Sunday, February 07, 2010

IMMENSE PUBLICITÉ


HUILIO BATISKAF
UN NID TANGIBLE
Tu te cherches quelque chose? Tu respires le futur à plein nez? Cela tombe à pile! HUILIO BATISKAF le possède en son sein! Qu'il s'agisse d'un objet usuel, d'un individu donné, d'une notion abstraite ou du fond de la psychée des êtres, HUILIO BATISKAF se le procure facilement en criant CISEAUX! CISEAUX! Durant sa carrière HUILIO a fourni moult vedettes excessivement connues, comme Paul T. Bryan, le célèbre humain. "J'ai procuré Paul T. Bryan moins rarement qu'une seule fois", explique HUILIO, l'écume aux lèvres, la fièvre au corps, sans perdre sa dignité. "Paul T.Bryan est reconnu dans l'univers intégral, et c'est grâce à lui que je peux le dire", ajoute-t-il dans un spasme fébrile. OUI, AVEC HUILIO BATISKAF, TU SAIS QUI VOUS ÊTES!
Message promulgué par Veezes & Vozers inc.

Labels:

31 Comments:

Anonymous sco100 said...

J'en prends trois caisses, dret-là.

4:21 PM  
Blogger Zhom said...

Salade de chou traditionnelle ou gluante? Huilio vient toujours avec une salade. Et quand je dis qu'il vient avec une salade, je veux dire qu'il VIENT AVEC UNE SALADE... Petits enfants, méfiez-vous des idoles.

6:38 PM  
Anonymous la purulence traficante said...

tant que certains hippies encore réticents penseront que sucer les enverra directement en enfer, il n'y aura jamais aucun progrès pour eux... ni pour les autres d'ailleurs.
après tout, sucer, c'est pas aussi humiliant que se faire enculer, vu qu'on décide, et qu'on s'active, alors que dans l'autre cas, on attend misérablement que ça passe, même quand ça s'éternise...

moralité :
sucer serait mieux que se faire enculer, mais ça resterait encore à prouver scientifiquement.

quand aux hommes...

10:08 AM  
Anonymous l'aspirateur conspire said...

je crois que les hommes sucent mieux que les femmes, qui ne comprennent pas intrinsèquement comment un phallus ressent.
elles agissent en pure mécanique, en s'inspirant des vidéos, gloglotent dans le vide inconnu, alors que nous, on sait bien ou frotter au bon moment, du bout des dents. on est reliés!

10:13 AM  
Anonymous jp lucide said...

et toi, tu suces zhom ?
ou t'es comme dantec ?

10:19 AM  
Blogger Zhom said...

Sucer? J'essaie d'arrêter. D'ailleurs je traîne toujours avec moi, par mesure préventive, des patches de sperme.

10:56 AM  
Anonymous troufion said...

et ça marche ?

11:30 AM  
Anonymous lubrique infernal de ta reum said...

http://www.youtube.com/watch?v=nIHP9o6X6D8

t'as bien gagné au moins ça !

bise zhom.

et ça :

...
bin chépas, invente, fais le toa-même.

11:32 AM  
Blogger jp said...

un texte magistral :

- donc, tu vois, on était au parking, vec la meuf.
- ouais.
- et je ne la désirais pas vraiment.
- ouais.
- mais je lui ai fourrés ces doigts, vu qu'elle en redemandait. et elle était belle, tu sais ?
- nan. mais ouais.
- après...
- ouais.

la nature à l'extérieur d'eux était eux. il suffisait de l'admettre.

- et alors finalement, ça s'est passé comment ?
- ben j'ai été... déçu.
- ouais.
- je l'aimais à des moments, tu sais ?
- ouais. nan, mais ouais.
- la plus belle qu'elle ait jamais été, c'est quand elle attendait à la fenêtre. elle posait ses doigts sur la vitre alors que j'étais en bas, sur le trottoir.
- hmhm... ouais.
- j'étais déjà mort mais, elle était tellement belle...
- ponponpon... ouais.
- je disais des trucs comme "je voudrais te manger" dans les lettres que je lui envoyais, tu vois ?
- nanan! mais ouais!
- en fait, j'étais comme toi, mais elle était tellement belle, tu comprends ?
- ouais. nan. bref.
- j'aimais bien comment elle mentait. je l'aimais, quoi.
- bon, écoute, vas te faire enculer.
- mouais. bref.

12:56 AM  
Anonymous le loucoum said...

- nous prennent pour des meubles alors que c'est eux les meubles, tu crois pas ?
- bof...
- je cherche rien, bordel !!! l'amour, c'est tout!!!
- la belle affaire.
- je peux pas rester sur mon cul toute la journée à tendre la min pour l'exemple, sont si cons autour, que ça me file la berlue!
- si tu t'asseayis, hein ?
- merde! cloporte inextinguible! je suis debout et je marche, bordel!!!
- comme lazare.
- RHAAAAAAAAA! ce que tu peux être putride, des fois!
- kesse tu fous encore là au juste ?
- ben...
il était comme un con avec son sac des courses à penser à la fin du monde et au dominateurs..
- tu sais, l'autre fois, tu voulais te suicider, dit l'autre.
- j'en ai marre. faites chier!!
- bon écoute, nous les égouts, on a bien étudié ton cas.. et il semblerait que tu sois un bidule irrémédiable, tu vois ?
- et t'es pas unhe espèce de con irrémédiable toi-même peut-être ?
- biensur que si, mais c'est pas ça la question.
- et c'est quoi la question, alors ?
- le crane froid, les instruments, les psychiatres dominateurs, la bombe H, ton cul sur un grill arabe, la vendetta, maon, l'amour, une cave dans laquelle tu enregistres tes blues, merde, te faut un dessin ?
- et c'était ça la question ???
- décidément, t'es indomptable mon brave!
- faux! y'a longtemps que je suis rien!
- tu vas pas recommencer maintenant, non ?
- non, je recommencerai pas! rien que pour faire chier votre attente!
- à la bonne heure!
- ouais, amen!
- tss!
- pauv' con!
- yayaïee!!
- montre moi ta bite!
- bon écoute, "baise toi", hein ?
il n'y eut pas de fin, vraiment

1:48 AM  
Anonymous l'armée des ombres said...

j'ai honte de t'imposer tant d'honnêteté tout d'un coup, mais je ne suis pas encore assez saoul pour écrire de la poésie. alors si tu pouvais dire aux deux tueurs que j'ai envoyés pisser dans les boites aux lettres des deux rouquines de laisser tomber...

dis leur bien qu'ils peuvent garder l'argent et la montre en or de caoutchouc, mais qu'ils doivent s'abstenir à tous prix d'aller uriner dans les boites aux lettres des deux rouquines.

et quand aux 40 000 mouches, dis leur aussi que je suis désolé de ne pas avoir été honnête avant, et d'avoir faussés à cause de ma négligence tout un tas de leur renseignements en réseaux..

je te promets aussi de ne plus jamais essayer de bien faire à l'avenir, parce qu'en fait, toute cette histoire est sortie de cette aptitude que j'ai à tout rater dans ma vie, et qui me colle à la peau depuis que j'étais petit.

adieu, zhom. j'essaye de regretter sincèrement tout ce bordel innomable en ce moment même, mais pour être tout à fait honnête, je n'y arrive plus vraiment maintenant.

tant pis.

adieu

9:49 AM  
Anonymous indice 1 said...

(les deux rouquines ne sont pas des femmes)

9:51 AM  
Anonymous Namaste said...

Vous avez omis une coquille. On dit : "cela tombe à poil."

8:16 AM  
Anonymous indice 2 said...

je n'ai envoyé aucun tueur pisser dans aucune boite aux lettres. mais c'est comme pour le coup du "bifrost", sensé faire référence à l'arc-en-ciel de la mythologie nordique, et dont j'avais posté une image sur un ancien blogue. s'est avéré qu'après coup que le "bifrost" était aussi le nom d'un virus de la famille "trojan". et dans la soirée, mon antivirus en captait un tentant de s'introduire dans mon système...
alors ???

pour les deux rouquines, je me comprends. têtre même qu'ils se reconnaitront eux-même...

mais pour le bifrost, ce qui m'avait charmé, c'était la définition que l'on peut trouver de lui dans wikipédia : "le nom de l'arc-en-ciel, dans la mythologie nordique, qui fait office de pont entre la Terre (Midgard) et le Ciel (la ville-forteresse des Dieux : Ásgard)."

quand à Namaste : origine inconnue

bonne soirée

6:32 PM  
Anonymous indice final said...

c'est la fin.
aussi ta faute.

adieu

6:36 PM  
Anonymous je suis humble.com said...

zhom, si tu pouvais vec ton aura éloigner de moi tous ces gens qui m'en veulent pour des prétextes bidons que j'ai moi même mis sur pieds car je ne suis pas comme vous, hein, ça me ferait de belles vacances, merci.

t'es beau, tiens, la preuve, j'ai trouvée une photo de toi :

http://www.web-libre.org/medias/img/articles/e9257036daf20f062a498aab563d7712-2.jpg

merci d'avance

5:49 AM  
Anonymous jp ficelle (en plus, c'est vrai) said...

je sais bien que personne voudra y croire, et c'est bien ça le plus malheureux. mais ce sera tout de même la preuve que la révolution est bidon, même si je n'avais aucun but au départ, sinon celui de me venger d'une histoire d'amour...

5:51 AM  
Blogger Ichabod Crane said...

c'était un soir, un animal, sur le bord de la route, maigre. même ses poils tombaient tellement il était maigre. son coeur battait, cherchait encore un peu de sang bon pour battre.
"cette route, il faut que je la traverse", se disait-il.
argh, une douleur dans la poitrine, mébon? fallait continuer.
un dernière de salope de conasse de bagnole carnassière passa. puis plus rien.
le petit animal attendit jusqu'à ce qu'on entende plus rien. plus aucun bruit de moteur.
seul le son de son coeur lui remontait jusque dans les tympans, presque jusqu'à l'assourdir.
il se décida.
la douleur dans sa poitrine se fit plus immense encore, alors qu'il tentait de bouger, mais il franchit ses propres pas, prêt à endurer, plus quil n'en fallait, plus qu'il n'en fallait.
il arriva de l'autre coté de la voie. tremblait. son corps battait, s'était fait la cathédrale dans laquelle l'échos de son coeur résonnait, accélérait balbutieit, frappait de plus en plus fort, jusqu'aux temps, jusque dans les pieds, les mains qui frétillaient, se glaçaient, s'enfiévraient, puis... AAAAAARGGHHHH!!! une dernière douleur fulgurante lui transpeça la poitrine, jusque dans la tempe droite, et BANG, plus rien, plus de corps, plus de senti, il tomba. son corps exhala un dernier souffle alors qu'il voyait ces brins d'herbes lui rentrer dans l'oeil, source d'une dernière larme...
puis voilà. ce fut tout pour lui.

9:38 AM  
Blogger Ichabod Crane said...

il était quand même arrivé de l'autre côté de la route.

9:44 AM  
Blogger Ichabod Crane said...

tout le monde parle de christophe colomb, et de comment il a découvert l'amérique, mais jamais de comment il est mort misérablement dans sa cellule.

VIVE TIM BURTON

9:46 AM  
Blogger Ichabod Crane said...

j'aimerais bien savoir pourquoi, d'ailleurs...
chuis pas christophe colomb, mébon.

bise

9:51 AM  
Blogger Ichabod Crane said...

merde

bye

1:31 PM  
Anonymous pas de tête, pas de tête said...

ce que j'ai compris, il me semble, c'est que c'est pas gentil d'être méchant. et que si les gens étaient vraiment tous sourds, aveugles et muets, on n'en serait jamais arrivé là.

7:33 PM  
Blogger moi et oam said...

chère tata : rien. (j'ai jamais rien eu à te dire à toi personellement, en fait.)

ensuite : je me casse vivre.

marie : qu'est ce que tu veux que j'en saches, sérieux ?

zhom : bonne bricole.

réponse : y'a de plus en plus de zombis partout. moi qui me croyais mort!!!

fin

5:41 AM  
Anonymous fin de cycle said...

"Tu me donquichottes le manche"
...

j'étais venu faire état d'une autre journée "sainte" revécue d'un bout à l'autre avec "améliorations" dues à non-consommation alcoolique, jusqu'aux titres des bouquins sur un étal et l'histoire de ces chenilles qui ne meurent pas sous le feu du chalumeau (histoire vraie, comme les oies)...

une nouvelle boucle.
(remember gargantua)

qui sont ces psychiatres qui s'astiquent dans nos têtes ?

adhèrent aux techniques du nouvelle ordre merdique ?

y'a quelque chose au dessus d'eux :
TOUT

me demande s'ils le voient

l'ont pas effacé en moi.

résultat :
même mort, je vis plus qu'eux.

rien ne s'arrête

9:09 AM  
Anonymous jp said...

moqueries stupides et indécentes.

FIN

9:10 AM  
Blogger le crane ancestral said...

il faut que les jeunes arrêtent d'être jeunes!!!

12:13 PM  
Blogger le crane ancestral said...

ces pauvres merdes seraient même pas capable de se laisser chier dessus par un chien malade pour lui sauver la vie...

bande de nazes
(sans ironie)

4:08 PM  
Blogger le crane ancestral said...

ces pauvres merdes seraient même pas capable de se laisser chier dessus par un chien malade pour lui sauver la vie...

bande de nazes
(sans ironie)

4:08 PM  
Anonymous batard glorieux said...

http://www.youtube.com/watch?v=sG2Vj86B2hg

t'auras qu'à lire le bouquin pour mieux comprendre NOTRE histoire

amen

12:33 AM  
Anonymous Anonymous said...

et tu gardes tout ça ??

bon sang!

12:59 PM  

Post a Comment

Links to this post:

Create a Link

<< Home