Sunday, March 22, 2009

CINÉPOCHE DU DIMANCHE



Voici une autre excellente critique signée Aleksi K.Lepage et injustement refusée par les bonzes de Power Corporation.


Hiroshima mon amour II : Braddock tue l’Asie


"Trente années auront passé depuis les errances sentimentales de Elle et Lui, le couple anonyme et énigmatique créé par Marguerite Duras dans le fascinant Hiroshima mon amour d’Alain Resnais (1959.) Toujours vivants mais affectés par les affres du vieillissement, Elle et Lui passent une semaine dans une villa en Indochine (un « tout inclus » comprenant mets et boissons à volonté, service aux chambres, spa, soins spécialisés pour personnes à motricité réduite, jeunes escortes impubères etc.) Un lundi, l’Indochine est envahie par les forces terroristes du Commandant Zebra (David Warner), résolues à conquérir l’Asie. Elle et Lui plieront bagages et iront à Florence (forfait « 3e âge ») afin de trouver ça beau et de subir les fièvres de la cristallisation selon Stendhal. Les forces américaines enverront Braddock (Chuck Norris) pour tuer les méchants avec son gros pénis. Hiroshima mon amour II, réalisé aux Philippines en 1979 par Cirio H. Santiago n’est disponible qu’en format VHS au Dépanneur Vidéo 2000 à Sainte Thérèse et j’ai volé l’unique copie à des fins masturbatoires. Allez voir un autre film ou un autre ou deux autres."


Labels:

8 Comments:

OpenID garamond335 said...

Je l'ai vu à Bleu Nuit, il y a dix ans...
Extraordinaire d'humanité !

5:29 AM  
Blogger Zhom said...

Oui! J’aime bien les films cochons "soft" des années 70 : Très souvent, lors des scènes érotiques, l’acteur mâle retire son chandail et sa chemise quand il baise, mais ne prend pas la peine d'enlever son pantalon.
FUCK LIKE A MAN, KEEP YOUR PANTS!

9:38 AM  
Blogger Bast said...

M'esclaffant encore une fois comme un débile léger (avec la petite bave sur le bord de la yeule), je suis ENCORE ébloui par la folie zhomiesque... Quel obsédé sexuel, ce Aleksi K. Lepage... J'espère qu'ils en feront une réédition blue-ray que trois pelus et deux tondés vont pouvoir louer à la Boîte Noire...

2:21 PM  
Blogger oAo said...

l'ai pas trouvé sur emule

9:01 PM  
Blogger SD said...

C'est plus bleu nuit... c'est nuit de bleus...

10:01 AM  
Blogger oAo said...

c'est nagasaki qui va encore revenir à la charge...
vu qu'elle est jalouse comme une collégienne en rut.

11:35 PM  
Anonymous Anonymous said...

J'aime ca quand l'acteur est male
mais respecté dans son pays.
Son film (a chuck)remplis de sueur et de vérité s'en suivent.Espoir et informations politique. surprenant pour un film de Denise Bombardier qui trouve qu'on devrais rendre l'internet plus safe.

Ayoye ta ferme tu ta yeule !!

P.s: yes we can !

12:58 AM  
Blogger Coyote inquiet said...

J'avais oublié que tout se terminait à Florence. Merci Zhom pour les bons souvenirs !

Tu me le copierais ?

9:05 AM  

Post a Comment

Links to this post:

Create a Link

<< Home