Friday, September 21, 2007

LES PRÉDATEURS SEXUELS SUR INTERNET (immense enquête)


Suivant l’exemple des fougueux reporters du Journal de Montréal, l’équipe du Jour des vidanges (à savoir moi et mon ami dans ma tête) a cherché à traquer quelques-uns de ces odieux prédateurs sexuels qui sévissent sur Internet et qui inventent mille astuces pour s’attirer la confiance de jeunes filles mineures. En collaboration avec la SQ, nous avons coincé un pédophile à l’œuvre, alors qu’il placotait tranquillement avec une fillette de 10 ans sur un site de pâte à modeler destiné aux enfants en difficulté motrice. Voici la courte conversation dans son entièreté. Cela dépasse l’imagination la plus perverse, avis aux âmes sensibles :



Monsieur : Bonjour. Quel âge as-tu?

Fillette : 10 ans

Monsieur : Pourquoi?

Fillette : (long silence)

Monsieur : Aimes-tu Bruckner?

Fillette : Cé quoi?

Monsieur : Je ne parle pas de l’essayiste parisien qui torche des insanités comme « Le sanglot de l’homme blanc. » Je parle du compositeur Anton Bruckner.

Fillette : Je sait pas

Monsieur : Où habites-tu?

Fillette : Montreal nord

Monsieur : C’est très laid chez vous.

Fillette : Pa fin!!!!!!!!!!!!

Monsieur : C’est laid et ça pue. Je suis sûr que tu pues. Ta mère est pauvre.

Fillette : (long silence)

Monsieur : Je blaguais.

Fillette : LOL

Monsieur : Sincèrement, aimes-tu Bruckner?

Fillette : (long silence)



FIN

Labels:

39 Comments:

Blogger Philémon said...

Tu as encore chatté avec Christiane Charette hein, coquin?!

7:56 PM  
Blogger Mistral said...

Ouaaaahhhh!

Ksi, j'ai cherché toute la journée kekchose qui me déride et j'ai passé la nuit à rattraper mon retard sur les sketches des Têtes-à-Claques, sans succès (quasiment: pour être juste, le clip de la commande à l'auto m'a fait marrer), mais fallait que je vienne ici pour pisser dans mes culottes, avoir mal aux maxillaires et me détendre. Thanks, Red.

2:49 AM  
Blogger Doparano said...

C'est fou comme il peut ressortir des bijoux de nos conversations d'après midi.
___________________
Mistral... T'es mazo, faut pas aller te planter le derrière sur un tit banc à Guy-A. Demande toi pas pourquoi t'as perdu le sourire et que ta vessie s'est bloquée.

4:50 AM  
Blogger Mistral said...

Dope: You just might be right. On saura dimanche soir.

5:03 AM  
Blogger Doparano said...

Dis moi qu'il t'as au moins posé une question sur ton roman... Déjà que y'a des chances qu'elle soit pas au montage.

Peut-être qu'il t'as parlé juste de ta craque de sein et de la provocante robe que tu portais. Ah non, ça c'était avec l'auteur de la semaine dernière.

7:42 AM  
Blogger Zhom said...

Mon brave Mistian Christal, sois vigilent à Tout le monde en parle.

Guy A. et ses hordes de recherchistes bien renseignés sont des renifleurs, des provocateurs, des chercheurs d'aveux, et je suis convaincu qu'ils vont te poser des questions embarassantes et humiliantes à propos de ton chapeau.

11:15 AM  
Blogger maphto said...

Cher Mistral, quand aurons-nous la chance de vous regarder à Tout le monde en parle ?

1:01 PM  
Blogger maphto said...

Dimanche 23 septembre 2007, désolé, j'ai trouvé.

1:05 PM  
Blogger Ostide Calisse said...

Christian Mistral peut avoir une mauvaise influence sur un individu. La preuve: à cause de lui, j'ai ramassé un exemplaire du Voir jeudi et je vais regarder Tout le monde en parle dimanche.

Je ne me reconnais plus.

1:50 PM  
Blogger Zhom said...

Un jour, s'il le demande, j'expliquerai à Mistral, et à vous mes mongols, pourquoi je le surnomme, très secrètement :

Christian "U.O.U." Mistral.

Ne vous cassez pas trop la tête, c'est con comme Zhom ou la lune...

2:00 PM  
Blogger Lyne-la-lune said...

Mais c'est vrai qu'elle semble puer. Je dirais qu'elle sent la pâte à modeler au chocolat. Beurk.

3:57 PM  
Anonymous constat lucide said...

Avez-vous remarqué que vos connaissances font de la censure et que tous les Mistral du Canada n'ont probablement jamais été dans le Sud de la France ?
Vous êtes entouré d'artistes, c'est indéniable.

4:52 AM  
Blogger Mistral said...

Ben moi, j'y suis allé, et j'ai fait mon gros possible pour pénétrer toute la Provence, jusqu'à ce qu'elle me refile la chtouille.

1:04 PM  
Blogger Ostide Calisse said...

This comment has been removed by the author.

1:24 PM  
Blogger Ostide Calisse said...

Joël Le Bigot, l'éminence grasse des grises matinées de la première chaîne de Radio-Canada a interrompu le chroniqueur littéraire juste le temps de lancer une des ces irréflexions dont lui seul a le secret: "Mistral devrait arrêter de battre sa femme au lieu d'essayer de se faire oublier après trois romans."

Trêve de bigoterie: tout le monde a bien oublié la visite à la SAQ que Joël le Bigot a faite au début des années '80 avec un imperméable dans lequel il avait préalablement cousu des poches pour voler six bouteilles de vin de prix avant de se faire arrêter en sortant sur le trottoir.

C'était d'ailleurs à peu près à la même époque quand Claude Charron avait lui-même volé un veston chez Eaton, ce qui lui a coûté sa députation au PQ. Encore, tout le monde a oublié et il est même devenu le tribun québecorien qui fit durant plusieurs années son préchi-précha avant chaque bulletin de nouvelles à TVA.

1:31 PM  
Blogger Ostide Calisse said...

Erratum:

Le Bigot a bitché Mistral non pas dans le cadre d'une chronique littéraire, mais après une pub pour "Tout le monde en parle" tout juste après les nouvelles. Et les propos ne sont pas exactement ceux que j'ai rapporté, mais aussi cinglants.

Lien pour downloader le MP3:
http://www.mediafire.com/?4zlldgmbbjb

2:38 PM  
Blogger maphto said...

C'était cool Mistral l'entrevue à Tout le monde en parle. (Désolé du commentaire rapide sur le blogue de Zhom, mais je ne trouve pas ton courriel) :)

7:03 PM  
Blogger Doparano said...

Hey Christian, J'ai programmé mon body pour se réveiller afin que je te voies à la SRC 3 heures plus tard...

Good job !

10:07 PM  
Anonymous constat lucide said...

J'en ai la bise grippée à vous imaginer voletant au milieu des cigales.
Reste les censeurs. Mais que peut-on faire face aux réactionnaires ? Se plier à leurs pliures ?

10:38 PM  
Blogger Mistral said...

Ostide: j'aurais pas su sans ta vigilance que cet enfant de putain bretonne avait tenté de m'écorcher. Merci.

12:01 AM  
Anonymous karim said...

http://www.cyberpresse.ca/article/20070924/CPARTS/709240533/1017/CPARTS

http://www.showbizz.net/articles/20070923221740/tout_monde_parle_temoignage_troublant_journaliste_brigitte_mccann.html

7:42 AM  
Blogger Ostide Calisse said...

Ah, mon cher Mistral, il ne s'agit pas seulement de vigilance, mais surtout de coïncidence. Car comme j'ai régulière l'habitude de... disons honorer ma femme les matinées de fin de semaine, je n'ai encore rien trouvé de mieux que Le Bigot dimanche dernier pour m'empêcher de venir trop vite ;-)

Execellente entrevue, j'ai pu constater encore une fois que dans les talks shows on garde encore le meilleur pour la fin. Je loue aussi ta patience envers cette disciple de Québecor au nom de frites congelées qui s'exprime comme la fille adolescente d'un couple de charretiers à qui l'on offre un million de lecteurs quotidien alors que des écrivains et des artistes crèvent de faim.

9:06 AM  
Blogger Patrick Dion said...

Hahaha! T'es con!
.
.
.
.
.
Merci

10:14 AM  
Blogger Méthane Alyze said...

Bon , ça a l'air que c'est ici que tout le monde en parle ;-)

Je trouve aussi que cette journaliste faisait honte à la gent féminine, enquiquineuse et tellement mal baisée que sa bouche esquisse un sourire inversé.

J'ai trouvé Mistral brave d'aborder le sujet du suicide assisté et son plaidoyer était à la fois intelligent et senti.

10:16 AM  
Anonymous Anonymous said...

Vous connaissez les balles de mousse qu'on squeeze pour passer le stress? C'est à ça que mon mollet à servi hier, pendant Tout le monde en parle... Je vous dis pas qui le squeezait.
Héhéhé...
-Lady

12:10 PM  
Blogger Méthane Alyze said...

Ménage à trois???
;-)

12:19 PM  
Blogger Zhom said...

Il est vrai, ma Lady, que tu as le mollet thérapeutique, comme a pu le constater notre vibrant Mistral. J’ajouterai que tout ton corps est une cure…

Mistral : Très agréable et très cosy, cette petite soirée improvisée, à trois devant la télé. En t’observant du coin de l’oeil, alors que tu passais au batte de Tout le monde en parle, j’ai pensé au verbe désangoisser. Oui, chez nous hier soir, j’ai vu un écrivain désangoisser sous mes yeux (et sur mon divan.) C’était cool à voir. YOU RULE!

1:51 PM  
Blogger Méthane Alyze said...

"J’ajouterai que tout ton corps est une cure…"
Wow, tu en fais souvent des compliments comme ça? Elle a de la chance Lady d'avoir un amoureux tendre et inspiré. Sweet.

5:20 AM  
Blogger Mistral said...

Ksi: une chance que t'es moins pissant en personne, parce qu'entre ça et ma sueur d'angoisse, ton divan aurait été dans un bel état!

Mylady: ton mollet est sûrement bleu à l'heure qu'il est, but what a squeeze!

7:01 AM  
Anonymous Anonymous said...

Meth: Oui, mais une cure à quelle maladie? C'est ça qui m'inquiète...:)
Mistral: En fait, j'ai un mollet plus détendu que l'autre, je dirais...
-Lady

7:59 AM  
Blogger Zhom said...

Lady : Une cure à LA MAAALADIE D'AMOUR.
Hostie que t'es pas vite! T'as pas compris que j'ai besoin d'un fix? CHTAIME CALICE!

Pff... Après ça les filles nous font passer pour des caves pas capables d'exprimer leurs émotions...

Je m'en vais de ce pas regarder des clips de Chris Crocker et devenir fife...

1:26 PM  
Blogger maphto said...

Hein ? Chris Crocker est un gars ? :)

3:38 PM  
Blogger Ostide Calisse said...

Ce crisse de croqueur a l'air tellement fif que l'insulter ne serait pas de l'homophobie mais de la misogynie.

7:28 PM  
Blogger Yvan L. said...

Moi perso, je retiens deux choses de l'entrevue:
L'humain Mistral m'est apparu encore plus humain,(le plaidoyer pro-suicide, sa nervosité et son honnêteté) et deuxio:l'écrivain encore plus méconnu qu'il ne l'était,sauf le parolier pour "Soirs de Scotch".

Peu ou rien sur l'écrivain et ses méthodes de travail, son projet à la deuxième personne du singulier, sur la concision en littérature etc...Entrevue littéraire navrante et pour ainsi dire inexistante, culturellement parlant.

Une entrevue "so-so" avec un Christian nerveux qui s'est finalement révélé,en dernier lieu.
Je parle je parle, j'aurais peut-être fait pire que lui,
me connaissant :)

J'aimerais l'entendre s'auto-critiquer sur sa "performance" au tribunal du peuple, la concision en litté et son projet au "tu" et à "toi".

7:31 PM  
Blogger Doparano said...

Yvan, faut pas oublier que Mistral a, lui aussi subit la loi du montage. L'entrevue a probablement été plus longue et étoffée, on a peut être même discuté encore plus de ses livres et de son style d'écriture (c'était une entrevue littéraire après tout) mais parler de livres... ça retiens pas les télespectateurs donc on coupe.

7:42 PM  
Blogger Zhom said...

God! Vous êtes tous plus fuckés que Zhom et Mistral réunis!

I LOVE YOU ALL.

7:55 PM  
Blogger PatB said...

J'aurai finalement tout manqué : Misty à TLMEP, le lancement VIP de Dompe, tout ça à cause de maisons et de problèmes familiaux. Il me restera toujours Chris C. Et mes toutous.

8:29 PM  
Blogger Ostide Calisse said...

Ce qui est vraiment fucké est que jusqu'à maintenant je dois bien avoir croisé Réjean Ducharme trois fois dans la rue au cours de la dernière année, alors que ce n'est que cette semaine que j'ai enfin pu voir pour la première fois Christian Mistral à la télé et Zhom en photo.

6:34 AM  
Blogger Daniel Rondeau said...

Zhom: T'ai-je déjà déclaré toute l'admiration que j'avais pour ton blogue?

6:52 AM  

Post a Comment

Links to this post:

Create a Link

<< Home