Sunday, February 17, 2008

DU VENT OU UN OEUF


Rien ne se passe. J’entends du vent. Alors j’ai cherché sur les moteurs de recherche Internet des photographies de vent. Oui, j’ai cherché du vent, mais je n’ai rien trouvé. Le vent n’est pas photogénique. Zut. J’ai eu soudain cet éclair de génie : Pourquoi ne pas chercher plutôt une photo de divan?
(« Du vent », « divan », c’est trop drôle, d’autant plus que l’image ci-dessus ne montre pas un divan mais un œuf! Ah! Ah! Ah! C’est trop drôle. Ah! Ah! Ah! Un œuf au lieu d’un divan! Ah! Ah! Ah!)

(Note : Je sais, c’est une très mauvaise blague, mais j’en connais des pires, comme celle du gars qui essaie de mettre ses souliers.)


14 Comments:

Blogger Philémon said...

L'histoire du gars qui met ses souliers? Mais ne nous laisse pas dans cet état-semi érectile, raconte! Le récit! Le récit!

Espèce d'agace. Mon dimanche est foutu maintenant.

10:46 AM  
Blogger Doparano said...

Oh my god, you're still alive! Thank you Jesus!!! et puis je vois que ton humour n'a pas été altéré par l'air frette de la campagne.

Je reste sur ma faim aussi quand à la blague des souliers, je demande la suite, pis vite.

11:35 AM  
Blogger Zhom said...

Alors, c'est l'histoire d'un gars qui entre dans un magasin de souliers pour s'acheter des souliers. Le gars s'assoit pour essayer des souliers, mais les souliers sont beaucoup trop petits, il n'arrive même pas à y entrer ses pieds. Il les achète quand même.

Ah! Ah! Ah!

2:01 PM  
Anonymous Roméo Pérusse said...

Une fois c't'un gars, comprends-tu mon homme, qui arrive à un autre pis qui y dit: "Hey, sais-tu c'est quoi la différence entre un soulier pis une botte? L'autre y répond "Je l'sais pas." Fa que l'autre y répond: "quand tu prends une botte tu prends ton pied" (rire en canne, thème musical et 3 minutes de publicité).

8:08 PM  
Blogger Zhom said...

Je préfère encore cette bonne vieille blague : Une fois, c't'un gars qui prend son pied et qui s'en va avec l'autre.

12:33 AM  
Blogger Philémon said...

Il y a aussi l'indémodable "C'est un gars qui veut acheter des souliers, et Répète dans un canot. Répète tombe à l'eau et..."

Ah non, Je fuck toujours l'histoire... Désolé. Après la pause: André Lejeune.

12:00 PM  
Anonymous Louis-José Houde said...

Tombe sur Juste pour Rire à Canal D en zappant

heyheyheynonmais,tsé,ungarsarrive
pourmettresessouliers,genre,pislà
ys'rendcomptequec'estpaslessiens,
ben,qu'c'estpasàlui,pislàylâche...

zappe à un autre poste

12:41 PM  
Anonymous Paul Houde said...

Et là, comprends-tu, Marc, que l'homme tente de mettre ses chaussures.

Tu comprends? Ses chaussures!

Ça monsieur, ça ne s'était pas vu depuis les beaux jours de Stan Mikita. En fait, je parle spécifiquement du 14 octobre 1964.

C'était à Chicago, donc...

Nouveau bruit de zappage.

1:04 PM  
Anonymous Double assassine said...

Le gars en question, y chaussait du quoi, à peu près&

5:46 PM  
Anonymous Double assassine said...

Je voulais mettre un point d'interrogation à la fin de ma phrase, mais c'est un symbole bizarre que je ne comprends pas à la place qui est apparu. Excusez.

5:47 PM  
Blogger Gomeux said...

Dans le genre désinformation cette nouvelle, c'est dur à battre.
Voici une photo de vent.

Notez la différence dans le grain de la photo qui prouve que c'est bel et bien venteux.

8:40 PM  
Blogger Lyne-la-lune said...

Il s'agit surement d'un divan n'oeuf ?...

6:24 AM  
Anonymous Réjean Ducharme said...

Qui dit vent de dix noeud divan de dit n'oeuf.

5:48 AM  
Blogger & said...

J'aime ce blog. Je trouvais important de le soulier.

11:23 AM  

Post a Comment

Links to this post:

Create a Link

<< Home