Thursday, April 25, 2013

LE LIVRE À LIRE DEMAIN


¨En vous remerciant...¨

Par ¨Robert¨ le gars du dépanneur du coin


¨Loin de moi l’idée d’être intéressant, mais la vie d’un comptoir en aurait plus loin à dire qu’un professeur de sociologie. Mon expérience par en arrière de la caisse pendant 35 ans m’a appris à quel point les gens ne sont pas comme les autres. Un dépanneur c’est comme le microscope de la civilisation québécoise de nos jours actuels. L’on y partage ethnies et communautés, sexes et races, âges et cancers, criminalité et mutation. Mais on croise aussi des pur-sang de laine, tel ¨Ti-Claude¨, un véritable Lac Saint-Jean célibataire de naissance et de 47 ans. Et bien sûr une Madame Turbide sans prétention ni but. Voici quelques extraits du journal que je m’apprête à écrire tantôt.  
-¨Robert¨

Lundi : Ti-Claude, toujours prompt quand il s’agit d’être là, arrive à huit heures pour se procurer son essentiel quotidien : Une banane, des lames de rasoir et des serviettes sanitaires. ¨La banane  n’est pas pour moi, je vous le jure¨ dit-il toujours, l’air d’une angoisse. Sacré Ti-Claude! Un véritable gouffre sans abîme!

Mardi : Que ne voilà-t-il pas Madame Turbide m’aborder un rictus en achetant 33 billets de gratteux et une boîte de Cherry Blossom.  Ma surprise ne tient plus en place, car je n’avais pas aperçu Madame Turbide depuis le temps que la croyais morte. Elle semble de mauvaise humeur en cette époque, et elle me murmure l’oreille : ¨Mange donc de la marde.¨ J’accepte avec volontiers.

Mercredi : Du plus loin que je me souvienne, j’ai interpellé une communauté arabe ce matin en lui demandant, d’une voix simpliste : ¨Qu’est-ce que tu penses des attentats de Boston l’autre jour?¨ L’arabique anglophile me rétorqua : ¨What? Boston Who?¨ J’ai été obligé de lui répondre par l’indifférence incompréhensible.

Jeudi : Un homosexuel réel débarque dans le dépanneur. Je l’ai déjà vu à l’occasion de quelques reprises. Je fais semblant de le regarder mais mes yeux restent dans ma tête. Je n’ai rien contre son choix érotique, mais mon opinion reste ferme : seule une femme a le droit d’accoucher un enfant.

Vendredi : Ti-Claude devrait faire carrière au sein de la poésie. Je ne dirais pas tout de suite qu’il a du ¨potentiel¨, mais quand il a bu ses quatre grosses quilles de Molson X, il se met à parler en langage. Mais il devient intolérable de violence verbale et tient des propos injurieux à l’envers de la machine à café.

Samedi : Madame Turbide est en beauté ce matin. Malgré ses 87 ans, elle ne lésine pas quand il s’agit du bien-être de son cheveu. Elle s’en ira bruncher au restaurant  ¨Le Délicieux : Buffet continental¨ avec sa nièce, ¨une hostie de vache¨ pour parler de l’héritage d’un vieux coffre de cèdre. ¨Elle l’aura pas, mon coffre, c’est rien qu’une maudite chienne.¨ Ah! La pittoresque!

Dimanche : Dimanche, je suis remplacé par Martine, 17 ans, déjà douée d’un corps digne des années 50.  


32 Comments:

Blogger le neurone ectopique said...

Du pur Zhom comme si les Zhom pouvaient être purs.

la pureté de la race

5:45 PM  
Anonymous Sybillin Castonguay said...

Il s'agit d'une véritable hérésie, pourquoi on publie la fiente de Nabine Dissmuth et les glaviots jaunâtres de Yann Martel, et pas cette prose triomphatrice, ce coup de plume binaire et sublimissime qu'est "en vous remerciant" de "Robert".

11:43 AM  
Anonymous Sybillin Castonguay said...

Et j'aimerais fourrer Martine, 17 ans, dans son gros cul trempe des années 50.

11:45 AM  
Blogger le neurone ectopique said...

Je regarde la photo et je suis bien content que ce ne soit pas un miroir.

l'oeuf brouillé

7:44 PM  
Anonymous Jean Gallo said...

Sybillin Castonguay a parlé juste. Je ne connais pas Nabine Dissmuth ou Yann Martel, ayant la chance de ne rien savoir ou presque de l'activité humaine contemporaine (mon ordinateur ne me sert qu'à consulter ce site et à commander des bretelles dites "fantaisie"), mais je sais que Zhom sait écrire quand il s'agit d'écrire. Ce site est éternel.

1:47 AM  
Anonymous Sybillin Castonguay said...

Je ne connais pas ce "Zhom" dont vous me parlez, mais je ne demande qu'à découvrir; l'idée de nouveaux talents littéraires frais et vaporeux, comme le smegma humide d'un jeune éphèbe, me titille le cervelet et m'allume le lampion. Je l'espère aussi truculent que "Robert". Et aussi juteux que "Martine".

9:08 AM  
Blogger Ostide Calisse said...

This comment has been removed by the author.

1:44 PM  
Blogger Ostide Calisse said...

Je ne crois pas à l'existence des dépanneurs, comme certains nient que les attentats du 11 septembre 2001 soient réellement arrivés. Ces soi-disant dépanneurs ont été inventés de toutes pièces par des conspirationistes néo-poujadistes se rebellant contre l'existence avérée des Walmart et des Loblaws. Comment justifier l'existence d'un petit commerce alors qu'il existe une constellation de grandes surfaces partour autour offrant encore plus de choix à des prix moindres? Non, les dépanneurs sont une lubie, une légende à la fois urbaine et moderne.

12:13 PM  
Anonymous Jean Gallo said...

Mais si, mais si, on sait bien qui est Zhom, c'est celui qui écrit pendant que nous bavardons, faisons du second de degré. C'est lui qui mène une expérience, qui travaille, meme s'il se croit surement fainéant. En fait ce que je voulais dire c'est : Zhom est le seul qui ait une excuse pour baigner dans cette auge putride de l'internet et du tout-culturel, parce qu'il en fait quelque chose, parce que ça devient une expérience d'écriture.

1:45 AM  
Anonymous Sybillin Castonguay said...

Ah, si je comprends bien, il est en quelque sorte le Denis Monette de l'Internet ? Il m'intrigue davantage le salopiot. Je m'y mets dès ce week-end après les Vêpres.

6:31 AM  
Blogger RAINETTE (l'énigmatique) said...

Venez chez moi les gens, Zhoom est à Haïti, ya rien à faire ici pour le moment.

Adieu

4:38 PM  
Anonymous jp, sur les yeux des tsunamis said...

vous me faites penser à des ariel wizmen amputés du sphincter, avec vos mots d'esprits banaux et faussement pesants...

11:33 PM  
Blogger le neurone ectopique said...

Le bon vin se bonifie avec le temps. La piquette s'acidifie.

le jugement dernier

4:29 AM  
Anonymous jp said...

j'en ai officiellement assez de subir les incitations à rester con, inculte et bêtement méchant + réduction des fonctions cervicales, sensorielles, et de sensibilité sociale + électrochocs rendant stérile et violent) au service des servants et marchands de bonheur tous aussi débiles que pompeusement autosatisfaits les uns que les autres dans la persuasion qu'ils entretiennent collectivement entre eux quand au pouvoir et paternalisme chiant comme la mort des loutres dans un sac étouffant et inutile qui pue eux....

etcetc... allez donc chier!

YOU NAZES. fin

9:55 AM  
Anonymous jp said...

neurone, reste de la piquette, si tu veux, moi, j'ai décidé de me transformer en velouté de poireau/patates.

vous êtes définitivement et abjectement putrides. vous ne me manquez plus. le seul truc que vous m'avez aidé à accomplir dans ma vie : rendre mes inaptitudes plus à même de me desservir, moi et et frères humains


SOYEZ DONC MAUDITS.


le dernier mot

10:00 AM  
Anonymous jp said...

+ si je croise l'un d'entre vous à l'avenir et que je me mettes à lui cracher à la gueule, ou sur les chaussures, j'espère qu'il gardera en lui assez de grandeur d'âme pour savoir humblement fermer sa gueule et faire "chapeau bas", comme disait cet ignoble trou du cul des temps anciens.

z'êtes une cave entière de vieilles barriques de vinaigre
remplis de vieilles mères pourries flottant entre deux eaux nauséabondes.

bande de fumiers.

FIN.

10:07 AM  
Anonymous jp said...

si vous avez toujours pas lavés vos yeux, ayez au moins la descence de vous les crever une bonne fois pour toutes, et de plus m'emmerder avec vos visions sales.

c'est pas trop demandé, non, maintenant que le mal est fait ? bande d'enculés

10:12 AM  
Anonymous jp said...

on aura peut-être l'occasion de voir les effets du footing et d'une alimentation saine sur un ancien corps d'éphèbe voué aux plus larges marches du podium d'ici quelques mois, à moins que vos élites ne se chient trop dans leurs frocs à la pensée qu'un nègre de mon espèce ne puisse un jour se sortir du tombeau infect d'automutilation physique et mentale dans lequel vous l'aviez collectivement et de manière tout à fait consciente et étudiée envoyé pourrir pour l'éternité il y a de celà plus de 40 longues années.

fuck you!

10:27 AM  
Anonymous jp le pas con said...

mais tu vois, ce que j'ai compris, aussi, parce que chuis pas un ingrat, c'est que si j'arrive à courir un marathon tout entier, un jour, ce sera peut-être plus grace à toi ou quelqu'un de ta sorte qu'à un quelconque psychiatre chimique ou autre fistule de cet acabit.

alors d'avance merci.
aussi.

et à plus tard.

le reconnaissant INTéGRAL

FIN.

10:45 AM  
Blogger Ostide Calisse said...

Vous me demandez ce que je fous un dimanche matin en plein nuit à écrire un commentaire récursif et ineptique alors que le monde ordinaire se lève dans quelques heures pour aller travailler?

C'est que je suis ivre. Parfaitement! Ivre! À la bière... puis au limoncello... puis au vin blanc! Preuve que je suis plus bobo que BS! Non mais hein! Et en lisant du Céline! Du Louis-Ferdinand Céline, je tiens à préciser... Pas Céline Dion, cette conasse qui n'a jamais rien écrit!

10:27 PM  
Blogger le neurone ectopique said...

@ JP : tu finis par être emmerchiant au cube. Ça te dirait d'aller t'hair ailleurs ?
@ Ostide Calisse : je crois qu'elle a un doctorat en rédaction de chèques.

le rat du bollé

9:16 AM  
Anonymous jp said...

neurone je t'emmerde,j'ai pas de remarques à recevoir de quelqu'un qui a une tête de caniche pour avatar, comme le bon toutou que tu es, tu es incapable d'appréhender la supériorité et la profondeur de mes réflexions

adieu

2:00 PM  
Blogger le neurone ectopique said...

Pauvre JP, ce n'est pas un caniche et elle est mille fois plus aimée que toi.

le bon maître

8:53 AM  
Anonymous j^p said...

ta gueule, neurone

tu pue ta toison de chien mouillé
sale garce PUTRIDE :

https://www.youtube.com/watch?v=hTPCFWwuwH4

dégage!!!

3:19 PM  
Blogger le neurone ectopique said...

JP ne sait pas faire la différence entre avoir et être parce qu'il a et qu'il est un trou de cul.

Toto

6:56 PM  
Blogger RAINETTE (l'énigmatique) said...

sans trou du cul on est faitte !

8:42 PM  
Anonymous jp et les feuck you said...

comment être un trou du cul sans en être/avoir un , je laisse à NEURONE et à ses bonnes duplicités invectives, le choix de la leurre en se qui fonctionnerait :

http://www.youtube.com/watch?v=s4ole_bRTdw

5:56 PM  
Anonymous jp EL KritiKos said...

"l'antre de la folie", de carpenter, est un film RATé. un gachage d'inspiration plutôt bonne...

pion-barre!

y'avait tout ce qu'il fallait à la base, niveau idées, mais qui a tout été foutu en l'air par peut-être un manque de moyen ou de temps... bref... c'est un ratage.

tout comme le DUNE de lynch aurait mérité 150 000 heures de plus d'antenne, afin d'être exhaustivement (au moins en partie), étayé.

FIN.

6:04 PM  
Anonymous jp le sémite banni de géo-vat (le temple andin) said...

viens de regarder le "django" de tarantino.

ce film est une misère de marde.
désolé.

tarantino sans les effets gores, et l'absurde sadico-consumériste n'est plus rien.

je veux bien qu'il se soit voulu un fils de godard, dans le temps, et qu'il ait trompé les gens qui l'avaient cru fini après "jackie brown" avec ses films de karaté, mais maintenant...

bref. le cinéma, de toute façon, c'est pas fait pour nous arrangé, à la base, au contraire. c'est juste une face cachée du sionisme ambiant...

bref.

6:11 PM  
Anonymous jipi zi feu-coeur said...

pour singe matin (défunt) :

https://www.youtube.com/watch?v=uFWpDECKqFA

6:23 PM  
Anonymous The Zodiac said...

This is the Zodiac speaking.

I'd like to complaint that the article "Séparés à la naissance" in the Arts section of La Presse doesn't make sense. More or less known peoples are showned, and few of them actually ressemble to each other.

HJGSH JSHJE KWJKJ BNSKJ SKJSK WQIKA

http://en.wikisource.org/wiki/File:Zodiac-logo.jpg

10:33 AM  
Blogger Carl said...

Je ne comprends pas cette connotation négative quand on dit "trou du cul"... Moi je trouve ça noble.

6:20 PM  

Post a Comment

Links to this post:

Create a Link

<< Home