Thursday, March 26, 2009

LE PROPOS DU SOCIAL

LE PROPOS DU SOCIAL
Celles et ceux qui fréquentent régulièrement ce site de divertissement puéril et anal savent que je n’aime pas donner mon point de vue sur les évènements qui défraient la manchette, encore moins sur les grands enjeux du siècle. Je me complais d’ailleurs à dire que je n’ai pas d’opinion, et que les « affaires qui arrivent dans le monde » ne me concernent en rien. Mais aujourd’hui, juste pour le fun, j’accroche le costume du saltimbanque cynique et apolitique, j’ose laisser libre cours à mon cœur. Il y a des causes qui me préoccupent, des luttes qui nous assemblent et nous lient tous ensemble pour l’érection d’un système socialement égalitariste. Évidemment, rien qu’à écrire le mot érection, j’ai juste le goût d’aller me crosser. Salut. Et sauvez le monde pour moi d’ici lundi. J’adore tout ce qui est.

Ci-dessus : Des amérindiennes fatiguées. Elles sont pauvres et elles souffrent.

Labels:

4 Comments:

Blogger oAo said...

faudrait les transports collectifs gratuits.

1:49 AM  
OpenID garamond335 said...

Faudrait que ce soit les hommes qui fassent les gros travaux, pas les femmes...

6:34 AM  
Anonymous dd1979 said...

Je suis très empathique à ces Amérindiennes fatigués, surtout bien évaché devant mon téléviseur. Je leur souhaite prompt rétablissement.

Longue vie à leur cause!!!

10:39 AM  
Anonymous Anonymous said...

A quoi bon demander a un oeuf de se nourir lui meme.Si je lui doit un semblable exemple c'est qui est
justifié non ? Jaime profondement
la sauge et le tipi depuis l'age de monique environs .C'est touchant
la tristesse mais jaime mieux tom cruise .

Ayoye !

11:26 PM  

Post a Comment

Links to this post:

Create a Link

<< Home