LES PRÉDATEURS SEXUELS SUR INTERNET (immense enquête)

Image
Suivant l’exemple des fougueux reporters du Journal de Montréal, l’équipe du Jour des vidanges (à savoir moi et mon ami dans ma tête) a cherché à traquer quelques-uns de ces odieux prédateurs sexuels qui sévissent sur Internet et qui inventent mille astuces pour s’attirer la confiance de jeunes filles mineures. En collaboration avec la SQ, nous avons coincé un pédophile à l’œuvre, alors qu’il placotait tranquillement avec une fillette de 10 ans sur un site de pâte à modeler destiné aux enfants en difficulté motrice. Voici la courte conversation dans son entièreté. Cela dépasse l’imagination la plus perverse, avis aux âmes sensibles :



Monsieur : Bonjour. Quel âge as-tu?

Fillette : 10 ans

Monsieur : Pourquoi?

Fillette : (long silence)

Monsieur : Aimes-tu Bruckner?

Fillette : Cé quoi?

Monsieur : Je ne parle pas de l’essayiste parisien qui torche des insanités comme « Le sanglot de l’homme blanc. » Je parle du compositeur Anton Bruckner.

Fillette : Je sait pas

Monsieur : Où habites-tu?

Fillette : …

THÉÂTRE D'ÉTÉ DE L' AUTOMNE

Image
Oui, amis des arts dramatiques et rocambolesques, le Festival d’été du théâtre d’été se poursuit cet automne jusqu’à ce qu’il soit fini vers la fin du mois d’automne ou avant le début de l’an prochain. Pour terminer cette saison d’été qui a porté fiers, nous sommes fruits de vous inviter à la pièce de théâtre d’été d’automne désopilante de drôlerie : Arrive avec ta tuque à un moment donné. Cette pièce de théâtre entièrement montée bénéficie de l’occasion de proposer une prestation primitive de l’acteur GABRIEL ARCAND, un acteur.

Cet été fut un succès non déclaré et plus d’une personne ont témoigné la joie d’assister le théâtre en jouissant. Notre équipe est satisfaite de cet état de fait.

GABRIEL ARCAND offrira donc son gros talent pour jouer le rôle d’un chauve sérieux qui se regarde à l’intérieur d’un miroir tout en psalmodiant du Shakespeare en hurlant tel un furieux intense de la soif de meurtre ou suicide.

L’histoire raconte l’histoire d’un groupe de personnes individuelles qui se…

Ça sert à quoi?

Image
Sans doute en quête d’amitiés nouvelles ou retrouvées, ma Lady s’est ajoutée à cet inépuisable « catalogue de faces » qui fait tant fureur, et elle m’invite à suivre son exemple. J’hésite. Je suis à la fois attiré et rebuté par la nouveauté, et je déteste embrasser la mode avec tout le monde. Ça fait pute cheap. Ça fait gang bang.

Le monde n’est-il pas déjà, hors Internet, complètement saturé de « présences »? Ne passe-t-on pas nos journées entières à croiser des airs bêtes, des yeux morts et des sourires feints? N’êtes-vous pas repus de visages? Si j’ai bien compris, ce « catalogue de faces » répond à un navrant power trip général où chacun mesure son niveau de popularité en collectionnant des « amis. » C’est comme à la cour d’école : Les filles aiment mieux Francis, les gars bandent sur Karine, tout le monde se calice de Karel. Et il y a le petit roux à lunettes qui complote quelque mystérieux méfait dans son coin...

Je crois, ma belle Lady, que je vais y rester encore un peu, dans mo…

Plus plate que ça...

Image
…Finalement, ce si brave Fabio a trouvé l’âme sœur, ou plutôt l’âme frère, en Rachid. Ensemble ils ont fait l’acquisition d’un condominium sur la rue Logan et ont adopté, juste pour avoir l’air « ouvert » et « moderne. » trois hosties de points mauves, Guylain, Vladimir et Alphonse. Le couple ira bientôt sur les plateaux de Tout le monde en parle pour évoquer le difficile processus de l’adoption chez les couleurs ethniques et homosexuelles. Un invité fera une remarque plus ou moins désobligeante en affirmant que toutes les couleurs sont des crisses de tapettes de toute façon (surtout le bleu turquin.) Un long débat s’ensuivra dans tous les médias du Québec pendant deux semaines. Richard Martineau écrira « ça n’a pas de bon sens. » Pierre Foglia répliquera « who cares? » Une commission de consultation nationale sera menée par Chose Taylor et Chose Bouchard. L’histoire ne finira pas là, mais elle est tellement plate que ça ne vaut même pas la peine d’en parler. Je m’en calice. Les cou…