Wednesday, May 09, 2007

INTERMÈDE # 2

Avis de refus de l’éditeur :
« Zhom…
Votre travail ne correspond ni à nos attentes ni à nos besoins. Nous produisons et publions une littérature destinée aux enfants de la tranche des 4 à 8 ans. Vos illustrations et vos textes s’adressent davantage à un lectorat adolescent, voire adulte, c'est-à-dire apte à saisir les nuances de l’absurde et du second degré. Pourquoi ne pas vous inscrire à l’École de l’humour? Vous y apprendriez l’art de la « chute » et le sens du punch. Avec un peu d’effort, peut-être ferez-vous bonne impression auprès des concepteurs d’émissions humoristiques dites « marginales. » Nous vous souhaitons une bonne continuation. Nous savons qui se cache derrière ce mystérieux Zhom et nous apprécions vos chroniques agricoles dans « L’écho de Roberval », mais vos bandes dessinées relèvent de l’humour underground et ne conviennent pas à nos demandes. Nous recherchons des auteurs capables de rejoindre les 4-8 ans pour leur offrir un contenu pédagogique, moral et spirituel illustré par une imagerie fantaisiste.»

Fuck! Et dire je me suis donné la peine d’ajouter un calice d’oiseau pour faire « spirituel » et « fantaisiste. » Les éditeurs ne savent pas ce qu’ils veulent. Come on! Ma bande dessinée est une grande leçon d’espoir et d’espérance! Denise s’est faite crisser des coups de hache, Pirouli vit avec le deuil, un hostie d’oiseau arrive pour représenter l’acceptation de la mort and all that shit. Tout est là, tabarnak! Je suis un éternel incompris.

Labels:

5 Comments:

Anonymous Anonymous said...

L'art de la chute? Voir Florence GOYET, L'Art de la nouvelle, le chapitre intitulté L'Art de la chute. Gallimard, Paris, 1999. p.192-220

3:14 PM  
Blogger Doparano said...

Être incompris c'est pas exactement ça être un artiste? T'as réussi, t'es sur la voie de la gloire et de la reconnaissance.

Je te vénère, toi artiste incompris.

4:04 PM  
Anonymous 17h27 said...

A ta place, je ne m'arrêterais à démarcher les éditeurs (qui sont des espèces de strapontins sur lesquels personne ne veut poser son sacro saint fessier) mais j'irais à la sortie des écoles pour une distribution gratuite de quelques exemplaires. Après, tu laisses faire le bouche à oreille. Un peu comme Lorie quoi. Héhéhéhé!
P.S: excellente la B.D.

12:32 AM  
Blogger Ostide Calisse said...

Sérieusement, j'ai pour projet de mettre sur pied une maison d'édition. Ça me permettra de publier plusieurs artistes incompris pendant quelques années jusqu'à ce que je tombe dans le jaunisme et que je devienne gros, chauve et riche.

11:26 AM  
Blogger Lyne-la-lune said...

Tout ce que je sais c'est que tu dois des frais de droits d'auteur à C3PO pour l'emprunt de son patois "Juste ciel". Ça va coûter cher.

11:54 AM  

Post a Comment

Links to this post:

Create a Link

<< Home