Friday, February 08, 2008

ART CONTEMPORAIN

Rien ne m’empêchera de tricoter des niaiseries, même quand je file un mauvais coton. L’âme en peine ce midi, heure du lever, je me suis jeté dans la lecture du Journal de Montréal pour y découvrir cette étrange dépêche : Un site Internet bizarre dans lequel des correspondants s’acharnaient à salir l’image de la municipalité de Rawdon a été éliminé par des techniciens, accompagnés de policiers (oui, les autorités ont retracé le criminel) à la demande de la mairesse du patelin, Louise Major. Il s’agit apparemment d’un cas de « cyberintimidation. » Rawdon était menacée. Dieu seul sait comment, Dieu seul sait pourquoi, Dieu s’en calice éperdument. En lisant cette nouvelle, d’une insignifiance abyssale, je me suis dit intérieurement : « Tiens, il est l’heure d’aller fabriquer un peu d’art contemporain. »

L’œuvre ci-dessus, que je ne me donnerai pas la peine de signer car c’est en vérité un « ready made », à savoir un objet trouvé auquel on prête quelque sens, s’intitule BACTÉRIES DE YOGOURT. Je suis fier du titre, que j’ai trouvé : Il s’agit effectivement d’une photographie scientifique de BACTÉRIES DE YOGOURT. Je ne vois absolument pas ce que je pourrais y ajouter. Je vous embrasse tous et je vous reviens après ma dépression.

8 Comments:

Blogger Doparano said...

Dépêche toi d'en finir au plus câlisse de cette dépresse, je m'ennuie déjà!

p.s je crois que ton yogourt va tourner parce que... y'a bcp trop peu de bactéries pour le faire tenir en bloc.
xxx

5:49 PM  
Blogger *Natacha* said...

magnifique !! J'ai les yeux plein d'eau...

Bravo !!!

6:38 PM  
Anonymous Double ASS said...

Pour le fun, ça se vend combien c'te yogourt là?

6:57 PM  
Blogger Maphto said...

Zhom est dépress ?

7:18 PM  
Blogger Gomeux said...

Un peu de Malévitch, de Mondrian, un rendu à la Rothko. Tu te cherches, laisse ça murir un peu, que ça s'éloigne de ses origines yoplait.

9:29 PM  
Blogger Monsieur Zourigne said...

Peut-être devrions-nous tous, solidairement, pondre un post volontairement anti-Rawdon sur nos blogues respectifs afin de voir les forces de l'ordre constabulaire de police (pléonasme quand tu nous tiens) venir mettre un terme manu militari de tous nos blogues et ainsi nous permettre de voir le printemps arriver, loin de ce foutu Internet sale qui laisse filtrer des bactéries de yogourt sur le point de tourner. (cette phrase donne le tournis. Relisez la la bouche pleine de biscuits soda)

11:27 PM  
Blogger & said...

Aahhh… L'Art contemporeux. Je rappelle souvent (pour avoir l'air smatte) l'aphorisme de Gauguin :
Le Laid peut être beau, mais le joli, jamais.
Ça s'applique clairement aussi aux solides du laid.
Quelle œuvre magnifique.

Tiens, je me suis arraché un poil de nez, juste par émotion. Comme, solidaire, man.

3:21 PM  
Blogger jo jaguar said...

Traitement de la dépression récidivante:
Remplir une baignoire de Yoghourt Bulgare et écraser les bactéries une à une entre ses seins.
Je ne vous salue pas!

2:58 PM  

Post a Comment

Links to this post:

Create a Link

<< Home