Friday, October 27, 2006

ANNONCE PERSONNELLE # 17


"Bonjour. Me voici Bertrand. Je cherche un individu ayant un homosexuel parmi lui. Je suis un homme épousé avec ma femme depuis le mariage vers l’an 1989 du 20e siècle, et depuis ce processus je suis en possession de certains enfants (dont deux sont de mon fruit, l’autre étant accouché dans un premier lit.) Depuis toute ma vie, je suis aimanté vers la masculinité érogène, mais je suis incapable de le faire. Mon environnement ne sait pas qu’il ignore mon « homosexuel latent » à son insu. Incapable de sortir ma vérité et de faire mon « Come on Down », je suis obligé de recourir au placard pour m’assouvir avec des magazines de muscles humains. J’ai eu ma première aventure homosexuelle jamais. À 12 ans, j’étais strictement amoureux d’un coach de cross country pédestre à Roberval. Mais rien n’est arrivé envers moi, pas même un regard. Plus tard, pour oublier le temps, j’ai passé la bague au doigt de celle qui est devenue celle qu’elle est, Ginette, épouse s’il en est. Ma première relation homosexuelle que j’espère ne sera pas nécessairement du point de vue anal, car j’ai entendu dire que sa pratique pouvait risquer d’inoculer le VIH du sida ou semer l’hépatite II. J’opterais plutôt pour une approche de dialogue avant d’aller à fond dans mon intime. À 42 ans et à ma connaissance, je ne connais aucun homosexuel que je connaisse. Je n’ai jamais assisté au « Village Gai » de la municipalité de Montréal. J’ai entendu dire que certains d’entre eux étaient imbus de culture grococo alors que d’autres choisissaient d’ébattre le cuir à moustache. Eh! Moi aussi j’aborde la moustache! Moi-même je suis capable d’approcher une paire de bottes kodiak quand j’en vois une. Le cuir m’impressionne excessivement, qu’il s’agisse de mon sofa en Corinthe véritable ou de mon portefeuille en suède sincère. Pour ce qui s’agit de la culture, je suis plutôt complètement cave, selon mes propres dires. Mais par contre j’ai été témoin d’une exposition de cadres sur une galerie moderne à Roberval. Je n’ai pas vu les films d’Oscar Wild ni lu les livres de Dalida, mais je sais danser sur les rythmes du Samba quand je suis abandonné. Je suis conscient de faire pleurer ma femme en raison de l’adultère homosexuel. Mais puisqu’elle ne le saura pas, je ne lui dirai rien.

PS : Comme il s’agit de ma première initiation « gaie », je cherche un homme qui ne ressemble pas trop à quelqu’un qui existe déjà.
Cela pourrait m’introduire un malaise."


Merci au moins


-Bertrand

Labels:

7 Comments:

Blogger Doparano said...

Bertrand, connais tu mon ami Fidèl Lachance??

Je crois qu'il serait le meilleur parti pour toi. Il semble posséder des qualités initiatiques hors du commun pour des introductions en douceur.

3:02 PM  
Blogger Zhom said...

Bertrand cherche avant tout un homme qui a un entregent, un très beau dialogue et une grosse écoute...

3:28 PM  
Blogger Doparano said...

Dommage, Fidèl a surtout une grosse entre.

Mais il a un chapeau melon.

3:40 PM  
Blogger DUB said...

ohlalalalalalalala! J'ai un candidat tout indiqué pour ton Bertrand! Il y aura, trrrès bientôt, une annonce personnel sur mon blog en réponse à la tienne...see you soon!

8:24 AM  
Blogger DUB said...

personn-ELLE ....désolé

8:24 AM  
Blogger Anne Archet said...

Ne l'écoutez pas, mon cher Bertrand! Je vous ai trouvé la perle rare! Inutile de me remercier, ça me fait plaisir.

9:51 AM  
Blogger Doparano said...

Madame Archet a une longueur d'avance avec son candidat.

12:01 PM  

Post a Comment

Links to this post:

Create a Link

<< Home