Thursday, March 31, 2011

L'AVRIL DU POISSON

Chère Zhomienne, cher Zhomien, brave Zhomesque muni d'un sexe humain, ton Pape (moué) t'offre ici, d'avance, son crisse d'hostie de pouésson d'avril. Dans la vraie vie plate, Zhom est un "producteur de contenu" pour patcher du stuff dans du stuff, j'ai donc l'habitude des deadlines. Pourquoi attendre à demain ce qu'on peut chier AUJOURD'HUI? Alors, voici : tu es éternel et les dieux du ciel s'intéressent à toi.


(Ci-dessus, la photographie magnifique d'une autre PERSONNE QUI VIVRA TOUJOURS DANS LE COEUR DE YHAVÉ, comme toué.)

Labels:

Sunday, March 20, 2011

JEU AMUSANT POUR LES MONGOLS # 0


(Document ludique et interactif produit par la Société Sisyphe
POUR UN VERS DEMAIN SANS CESSE
CLIQUE TON AVENIR
Depuis l'invention du cerveau, l'humain s'interroge des questions. Celui-ci peut se les répondre dorénavant grâce à la technique des ordinateurs. Pour exemple : Quelle est la préhistoire du monde actuel? Dans quelle région se situe Platon? Comment trouver une explication aux holocaustes du Juif? Et, d'abord et avant surtout, quel est l'avenir de mon (ton) destin? Voici donc, pour les "personnes" qui ne savent pas la connaissance, un véritable jeu intéressant pour l'apprendre. Clique sur la petite flèche en forme d'onglet et prend le potentiel de ce que la vie t'attend. Si cela ne marche pas au premier début, essaie encore et encore et encore jusqu'à jamais.
Le sens de ta réalisation vivante est à deux pas de ton doigt.
CLIQUE TON AVENIR

Labels:

Thursday, March 17, 2011

LA VIE DE PIGISTE


LA VIE DE PIGISTE...
OUI, C'EST POSSIBLE EN L'AN
INVITÉ : Guylain Boyle, pigiste de marde comme moi. Guylain est ma couette, je me réchauffe en son sein et je suce ses lunettes. Voici ce qu'il a texprimé (oui, texprimé, achale-moi pas.)
Être jamais payé aux deux semaines une fois par mois?
OUI, C'EST POSSIBLE
Avoir un salaire "rétro" des années 80?
OUI, C'EST POSSIBLE
Travailler à la maison mais passer pour un loser qui fume du pot?
OUI, C'EST POSSIBLE
Emprunter de l'argent en disant "Je te remets ça la semaine prochaine" en sachant que c'est même pas vrai?
OUI, C'EST POSSIBLE
Rouler des cennes noires qui pusent?
OUI, C'EST POSSIBLE
Acheter L'itinéraire ou donner des sous à des mendiants en se sentant coupable de ne pas être si pauvre que ça?
OUI, C'EST POSSIBLE
Jeter des cannettes de bière aux poubelles pour ne pas avoir l'air d'un BS au dépanneur avec un six-pack de vides?
OUI, C'EST POSSIBLE
Vendre des CD qu'on n'écoute jamais (genre R.E.M.) à L'Échange pour pouvoir acheter du fromage, des nouilles, du ketchup et des cigarettes?
OUI, C'EST POSSIBLE
Être obligé d'envoyer des courriels à Toronto en Inde pour avoir son chèque?
OUI, C'EST POSSIBLE
Se faire dire au mois de mars qu'il y a eu un délai de facturation en janvier?
OUI, C'EST POSSIBLE
Manger des battes et s'en faire mettre dans le cul?
OUI, C'EST POSSIBLE
TOUT EST POSSIBLE POUR UN PIGISTE EN L'AN!

Labels:

Friday, March 11, 2011

RUE PANET #2

OUI! Une autre exclusivité de RUE PANET que tu pouvez LIRE ACTUELLEMENT.
LE VOMI DIABOLIQUE
Énorme dossier signé Luigi, alias "mon écoeurant de sale."
Chaque jour, Mme Viens promène son chien "Pantoufle" afin que celui-ci expulse ses urines et ses matières fécales. En bonne citoyenne, Mme Viens inspecte et hume les excréments encore chauds et fumants de son compagnon canin : "Cela me permet de me pencher. Et de mettre des étrons dans un sac", dit-elle en se pourléchant la lèvre supérieure. L'autre jour, vers 15h41, "Pantoufle", toujours à l'affût d'un morceau de merde pourrie, a repéré une chose suspecte sur le trottoir. Il s'agissait, selon toute vraisemblance, d'une flaque de vomissures humaines tièdes et enveloppées d'une fine croüte sèche due au froid. Mme Viens a pris le temps de se pencher, d'inspecter et de humer la petite couche de substances glaireuses à peine digérées : "J'y ai vu le visage de Satan, avec sa barbiche de sorcier, ses yeux fous et ses oreilles pointues, dit la dame, ajoutant d'une voix d'outre-tombe : "Ce n'est pas juste une flaque de vomi, c'est un signe! C'est la trace de La Bête! C'est l'annonce de le revanche de l'Antéchrist sur notre Seigneur!" Sur les lieux, des policiers ont pris cette photographie de la flaque démoniaque laquelle sera bientôt inspectée, humée et même goûtée par Sebastian Wright de la SCCF, la Société Canadienne des Crisse de Fuckés. M.Wright explique : "Ces déjections abominables ont un goüt de souffre, de craie et de sucs corrompus par la putréfaction rapide du bol alimentaire rejeté par le tube digestif du Prince des ténèbres. La fin du monde est proche"

Labels:

Friday, March 04, 2011

RUE PANET

Oui! Pour vomir le retour du Journal de Tonréal, Zhom lance un nouvel hebdo d'information, inspiré par le courage des gens de Rue Frontenac. Voici un premier article pour donner le ton.
LA PETITE MADAME DE LA RUE PANET
Un texte imposé par ce brave Luigi
La mythique "petite madame de la rue Panet", figure imaginaire, formule pratique utilisée par les chroniqueurs pour évoquer le citoyen ordinaire, la "madame tout-le-monde" issue des classes populaires, existe en chair et en os! Nous l'avons rencontrée dans son 2 et demie laid qui sent la soupe au poulet et le vieux frigidaire.
QUESTION : Que faites-vous dans la vie?
RÉPONSE : Je regarde dehors et j'appelle la police.
Q : Quel était votre rêve de jeunesse?
R : Aller faire pitié au dépanneur
Q: Que pensez-vous de la violence dans le quartier Centre-Sud?
R: J'appelle la police et je regarde dehors.
Q: Que pensez-vous du Village gai?
R: Je n'ai rien contre les pédophiles, tant qu'ils font ça entre eux-autres.
Q: Il y a beaucoup de jeunes artistes dans ce quartier...
R: Oui. Hier j'ai vu Pierre Bruneau sortir d'une place pour aller ailleurs.
Q: T'es-tu juste une hostie de BS?
R: Oui.
Q: Que pensez-vous des immigrants?
R: Ils sentent bizarre, mais tant qu'ils font ça entre eux-autres.
Q: T'aimes vraiment ça manger de la marde en canne que t'achètes au dépanneur?
R: Oui. Au dépanneur, ça coûte plus cher.
Q: Réalisez-vous, madame, que vous êtes une caricature sur pattes? Que vous représentez exactement l'archétype de la misère humaine consentie et de l'indigence intellectuelle? Que vous donnez raison, aux commentateurs petits-bourgeois et parvenus qui sévissent dans les forums publics, d'entretenir des clichés et des préjugés envers les assistés sociaux et les gens sans culture?
R: Oui. Mais tant qu'ils font ça entre eux-autres.
(Cet article, méchant pour rien, sera évidemment retiré. En remplacement, nous vous proposerons un entretien avec un prof de l'Université de Montréal qui trouve que "c'est assez", des fiches-cuisine granoles et des photos de fesses.)




Labels: