Wednesday, September 26, 2007

Les prédateurs sexuels sur Internet (suite)

Sans le savoir, avec ses textes fantaisistes sur la gérontophilie, cette si aimable Archet m’a mis sur une piste. Toujours imitant les glorieux enquêteurs du Journal de Montréal, et toujours en vue de traquer un autre de ces odieux prédateurs sexuels qui profitent de l’Internet pour traquer leurs proies, j’ai convoqué l’équipe du Jour des Vidanges dans mon bureau. Je leur ai dit : « Les gars! Sachez que les maniaques ne sont pas tous nécessairement attirés par les enfants. Multiples sont les perversions. Allons fouiller ailleurs, sur les sites de conversation destinés aux personnes âgées, précisément, voir s’il ne s’y trouve pas des gens louches. » Nous avons visité plusieurs sites, dont « Vivre en mourant », « Cancer et intimité » et « Jouir tranquillement un peu.» Finalement, nos recherches nous ont mené au même calice de site poche sur la plasticine pour mongols où nous avons capté cette étonnante et déroutante conversation entre un hostie de cave d’une vingtaine d’années et une vieille peau finie. Voici ladite conversation :



Monsieur : Salut!

Femme : Bonsoir

Monsieur : Je m’appelle Serge, et toi?

Femme : Non, pas moi

(Long silence)

Monsieur : Quel âge as-tu?

Femme : J’ai 102 ans.

Monsieur : LOL. Suces-tu?

Femme : Bien sûr. J’adore les pastilles aux baies de genièvre. Mon défunt mari, Oreste, grand voyageur d’affaire, m’en rapportait toujours lors de ses périples dans le nord de l’Europe. J’oublie la marque de commerce de cet excellent bonbon. Mon vieil Oreste a connu les deux grandes guerres. Il est mort du cœur en 1978. Le scotch et les cigares l’ont emporté. Mais c’était un homme généreux.

(Long silence)

Monsieur : Aimes-tu ça te faire mettre dans le cul?

Femme : Hi! Hi! Comment savez-vous que je suis régulièrement intubée? Le docteur, un brave jeune homme (je crois qu’il est d’origine marocaine) m’a affirmé que, sous peu, je pourrai ingurgiter et « éliminer » les aliments normalement. Je suis dans une position des plus inconfortables, mais j’ai confiance en l’avenir. Enfin, pour ce qu’il en reste. Voyez, j’arrive encore à écrire.

(Long silence)

Monsieur : Ok… Aimes-tu le sexe?

Femme : Ah! Je vois où vous voulez en venir, jeune freluquet. Je peux vous référer à mon arrière petite-fille, elle est comme vous en mal de chaleur humaine.

Monsieur : Ton arrière petite-fille? Cool! Elle est encore vierge?

Femme : Elle a 37 ans monsieur. Elle suce. Et elle aime ça se faire mettre dans le cul.

(Long silence)

Femme : Bonsoir Serge, je dois vous quitter pour faire mes ablutions.

FIN


Labels:

16 Comments:

Anonymous Psy co-pattes said...

C'est certain, msn stimule votre libido, sutout les "longs silences"...
D'ailleurs, en y réfléchissant bien, les longs silences, ce n'est rien d'autre que Mistral.
Avouez... vous aussi, il vous a abusé.

2:42 PM  
Blogger Zhom said...

Ah! Non! Chose!
J'étais une victime consentante!




(ps : j'ai toujours aimé cette expression complètement tordue, "victime consentante")

3:00 PM  
Blogger Mr Bathurst said...

Haha! Génial!! Merci pour ce doux moment vieux cinglé!

4:38 PM  
Blogger Ostide Calisse said...

This comment has been removed by the author.

4:44 PM  
Blogger Ostide Calisse said...

J'ai honte au fil gérontophile, ô gérantes aux filles.

©2007 Guy Mongrain/Rejean Ducharme Pasrapport Puns Consortium Inc.

4:45 PM  
Anonymous Anne Archet said...

Note à moi-même: écrire une série sur les fétichistes du coude droit.

6:35 PM  
Blogger Casse said...

Très très drôle, je pisse de plaisir, tu es franchment vulgaire, tu sais, je crois que tu rivalises vraiment sérieusement avec moi, Brigitte m'avait bien mis en garde pourtant...

8:34 PM  
Blogger crocomickey said...

Y a-t-il un psychiâtre sur la blogosphère ? Qu'il se manifeste, vite !

6:49 AM  
Blogger Patrick Dion said...

Vous avez oublié le site gérontophile Jouir en poudre M'sieur Zhom.

10:09 AM  
Blogger Mathieu said...

J'espère que tu vas être invité à "Tout le monde en parle" pour discuter de cet "immense" dossier.

J'imagine déjà l'air faussement scandalisé de Guy A. quand tu vas lui montrer les extraits vidéos de WebCam montrant Serge en train de simuler des actes sexuels dégradants sur une marchette.

10:26 AM  
Blogger Ostide Calisse said...

N'étant pas tout à fait québecois à 100%, dans mon enfance j'ai toujours été intrigué par l'expression "t'es pas du monde!" que l'on lance à quelqu'un de turbulent ou d'effronté.

Je me suis alors dit que si "pas possible" équivaut à "impossible", quelqu'un qui n'est "pas du monde" est simplement immonde.

Bref, Zhom, tu n'es pas du monde ;-)

1:16 PM  
Blogger Zhom said...

Ostide : Tu dois connaître l'expression "les gens du monde", à savoir les gens de l'élite, les gens de la Haute. N'être "pas du monde" c'est ne pas être dans les hautes sphères, c'est être intellectuellement indigent.
Aujourd'hui, c'est le contraire, on vante les mérites du "vrai monde", par opposition à... À qui? À quoi? I'M FUCKED.

1:30 PM  
Blogger Ostide Calisse said...

Coïncidence que tu me parles "des gens du monde", j'ai justement un vieux disque français de musique grivoise à l'humour salasse qui fait très "jour des vidanges" dont la première chanson est ainsi présentée: "Profitons que nous soyons entre gens du monde pour chanter... le Plaisir des Dieux!"

(cette présentation a malheureusement été coupée dans la version dans le site dont je fais le lien)

7:02 PM  
Blogger Philémon said...

Tout ceci me rappelle la douce mélopée de la balade Elle est toujours derrière

10:54 PM  
Blogger Méthane Alyze said...

Elle assure ta vieille Zhom - Trop classe, trop impeccable.
J'te bise.

5:45 AM  
Blogger Lyne-la-lune said...

J'ai ri ! Tu m'as fait RIRE ! ... shit, tu m'as aussi déconstipé. Fallait pas; j'avais des bobettes propres ! GRR !

10:34 AM  

Post a Comment

Links to this post:

Create a Link

<< Home