Sunday, November 30, 2008

LE TÉMOIGNAGE VIBRANT # 976342 (peut contenenir une publicité garantie)

"Au fond, il n’y a que l’art et l’amour dans la vie ; l’amour de l’art et l’art de l’amour, tout le reste n’étant qu’obligation, habitude, désespérance ordinaire… Amour de l’art et art de l’amour, avec humour…

Certains diront qu’il y a aussi la télévision et le restaurant dans la vie. Avec raison, sans doute. Mais je me demande quel restaurant…

Par ce préambule profond d’art, d’amour et d’humour, je vous invite donc à venir manger mon restaurant lequel s’intitule fermement « Sébaste open 24h » où l’on sert des mets nourriciers pour l’amour de l’art, à l’exemple d’une pizza culturelle ou d’une poutine underground.

Oui, chez « Sébaste open 24h », d’aucuns peuvent s’ingurgiter. »

-Sébaste de Kooning


« Sébaste open 24h » est ouvert vingt-quatre heures sur les autres.
Pour se faire faire livrer de quoi, composez notre site http situé dans dans le www.

Labels:

Saturday, November 29, 2008

La rubrique super plate du samedi vers presque quatre heures de l'après-midi

Ah! Vous êtes là?
Je vais vous raconter ce rêve tout à fait récent :

"Nuit. Au lit, après l’amour, ma blonde tâche de me convaincre qu’il est absolument important de relire Lénine au moins une fois avant de mourir. Je réponds « Comment ça, RELIRE Lénine! Mais je croyais qu’il était comme Jésus et qu’il n’avait rien écrit! » Finalement j’ai faim, je mets mon manteau (nu en dessous), je cherche ma casquette (qui est dans le frigidaire) et je sors pour manger un Michigan chez Philippe, rue Amherst. Sur le petit téléviseur du restaurant passent des images de RDI ou LCN : Un ciel en feu. Des étoiles qui tombent. L’apocalypse en direct. Spectacle effroyable et magnifique. Une voix annonce « Montréal est sous l’empire des météorites » (tel quel.) Je cherche dans mes poches un papier et un crayon pour noter cette phrase « Montréal est sous l’empire des météorites. » Et je laisse faire, me disant que, de toute façon, ce sera écrit demain matin en grosses lettres dans le journal. Et j’ai envie d’un milk-shake aux fraises que je bois en compagnie de la ronde et jolie waitress laquelle me parle d’un film justement intitulé « Montréal sous l’empire des météorites » réalisé par Charles Binamé ET Érik Canuel en 1978...
Fin du rêve. »

J’insiste : Je n’invente rien quand il s’agit de mes rêves.
PS : Dans mon rêve, il n’y avait pas de moutarde sur mon Michigan.

PS 2 : J’adore, dans mon photomontage hideux, l’image du météorite. J’entends ce couple échanger :

« Regarde, y est là!
-Bin oui! »

(Dialogue de Charles Binamé)

Monday, November 24, 2008

NOUVEAUTÉ AUTHENTIQUE

Voici un magnifique
fond d’écran GUY CHANTAL

"36 ans aujourd’hui…
Je l’aime avec mes pénis par dessus tout
Oui, j’ai été niaiseux.
Mais parfois j’ai su demeurer simplement."


(Poème commandé à Brian Michael Ross
9 ans et récipient d’air au secondaire à Verdun.)






Friday, November 21, 2008

BIN COUDON

Distrait et lunatique, je croyais à une vague rumeur ou à une mauvaise plaisanterie. Or, vérification faite, il appert que je suis effectivement « journaliste culturel » à La Presse, sous le nom incongru de Aleksi K. Lepage. En voici la preuve (cliquez sur l’image pour agrandir, gang de ché pas quoi!)




Labels:

Saturday, November 15, 2008

La rubrique super plate du samedi vers presque quatre heures de l'après-midi


Voici, en ce week-end gris et gluant, mon premier post Scratch & Sniff.


Les coquins parmi vous auront sûrement repéré tout de suite, perdue dans le gazon, une fille qui se fait mettre dans le cul et qui n’a pas l’air d’aimer ça tant que ça. Vous êtes toute une gang d’hosties de cochons. Moi non plus...

Prochain scratch & sniff : fleur de zucchini et truffe (ça promet!)

Monday, November 10, 2008

ASSOLUMENT FAMULEUX

Mon esprit tordu imagine toujours mille canulars.
J’aimerais être l’auteur de celui-ci :
www.genest-amour.com

Elle est écrivaine...
Allez-y! Voyez-y! Lisez aussi!
Je crois que c’est presque trop beau pour être faux

Voici donc, en hommage à cette exotique et mystérieuse « Geneviève St-Amour » un petit photomontage, fabriqué de ma main (oui, ma) avec des images de son site, montage évidemment cheap et botché, mais avec tendresse et affection (vous reconnaîtrez même votre Zhom-poubelle dans un coin!)

Saturday, November 08, 2008

MESSIE, messie beaucoup...


(Note : Oui, ceci est une publicité gratuite, donc offerte en toute liberté et par amour, au Parti Libéral du Québec. Non, non, non, je n’ai subi aucune pression de la part des gorilles de GESCA. Sous la promesse de l’omerta, les hommes en noir ont cessé de me harceler jour et nuit. Ensemble, nous en sommes venus à la conclusion qu’il valait mieux, pour ma vie, rendre un peu hommage à cet homme admirable, Jean Charest qui, c’est certain, demeurera après élections le PÈRE du Québec.)

Labels:

Friday, November 07, 2008

L'AVENIR DE LA VIE

Tout récemment j’ai posté ici, pour rire, deux photographies « impudiques » d’une jeune inconnue nue (oui, trouvez ça drôle, bande de belges) dans une position invitante, à pattes et à quatre poils. J’ai eu droit à quelques vagues reproches de la part de gens qui me connaissent pourtant. Interloqué et demandant quel crime j’avais bien pu commettre en partageant ici ces images, somme toute jolies, on m’a généralement répondu par un :

« Ben oui, mais là! »

…Comme s’il s’agissait d’une évidence…

À présent que Lady (alias Chantal Guy, alias ma chérie d’amour) opère un espace Internet professionnel et organisé par le journal (
http://blogues.cyberpresse.ca/guy/) et en supposant qu’elle ajoutera bientôt Le jour des vidanges à sa liste de préférences (c’est déjà fait), je me sens en devoir de responsabilité envers ces éventuels nouveaux lecteurs, venus de n’importe où et qui ne connaissent rien de mon « humour si particulier. » Lecteurs inconnus (nus ou belges), je vous assure qu’il n’y a rien qui soit véritablement scabreux dans mes poubelles. Tout se passe chez moi sous le signe de la fête, de l’espoir, des enfants qui meurent, de la double pénétration hostile, du triple pontage anal, du ciment, du gazon, des éléments normaux, du nazisme effrayant, du soleil levant, des enfants qui meurent, de la paella, de la franche camaraderie, de l’avenir humain, de l’art brut, de la littérature, de la poésie, de la liberté, des enfants qui meurent et du gars qui joue dans un film (Shia LaBeouf)

Voici, dessus, pour vous convaincre, une photo chaste qui dit tout. Oui, tout. Cette magnifique image montre quelque chose qui intéresse deux personnes. Vous êtes tous belges et je suis Shia LaBeouf, voilà la vérité. Votez Jean Charest pour m’écoeurer.

Sunday, November 02, 2008

Recherche d'emploi # 2

…Recherches infructueuses. Partout je suis rejeté comme un voyou. Je ne comprends pas. En tant que « critique à gages » au sein d’un gigantesque conglomérat, mon seul nom devrait inspirer, sinon la révérence au moins un minimum de confiance et de respect. Mais non, mes propositions sont systématiquement ignorées!

Voyez (plus bas) ces magnifiques maquettes de magazines, que j’ai fabriquées et offertes avec amour aux jeunes gens du département de sociologie de l’Université de Montréal à Saint Étienne (UMSE) en vue de faire valoir les vertus et mérites de ce qu’il est convenu d’appeler le mouvement masculiniste. Non, je ne reculerai pas, malgré l’échec de mes designs pour les revues FéminÉtudes et ce nouveau Émasculinité. Un jour, oui, un jour, l’on reconnaîtra mon excellence!

Voyez plutôt :


Émasculinité est une revue étudiante issue d’une initiative de l’Institut de recherches et d’études masculinistes de l’Université de Montréal à Saint Étienne (UMSE.)











Labels: