Friday, August 17, 2007

ZHOM IS BRAIN DEAD 2


Le désoeuvrement complet me pousse à faire des choses auxquelles, en temps normal, je ne m’abaisserais jamais : Cueillette de baies sauvages, observation des colibris, abrutissement consenti devant les plus récents vidéos de Musique Plus et, pire que tout, lecture du nouveau roman de Nelly Arcan, « une histoire d’aujourd’hui, cruelle. C’est aussi une prouesse littéraire sans pareille. Un pur condensé de désenchantement et de colère » (c’est ce qui est écrit à l’endos du bouquin.) « À ciel ouvert », en gros, c’est l’histoire d’une fille qui passe son temps chez le doc jusqu’à se faire refaire la noune, tout ça pour plaire à Charles, un photographe fucké qui se crosse sur des photos de cicatrices et de totons en plastique. À la fin, Charles meurt en tombant du balcon. Mystérieusement stimulé par cette lecture troublante, où il est essentiellement question de la quête absurde vers la beauté objective et absolue dans ce monde dominé par les fabricants d’images, je me suis précipité sur l’ordinateur à la recherche d’une photographie sur laquelle NELLY ARCAN FAIT DUR. J’en ai déniché trois ou quatre. Celle-ci est ma favorite…
(Zhom is a fuckin’ bitch!)

12 Comments:

Anonymous Anne Archet said...

Se crosser sur des photos de cicatrices et de totons en plastique, voilà qui est effectivement fucké. Heureusement, il s'abstient de le faire sur des photos de Richard Martineau «jusqu'à ce que sa queue ne crache plus que de l’air»... !

10:03 AM  
Blogger Zhom said...

Je me suis soigné, Archet, je vais beaucoup mieux. À présent je me branle sur des photos de Jean Dion, c'est plus "classe"

10:18 AM  
Blogger Doparano said...

Archet... C'est Nelly qui t'as fait sortir de ton mutisme??

tu me manques.xxx

11:06 AM  
Blogger Mistral said...

Vous êtes malades. Cela dit, est-ce que Nelly veut coucher avec moi? Je n'ai rien contre le plastique qui parle. Enfant, j'avais un GI Joe, tu lui tirais une corde de la gorge et il te débitait des phrases. En français! Je l'ai crissé aux vidanges quand j'avais quinze ans, aujourd'hui ça vaut une fortune, life is such a bitch...

12:51 PM  
Blogger Zhom said...

Je me sens vache. Brave Christian, tu vas m’en vouloir à mort, mais c’est trop tentant et j’aime abuser de mon petit pouvoir de pigiste culturel qui lit les livres avant tout le monde. J’ose ici vendre le punch de ton prochain roman : Charles meurt à la fin en tombant du balcon.

2:51 PM  
Blogger Doparano said...

Je me demande ce qu'ont les gars à TRIPPER sur Nelly.. Elle a quoi à part une sucker's mouth?

...

À moins que ce ne soit son air nunuche et de sa voix nasillarde qui la rends excitante hein?

3:51 PM  
Blogger Monsieur Zourigne said...

Question en passant:

Si ses livres étaient signés Isabelle Fortier, est-ce que ce serait moins "classe" pour garrocher Charles en bas du balcon?

Y a pas à dire, Nelly ça sonne quand même plus le plastique.

10:39 PM  
Blogger DUB said...

Plus je regarde la photo ( tout en léchant une photo du duo d'imitateurs formé de Michael Rancourt et l'autre qu'on-s'en-fout-tellement nommé LES DUPLICATAS...Voilà, Zhom, j'ai fait mes devoirs, leur identité est révélée à la face du monde), plus je trouve que Nelly ressemble à la chanteuse du duo suédois Roxette, mais les cheveux aplatis...bref, dans ma tête, ses romans sont aussi réussis que cette coupe...

7:04 AM  
Blogger Philémon said...

La question qui me foudroie à la fois l'esprit et l'entrejambe est celle-ci: le balcon était-il consentant? Je vous laisse, je retourne caresser la pochette de l'album de Noël du clan Dion. Non, pas Jean.

11:05 AM  
Anonymous sis said...

Triangulation.

Notre regard est suffisamment myope pour se permettre d’envoyer un objet à un endroit précis.
Tout le monde sait que pour définir l’emplacement exact il faut user de trois points.
D’où la présence nécessaire d’un troisième œil, ce fameux troisième œil.

Pourtant, il n’est pas rare d’observer un archer fermer un œil pour viser juste.
Il est donc probable que l’être humain possède un troisième œil caché mais aussi un quatrième.
Le corps humain étant symétrique, il est bien naturel d’envisager la présence de ces deux yeux dissimulés.

Mais où sont-ils donc ?
C’est là qu’il est utile de se rappeler que les femmes ont davantage de mal que les hommes à se repérer dans l’espace.

8:36 AM  
Anonymous Doparano said...

Y'a de l'espoir Zhom, tu vois de par les commentaires des gens laissés ici que t'es pas le seul esti de mongol de la terre.

9:32 AM  
Blogger Lyne-la-lune said...

Nelly Arcand sent le sexe. Je l'ai croisé, elle semblait sortir d'un cheap motel. Le sexe, ça sent quoi vous me demanderez ? Je viens de vous le dire: le cheap motel.

7:12 PM  

Post a Comment

Links to this post:

Create a Link

<< Home