Saturday, November 08, 2008

MESSIE, messie beaucoup...


(Note : Oui, ceci est une publicité gratuite, donc offerte en toute liberté et par amour, au Parti Libéral du Québec. Non, non, non, je n’ai subi aucune pression de la part des gorilles de GESCA. Sous la promesse de l’omerta, les hommes en noir ont cessé de me harceler jour et nuit. Ensemble, nous en sommes venus à la conclusion qu’il valait mieux, pour ma vie, rendre un peu hommage à cet homme admirable, Jean Charest qui, c’est certain, demeurera après élections le PÈRE du Québec.)

Labels:

4 Comments:

Blogger Maphto said...

Charest d'abord, oui !

2:57 PM  
Blogger Ostide Calisse said...

This comment has been removed by the author.

7:50 PM  
Blogger Ostide Calisse said...

Deux jours à voir les "chefs" poser avec des enfants de maternelle qu'ils importunent de questions idiotes pour la caméra, bout de ciarge.

On est loin du maraudage dans les maisons de retraite pour séniles avancés, du sucre versé subrepticement dans le réservoir de l'autocar de l'opposant idéologique, et des assemblées contradictoires improvisées sur le perron d'église à la sortie de la messe qui finissaient invariablement en batailles rangées.

Quelle époque de mounounes!

7:52 PM  
Blogger Sébastien said...

"Par-delà les sphères cosmiques" : oui, comme la raison qui fait les gens aimer ce druide astral (qui n'est même pas capable de tenir sa faucille à gui avec trois paires de mains sur le manche).

Woot woot

12:04 PM  

Post a Comment

Links to this post:

Create a Link

<< Home