Thursday, November 29, 2012

LE TEMPS DES FÈCES


LE COURRIER DU PÈRE NOËL

Bonjour Père Noël. À noël, j’aimerais obtenir une érection et un iPad.
-Pour le iPad, tu devras attendre l’an prochain. Si tu es sage...

Père Noël. Donne-moi les oeuvres complètes de Marguerite Yourcenar.
-Non. Tu auras un roman de merde car tu es triste.

S’il te plait, Père Noël, donne plusieurs jambes à mon frère Manu l’amputé.
-Il ne me reste que des troncs. Laisse faire cela. Oublie mon nom.

Père Noël. Donne-moi un sac de dragées et l’Europe de l’Est.
-Je t’offrirai la Corée du nord et des barres de sésame. 

Cher père Noël. Ma mère pue. J’en veux une autre.
-Ta maman pue l’amour. Tu découvriras qu’elle puera toujours.

-Pour Noël, je souhaite que les enfants pauvres aient de quoi.
-Je donnerai des barils étranges à tous les enfants qui hurlent.

À Noël, j’aimerais avoir un pyjama Justin Bieber pour faire dodo.
-Justin Bieber ne dort jamais. Tu auras un pyjama Christopher Walken.

Saturday, November 24, 2012

LE COIN DU DOMINICAIN


LE COIN DES DOMINICAINS

Ici Père Bernard. Nous sommes à la recherche de croyants armés d’amour et de fantaisie pour alimenter notre nouveau réseau de bavardage intranet et ainsi rejoindre les jeunes de la génération cool. Les Dominicains ne sont pas des personnes ennuyeuses. Sous les soutanes se cachent d’authentiques et farfelus gai-lurons, des bons vivants qui ne lèvent pas le nez devant une belle grosse miche encore chaude, préalablement pétrie avec amour et fantaisie (par Frère Girardsen.) Mais l’homme ne vit pas que de pain, il est un arbre d’amour et de fantaisie. L’homme veut chanter, danser, traîner son baluchon d’espérance jusqu’aux ultimes transports vers la joie absolue. L’ordinator intranet est un bon moyen de communication. Voici, à titre d’exemple, un échange sur l’intrasnet rempli d’amour et de fantaisie entre Frère Rodrigue et moi-même, Père Bernard. Je vous l’offre en toute amitié.

Père Bernard : Hep! Comment va ton YAU de poil?
Père Rodrigue : LOL. Je ne comprends pas...
-LOL. C’est ma faute. Je voulais écrire : Comment vas-tu, YAU de poil?
-LOL. Je ne comprends toujours pas.
-Tuyau... Comment vas-TU, YAU de poil... TU-YAU. Tuyau...
-LOL.Qu’est-ce qu’un tuyau de poil?
-Je me suis encore trompé. LOL. C’est tuyau de poêle. Comment vas-tu, Yau de poêle.
-LOL. Qu’est-ce qu’un tuyau de poêle?
-C’est un tuyau de poêle!
-LOL. Je suis confus. Laisse un peu tomber ce vin de messe.
-C’est de l’humour! Cette blague est très populaire chez nos lointains confrères français de l’église Saint-François de Paule.
-À Nice?
-Oui!
-Je ne comprends pas la blague! Tuyau de poêle? Pourquoi me compares-tu à un tube?
-LOL MDR AH AH AH! LOLLLL
-MDRRRRR LOL LOL AH LOL
-Voilà l’humour des Dominicains, pétri d’amour et de fantaisie
-Stop that shit


Monday, November 19, 2012

LE COURRIER AIDE SERVICE


LE COURRIER DU PUBÈRE (s)
AVEC TON GUIDE-ÉCOUTE
BASIL DORFF

``Salut! J’ai 13 ans. Je déteste ma meilleure amie. Est-ce une bonne raison pour la faire souffrir avant de la tuer?``
Réponse : Bah! Écoute ton coeur, tout simplement!

``Bonjour. À 17 ans, je suis un peu timide au niveau humain. Chaque jour, j’obtiens une masturbation en regardant des photos de mon ``pénis bandé`` devant le miroir. Est-ce correct?
Réponse : Tu es narcissique. Partage tes photos.

``Je suis d’origine noire. J’étudie la harpe au Conservatoire de musique. Personne ne veut être raciste envers mon égard. Devrais-je intégrer un gang de rue?``
Réponse : Être un noir, ce n’est plus à la mode. Deviens un chinois et joue du glockenspiel.

``L’autre jour, mon petit frère Cosmo a poigné en feu à cause que je l’ai allumé dans un bassin rempli d’essence. Qui a raison?``
Réponse : Ni l’un ni lui. La vie est si fragile! Partage tes photos.

``Bonjour. L’on me dit normale. Au revoir!``
Réponse : Tu iras loin!

``Ma question est simple. J’ai 14 ans et je m’interroge sur le concept d’être là. En soi, ``exister`` n’a pas de sens. On ne peut dire ``j’existe`` que relativement à un monde. L’existence est, genre, un degré transcendantal qui indique, genre, l’intensité d’apparaître d’une multiplicité dans un monde déterminé. Le lien entre ``être`` et ``apparaître`` (exister, être là) est, genre, contingent, et ça me fait chier en calice. Toi?``
Réponse : Je vois que tu as lu Heidegger, mais trop vite. Envoie-moi des photos de ton pénis bandé et on en reparlera! 



Sunday, November 04, 2012

SUBGESTION DE LECTURE


S’OPTIMISER LE MAXIMUM

Le livre de Yves Jean
PRÉFACE DE LUI :

Quand vient le temps d’optimiser n’importe quoi, qu’il s’agisse d’un individu ou d’un collègue de travail, je n’ai qu’un seul nom en bouche : Yves Jean. L’optimisation est le fait de faire extraire un potentiel maximum de quelqu’un pour l’envoyer au bout de son dépassement. Les exemples sont tellement nombreux que c’est impossible. Mais prenons-en-t-on un parmi eux et appelons-le Robert. Au bureau, Robert passe plus de temps à jouer sur YouPorn qu’à travailler sans arrêt. D’ordre global, Robert sert donc à rien. Son patron supérieur se doit, de par ce conséquent, d’optimiser Robert. Grâce à comment? Grâce à mon livre S’OPTIMISER LE MAXIMUM, écrit par Yves Jean (j’avoue que c’est moi.) Quant à ma question suivante, il serait difficile d’y répondre tant que je n’aurai pas posé ma première. Quoi qu’il en soit, mon livre s’étire sur des pages pour pouvoir donner des conseils à ceux qui n’en ont pas. Gardons l’exemple de Robert en main. Comment optimiser Robert le jour où on est son patron? Il pourrait exister 10 étapes mais en voici 8 :
1-Dire à Robert ``Ma parole! Tu es le champion! Va au-delà de ta galaxie!``
2-Stimuler Robert vers l’avant en le ramenant aussi vers l’arrière, pour qu’il s’en rappelle.  
3-Féliciter Robert en parlant : ``Sacrebleu! Robert! Quel travail inouï lorsque tu continues dans ta galaxie!``
4-Récompenser Robert en le stimulant davantage vers le haut
5-Être franc : ``Si tu ne travailles pas, Robert, tu sais où existe la porte.``
6-Menacer dans un cadre calme : ``La porte est toujours au même endroit, Robert.``
7-Menacer dans un contexte agressif ``As-tu vu la porte, Robert? Elle est presque à toi!``
8- La réconciliation non-verbale : Tendre un clin d’oeil de complicité et distribuer une poignée de mains.
Grâce à ces 8 vecteurs d’optimisation, Robert sera optimisé en calice et abattra le travail en ayant fier de lui, je vous le jure sur la vie des petits bébés.