Wednesday, May 31, 2006

Welt Wohin?


Ces nouveaux règlements anti-tabac en vigueur depuis minuit devraient inspirer à tous ces petits zizis nazis une nouvelle charte des lois civiques. Adolf Zhom vous propose, en ébauche, celle-ci :


D’ici 2009 nous voulons instaurer de nouvelles lois visant à…


-L’interdiction générale de faire dur à son lieu de travail ou en présence d’une personne âgée.
-Interdiction de tirer la langue, de faire des clins d’œil ou d’avoir l’air louche.
-Interdiction de regarder une personne mineure (les parents devront porter des « lunettes spéciales » fournies presque gratuitement.)
-Interdiction de penser au suicide (un dispositif de « lecture d’âme » sera mis au point par le département de surveillance policière, le citoyen sera régulièrement soumis à des « inventaires psychologiques. »)
-Interdiction de manger du bacon devant des enfants de moins de 6 ans
-Interdiction d’être laid à moins de 9 mètres d’une garderie ou d’un établissement de santé
-Interdiction de l’usage des expressions scatologiques « va chier » et « mange de la marde » (seule les expressions "imagées" seront tolérées. Ainsi, on sera autorisé à dire, par exemple : « mange des tulipes" ou "mange du kéfir." L’expression « manges-en un char » sera également proscrite parce qu’elle porte à confusion.)
-Interdiction de bâiller ou de s’endormir au théâtre, au cinéma ou dans tout autre lieu de diffusion culturelle (particulièrement lors de vernissages ou de lancements de recueils de poésie)
-Interdiction du port des leggings aux femmes pesant plus de 120 livres (en 2009, cette loi spécifique ne s’appliquera plus puisqu’il sera interdit aux femmes de peser plus de 120 livres, sauf en cas d’obésité morbide malade dégueulasse.)
-Interdiction d’oublier de se brosser les dents
-Interdiction de sentir bizarre
-Interdiction d’émettre des flatulences à moins de 9 mètres d’un groupe de personnes humaines (plus de deux personnes constituent un groupe.)
-Interdiction d’être en désaccord, à propos de n’importe quel sujet, avec une personne issue des communautés culturelles ou une personne intellectuellement diminuée.
-Contrôle total de l’État sur les « web logs »
-Interdiction de regarder ailleurs quand on vous parle dans face.




Amusez-vous, mes malades, ajoutez de nouvelles lois à cette charte idéale…

Tuesday, May 30, 2006

Pause publicitaire


Dans le cadre du Jour International des Infections Vaginales, le CFFABSRN (Comité des Femmes Actives du Bas Sud-est de la Rive Nord) vous invite au Festival International des Infections Vaginales.

Au programme :
-Discours inaugural de Mariette Robert Saint-Cyr
-Discussions autour d’un sujet qui brûle toutes les lèvres
-Conférences informatives pour mettre le doigt dessus
-La Cervicite muco-purulente pour tous!
-La Trichomonas vaginalis expliquée aux communautés
-Distribution de Vulvox et de Vagibars.
-Une chanteuse humoristique acadienne (Thérèse Cyr)
-Animation par la mascotte « Vaginette » (Yvonne Saint-Cyr.)
-Pots-pourris gratuits en s’en allant!


Tout simplement Watatatow!

Labels:

Monday, May 29, 2006

Annonce personnelle # 13



Halte là!
Je me présente le lieutenant Claude et me voici resplendir sur une photo et dans mon appareil d’Adam le plus simple. Mon métier m’occasionne d’être lieutenant policier prénommé Claude mais ce n’est que le début de mes qualités, car la nuit je suis également danseur nu pour madame, oui monsieur! Après une journée à faire mon travail pour faire mal à des voleurs sales à l’aide de mon autorité, je réintègre mon chez-nous fatigué, muni d’un verre à vin, avant de me transformer en monstre et d’aller bouger tout nu en culottes dans un bar à Sainte Hyacinthe. Je me laisse glisser sur des rythmiques démoniaques (comme Abba ou les Gee Bees) pendant que des dames me recrutent l’attribut en obtempérant mon fessier de poil. D’aucunes me considèrent viril dans toute ma masculinité de poil, qu’il s’agisse de ma moustache et autres, car j’en ai d’autres! Si tu inspires à saliver sur moi, je suis apte au porc de l’uniforme pour pouvoir l’enlever devant ton œil obtempéré et te provoquer l’humidité du vagin n’importe quand le vendredi soir vers l’heure de 11 heures et quart à Sainte Hyacinthe. Le bar s’intitule « Les amis des madames » et je t’obtempère de reluquer dans le bottin des pages jaunes pour découvrir l’adresse que c’est là.

Labels:

Sunday, May 28, 2006

Zhom Mailloux à l'égoutte # 1


Ne reculant devant rien pour se faire connaître, en vue de prendre enfin sa place bien méritée aux côtés des sites poches du Top Blogues québécois, loin devant Archet, plus loin encore devant Tony Tremblay, votre CALICE DE LOOSER CHEAP inaugure ici sa chronique de sexologie, payée par DES HOMMES D’AFFAIRE. Oui, on va parler de GROS CUL SALE, juste pour exciter le monde et faire grimper les cottes. Étonnamment Zhom a déjà reçu une centaine de lettres avant même la création de cette rubrique. Voici les meilleures…



« Cher Zhom, j’éprouve une dysfonction érectile au niveau du phallus quand j’ai des relations pénétratives avec mon épouse. J’ai peur que nos problèmes conjugaux nuisent à l’épanouissement psychologique et au cheminement scolaire de notre fille. »

Réponse : Fourre ta fille.


« Cher Zhom, j’essaie d’introduire mon partenaire à la sodomie. J’utilise pourtant beaucoup de KY mais il ne réagit pas. Que faire? »

Réponse : Laisse faire le KY. Il va réagir.


« Zhom, je suis une jeune femme un peu enveloppée mais je n’ai aucun problème à rencontrer des hommes. Pourtant, je n’arrive pas à établir des relations durables car j’ai trop de complexes.»

Réponse : Tu pues parce que t’es grosse.


« Cher Zhom. Je suis un peu gêné sur le plan humain, donc je ne plais pas aux femmes. Comment un gars comme moi peut apprendre à séduire? »

Réponse : Aucune chance. Balle dans tête.


« Bonjour Zhom. Je suis père monoparental, contribuable et célibataire. Je suis amoureux d’une femme qui a l’âge d’être adolescente, comme ma fille. Cela nuit à mon bien-être moral. Devrais-je consulter? »

Réponse : Fourre ta fille. Balle dans tête.


« Zhom. Je suis un jeune blogueur et mon centre s’articule autour de la création artistique et l’axe de la poésie trans-urbaine. Je déplore la mauvaise qualité des blogues qui parlent de cul et qui font des jokes de pet pour être drôles. Je trouve cela trop facile. »

Réponse : Penche-toi.

Friday, May 26, 2006

Jeu amusant pour les mongols # 1






Le rébus du Jour des vidanges # 1

Mode d’emploi à l’intention des attardés mentaux : Il s’agit évidemment de faire une petite phrase avec les quelques mots que vous inspirent ces images. Le premier ou la première qui pondra une phrase proche de celle que j’avais imaginée remportera un gros Veeze personnalisé…

Labels:

Thursday, May 25, 2006

Annonce personnelle # 12



Le Club Chrétien de la bonne humeur est à la recherche de jeunes camelots souples et vifs pour services personnalisés spéciaux particuliers très importants. Tu devras vénérer nos membres et posséder de l’ouverture. Nous avons besoin de jeunes hommes forts à Chambly pour faire une cathédrale, et de demoiselles calmes pour être là derrière la limonade. Tu seras probablement rémunéré si tu travailles à la sueur de ton sang au nom de Jésus-Christ ton sauveur. Notre club est contre la discrimination sociétale, c’est pourquoi nous tolérons les membres qui ont un passé. Si tu veux une preuve de notre modernité urbaine, observe la photographie au-dessus et réalise qu’elle contient au moins deux minorités visibles, soit un Camerounais et Martine Beaupré. Les autres sont des personnes comme les autres, qu’ils soient en cravate ou moins. En seulement 2 ans nous avons recruté presque 6 humains. Notre projet d’eldorado idéal serait d’aller en Afrique pour pouvoir en parler et, surtout, pour enlever les mouches sur la face des enfants qui meurent atrocement. Jésus nous croit, et sa parole ne cesse de couler entre nos doigts d’amour.

-Salvatore, en mon nom.

Labels:

Wednesday, May 24, 2006

Killing Time With "Veezes & Vozers"

When nothing happens in Blogland…
When you’re looking for some friendly comfort and nobody’s out there to relieve you from your inner pain…
You can always count on Veezes & Vozers to bring a fuckin’ stupid smile on your fuckin’ stupid face!

AND NOW LET’S ALL HAVE AN ATTENTIVE LOOK AT THIS “VINTAGE” VOZER, GUARENTEED TO MAKE YOU FUCKIN’ SICK!

Labels:

Tuesday, May 23, 2006

Les non-fumeurs puent


Exercice de provocation gratuite # 2 : Parce qu’il sera bientôt interdit de fumer partout jusque dans les clubs d’échangistes, Zhom, fumeur professionnel, profite ici de ses droits et libertés pour cracher un petit morceau de fiel glaireux sur la cyber voie publique.

(Sur l’image ci-dessus, deux non-fumeurs fiers, braves et sains, piochés au hasard sur Google Image ; un beau petit couple de FACES DE PET qui n’évoque pas précisément l’idée d’une soirée d’orgie…)



Je fume parce que les gens puent.
S’ils ne sentaient pas aussi mauvais, j’envisagerais peut-être un sevrage, quitte à devoir porter des patches et bouffer des réglisses pendant 3 mois. Oui, les gens puent, mélange de petite sueur, de détersif et d’assouplissant textile. Et, comme si cet infect cocktail olfactif n’était pas déjà nauséabond, ils croient bon ajouter une giclée supplémentaire de parfum plus ou moins bon marché. Les gens sentent le plancher désinfecté, l’eau de piscine chlorée, le savon à vaisselle, le shampoing, la gomme au menthol, la crème à raser, la lotion après rasage, le talc, le verni à ongles, la cire à chaussures, l’eau de toilette et, comble des combles, le désodorisant… En respirant auprès d’eux -les gens propres- je crois renifler des kits IKEA tout droit sortis de leurs plastiques et fraîchement aspergés du jet de la bombonne purificatrice, à fragrance de centre d’achats. Et que dire de leur haleine, de l’haleine des gens en bonne forme qui se soucient de leur alimentation, qui se nourrissent de galettes fibreuses au bon goût de brun foncé? Je préfèrerais embrasser à pleine bouche un clochard ivrogne que de bécoter une jolie fille qui vient de vider un pot de yogourt ou une portion de purée de pois chiches (avec un grand verre de lait de soya.) Je fume parce que les gens puent, et dès qu’il me sera interdit d’en griller une au pub du coin, j’essaierai la chique. Je n’ai pas nécessairement l’intention de faire de vieux os, mais en attendant mon cancer, je compte bien répandre la morve et la fumée secondaire…

Monday, May 22, 2006

Publicité payée par Veezes & Vozers


VEEZES & VOZERS PROUDLY PRESENT:

…This brand new “SEXUALLY EMPOWERING VEEZE”, especially designed for you folks from the “NOW” generation.


TWO EASY STEPS

1- Just roll up your veeze…
2- …And stick it up!

FITS ALL SIZES!


Translation pour les fuckin’ Frogs :

Veezes & Vozers sont proud de te promulguer ce nouvel marque Veeze sexuellement pouvant, spécial fabrication pour toi mon ami de la génération MAINTENANT.

DEUX FACILES MOUVEMENTS
1- Seulement rouler ton Veeze
2- Puis infiltrer dedans

Il coïncide à tous les trous!




Labels:

Sunday, May 21, 2006

Annonce personnelle # 11

Eh!
Je dis « hello » à tous et à tousses.
Mon but est simplement de me partir une secte politique demain. Autour de 20 personnes réunies dans mon bunker à Ville Lasalle pour célébrer le fascisme en toute camaraderie. Mon but n’est pas raciste comme tel, même si je trouve que les minorités sont inférieures. Car je voudrais dire que, depuis qu’un soi-disant « noir » m’a proféré des mots, je veux éliminer l’Afrique dans mon pays. Des statistiques disent que les « noirs » ressemblent au singe, et c’est pour cette raison qu’ils volent mon auto. Ce n’est pas une raison pour commettre un geste, mais grâce au fascisme, l’élimination se fait graduellement en castrant les soi-disant « noirs » ou en les soumettant à l’aliénation mentale morbide. Mon pays s’appelle le Québec et il est de couleur normale. Je n’ai rien contre les soi-disant « chinois » car ils sont tranquilles au dépanneur. Mais les « noirs » me font penser à un singe énorme. Ils mangent des pigeons et violent des adolescentes dans mon auto. L’autre jour j’ai vu un « noir » et il sentait la fin de l’homme blanc supérieur. J’ai eu peur et je veux partir une secte avec mes frères et mes sœurs qui veulent désirer perpétrer la race arienne fasciste. Au début, nous ne tuerons personne. Mon bunker offre des commodités pratiques tels qu’une table de ping-pong, des boissons fruitées, des noix à manger ainsi que des couvertes et des coussins pour dormir. Venez-vous-en!

Labels:

Saturday, May 20, 2006

AUTOPUBLICITÉ


Yo!
Mes mongols préférés!
Zhom et Lady inaugurent cette nuit un site commun, BLOGUESBUSTERS.COM qui devra porter exclusivement sur les vues, c’est à dire les films, le cinéma en général : nos VHS ou DVD de chevet, nos souvenirs et nos expériences récentes dans les salles obscures, nos opinion et nos commentaires à propos de cet univers bizarre qu’est le 7e art. On n’a pas de plan, pas de programme, notre site est un work in progress.

Directeur improvisé des relations publiques, Zhom vous invite à visiter le

http://bloguesbusters.blogspot.com/

…et à répondre à cette question plate et niaiseuse, à l’un ou l’autre de nos posts : « c’est quoi votre film favori ces temps-ci? », histoire de briser la glace…

Zhom reclycle ses fonds de tiroirs # 2


Voici tout ce qui reste de mes Cahiers d’une jeune femme de lettres. Le document original, cruellement annoté en lettres rouges par Carole David, s’est sans doute perdu entre deux déménagements, au fond d’une grosse boîte remplie de papiers divers, de manuels scolaires et de revues de cul.




Cahiers d’une jeune femme de lettres
(Suite et fin)



"Je ne me considère pas féministe au sens où nos mères l’entendaient. À une certaine époque, les femmes DEVAIENT manifester leur colère et briser leurs chaînes. Maintenant qu’elles ont droit de voter, de créer, de gérer leur portefeuille et de bénéficier de rabais exclusifs, à quoi bon sortir les pancartes? De plus, je refuse de m’habiller mal et de cacher ma féminitude. La séduction est un GRAND pouvoir. Grâce à mes dons naturels, j’ai pu convaincre JF de supporter la musique afghane qui me fait tant vibrer intérieurement.


* * *

Grande manif demain au cégep, à propos des rénovations de la cantine et du manque d’aération dans les salles d’ateliers. En signe de protestation, ma prof d’Art naïf et société a donné son cours à l’extérieur, portant un chapeau melon pour déstabiliser l'establishment. Il pleuvait des cordes mais l’ambiance était à la convivialité. Il y avait une sorte de « chimie » entre la prof et les quatre étudiantes présentes. Elle nous a même avoué qu’elle était lesbienne et hypoglycémique. On a beaucoup rit de notre consoeur R. qui, la morve au nez, grelottait comme une possédée (R. est très belle malgré sa dystrophie)

* * *

Je ne veux pas abandonner l’écriture. C’est l’écriture qui me quitte. Mes personnages se dissolvent dans un magma. Pourquoi est-il si difficile de s’asseoir et d’avoir des idées? Personne ne comprend ma solitude. Pourquoi tout le monde me téléphone sans cesse? (un mec, joueur de guimbarde dans un groupe ska, essaie de me « cruiser », il me laisse des messages, m’écrit des lettres. Je n’aurais pas dû lui donner mon numéro et mon adresse après avoir dansé toute une nuit avec lui au Trou Perdu.) Solitude! Je crie ton nom!

* * *
JF croit que j’ai des problèmes avec ma sexualité, cela parce que je me suis roulée en boule dans le lit alors qu’il tentait de me caresser le coude. Au début de notre relation, j’aimais beaucoup les mains de JF, des grosses mains d’ouvrier, pensais-je. Mais quand il m’a avoué n’avoir jamais vraiment travaillé de sa vie, sauf une fois, comme lutin de noël dans un centre d’achats, j’ai déchanté.

-Momo serait-il gay? J’aimerais bien compter un véritable homosexuel parmi mes amis. Ou une lesbienne. Ou un expatrié roumain. Un portugais ferait l’affaire.



* * *


R, qui souffre de dystrophie, m’a avoué qu’elle se trouvait moins belle que moi. Ça m’a mis mal à l’aise. Je lui ai répondu que c’était faux, qu’elle avait un « petit quelque chose. » Elle ressemble un peu à Janis Joplin, en plus dodue, avec ses cheveux fous, ses petits yeux, son nez épaté et ses boutons d’acné. Elle trouve que je ressemble à un croisement idéal entre Isabelle Adjani et Samantha Fox. Nous avons beaucoup ri!


* * *

SPM… J.F. refuse de comprendre que je ne veux pas voir sa face ni entendre sa voix. Il me dit « Alors, retourne chez toi », ce qui me met dans tous mes états. Si j’emménage chez lui l’été prochain, il faudra bien qu’il s’habitue à mes réalités. Et j’en ai maaaare de ses mauvaises farces sur le SPM. C’est trop facile. Quand il me dit « calme-toi », j’ai envie de lui arracher son âme par le nez avec une fourchette.

-Ne pas oublier les bouteilles de chilien pour ma surprise partie.
-Raser mon pubis."

Thursday, May 18, 2006

Zhom recycle ses fonds de tiroirs # 1

Parce que Lady et Archet l’exigent à grands cris, Zhom offre ici quelques extraits d’un faux journal intime, celui d’une certaine Noémie-Fée Bélanger-Cadieux, 20 ans, étudiante en lettres. Il s’agit d’un vieux travail de fin de session en création littéraire au cégep du vieux Montréal. J’ai eu 68%



Cahiers d’une jeune femme de lettres
(morceaux choisis)


Création ou procréation… La vieille histoire…
Freud s’est trompé. L’envie du phallus est une supercherie monumentale. En vérité, depuis la nuit des temps l’homme jalouse la femme. Surtout JF, qui ne cesse de me contrarier pour des riens. Encore hier, il refusait de quitter la salle de bain alors que je rasais mon pubis. Il répétait « je veux juste regarder ». Ses yeux globuleux sur mon sexe vulnérable…

-Relire Nancy Huston.
-Ne pas oublier d’acheter une étuveuse pour la laitue.


* * *


Retravailler les personnages de Linda et de Ginette dans mon roman « Hélène ». Idée : Au contact des Fils de l’Orage, Ginette se transforme en loutre géante et met le village à feu et à sang. La police arrive. Une enquête est menée (par l’inspecteur Chimo, référence à Ducharme).La loutre est arrêtée, interrogée puis relâchée dans les prairies canadiennes (beaucoup trop symboliste, ma chère!)

-Demander à V sa recette de farce aux prunes.
-Changer la litière d’Emma.

* * *
JF s’est fâché ce matin parce que j’ai passé la nuit dans un bar clandestin avec cinq de ses meilleurs amis et que la fête s’est terminée chez son frère. Je déteste quand JF me joue le grand jeu des larmes. Pour le punir, je m’engage à l’appeler dorénavant Jean-François et à le bouder pendant une semaine. Je ne suis pas sa chose (flirter n’est pas tromper). Emma est allergique à JF (pardon, Jean-François). Elle défèque sur ses vêtements et lui ronge constamment les mollets. Est-ce un signe? Le regard des chats est celui de la vérité.

-Lire Colette.
-Apprivoiser graduellement le kéfir (excellent paraît-il quand on oublie le goût)

* * *


Notes : L’histoire d’une jeune québécoise qui se cherche (éternelle quête des peuples colonisés) et qui finit par se retrouver dans un village arabe, chez des épouses en deuil. La « reine » du village lui confiera un « secret millénaire » que les mères transmettent à leurs filles depuis toujours (un secret de nature biblique, coranique ou l’un et l’autre). L’héroïne, apprentie sorcière, se transformera en loutre géante et deviendra la « messagère » (remplacer la loutre géante de « Hélène » par une vouivre magique, un oiseau de feu ou un conifère.)

* * *

J’ai fait lire le premier paragraphe de « Chère Hélène » à T, ma professeure de « Féminitude et oralité ». Elle a dit que j’abusais quelque peu des locutions prépositives et de certains mots. Suivant ses conseils, j’ai donc coupé trois « péremptoire », quatre « omniscient » et cinq « au niveau de », réduisant mon texte à quatre courtes phrases, soit six lignes. Épure, ma chère, épure!

-Lire Carole David
-Acheter la tuque péruvienne en solde chez « Zuumac »
-Raser mon pubis.

* * *


Jean-François… Regard mort bouche glue sperme sale… Il attend quelque chose de vide qui ne viendra jamais… J’ABHORRE LE VIEUX GENESIS!

¼ tasse de beurre
2 oignons blancs hachés
2 tranches de céleri en dés
8 prunes dénoyautées
Thym, sauge, zeste, persil
1 livre de pain au levain (gros cubes)
1 œuf battu
Bacon (??? Attention, ma chère!)

(Idée de titre : « Quelque chose de vide »)

* * *


Pourquoi devrais-je supporter les « problèmes » de JF? (pardon, Jean-François) Cela fait SEPT SEMAINES qu’il boit ses deux bières TOUS LES SOIRS! Je crois qu’il n’est pas constitué –physiquement et psychologiquement- pour l’alcool, contrairement à Jorge, mon prof de danse-contact, qui peut engloutir des quantités astronomiques de Tequila sans jamais se plaindre (certains peuples sont peut-être plus doués que d’autres pour le bonheur –question réponse) Je crois que JF bois pour me contrarier, pour m’inquiéter ; quand je l’interroge sur ses habitudes de consommation il dit toujours «Bah! » en regardant ailleurs (un de mes pères était alcoolique)

* * *


Ai vu : le merveilleux film d’Assama Tohioko « Le Parfum des poulpes secs». Je ne suis pas certaine d’avoir tout bien saisi. La jeune Mika, condamnée pour avoir éviscéré par désespoir ses quatre enfants, méritait-elle vraiment d’être défigurée à l’huile bouillante puis violée par les hommes-loups? Est-ce vraiment le prix à payer pour être femme? Au Japon?

* * *

Troisième cours d’arts plastiques : « premier contact avec le matériau » C’est fou tout ce qu’on peut faire avec un bout de glaise et des cure-pipes quand on laisse aller son imagination. Je compte proposer ma sculpture au Festival des Femmes Bafouées, à la Maison de la culture Côte des neiges (j’ai jusqu’au 15 avril, cela me laisse le temps de peaufiner mon art)

-Mon écriture stagne. Blocage. Mes personnages m’échappent. Peut-être est-ce un signe d’évolution?

* * *

Hier, j’ai fait brûler mon ragoût, ça m’a mise en larmes. JF –toujours subtil- répétait sans arrêt : « Ce n’est pas grave ». Il a poussé l’insulte jusqu’à faire livrer des pizzas. Résultat : j’ai passé la nuit à vomir et à pleurer. (C’est un geste manqué de ma part, à présent j’en suis certaine. Je VOULAIS décevoir JF, lui montrer que je n’étais pas sa bobonne. Pourtant je sais cuisiner. Tout le monde a raffolé l’an dernier de ma fricassée de tofu aux raisins secs.)

* * *

Je me suis enfin procuré un livre sur le Vietnam. Les paysages sont magiques. Il faudra que je demande à D de m’expliquer la situation politique du pays. (Ne pas oublier de m’intéresser au Cambodge aussi)

-Ma sculpture avance. La glaise est un matériau tellement sensuel, surtout au toucher. On devrait ouvrir une boutique de poterie, moi et V. Ou aller au Gabon.

(à suivre?)

Wednesday, May 17, 2006

La Playmate du Jour des vidanges # 4


Grâce à cette femme de qualité, écrivaine émérite et institutrice aimée, aura été épargnée à l’humanité la naissance d’un autre écrivain, à savoir moi. Oui, jadis, pendant mon calvaire collégial, je caressais obscurément, non sans honte, quelques vagues ambitions littéraires, jusqu’au jour ou Carole David, professeure de création 101 et poétesse subventionnée, m’a très clairement fait comprendre qu’en tant qu’écrivain je manquais cruellement de sérieux et que, par conséquent, je n’avais aucun avenir. De fait, écoutant son bon conseil, je ne suis pas devenu un artiste, et à mon humble avis le monde ne s’en porte que mieux. Carole David me reprochait, entre autres tares, mon humour de « bateleur. » Craignant les dictionnaires et l’érudition, leur préférant la pornographie et l’abrutissement, j’ai mis 10 ans avant de comprendre enfin la signification de ce mot, bateleur, qui évoquait à mon esprit les images un peu crasses d’un spectacle de variétés avec Ti-Gusse et Ti-Mousse. Carole ne s’était donc pas trompée. J’étais déjà épais…

Tuesday, May 16, 2006

Top Blogues : règlement # 1


Top Blogues étant un palmarès des blogues québécois, tout blogue inscrit doit obligatoirement être écrit au Québec par des Québécois ou des non Québécois vivant au Québec ou par des Québécois vivant hors du Québec. Ce règlement s’applique également aux Québécoises ou au non Québécoises qui écrivent au Québec, ou au Québécoises qui écrivent ailleurs en tant que Québécoises. N’importe quel Québécois, qu’il soit Québécois ou Québécoise, non Québécois vivant au Québec ou non Québécoise vivant au Québec ou Québécoise vivant hors Québec en tant que Québécois ou Québécoise peut s’inscrire au Tob Plogues Québécois. Si un Québécois ou un non Québécois écrit son blogue au Québec mais que sa fiancée Québécoise ou non Québécoise vivant hors Québec écrit un blogue au Québec, ou si une Québécoise non Québécois vivant au Québec écrit un blogue au Québec pendant que son fiancé anglophone n’écrit aucun blogue au Québec, Tob Plogues accepte les blogues. Mais si un Québécois non Québécoise ou l'un et l'autre vivant hors Québec emprunte le nom d’un Québécois ou d’une non Québécoise vivant au Québec, ou si un Québécois vivant hors Québec emprunte le nom de n’importe qui afin de publier une blogue Québécoise non Québécois hors Québec juste pour faire chier, tout le monde s’en va se coucher et Zhom veillera toujours sur les âmes perdues…

www.topblogues.com

PUBLICITÉ TOTALEMENT GRATUITE

Le Bar chez Mo : Un endroit à aller

Salut la gang!
Ce n’est pas seulement pour rien que le blogue le Bar chez Mo est tellement populaire dans le Québec, il y a aussi des raisons et voici dans quel but d’après moi. Premièrement, et non le moindre, le Bar chez Mo divulgue sans arrêt le plaisir d’avoir du « fun » simplement, et c’est ce que je dis en ce moment. Qu’il s’agisse de regarder des photos homoristiques avec des animaux, des sportifs et j’en passe! Les farces ont le don d’être drôles et l’on est permis de les rire à gorge entrouverte. Mais ce n’est pas tellement tant ça qui fait que Le Bar chez Mo l’est. Les gars, côté poulettes, Le Bar chez Mo t’en donnerait pour ton argent si il n’était pas gratuit! Toute la sexualité du Bar chez Mo est imbibée de respect envers elles, car Le Bar chez Mo encourage de se divertir d’une paire de fesses sans s’énerver. En un mot, le Bar chez Mo a raison de connaître un succès assourdissant car c’est le choix du public qui a décidé. Au Bar chez Mo tu n’as pas le droit d’avoir l’air bête ou pseudo intellectuel avec un col roulé du « Plateau. » Tu peux me voir sur ma photo en haut, à gauche. Je suis enroulé d’amis que nous nommons tous ensemble « les furieux jovials. » Nous sommes des malades du Bar chez Mo complètement. Sandra, Manon et Manon n’hésitent pas 10 minutes avant de mettre un cow-boy et de se faire aller le G-string. Voilà! C’est la philosophie du Bar chez Mo, qui se positionne actuellement au top des blogues, au dessus d’autres affaires comme Anne Archet ou Lady Guy et d’autres affaires qu’on sait pas c’est quoi.
Donc, ne manquez pas votre chance de ne pas la rater!

-Jean-Seb

Monday, May 15, 2006

Le Prince des ténèbres


« …Et tu iras à tâtons, sourd, bête et borgne (…) frayant ton chemin parmi les masses fidèles rendues démentes par le sortilège de ta voix. Ainsi soutenu à hauts cris par la foule possédée, tu atteindras au Grand Palais (…) et tu baiseras la main du Prêtre Céleste en vue maléfique de le corrompre. Et le Grand Prêtre s’attirera tes faveurs charnelles (…) et tu entonneras à la face de l’humanité, désarmée et grisée par tes charmes innocents, des incantations profanes dont la foule hallucinée se délectera comme d’un miel divin. »

-Extrait de : L’apocalypse selon Mike

Sunday, May 14, 2006

Annonce personnelle # 10

Je m’appelle Zhom, alias The Man, mais mon véritable nom est vraiment quelqu’un d’autre.
À la demande unanime de monsieur Patrick Brisebois, dit PatB, je relève le défi presque humain d’arrêter d’être niaiseux et de dévoiler ici à la surface de l’univers quelques faits véridiques en ce qui a trait à qui je suis dans l’existence de la civilisation.

Je ne pratique nul sport, à l’exception de « la marche », qui consiste à mettre un soulier devant l’autre et de produire une succession de « mouvements » me permettant d’aller au dépanneur pour faire provision de tabac, de bière et de denrées plus ou moins comestibles. J’ai un emploi parfaitement instable mais qui m’offre la chance incroyable de dire que je ne fais pas rien. Mes goûts littéraires vont vers les livres que j’ai déjà lus quinze fois (Cioran, Beckett, Perec, Bernhard, Bukowski, Sade, Ionesco, Lovecraft, Cossery, les BD de Gotlib et de Lauzier.) Quant au cinéma, j’abonde davantage plus bas car les films d’horreur sont ceux que je chéris le plus en mon sein, cela même si je ne dis pas « non » lorsque que l’occasion de voir des drames intimistes belges ou sud-coréens se propose. J’ai beau être de trente ans et plus, je suis resté sincère aux films de monstres, de maniaques à la scie sauteuse et de jeunes blondes en péril, et je vous conseille de me croire. En musique, cela ne va pas mieux. Je collectionne avec sueur et angoisse les bandes sonores de films depuis 15 ans, et j’ai une fixation lubrique pour les 33tours en vinyle. Ma collection de niaiseries poches surpasse la raison d’être. Enfin, pour ce qui touche ma vie de cœur, je me fais entretenir par une femme de couleur caucasienne qui tâche ardemment de supporter mon amour ainsi que mon pénis. Je me procure également un chien de marque Yorkshire, très gentil mais très nono pour autant. En ce qui concerne les autres aspects de la vie, comme la position politique ou sexuelle, je me contenterai de le dire.

Si vous avez des questions sur des détails, n’hésitez pas à vous les demander ici.

Labels:

Saturday, May 13, 2006

Lettre ouverte au Jour des vidanges

À celui qui de droit...
Je suis Julie, 11 ans, et j’écris cette lettre pendant que ma mère me dit quoi dire par en arrière. Je voulais seulement dire qu’en tant qu’enfant de 11 ans je trouve que ce site ne devrait pas exister pour les enfants car il est méchant en ne proposant aucune avenue décisionnelle sur le plan moral. Les petites filles de notre ère devraient aller jouer dehors ou de la flûte à bec au lieu de venir sur Internet pour voir des choses comme vous. Car rire des gens n’est pas drôle pour personne. Il y a assez de violence dans le monde et la guerre du monde me craint énormément. Je veux dire que j’ai 11 ans et que j’aspire. Mon message s’adresse aux jeunes qui vont ici pour se moquer des personnes sans but préalable. Je préfère humecter une toile d’art plutôt que de sombrer, dans 8 ans, dans l’enfer du mal. Au lieu d’être stupide en écrivant des mots sales, pourquoi n’essayez-vous pas de répandre de la peinture comme le fait ma fille de 11 ans? Savez-vous que l’art est la meilleure façon? Je vous invite à des ateliers créatifs durant lesquels nous avons du bonheur en pliant des cure-pipes et en manipulant le fusain du professeur. Merci de m’avoir entendre.

-Une mère en colère et sa fille 11 ans.

Labels:

Friday, May 12, 2006

LE BUNGEE DES AUTISTES (pause publicitaire)


LE BUNGEE DES AUTISTES
Wow!
Sandra Power et Claudette Baril ont adopté ensemble une demi-douzaine d’enfants souffrant d’autisme, tous originaires de la Lettonie, « afin de pouvoir les regarder évoluer dans un contexte», dit Claudette. Chaque année le couple lesbien organise le grand « Tournoi de Bungee des autistes de Laval » durant lequel on lance par-dessus le pont dans la Rivière-des-prairies des garçonnets et des fillettes autistes attachés à un élastique. « Le port du casque est important, explique Sandra, car les enfants pourraient se péter la tête sur un barreau de fer si l’élastique lâchait... »
Du 12 au 12 juin, venez voir nos petits amis malades jouir de cette grisante expérience.

-Pizza-pochettes sur feu de bois
-Jus chimique bleu à volonté
-Spectacle intéressant
-Discours lesbien
-Hommage vibrant au petit Raymond, 6 ans, décédé l’an dernier des suites d’une commotion cérébrale.

VENEZ EN NOMBRE!

Labels:

Mourons un instant

Toujours à l’affût des modes et des tendances, votre chroniqueur mondain Zhom remarque depuis un certain temps la recrudescence de tentatives de suicide chez les blogueurs lesquels menacent de faire disparaître leur site sous les prétextes les plus divers (lassitude, emploi du temps surchargé, ennuis personnels, sentiment de rejet, dégoût soudain pour le medium etc.) Ne voulant pas être en reste et désireux de s’inscrire parmi les blogueurs branchés ou « à la page », Zhom vous offre ici, en direct, sa toute première tentative de suicide. Et afin de prouver le « sérieux » et la « profondeur » de sa démarche, ON VOUS CRISSE UNE PHOTO D’ART CONTEMPORAIN, GENRE « DIFFICULTÉ D’ÊTRE. »

« C’est fini J’en ai plein le cul de ces conneries. Les blogues, c’est nul.
Les gens sont des cons. Allez donc tous chier sans moi. J’en mangerai un char tout seul… »


Voilà, c’est fait. De retour tout de suite après la pause publicitaire.

Thursday, May 11, 2006

Faces de pet # 4 (collectionnez-les toutes!)


Que voilà une belle brochette de jeunes loups dynamiques et vigoureux!
Ils iront loin, s’ils n’y sont pas déjà. Chaque matin, après avoir ingurgité un petit déjeuner expéditif et riche en suppléments vitaminiques, ils se rejoignent tous à « la Boîte », un grand loft situé au dernier étage d’une ancienne manufacture de chaussures jadis opérée par des immigrants italiens. Jusqu’à midi, dossiers et pads en mains, ils évalueront ensemble les possibilités d’obtenir les investissements d’une firme californienne, après quoi ils iront se sustenter chez « le Japonais », un trou minable et pourri qui, en sont-ils convaincus, fabrique les meilleurs sushis en ville. L’après-midi sera entièrement consacré à la relecture et à la correction de documents parfaitement incompréhensibles au commun des mortels, s’adonneront à de longues séances de communication électronique et téléphonique à l’étranger et à la conception et l’élaboration du site Internet de leur PME, encore « en construction. » Épuisés mais d’une bonne fatigue, forts du sentiment du devoir accompli, la tête remplie de rêves, chacun regagnera ses appartements, vers 22hrs, pour retrouver une fiancée, stagiaire en relations publiques, inquiète de ces retards répétés mais chaleureuse, fière et compréhensive. Après avoir vitement soupé, pris une douche et fait l’amour de manière efficace, ces jeunes hommes pleins d’avenir se plongeront dans la lecture de quelque immense biographie relatant les grands moments de tel militaire ou de tel homme d’affaire émérite, avant d’éteindre la lampe halogène et de sombrer dans un sommeil profond, peuplé de songes complètement idiots qu’ils oublieront dès l’éveil…

AND YOU CALL « THAT » A LIFE?

Labels:

Wednesday, May 10, 2006

Annonce personnelle # 9

Yolande de nom, verseau de signe, femme de ma personne.
Mon message s’adresse aux hommes financièrement de bonne humeur qui n’ont pas peur de relever leurs culottes quand il faut payer le restaurant, s’adonner au dialogue ou simplement réparer des outils. J’ai entrepris une démarche active de conscience personnelle en 1998 suite à une très mauvaise coupe de cheveux. Grâce à cette thérapie alternative j’ai pu redécouvrir en moi divers aspects cosmiques tels que le tofu, le futon, la pratique de la détente extrême et la réalisation de mon clitoris. Je me suis également initiée au plaisir du Feng Shui, une tradition millénaire qui consiste à m’acheter un nouveau divan. Je recherche un homme tissé de quiétude qui sera capable de s’émerveiller en humant un oiseau tout en ayant à peu près 55 ans. J’appartiens à un groupe spirituel qui n’est pas une secte je le jure. Ce groupe se prénomme « Les druides éternels de la Nouvelle Jérusalem » et n’a pas pratiqué l’immolation purificatrice entre le 14 mai 2004 et le 6 avril 2006. Tu respecteras ma quête intro-intérieure et je te ferai du bon manger en te prodiguant de la considération érotisante à 55 ans.

Labels:

Tuesday, May 09, 2006

Annonce personnelle # 8

Oui bonjour là. Oui. C’est Ronald!
Bonjour. Je suis totalement employé dans le domaine d’un secteur, mais j’aspire à devenir un cadre dans une boîte, un peu plus tard par devers l’avenir. Je m’apprête à te dire que, contrairement à ce que raconte la vérité sur ma photo, je n’ai aucun rapport avec les communautés soi-disant « homophiles » et encore moins avec un supposé « Gilles Sylvain III », rue Wolfe. Mon penchant naturel tourne surtout autour de la féminité malgré la légende urbaine véhiculée par le bureau et « Gilles Sylvain III. » Oui. Je désire me marier extrêmement afin de regarder en face la possibilité d’enfanter une famille stable pour partager respect, affectuosité et hypothèques. Sois rassurée car j’ai des activités ahurissantes de loisir, telle que la pêche au lac. Sans pour autant me vanter, je suis un véritable dictionnaire en ce qui a trait aux poissons sauvages, comme la truite enchantée ou l’achigan moderne. Oui. Mes recettes te donneront de ses nouvelles! Je t’invite donc, toi ou une autre, à venir chez nous pour déglutir ensemble un mets cuisiné, comme une truite cuite, dont je suis la spécialité. En attendant, je te demande uniquement de me susurrer dans le creux un petit message d’espoir infini ou une invitation chez Giorgio vers vendredi. Tu peux m’appeler Ronald car cela ne me dérange pas.

-Homosexuels ou « Gilles Sylvain III », veuillez s’abstenir SVP.

Labels:

Monday, May 08, 2006

Pipou et Pirouli interprètent : "Le baobab et le ruisseau."


Zhom vous inflige à présent cette petite fable de son propre gros cru, inspirée de ses nombreux périples en des contrées lointaines et mystérieuses (la station de métro Namur, précisément, d’où nul homme n’est revenu avec toute sa raison…)

Le Baobab et le Ruisseau
(Illustration chiée par Veezes & Vozers)

Le baobab dit au ruisseau : « Mais où cours-tu comme cela? »
Le ruisseau répond : « Je vais me jeter dans le fleuve. »
Intrigué, le baobab demande au ruisseau : « Quel fleuve? Je ne connais aucun fleuve en ce pays. »
Alors le ruisseau se transforme en robot japonais et d’un seul coup de poing déracine le baobab.
Agonisant, le baobab murmure au ruisseau devenu robot : « Mais… Pourquoi? Pourquoi, ruisseau? »
Le ruisseau devenu robot répond alors, d’une voix pleine de colère :
« Bien fait pour toi, espèce d’arbre! »

Morale : Un baobab qui parle est un arbre fou. Il faut l’abattre sans attendre.

Sunday, May 07, 2006

Zhom au rapport # 1


Imitant cette chère Lady Guy, Zhom vous crisse en pleine face un premier compte-rendu hebdomadaire des ses plus récentes extases culturelles :


LIVRE
« Crêtes de coq »
-Cet excellent document pédagogique, teinté d’humour et de fantaisie, propose aux enfants un voyage dans l’univers mystérieux des condylomes anogénitaux. L’histoire de cette maladie captivante nous est racontée sur un ton léger et badin par un personnage imaginaire, l’espiègle Pipou, un petit lutin magique avide de sensations nouvelles.

FILM
« Bien au frais »
-Excellente vidéo corporative de Frigotherm Industries portant sur les principes de base de la réfrigération industrielle. Images saisissantes de climatiseurs, d’entrepôts frigorifiques et de caves à fromage. D’une durée de 7 minutes, ce film n’en demeure pas moins un documentaire puissant et fouillé sur le monde largement méconnu des chambres froides et des produits congelés.

MUSIQUE
« Memorex DVD-R 4.7.gb »
-Œuvre minimaliste qui s’inscrit parfaitement dans le courant amorcé par l’artiste américain John Cage dans les années 50 et 60, ce DVD nous propose près de 240 minutes de silence absolu, plus 120 minutes sans images. Un must! Idéal dans les soirées mondaines du Plateau pour instaurer un climat de malaise.

Saturday, May 06, 2006

LA pin-up de L'HISTOIRE HUMAINE

Un collègue nouveau-blogueur (Numérologue, pour ne pas le numer) s’interroge virilement à propos d’une certaine difficulté d’être, d’un curieux vague à l’âme qui serait proprement masculin et québécois: « Est-ce que l’homme peut toujours afficher SON calendrier dans le garage? » Excellente question…
Zhom n’a pas de garage mais son site en fait office. Voyez plutôt…
SHUT THE FUCK UP, PULL DOWN YOUR PANTS AND ENJOY!

DÉPÊCHE DE DERNIÈRE HEURE

Microsoft Corporation travaille de manière étroite avec la Police des mœurs des années 70 dans le cadre d’une vaste enquête visant à l’arrestation des distributeurs canadiens de « Veezes & Vozers », une compagnie bidon qui offre des « produits de consommation » de nature parfaitement obscure, aux effets encore inconnus. Selon nos sources, ces cyber-criminels opéreraient directement de Montréal, et un dénommé « Man» (alias Simon Poudrette ou Gilbert Grandbois) serait à la tête du réseau. Dans l’intérêt général, nous publions ici une photographie du suspect, apparemment expert en camouflage.





Friday, May 05, 2006

FREQUENTLY ASKED QUESTIONS ABOUT "VEEZERS & VOZERS"


Q: What’s the difference between a Veeze and a Vozer?
A: Both of them

Q: How should I arrange my collection of Veezes and Vozers?
R: By order

Q: How can I get a second-hand Vozer?
R: Don’t even try, you crazy fuck.

Q: Should I give nicknames to my Veezes?
R: Only Lenny Chattaway and Gertrud Bermens are authorized names.

Q: I tried one of your brand new Veezes but it doesn’t work. Why is that?
R: Veezes and Vozers are not supposed to work. YOU do the job, you fat slob.

Q: What’s all the fuss about Veezes & Vozers? Is this some kind of an “intellectual” joke about this strange metaphysical feeling of spiritual emptiness?
R: We have absolutely no fun at Veezes & Vozers.

Q: Am I very?
R: No, you are less.

You have questions but you don’t speak white?
Ecriver nous en Frog et nous vous répandrons sur ta langue native…

Labels:

Thursday, May 04, 2006

Publicité payée par Veezes & Vozers inc.


Need some new VEEZES?
But still miss those good ol’ VOZERS?

YOU CAN HAVE IT ALL NOW
IN ONE GIANT PLEN-T PACK

« VEEZES AND VOZERS »
· No shape
· No smell
· No color
· No use

WWW.VEEZZESVOZERS.COM


Labels:

Wednesday, May 03, 2006

La rubrique sportive du Jour des vidanges

La foirade de vos Glorieux, dont je me CALICE éperdument, presque avec passion, m’a fait vaguement réfléchir à mon rapport au sport. Je hais le sport. Depuis toujours, sous toutes ses formes, à plus forte raison le sport d’équipe. Hockey, baseball, football, soccer, NAME IT ; ces récréations spartiates constituent toutes ensemble un seul objet de peur et de dégoût profonds. Objet d’angoisses phobiques et d’appréhensions terrifiantes : je me tiens toujours très éloigné de l’un de ces restaurants La Cage aux sports, de peur qu’on m’y enferme avec quelques brutes viriles et illettrées, et qu’on m’y oblige à me prononcer sur les mérites relatifs du Canadien ou sur les aléas des séries éliminatoires. Tout cela avant de devoir subir une sorte d’« initiation » orchestrée par Steve, Mike ou Dave, le chef de la meute : Avaler 15 shooters de Baileys, me rouler nu dans une bassine remplie d’urine, de fèces et autres déjections humaines, être nettoyé à l’eau glacée puis frotté par six taupins aux gants de crin avant d’être abandonné, fiévreux et grelottant, dans le lobby d’une maison de passe nécessairement minable…

Tuesday, May 02, 2006

Petit exercice de provocation gratuite

ON A GAGNÉ! ON A GAGNÉ! ON A GAGNÉ! ON A GAGNÉ! ON A GAGNÉ! ON A GAGNÉ! ON A GAGNÉ! ON A GAGNÉ! ON A GAGNÉ! ON A GAGNÉ! ON A GAGNÉ! ON A GAGNÉ!

OH! GOOD OL' SWEET CAROLINA!

La rubrique Pestacle du Jour des vidanges


Liste des prochains pestacles à ne PAS voir jamais :
Pierre Lapointe : De la poudre à fesses, saveur de muguet.
Ministry : Mettre des briques dans une laveuse et tourner à Spin
Madonna : Tout ce qui fait chier du Gay Pride, sur un seul disque
Radiohead : Overdose de bon goût
Malajube : Qui?
FUCK ALL THAT SHIT!!!


ZHOM VOUS PRÉSENTE : CHANTAL HAMEL!
-Une voix, une attitude…
-Du country, un chapeau…
-Une grosse ceinture, un chandail laid…
-Des caribous, des montagnes…

Qu’est-ce tu veux de plusse?

Monday, May 01, 2006

La bacchanale du Jour des vidanges

Tirée de mon inestimable collection privée, cette fabuleuse photographie donne à imaginer une véritable orgie d’agents immobiliers. À vous d’imiter le Marquis et d’élaborer quelque audacieux scénario en votre esprit (ils sont douze, tout est possible.) Par leur puissance d’évocation, ces images me convainquent : Un jour prochain, tout le monde pourra obtenir un orgasme en regardant des émissions d’affaires publiques, tout le monde saura bien faire l’amour en lisant le journal…

FUCK EROS!