Thursday, January 17, 2008

CRISSE QUE C'EST DULL!





À quoi bon beurrer des tartines de 200 mots à l’intention d’un lectorat généralement fatigué, abruti ou carrément drogué? À quoi bon essayer de trouver des « bons mots », des blagues et des fantaisies littéraires? Aussi bien faire comme tout le monde et proposer des extraits de vidéos ou des bouts de musique piochés sur Internet, accompagnés de courtes phrases « qui en disent long. »

Exemple :
"J’ai été ému en regardant cela.
Ou : Cette chanson me rappelle quelque chose."

Voici donc :

GÂTEAU DE SEMOULE AU LAIT (The Movie)
et GÂTEAU DE SEMOULE AU LAIT (the Soundtrack)

30 Comments:

Blogger Galad said...

Pfff!
Même pas un vrai movie!

Tu te moques de nous, Zhom...

2:07 AM  
Blogger Doparano said...

Ça me prends Gâteau de semoule au lait THE RECIPE, pour Mon Maurice, cette chose blanchâtre semble être du manger mou.

Parfait pour mes clients édentés.

4:05 AM  
Blogger Ostide Calisse said...

Moi qui se trouvait arrogant et bélliqueux, voilà que je tombe sur ces commentaires dans le blogue de McCumber où Mistral envoie littéralement chier Lady.

Je suis tellement, mais tellement déçu de voir que mes doutes sur la personalité de Mistral sont maintenant confortées. C'est vraiment un hostie de baveux, comme son chum McCumber. À part quelques rares amis écrivains, je considère désormais le monde littéraire québécois comme un autre hostie de trou à rat de marde rempli de péteux de broue mégalomanes qui se pensent meilleurs que tout le monde. Je comprend Ducharme (encore lui) de ne s'être jamais montré la face et de n'avoir publié en France.

Désolé Zhom d'hijacker ton blogue pour cette incartade.

6:14 AM  
Blogger Gomeux said...

J'ai été ému en regardant cela.
De plus, cette chanson me rappelle quelquechose.

Et Ostide, excuse toi pas à Zhom d'hijacker son Flog, va lui dire à Mistral.
En faisant ça ici, le rat que tu pointes, c'est un peu toi, itou, tsé.

Remarque, jm'en calisse infiniment, j'ai un gâteau de semoule au lait de chèvre à déguster.

7:50 AM  
Blogger Ostide Calisse said...

Je lui ai bien répondu, c'est que les commentaires sont modérés et le mien ne semble pas avoir été approuvé. M'enfin, je m'en retourne dans mon mutisme, tant qu'à passer un peu pour ce que je dénonce.

8:04 AM  
Blogger Daniel Rondeau said...

J'avouerai que cette semoule (le soundtrack) me rappelle quelque chose...

8:20 AM  
Blogger Anne Archet said...

Ostide » Le pire, c'est que Lady a raison. Et cette histoire de «quatre nouveaux membres d'Amnistie internationale» est vraiment de la rigolade, quand on connait un peu cette ONG.

9:03 AM  
Blogger Gomeux said...

Instruit moi silteplait Anne Archet.
Kessé qu'y font AI?

11:20 AM  
Blogger Ostide Calisse said...

Anne >> Je comprend trop bien que Lady a raison. Mistral la plante en quelques phrases inélégantes et irréfléchies avec cette intransigeance propre à ces nouveaux messies convertis à cette croisade altermondialiste d'éveil et d'éducation des masses ignorantes que nous sommes et qui passont pour d'inconscients hérétiques si nous osons remettre en question le moindre de leurs propos.

11:28 AM  
Blogger Maphto said...

En lisant ce billet de Zhom, je pensais que c'était Doparano qui l'avait écrit. Impression étrange.

11:36 AM  
Blogger & said...

Zhom :
Merci, cher roux. C'est ton billet le moins drôle et le plus acide jusqu'à présent, mais il m'a convaincu de la pochitude d'un procédé de bloguisme cheap auquel j'ai eu recours, en me grattant chaque fois la tête, perplexe.
Respect.

AA :
Je veux savoir moi itou, pour Amnesty.

Je tiens à dire que la charité sous toutes ses formes me laisse très, très froid. En faisant des dons, c'est toujours d'abord moi-même que j'aide. Par contre, si cet organisme peut envoyer quelques avocats sortir un bougre ici ou là de sa marde en acier/béton, tant mieux. Uhm ?

La vague récente du « j'ai donné à oxfam - j'ai donné à mon cousin - j'ai donné dans le mur » m'a démontré que j'avais été un peu cave de rendre publique ma contribution. Je le regrette, même si, en attendant tes infos, je n'ai rien de bien vlimeux à épingler sur leur logo. Après, si tu frimes pas, ça va me faire vraiment chier. Je blogguerai l'info, tu peux être sûre. Y me restera à esprérer que mes 30€ ne nuisent pas à ma propre cause, ce que je craignais plutôt en posant le geste.

Bon.


Câlins, flatous, stylets
&.

11:59 AM  
Blogger Anne Archet said...

Gomeux » Désolée, je n'instruit personne à moins qu'on me paie le tarif réglementaire et syndical.

J'ai déjà été membre d'Aministie il y a bien longtemps, quand j'étais jeune et naïve. Au temps où c'était "cool" comme un spestacle de Youtou. Après deux ans, je me suis tannée de vouvoyer respectueusement tous les salauds de l'univers. Veuillez agréer l'expression de mes sentiments les plus distingués, vile charogne...

Amnistie est le meilleur allié de l'État. Il ne le remet absolument pas en question. Pire: elle le flatte dans le sens du poil. Cette ONG est comme une femme battue. Elle veut "changer" les États parce que, dans le fond, ils nous aiment vraiment et que, finalement, on mérite un peu de se faire tapocher de temps en temps.

En plus, je trouvais que ma situation de donneuse de leçon occidentale était un peu trop confortable. Facile de jouer la moralisatrice indignée en dénonçant les atrocités commises par d'autres contre des gens que je n'ai aucune chance de rencontrer et qui habitent loin loin loin de chez moi.

Je préfère aujourd'hui me consacrer à ma propre cause et lutter contrer ce qui m'opprime personnellement, ici, chez moi. C'est plus réaliste et c'est ce qui peut vraiment aider les victimes de l'impérialisme à l'étranger: affaiblir ici ceux qui les oppriment là bas.

12:05 PM  
Blogger & said...

AA :
Si je ne savais pas avec tant de certitude que tu es un trucker (roux ?) qui pue de la cuisse droite, je tomberais en amour avec toi. Tabarnak.

12:09 PM  
Blogger Anne Archet said...

Je vous l'ai déjà dit, M'sieur Mac. En matière d'odeur de cuisse, je suis centriste.

12:24 PM  
Blogger Pwel said...

Malade!
J'espère que ça va être une trilogie...

2:35 PM  
Blogger & said...

Une odeur de cuisse centriste, c'est un peu coulé dans le moule, ça, non ?

3:06 PM  
Blogger Doparano said...

C'est la moule qu'on dit, pas le moule!!!

3:38 PM  
Blogger & said...

Vlà ! C'était une passe sur la pas nette.

3:46 PM  
Blogger Anne Archet said...

On ne dit pas «moule» mais «semoule».

En passant, je me demande bien ce qui se cache derrière la photo du gâteau. On voit de la chair rose, un bout d'édredon bleu, une tête de lit...

Serait-ce un aperçu de ce que Zhom aime regarder sur Internet?

5:21 PM  
Blogger Zhom said...

Oui, Archet, il s'agit effectivement d'une courte vidéo montrant un viol sordide à Guantanamo. J'en fais collection. Et je me les repasse en boucle, nuit après nuit, en me répétant intérieurement que j'ai donc un beau grand coeur sensible.

5:54 PM  
Blogger & said...

This comment has been removed by the author.

10:03 AM  
Blogger Zhom said...

Brave McComber : Comme tout le monde, j’ai vu les images. Tout cela est atroce et d’une tristesse inouïe, presque invraisemblable. Et je partage parfaitement ton indignation. Mais je déteste me faire servir des leçons d’humanité par des gens agressifs, je déteste me faire expliquer comment penser et agir, je déteste qu’on présuppose que je ne suis qu’un sale bourgeois qui sirote son brandy pendant que le monde s’écroule. Non mon ami, avoir un grand cœur ce n’est pas quétaine. Les gens qui me connaissent bien te diront que je suis un hostie de sensible. Par-dessus tout, je déteste qu’on s’en prenne personnellement à Lady. Je ne demande pas d’excuse au gros nounours, il ne m’a rien fait. Mais, pour ses impolitesses, il aura peut-être droit à une belle tarte à la crème signée Zhom dans mon prochain post. Faut pas tâter du hérisson, point final.

11:58 AM  
Blogger & said...

Méprise. Je te demande pardon.

12:15 PM  
Blogger Zhom said...

Come on Dude! Y'a pas de trouble!
Stay tuned! We'll be back soon with more crazy stuff

12:22 PM  
Blogger & said...

No hablo ingles.

12:25 PM  
Blogger & said...

No hablo ingles.

12:25 PM  
Blogger & said...

Écho !?

12:27 PM  
Anonymous Anonymous said...

prout

6:14 PM  
Blogger Ostide Calisse said...

Autrefois les hippies et les écrivains se faisaient planter et traiter de fifs par de gros intrasigeants agressifs à barbe de taille variable. Aujourd'hui c'est les gros agressifs intrasigeants qui jouent le rôle d'hippies et d'écrivains.

C'est un peu le même paradoxe voulant que les juifs traitent les palestiniens comme les nazis les ont traités auraparavant, ou que les skinheads aient d'abord vécu en symbiose avec les jamaïcains avant de devenir racistes, ou encore que Robert Charlebois et Yvon Deschamps sont devenus bourgeois fédéralistes anglophiles après avoir fait carrière auprès d'un public ouvrier 100% québécois souverainiste.

7:50 PM  
Blogger Ostide Calisse said...

intraNsigeants dis-je bien.

7:52 PM  

Post a Comment

Links to this post:

Create a Link

<< Home