Tuesday, September 18, 2007

THÉÂTRE D'ÉTÉ DE L' AUTOMNE


Oui, amis des arts dramatiques et rocambolesques, le Festival d’été du théâtre d’été se poursuit cet automne jusqu’à ce qu’il soit fini vers la fin du mois d’automne ou avant le début de l’an prochain. Pour terminer cette saison d’été qui a porté fiers, nous sommes fruits de vous inviter à la pièce de théâtre d’été d’automne désopilante de drôlerie : Arrive avec ta tuque à un moment donné. Cette pièce de théâtre entièrement montée bénéficie de l’occasion de proposer une prestation primitive de l’acteur GABRIEL ARCAND, un acteur.

Cet été fut un succès non déclaré et plus d’une personne ont témoigné la joie d’assister le théâtre en jouissant. Notre équipe est satisfaite de cet état de fait.

GABRIEL ARCAND offrira donc son gros talent pour jouer le rôle d’un chauve sérieux qui se regarde à l’intérieur d’un miroir tout en psalmodiant du Shakespeare en hurlant tel un furieux intense de la soif de meurtre ou suicide.

L’histoire raconte l’histoire d’un groupe de personnes individuelles qui se retrouvent enfermées dehors. C’est une référence à Jean Sartre, le célèbre français existentiel auteur de Huit clos. Puis, GABRIEL ARCAND arrive, tel quel, dans son rôle de chauve sérieux pour se regarder le miroir tout en disant « Être ou telle est la question. » La pièce de théâtre se termine généralement cet automne ou vers l’an 2008.

Labels:

4 Comments:

Blogger Philémon said...

"C'est tiré d'un bon film qui provoque du divertissement pour les cinéphiles amateurs du genre drôle", comme dirait le loquace Bruno Lapointe du Zournal de Mourial.

2:14 PM  
Blogger Yvan L. said...

Quand je parlais de masturbation intellectuelle totalement gratuite...

Yeah, come in my face baby and let's have a poutine, but don't try to kiss me; I don't kiss chicks after I've come in their mouth.

6:11 PM  
Blogger Ostide Calisse said...

Étrange quand même: il y a 20 ans exactement, à peu près à la même période de l'année, pour la première fois j'assistais à la représentation d'une pièce de théâtre professionnelle à la palestre du cégep de Matane. La mouette de Tchekov, si je me rappelle bien.

Gabriel Arcand était du nombre, et la pièce fut mémorable pour toute l'assistance car les acteurs postillonnaient abondamment pour une raison que même la faim ou l'ivresse éthyllique ne suffirait pas à expliquer.

8:09 AM  
Blogger maphto said...

Il est tellement craquant Gabriel Arcand... Wow... :)

4:20 PM  

Post a Comment

Links to this post:

Create a Link

<< Home