Monday, October 01, 2007

Les prédateurs sexuels sur Internet (annexe)

Je m’en voudrais de ne pas proposer au vaste public cette dernière tranche de notre immense dossier sur les prédateurs sexuels qui fréquentent l’Internet. Cette fois, l’équipe du Jour des vidanges a traqué un délinquant particulièrement vicieux qui essayait de soudoyer UN BLOC DE CIRE sur un site consacré à l’apiculture. Voici la retranscription intégrale de cette courte conversation qui donne froid dans le dos.




Monsieur : Salut, ça va?

(Long silence.)

Monsieur : Tu as quel âge?

(Long silence.)

Monsieur : T’es un G ou une F?

(Long silence)

Monsieur : Tu habites où?

Bloc de cire : À Roberval

Monsieur : Comment es-tu habillée?

(Long silence)

Monsieur : As-tu déjà fait l’amour?

(Long silence)

Monsieur : Es-tu toute seule en ce moment?

(Long silence)

Monsieur : Où sont tes parents?

Bloc de cire : À Roberval.


FIN

(C’est le dernier, je vous le jure.)


Labels:

38 Comments:

Blogger Philémon said...

J'haïs ça des histoires qui nous laissent en plein suspense de mègne... il est arrivé quoi ensuite? Il est arrivé quoi ensuite?

3:06 PM  
Anonymous Double ASS said...

C'est vraiment l'histoire la plus perturbante que j'ai jamais entendu de ma vie.

Maudite société malade, c'tépouvantable.

Ostie, un BLOC DE CIRE, pourquoi pas un rouleau de papier ESSUIE-TOUT tant qu'à y être.

(C'est quand même drôle des ESSUIES-TOUT.)

3:34 PM  
Blogger Doparano said...

Tu ne peux pas nous laisser comme ça dans l'ignorance de ce qui arrive ensuite... On parle d'un dossier IMPORTANT qui touche tout le monde le moindrement sensible ou pervers.

T'as commencé, maintenant tu dois te rendre au bout de ça, même si tu crois que t'as atteint le boutte du boutte.

4:04 PM  
Blogger Mistral said...

J'opine à l'os avec Doparano ainsi que sur le sentiment de ceux deux qui la précèdent avant.

Hostie que c'est difficile de te pasticher! Mais je lâche pas la patate, Red, je te l'ai juré sur le sofa, j'essaie jusqu'au succès, et ce jour-là je serai aussi fou et aussi sain que toi.

Par dessus le marché, j'éprouve le souhait d'itérer que le dossier reste demeuré aussi tant qu'inachevé si tu ne pièges pas une journaliste prédatrice qui pour être dépourvue de menton n'en travaille pas moins à Montréal. Qui lui fera comprendre, voire penser à, qu'une femme se faisant passer pour une petite fille est aussi obscène et malsain que le contraire et vice-versa? Qui, sinon toi?

Toi, l'impastichable. C'est rushant! Je peux pasticher Balzac, Zola, Kerouac et Danielle Steele, mais pas toi. Parfois je frôle, je renifle la recette, mais aussitôt elle me file entre les doigts.Tu perds rien pour attendre. Je sors m'acheter un autre quart, je reviens et je m'attelle.

4:22 PM  
Blogger Ostide Calisse said...

Je n'aurai que quatre choses à affirmer:

1) Zhom est inclonable et nous lui vouons un culte se rapprochant du monothéisme.

2) La cire d'abeille se révèle un fort mauvais lubrifiant.

3) Le Journal de Montréal est un repère d'agents provocateurs soumis à un despote possédé par l'esprit de William Randolph Hearst tout en étant le frère d'une junkie.

4) Je tiens à faire autographier ma copie de Léon, Coco et Mulligan. Tout ce qui est contemporain dans ma bibliothèque est autographié, à l'exception de cette Bible des Gédéons que j'avais trouvé dans le fond d'un tiroir de commode dans une chambre d'hôtel de Québec puis rapporté par simple curiosité, ou simplement pour priver mes successeurs de chambrée de la parole divine.

7:29 PM  
Blogger Maphto said...

En effet, Ostide calisse.

Zhom est notre nouveau dieu. Inimitable :)

7:59 PM  
Blogger Lyne-la-lune said...

Zhom assssssssssti ! À première vue, lorsque j'ai posé les yeux sur le bloc de cire, j'ai cru voir un gros contenant de sperme en mauvaise santé (j'ai déjà eu un copain qui en produisait du jaune foncé comme ça; mauvais souvenir ! Heurk !). J'ai eu un haut le coeur !
Brrrrrrrr !

Dis, c'est moi qui devrait consulter ?

7:16 AM  
Blogger Ostide Calisse said...

@lyne-la-lune: du foutre jaune foncé, ça n'existe pas. On appelle ça du pus.

8:27 AM  
Blogger Mistral said...

Ostide: toute vérité n'est pas bonne à dire! Yeah, I know: look who's talking. But still: bientôt, tu vas révéler à la fille que la gonorrhée ne se chope pas sur la lunette des chiottes de restauroutes, et ça fera tout un chiard avec son chum.

Concernant tes quatre points:

1. Si Zhom est inclonable et que tu lui voues un culte, c'est par définition monothéiste. Ça ne s'en approche pas: c'est ça.

2. Quand on aime fourrer l'oreille, la cire d'abeille adoucit l'amertume du cérumen et améliore la glisse. Ça farte?

3. PKP serait bien content de lire qu'on qualifie sa soeur de junkie. Toute la famille manoeuvre pour l'exclure et la néantiser depuis des années. C'est ignoble, tout simplement. Quant à l'esprit qui possède le despote, sois certain qu'il s'agit de celui de son père: on est loin en hostie de Citizen Kane.

4. Je te signerai LCM, et la bible des Gideons par-dessus le marché, parce que je t'aime bien et que je te vois déjà la refoutre dans un tiroir d'hôtel juste pour me mettre dans l'embarras!

10:11 AM  
Blogger Doparano said...

Lyne, t'as réussi à m'écoeurer aussi. BRRRR

10:13 AM  
Blogger Lyne-la-lune said...

This comment has been removed by the author.

11:14 AM  
Blogger Lyne-la-lune said...

Ostide: ahhhhh ouachhhhhhhhhhhhhhh !

Mistral: Crainds pas, cet énergumène n'est plus dans ma vie depuis longtemps. C'est qu'il puait le pauvre !!!

De plus, je le soupçonnais d'éjaculer de la pisse ;-) (Je t'écoeure encore plus là Dope, avoue !!! lollllllll )

11:17 AM  
Blogger Mistral said...

Il est impossible d'éjaculer de la pisse. On a appris ça en biologie secondaire trois. Faudra faire mieux pour choquer le monde qui rôde ici.

T'as pas des devoirs à faire? Des training bras à essayer?

11:30 AM  
Blogger Zhom said...

Vous êtes dégueulasses.
Je vous adore!

Bientôt j'écrirai un autre immense dossier sur ces mystérieuses miettes rouges, semblables à des pépins de framboises, qui ornent le contour de mon anus quand j'ai le flux.

11:59 AM  
Blogger Doparano said...

Ostie Zhom!!!!

T'es vraiment dégueulasse!

Tu vois bien qu'un examen chez le docteur s'impose. Arrrête de glander pis appelle Hamoud le moustachu.

12:06 PM  
Blogger crocomickey said...

@ Mistral

Les fous, les vrais, c'est comme toi que je les aime. Pas de tataouinage. Juste pour te dire, j'ai travaillé avec Sylvie D. pendant deux douzaines de mois, ya une dizaine d'années. Que des compliments sur toi dans mes oreilles. Et des rugissements dans ma tête en observant la "reporter" de PKP bizouner sur le plateau du clown people. Je le jure, je vais aller acheter ton dernier et je ferai un quart au début de chaque chapitre, avec, en parallèle,une pensée pour le grand traqueur de pédophile du web.

2:50 PM  
Blogger Yvan L. said...

Je peux pas vouer un culte, je suis athée...
Pendant que les monothéistes se prosternent à quatre-pattes, je les prend par derrière; chantant conséquemment leurs louanges au Dieu devant eux, en criant de plaisir:

"Saint Saint Saint le Seigneuurr, Zhooommmm de l'univers, Le ciel et la Terre-eu sont remplis de ta gloire-eu, Hosannaaaah,(ouiiii,mets-la moi toute jusqu'à la garde) au plus haut des cieuux"...
Leur chant d'exaltés en transe excite ma libido qui se déchaîne dans leurs orifices...etcetc...

5:00 PM  
Blogger Cosmos said...

Mistral : What a coincidence! je prépare justement un travail sur le rire, dans Gargantua; je te reviens là-dessus et je te propose de prendre L'oeuvre de François Rabelais et la culture populaire au Moyen Âge et sous la Renaissance, de Mikhaïl Bakhtine, comme lecture du chevet ;-).

5:19 PM  
Blogger Cosmos said...

attend, j'enlève le « ;-) » pour faire plus Zhom.

5:20 PM  
Blogger Mistral said...

Cibole, Ksi, tu suscites de sacrées excitations. C'est ton charisme musqué ou quoi? Des phéromones cybernétiques?

Crocomickey: si t'as pas lu Vautour, tu voudras peut-être commencer par celui-là: Sylvie le dissimule à ravir, mais elle fut bien la Liv du roman, et le demeurerera bien après que nous pourrissions dans des boîtes en sapin verni.

LCM te coûterait une beurrée. Vingt-deux chapitres font cinq grammes et demi. Factorise le prix du livre et tu t'en sors guère à moins de 457.95$. Y a que les beaux livres de Péloquin qui coûtent ce prix-là, et encore, ils sont destinés aux spéculateurs et aux syndicats. T'as déjà causé littérature avec un syndicat? Moi si. Mon idée de rédiger les clauses-orphelins en alexandrins n'a été rejetée que par un infime pourcentage.

5:47 PM  
Blogger Mistral said...

Bastien: sans façon. J'ai prévu de me raser la poche avec une râpe à fromage en mastiquant de la plasticine.

Rabelais me fascinait, autrefois, ainsi qu'en témoignent les premières pages de Vamp. C'était le médecin de famille de mon increvable tante Gertrude, qu'il avorta fréquemment entre deux sot-l'y-laisse rôtis à la broche.

6:18 PM  
Blogger Maphto said...

Mistral : Avez-vous fréquenté l'abbaye de Thélème ?

6:25 PM  
Blogger Zhom said...

Mistral : Oui, très étranges cette "popularité" soudaine et ces élans d'affection respectueuse. Mais c'est toi qui les attire tous ici, mon gros nounours. Ne manque plus que cette vibrante Archet pour faire grimper ma cote!
(j'ai cru comprendre que tu n'as pas été un gentleman avec elle. Vilain coco!)

Love you all, you freaks!

7:35 PM  
Blogger Maphto said...

Zhom : Tu n'as jamais répondu à ma question. :)

7:39 PM  
Blogger Cosmos said...

Mistral : de toute façon je n'ai jamais compris en quoi c'était supposé être drôle. Rire, c'est pour les vivants.

8:30 PM  
Blogger Philémon said...

Mais... finalement on fait quoi du bloc de cire? Sera-t-il vendu sur Ebay pour permettre à Zhom d'enfin pouvoir se payer du bon temps?

10:24 PM  
Blogger Cosmos said...

This comment has been removed by the author.

11:38 PM  
Blogger Cosmos said...

Je corrige.


Philémon : que dirais-tu si on allait tous le porter dans l'oreille de Pantagruel ou de son père Gargantua?

11:43 PM  
Blogger Doparano said...

On pourrait te rouler dedans Bastien et t'exposer au musée de cire ou tu demeurera éternellement .....Bastien

3:28 AM  
Blogger Ostide Calisse said...

@ Mistral: Ah non je m'insurge sur deux points. On peut vouer un culte un individu sans que cela tombe dans le religieux (ex.: Marilyn Monroe), et on peut vouer un culte religieux qui ne soit pas monothéïste (Par Zeus et Toutatis!). Par conséquent, ce que j'ai dis se tient: je voue un culte à Zhom, culte qui n'est pas religieux, mais qui pourrait le devenir, et comme il sera ce seul dieu de ce culte, ce culte se rapproche graduellement du monothéïsme. J'ai toujours considéré toute langue comme déficiente et linéaire, empêchant d'exposer clairement et sans ambiguïté une chose aussi complexe et multiforme qu'une idée. C'est grâce et à cause de celà qu'existent la poésie, le malentendu, les notes de bas de page et l'extrapolation.

Et pour ce qui est de Anne-Marie Pédaleau, nos expériences de vie individuelles peuvent faire varier nos niveaux de tolérance face à la marginalité des autres, mais disons qu'elle réussi très bien à se foutre dans le pétrin par elle-même. Je préfère entendre parler de gens faire des choses constructives, comme planter un arbre, construire une maison, écrire un roman ou faire un blogue de fou qui fait rigoler.

9:55 AM  
Blogger Ostide Calisse said...

Je sais, j'ai oublié un "à" entre culte et individu, et j'ai écris "parler de gens faire" au lieu de "parler de gens faisant". C'est ce qui arrive quand je modifie ce que je viens d'écrire sans me relire.

10:00 AM  
Blogger Maphto said...

Zhom : un de tes commentaires est venu me chercher. T'as écrit : Love you all, you freaks!

Venant de toi, je trouve cela flatteur. Merci. :)

10:04 AM  
Blogger Doparano said...

Zhom est tellement tendre et affectueux avec les gens qu'il apprécie.

10:32 AM  
Blogger Doparano said...

Bon là c't'assez, 34 commentaires sur un billet parlant de cire d'abeille, c'est trop, écris nous une suite. Et que ça saute!!!

12:29 PM  
Blogger Lyne-la-lune said...

Mistral ! Franchement, faudrait arrêter de prendre mes niaiseries pour mes propres pensées, je pourrais être insultée ! (quoique ça, vous vous en crissez !)

Des devoirs à faire ? Autres que conjuguaux, non ! ;-P
Pfff...

12:33 PM  
Anonymous Anonymous said...

Vous êtes tous de très mauvais adorateurs: personne ne sait donc qu'AUJOURD'HUI (3 octobre) est l'anniversaire de votre DIEU? Il est temps d'immoler des chèvres et de violer des vierges, bande d'impies!
-Lady

3:02 PM  
Blogger Maphto said...

Bonne fête Zhom ! T'es rendu à 36 ?

4:19 PM  
Blogger Mam'zelle Zulie said...

palpitant et instructif!

;o))

10:20 AM  

Post a Comment

Links to this post:

Create a Link

<< Home