Monday, October 15, 2007

LES HOSTIES D'AFFAIRES PLATES # 9875


À quoi bon se casser la tête et beurrer d’interminables tartines? Mon précédent post est, je m’en rends compte, beaucoup trop long, d’où la rareté catastrophique des commentaires (merci à toi, brave Maphto.) Fébrile et impatient, le lecteur n’a pas l’énergie ni le temps ni l’envie de lire des élucubrations sans fin et sans but. Je devrais le savoir. Il faut que ça flashe, il faut que ça clique. Voici donc, sans plus de niaisage, la photographie éblouissante d’un
PLANTOIR À BULBES.




Labels:

7 Comments:

Anonymous Anonymous said...

Mais non, chéri, c'est que tout le monde est sur Facebook!
-Lady

7:34 PM  
Blogger Doparano said...

C'est ni plus ni moins qu'un spéculum végétal ça non?

7:43 PM  
Blogger Philémon said...

Y'a pas Nelly Arcand qui raconte ses aventures érotico-sémillantes avec ledit plantoir à bulbes dans son dernier polar? Ou je confonds peut-être.

8:44 PM  
Anonymous double ass' said...

Je VEUX ce plantoir à BULBES.

5:10 AM  
Blogger Anne Archet said...

Comme le disait Machiavel, «Un geste d'humanité et de charité a parfois plus d'empire sur l'esprit de l'homme qu'un plantoir à bulbes marqué du sceau de la violence et de la cruauté.»

-Olivier, ex-lofteur

9:43 AM  
Anonymous Anonymous said...

Excellente initiative pour la journée eco blog-action pour l'environnement.

11:28 AM  
Blogger Maphto said...

Que veux-tu, plus personne n'aime se forcer ces jours-ci...

8:11 PM  

Post a Comment

Links to this post:

Create a Link

<< Home