Saturday, March 24, 2007

CHRONIQUE DU DISQUE

Quand tel ou tel fâcheux m’interroge à propos de mes goûts et préférences en matière de musique, j’aime répondre que j’aime la fanfare et la musique militaire. Cela coupe court à d’interminables et vaseuses conversations sur les mérites relatifs des groupes rock à la mode, et je peux après inviter mon interlocuteur à des discussions insignifiantes et sans but.
Mais j’ai tout de même envie de rendre ici, pour rien, un vibrant hommage à cette chanson, que dis-je à cet hymne, que je considère personnellement comme la plus grande œuvre rock de tous les temps. Tout est là : Un seul accord, des paroles minimales qui pourtant en disent long sur notre époque. Voici ces paroles, retranscrites pour vous (vous connaissez l’air.)

SURFIN’ BIRD
(par les TRASHMEN)
A-well-a everybody's heard about the birdB-b-b-bird, bird, bird, b-bird's the wordA-well-a bird, bird, bird, the bird is the wordA-well-a bird, bird, bird, well the bird is the wordA-well-a bird, bird, bird, b-bird's the wordA-well-a bird, bird, bird, well the bird is the wordA-well-a bird, bird, b-bird's the wordA-well-a bird, bird, bird, b-bird's the wordA-well-a bird, bird, bird, well the bird is the wordA-well-a bird, bird, b-bird's the wordA-well-a don't you know about the bird?Well, everybody knows that the bird is the word!A-well-a bird, bird, b-bird's the wordA-well-a...
(Petit solo de drum)
A-well-a everybody's heard about the birdBird, bird, bird, b-bird's the wordA-well-a bird, bird, bird, b-bird's the wordA-well-a bird, bird, bird, b-bird's the wordA-well-a bird, bird, b-bird's the wordA-well-a bird, bird, bird, b-bird's the wordA-well-a bird, bird, bird, b-bird's the wordA-well-a bird, bird, bird, b-bird's the wordA-well-a bird, bird, bird, b-bird's the wordA-well-a don't you know about the bird?Well, everybody's talking about the bird!A-well-a bird, bird, b-bird's the wordA-well-a bird...
Surfin' bird!Bbbbbllluaaahaaah... Aaah!
Pa-pa-pa-pa-pa-pa-pa-pa-pa-pa-pa-pa-pa-pa-pa-pa-Pa-pa-pa-pa-pa-pa-pa-pa-pa-pa-pa-pa-pa-pa-ooma-mow-mowPapa-ooma-mow-mow
Papa-ooma-mow-mow, papa-ooma-mow-mowPapa-ooma-mow-mow, papa-ooma-mow-mowOoma-mow-mow, papa-ooma-mow-mowPapa-ooma-mow-mow, papa-ooma-mow-mowPapa-ooma-mow-mow, papa-ooma-mow-mowOom-oom-oom-oom-ooma-mow-mowPapa-ooma-mow-mow, papa-oom-oom-oomOom-ooma-mow-mow, papa-ooma-mow-mowOoma-mow-mow, papa-ooma-mow-mowPapa-a-mow-mow, papa-ooma-mow-mowPapa-ooma-mow-mow, ooma-mow-mowPapa-ooma-mow-mow, ooma-mow-mowPapa-oom-oom-oom-oom-ooma-mow-mowOom-oom-oom-oom-ooma-mow-mowOoma-mow-mow, papa-ooma-mow-mowPapa-ooma-mow-mow, ooma-mow-mowWell don't you know about the bird?Well, everybody knows that the bird is the word!A-well-a bird, bird, b-bird's the word
Papa-ooma-mow-mow, papa-ooma-mow-mow...Etc.

11 Comments:

Blogger Perrasite Premier said...

Demande spéciale : les paroles de l'album concept des Moodies Blues, Nights in White Satin.

3:26 PM  
Blogger Doparano said...

Je préfère la chanson d'hier soir à celle ci.

Par contre je partage ton goût pour la musique militaire. (Dans mon cas c'est vrai)

3:40 PM  
Anonymous Anonymous said...

Un karaoke?

http://www.youtube.com/watch?v=aIojsiyxZs8

6:57 PM  
Blogger Lorazepam said...

Zhom, sors de ma tête! C'est MOI qui avais cette chanson dans la tête (toute la journée, avant même de lire cette note).
(La version des Cramps, dans mon cas.)
Pa-pa-pa-pa-pa-pa-pa...-ooma-mow-mow
Papa-ooma-mow-mow
Papa-ooma-mow-mow, papa-ooma-mow-mow

C'est reparti!

7:28 PM  
Blogger Mistral said...

Correction: les Trashmen ont plagié sur Marie-Pier Côté. D'ailleurs, Michel Brûlé poursuit leurs cadavres.

4:54 PM  
Blogger Ostide Calisse said...

À paraître bientôt chez Les Inretouchables, la poignante biographie Moi, Marie-Pier C., 12 ans, plagiaire publiée...

8:18 PM  
Blogger Mistral said...

Hostie de calice que c'est cool de te retrouver ici!

Moi, Christian M., 42 ans, drogué, diabétique.

8:40 PM  
Blogger Zhom said...

Mistral et Ostide : Toujours content de vous voir fouiller mes poubelles. Vraiment. Mais jamais je ne dénoncerai le plagiat, l'idéal étant d'être tout le monde, c'est à dire n'importe qui.
Des fois, je me prends pour un autre et me demande pourquoi personne ne me copie.

9:37 PM  
Blogger Mistral said...

La délation est l'affaire de tous. Si tous ne s'en chargent pas, qui va s'en charger: les autres?

12:29 AM  
Blogger Ostide Calisse said...

Ah, Mistral, qui a fait mentir tous ces profs de Cégep qui tentaient de faire croire à leurs étudiants que le dernier écrivain "jeune" était Réjean Ducharme et qu'il ne pourrait jamais une littérature québécoise post-babyboomer.

6:07 AM  
Blogger Jacynthe said...

ahahah ça me donne le goût de l'écouter pour pouvoir rire encore plus !

2:10 PM  

Post a Comment

Links to this post:

Create a Link

<< Home