Wednesday, March 26, 2008

DENYS ARCAND RÉCIDIVE

L’équipe du Jour des vidanges a mis la main sur les premières bobines du prochain film de Denys Arcand, intitulé L’APOCALYSME EXTRÊMEMENT (sic), après Le déclin de l'empire américain, Les invasions barbares et L'âge des ténèbres, et mettant en vedette Jean-René Ouellet. Ne sachant trop quoi penser, un de nos vaillants journalistes a interrogé un professeur. Nous voulions savoir si cette nouvelle œuvre de Denys Arcand brossait encore une fois le portrait acerbe de notre société d’abrutissement et de surconsommation.


Journaliste : Ce nouveau film de Denys Arcand brosse-il le portrait acerbe de notre société d’abrutissement et de surconsommation?

Professeur : Oui, il le brosse.

Journaliste : Se contente-t-il de le brosser?

Professeur : Non, Arcand lui administre également un massage capillaire, un shampoing et une mise en pli.

Journaliste : Le portrait acerbe de notre société d’abrutissement et de surconsommation a-t-il vraiment besoin d’être brossé avant de recevoir toutes ces délicatesses?

Professeur : Denys Arcand aime bien brosser les choses. Or, il se trouve que le portrait acerbe de notre société d’abrutissement et de surconsommation adore également être brossé. Ils ont trouvé là un point commun sur lequel établir une base solide.

Journaliste : Cette base est-elle vraiment solide?

Professeur : Cette base tient debout, c’est l’essentiel.

Journaliste : Pour vous, qu’est-ce que l’essentiel?

Professeur : L’essentiel est qu’une base tienne debout. Mais je demeure sceptique, certaines bases ne tiennent pas debout et, pourtant, sur ces bases reposent l’essentiel.

Journaliste : Le portrait des bases de l’essentiel doit-il être brossé?

Professeur : Vas t’en


Labels:

Monday, March 24, 2008

LA MALLETTE DE GÉRARD

Gérard Bouchard, commissaire avec Charles Taylor de cette étrange affaire des « accommodements raisonnables », aurait « égaré » une mallette laquelle serait apparemment remplie de précieux dossiers concernant la fameuse commission. L’équipe du JDV a mis la main sur la valise mystérieuse, grâce à quelques contacts, à l’usage de la violence et, surtout, à quelques prouesses buccales (le gagging, c’est tout un exercice!) Voici donc, rien que pour rien :

LE CONTENU DE LA MALLETTE DE GÉRARD BOUCHARD

-Une paire de chaussettes
-Un sachet de cachous Lajaunie (import)
-Des grilles de sudoku à moitié remplies
-Un gramme de hasch
-Une photo de Monique
-Une plume fontaine Waterman (import)
-Un tube de Vicks VapoRub (vide)
-Une vieille cassette de Julie Masse
-Divers confettis et cotillons
-Une carte routière de Chaudière-Appalaches
-Une photo de Charles Taylor
-Un morceau de nougat de Montelimar (import)
-Un livre sur les oiseaux du Québec
-Un petit thermos en fonte (vide)
-Des miettes de chips
-Un communiqué de Haïti Press Network.
-Une serviette humide Saint-Hubert BBQ (usagée)
-Un document extrêmement important
-Des poils de Monique (usagés)
-Un communiqué du Centre Culturel Islamique
-Un portefeuille-cartes en cuir souple (vide)
-Un livre sur les champignons du Québec
-Une autre photo de Charles Taylor
-Un dépliant de l’Association touristique de L’Islet-Sud
-Une carte de souhaits Hallmark signée « Charlie »
-Un tube d’Anusol (vide)
-Un livre sur l’histoire du scorbut en Nouvelle France
-Une autre paire de chaussettes (vides)



Je vous laisse tirer vos propres conclusions…




Labels:

Saturday, March 22, 2008

RÉFORME SCOLAIRE : RÉACTION

Chez les enseignants, mon projet de réforme scolaire a suscité plus d’une réaction, c'est-à-dire deux réactions. Madame Urée Fallu, directrice des programmes à l’école alternative « Les enfants » a eu une réaction. Monsieur Karel Gilles, directeur adjoint des programmes à l’école alternative « Les enfants » a également eu une réaction. Cela tend à prouver que les gens du département de direction des programmes à l’école alternative « Les enfants » ne se font pas prier quand il est temps de réagir. Madame Urée Fallu m’écrit, en substance : « En lisant votre projet de réforme éducationnelle je n’ai pas pu m’empêcher d’avoir une réaction.», appuyée par monsieur Karel Gilles lequel ajoute : « J’appuie madame Urée Fallu dans sa démarche en réagissant moi aussi. » Madame Urée Fallu est d’avis que les gens ne réagissent pas assez au Québec, dans le domaine de l’éducation entre autres, mais aussi dans les autres domaines. « Il y a une multitude de domaines au Québec » explique-t-elle, déplorant du coup que les citoyens ne réagissent pas beaucoup en général, quoi qu’il arrive et qu’importe le domaine. Karel Gilles ne perd pas espoir : « En réagissant, madame Urée Fallu et moi-même essayons de prouver qu’il est encore possible, à l’école alternative « Les enfants » et au Québec en général, d’avoir des réaction à propos de divers domaines. »


Labels:

Sunday, March 16, 2008

RÉFORME SCOLAIRE


Non, je ne me suis pas poigné la couenne durant ces courtes vacances en campagne. Au contraire, j’ai rassemblé mes dernières forces intellectuelles afin de produire un nouveau projet de réforme scolaire. Je n’ai évidemment aucune compétence professionnelle en pédagogie, mais je me suis rendu compte qu’il était somme toute facile d’établir un plan de réforme en dix minutes, après avoir fumé un gros joint et avalé quelques cachets de Zyprexa.




PLAN DE RÉFORME SCOLAIRE


-AMENER GRADUELLEMENT L’ENFANT À S’ENTROUVRIR PAR VOIE ORALE.
(Exemples : Parler en forme de mots, évoquer des « choses.»)

-STIMULER L’EXERCICE DE LA COMMUNICATION NON VERBALE PAR LE BIAIS DU « BOUGER. »
(Exemples : Le mime, la violence faite aux sports.)

-INTRODUIRE L’ENFANT DANS UN CONTEXTE DONNÉ.
(Exemples : L’Histoire du cosmos, la géochimie.)

-PÉTRIR L’ENFANT À L’AIDE DE L’ART VISIONNEL.
(Exemples : Mondrian. Un film en pellicule.)

-PÉTRIR L’ENFANT À L’AIDE DE L’ART AUDIOPHONIQUE.
(Exemples : Edgar Varèse, Vilain Pingouin.)

-PÉTRIR L’ENFANT PAR L’ENTREMISE DU DÉFI SPORTIF ONCTUEUX.
(Exemples : Musculation huilée, tomber et avoir mal.)

-FAIRE MURIR L’ENFANT RURAL GRÂCE À L’INITIATION RURALE.
(Exemples : Affaires agraires, plaisirs de l’étable.)

-INTRONISER L’ENFANT AU « MŒURS ETHNIQUE » DE LA CIVILISATION URBANISÉE.
« Exemples : Manger du libanais, contempler un juif.)

-STIMULER L’IMPRÉVU GRÂCE AUX DIVERSITÉS SEXUELLES HUMAINES.
(Exemples : Deux hommes en même temps, l’automutilation.)


L’ENFANT NE SERA PAS NOTÉ EN FONCTION DE SES CARENCES INTELLECTUELLES MAIS PAR RAPPORT À SON DEGRÉ D’ÉLASTICITÉ.

-FORCER L’ENFANT À AVOIR L’AIR INTÉRESSÉ PAR L’UNIVERS DE LA RÉFRIGÉRATION INDUSTRIELLE.
(Exemples : Visiter un frigidaire, comprendre la glace.)

-SOUSTRAIRE L’ENFANT AU DÉSIR ONCTUEUX.
(Exemples : Sida, croûtes purulentes.)

-TRANSMUER L’ENFANT VERS LE PARADIGME DE LA MORT ÉPOUVANTABLE.
(Exemples : Marquis de Sade, Boule Noire.)

-PRISE DE CONSCIENCE SOCIÉTALE PAR LE BIAIS DU LUDISME ACTIF.
(Exemple : Jouer avec des pauvres.)

-FAIRE ENTRER L’ENFANT ENTRE LES SPHÈRES DU MONDE POLITIQUE.
(Exemple : Françoise David.)

-IMBIBER L’ENFANT DE CULTURE LITTÉRAIRE À L’AIDE DE VLB BEAULIEU.
(Exemples : Vaches tribales, grand-père mort.)

-VOLET ÉVEIL COMMUNAUTAIRE ET ENVOL ENVIRONNEMENTAL.
(Exemples : Étonner l’enfant avec des merises. Recycler de la marde.)

-CHAPITRE TECHNOLOGIQUE DU NOUVEAU MILLÉNIUM : AVOIR PEUR DE CELA.
(Exemples : Viol sur Internet, moteurs de recherches.)

-PÉTRIR L’ENFANT À L’AIDE DE L’ARCHITECTURE DES ANNÉES 60 ET 70.
(Exemples : Terreur au Stade Olympique, angoisse au Musée d’art contemporain.)

-ENFANCE ET RAPPORT À LA LANGUE NATIVE.
(Exemple : Initier l’enfant aux mots « onctueux » et « nazisme. » Faire répéter ces mots. Établir des liens etc.)

Labels:

Saturday, March 08, 2008

QU'Y PEUT-ON?



En raison des tempêtes qui sévissent actuellement sur la province, le cours des CHOSES QUI ARRIVENT DANS LA VIE est momentanément reporté à une date ultérieure.

(Image ci-dessus : exemples de CHOSES QUI ARRIVENT DANS LA VIE : Mourir brûlé dans d’atroces douleurs et Fourrer une dinde avec de la purée de persil.)


Labels:

Thursday, March 06, 2008

ON AND OFF


Je prends à nouveau congé de vous, pour des raisons d’hygiène mentale. En effet, par masochisme, j’ai trop regardé l’odieuse émission Ça manque à ma culture, animée par une perchaude. J’ignore par quelle technique de conditionnement subliminal, mais les ondes de cette émission m’ont rendu à demi fou. Dernièrement j’ai souffert d’une crise de « détachement », mon âme me quittait pour observer mon corps. Cela m’a inquiété, surtout quand mon âme s’est rendue compte que je portais les mêmes jeans depuis deux ans.

Oui, je plierai bagages pour une semaine à la campagne afin de purifier mes esprits, en compagnie de gens pieux et simples au Centre d’apostolat liturgique de l’Estrie. Sans doute serai-je forcé de dormir sur un mince matelas de crin. Sans doute devrai-je me sustenter de pain sec et de soupane. Sans doute serai-je invité à me mortifier à l’aide d’un fil barbelé jusqu’à l’épiphanie : « Seigneur pourquoi m’as-tu abandonné? »

D’ici mon retour, YOU CAN FUCK WITH MY BLOG!
(Ci-dessus : Une photo de Serge Postigo qui RIT DE SA MAIN.)

Saturday, March 01, 2008

La chronique éditoriale de l'opinion



LA CHRONIQUE ÉDITORIALE DE L’OPINION


Par Francine Shaft

« Quelle ne fut pas ma surprise de constater. En effet, hier, c’est en arrivant au bureau que cela est arrivé. J’ai d’abord eu un spasme, puis un autre spasme (deux spasmes.) En effet, je suis arrivée au bureau et j’ai constaté, avant d’avoir deux spasmes consécutifs perpétuels. D’un geste, j’ai pris ma main afin de saisir le téléphone. Le gouvernement sonnait engagé. Alors, de cette même main, j’ai raccroché le combiné du téléphone sur son socle et ayant un spasme, ce qui fait donc trois spasmes dans mon livre à moi. En cette société de pleutres, il n’y a plus moyen de constater sans ne se faire dire rien. D’autant plus que le gouvernement n’est pas là pour dire « Allo » lorsqu’une citoyenne d’un certain âge lui téléphone avec sa main. Ce que j’ai constaté est hors de question. Il ne s’agit pas d’un cas isolé comme dans certains cas, qui sont également isolés (le meurtre d’une femme de tempête, par exemple, ou la disparition d’une peinture de Rembrandt.) Je ne suis pas née la semaine dernière mais cela ne constitue pas une raison. À mon âge, avoir trois spasmes en constatant, ce n’est pas facile. Et je mets ma main au feu que le gouvernement regarde ailleurs (cette même main qui a servi à téléphoner un répondeur automatique.) Heureusement, il y aura toujours des personnes.

Merci pour ceci. »


-Francine Shaft

Labels: