Friday, January 28, 2011

LES GROSSES CHOSES DE LA VIE


Les gens qui se sentent autorisés à parler du Bohneur, avec le grand B, évoquent toujours ces fameuses "petites choses de la vie" auxquelles on ne porte pas assez attention et qui rendraient spontanément heureux par magie : Le sourire d'un enfant malade, une hirondelle gazouillante, l'écureuil jovial, une tasse de chocolat chaud, une tartine, un bain mousseux, l'odeur du café, un rayon de soleil, et autres crisses de maudites niaiseries plates qui font triper les bipolaires et les trisomiques... Les petites choses de la vie... Fuck that shit! Personne, jamais, ne rend hommage aux GROSSES CHOSES DE LA VIE. Des grosses boules, de la grosse bière, du gros plastique, des grosses niaiseries qui coutent cher pour rien, la dictature, Beethoven, la sodomie, découvrir Jésus, mourir jeune etc. Je revendique ici, sans prétexte ni raison, le droit légitime de trouver le bonheur dans LES GROSSES CHOSES DE LA VIE. Fini, les petits oiseaux qui font cuicui. Voici donc pour vous, ci-dessus, chers camarades, la magnifique photographie d'une CÂLICE DE GROSSE GOGOSSE QU'ON SAIT PAS C'EST QUOI.
Jouissez immédiatement.

Sunday, January 09, 2011

MARIE-MAI POUR RIEN




On m'a vaguement fait comprendre, ici-même à la rubrique des commentaires, que Le Jour des vidanges, mon jouet préféré, avait perdu de son charme, de son éclat, voire de sa pertinence. Une lectrice inconnue, que je devine charmante, m'écrivait : "Ce blogue était jadis une soupape, un refuge contre l'hostilité au-dehors. Mais hélas! Il est devenu lui aussi gris et ennuyeux." Mais je suis un ami de l'Ennui! J'ai proposé une varité impressionnante de photographies plates à mort : du ciment, des gens vus de dos, des agents immobiliers, du gazon, des plantes potagères, feu Anne Archet, des sacs, des boïtes, Chuck Norris, des couleurs, des noms, des conférences. Il appert que j'ai touché enfin le fond de la platitude.
Voici donc TROIS PHOTOS LAIDES DE MARIE-MAI
Photo 1 : Marie-Mai est émue devant un kleenex
Photo 2 : Marie-Mai demande à son amie "c'est-tu vrai que l'eau de la piscine devient un peu verte quand on pisse dedans?"
Photo 3 : Marie-Mai en audition pour le remake d'un film de Bergman.

Tuesday, January 04, 2011

LA JOKE PLATE


Ci-dessus, la photographie d'un inconnu glabre et huilé
sous le SOLEIL ÉTERNEL.



Je profite ici de cet espace pour relancer un vieux gag de mon invention.

"Quelle est la différence entre un dindon et un autre dindon?

Réponse : Le troisième dindon."

(Bientôt sur cet écran : Quelle est la différence entre Richard Martineau?)



Zhom vous zaime