Thursday, June 06, 2013

LA BONNE NOUVELLE SEMTEX

LA BONNE NOUVELLE SEMTEX

LE YODEL POUR UN COEUR BRISÉ
Par Warren Bonrm Sudormn, relation publique SEMTEX


Sans cesse à l’affût de la souffrance humaine, tant au niveau des symptômes qui agrémentent souvent la douleur, SEMTEX offre un service inouï ¨d’individu à individu¨ dans la fabrication d’avenues pharmaceutiques. Plusieurs entreprises médicamenteuses se soucient mal de l’affect émotif et distribuent des ¨pilules¨ à la va comme devant pour ¨se faire la poche.¨ Chez SEMTEX nous allons plus loin en introduisant les sphères de l’aide et des tisanes culturelles. Nous organisons également des concours de talents pour encourager les victimes qui n’en ont pas. Nos tisanes sont fabriquées avec l’aide d’ingrédients sans conséquence, car nous croyons que le sol remonte à la nuit des temps. Voici, à titre exemplaire, le récit de Nina B, inceste.

Abusée lors de plus de six ans par un grand-père qui la soumettait périodiquement à divers ¨sévices buissonniers¨ en échange de biscottes, la petite Nina B a trouvé consolation dans la pratique du yodel. La tante de Nina B, une femme riche d’écoute, l’a initiée à cet art des Alpes (voir photo d’Alpes ci-dessus) un beau soir de Noël, où la tragédie sexuelle s’était déroulée grâce au vieillard impur et audites biscottes. En larmoiements et vêtue d’un seul chiffon d’étoffe, Nina s’est entrée dans les bras de sa tante pour pleurer l’irritation vulvaire et l’état de sa psychologie. L’enfant, aujourd’hui en âge d’être adulte, souffre encore de séquelles inspirées par l’agression, mais garde espoir grâce à LES NOUVEAUX TALENTS SEMTEX. Un concours pan-rural a été organisé par notre entreprise de médicaments pharmacologiques dans le but d’aider Nina B et toutes les petites victimes de biscottes. SEMTEX est fier des enfants traumatiques et voit en chacun d’eux la promesse d’un demain souriant. N’oublions pas que le potentiel est toujours là pour l’épanouissement. Merci.

SEMTEX INC.
2967 du Boulevard

Saint-Maulne ou Winnipeg 

16 Comments:

Anonymous Perrasite said...

La conviction du chant de gorge suisse en mouillera plus d'un : http://www.youtube.com/watch?v=vQhqikWnQCU

6:17 AM  
Blogger le neurone ectopique said...

J'ai les séquelles mais j'attends toujours l'agression.

l'effritement de l'espoir

3:16 PM  
Blogger Carl said...

C'est ce que j'aime ici, c'est qu'on ne l'ésine pas avec les maux.

5:19 PM  
Anonymous un jp said...

tu pue toujours autant
sans jamais rien échanger niveau odorat réel

c'est de la magie de la motte
ou alors
une sorte d'attente dépourvue de désir vivant

ou alors
juste un trip anodin

le foutre de francis est comme le mien
salé et visqueux

tsstsstss

le adieu

6:25 PM  
Anonymous jp le chrétien simple said...

il y avait cette motte de terre
dépourvue de désir

j'étais désormais diabétique
mais ce que j'aimais par dessus tout
dorénavant
c'était boire du coca-cola
et m'empifrer de sucreries

alors qu'avant
non

la vie reste tojours
bizarre

mais la forêt
aussi

6:32 PM  
Anonymous jp s'étant faite une blague puérile + souvenir de mec bourré said...

en fait
t'a l'heure
j'étais sorti par derrière
pour me faire une blague

pas besoin de m'énerver

hahaha!

me souviens maintenant

désormais

6:35 PM  
Anonymous jp said...

poaime sérieux :

je crois que je t'aime réellement
et avec fond

et que c'est aussi la raison pour laquelle
tu ne reviendras jamais

te remontrer à mon regard

+ pudeur moribonde

6:38 PM  
Anonymous clotilde spécialement continuative robbe-grillet said...

et ce ne fut toujours pas épuisé
tout en continuant de la sorte...

+ abstraction de la temporalité ressentie, au premier abord...

6:43 PM  
Anonymous jp hot said...

t'étais belle comme le bout de ma queue en rut
et habillée
tu ressemblais à une écolière de série tv

j'avais honte
peur
et je ressentais une certaine forme de fierté
aussi
dans le bus débile obligatoire

tu avais la tête d'une petite fille de 13 ans qui pisse
perdue
et haletante de désir
dans le bus
mon genoux calé dans ton entrejambe d'alors
au milieu des stations d'arrêt successives

je me sentais à la fois excité
et terriblement malheureux

comme coincé au fin fond d'une boutique de livres écrits par des experts de l'anonymat...

6:54 PM  
Anonymous jp (athlète) said...

il y avait ce clochard qui voulait faire croire aux gens de bonne volonté qu'il était une réincarnation de martin luther king alors qu'il ne savait tout bonnement pas quoi foutre après avoir baffrer sans jamais leer le petit doigt, pi cet autre, vraiment malheureux de drogue et de prison, de malheur et d'exil, pi la petite fille suceuse de sucres d'orge, pi la sympathie humaine simplement admise comme ententede territoire, et la beauté dans les yeux des gaffeurs disant "banjour", et ta salope de niaiserie cave, et les agents de la CIA en virée de groupe dans un petit bled mexicain plutôt trakille, un mardi 26 mars de telle année... et des cartons entassés, et des livres chiants à lire, et la réalité encore plus chiante que les livres, et la peur quand ça se corse, et les gens en prison sont encore plus cons que les barreaux leur servant d'oublis à fenêtres...

7:38 PM  
Anonymous jp said...

FUCK-OFF

pauvre loup de marde

7:40 PM  
Anonymous uzocozo said...

yegfcyzsc sidc z cuzgipz ifvehv sùc$

5:09 AM  
Anonymous ioe s iyq said...

yqoyuq viq spi pZHFIPREPI piodfov qi,uhrgc,cpqrq;rqx:ri:hoz^:c,vôs ,vc

5:09 AM  
Anonymous dufhg n yfg said...

ipu ,cuhg hdupi q^qox;chv qprgoj nvwxc q$pjfpnbdiuh, qjvqov n qnnbvoq qhv qîonqlv ,bbhonbof, f tgu pvk bojsbnbs^hdskb,fbjioj$q, qo ,qhvù<v

5:10 AM  
Anonymous Spirouf said...

Ouf...

9:32 PM  
Anonymous Viandex said...

El corazon estoy en la casa. Pis el diabolo secreta publica del news en el journo.

9:34 PM  

Post a Comment

Links to this post:

Create a Link

<< Home