Thursday, July 05, 2012

LE TÉMOIGNAGE VIBRANT # soixante-vingt


LE TÉMOIGNAGE VIBRANT
L'ON EXISTE DANS UN MONDE DE « MERDE »
De Hélène Roberge-Payeur
Par Hélène Roberge-Payeur
Document proposé par Adrian Svoboda

« Quelle ne fut pas été mon évanouissement complet + crampes abdomino-périnéales lorsque, un beau mardi de la semaine, alors que je vaquais à trier les sous-vêtements maculés de mon petit-fils Hugo (11 ans) je vis subvenir des soi-disant « insectes » au sein de mon sous-sol. La terreur me fut envahie dans un premier (1er) temps avant de faire place, dans un deuxième (2e) temps, à la rage humaine digne des dieux de Zeus. « Mais pourquoi donc hélas tout ceci? » hurlai-je d'une seule voix, tel Job à genoux devant le Père céleste (Yahvé.) L'on me traite souvent de « crisse que t'es plate Hélène » ou de « Arrête donc de capoter, Hélène. » Mais je deviens mordicus quand il est question d'infestation domestique. Plate? Peut-être. Mais propre, beaucoup plus! Nous vivons dans une ère de « merde » remplie de pouilleux en croûtes infectes qui ignorent l'existence de l'hygiène. Ils ne lavent pas leur sexe chaud. Quand je pense à des pénis gorgés de smegma pourri, j'obtiens des réactions mitigées. Je ne juge pas les jeunesses, ils apprendront l'usage du Dove à un moment-clé de leur vie lors d'un rite pro-pubère. Les moustiquaires et les antidépresseurs ne sont pas fort utiles quand m'advient la crise face aux soi-disant « insectes », qu'il s'agisse de punaises, de cancrelats, de vers absurdes ou de papillons fous-déments. Mon opinion est la même : Notre époque est celle de la « merde » et je ne peux m'empêcher de penser à des bouquets de pénis gorgés de smegma pourri, surtout lorsque je trie les sous-vêtements gluants de mon fils Hugo (11 ans.) L'autre jour, il masturbait son sexe chaud en scrutant le regard vers le « grand coussin bleu du salon. » Heureusement, pour me sortir de de-là, il y a la lecture d'oeuvres. Je lis présentement Heidegger et Louise Portal. Cela m'aide à oublier que certaines choses sont. Merci de votre écoute formidable et merci encore. Nous vaincrons."
-Hélène « crisse que t'es plate » Roberge-Payeur

60 Comments:

Blogger le neurone ectopique said...

Quand on a du génie !

le dé pourvu

5:00 PM  
Blogger Anne Archet said...

This comment has been removed by the author.

5:39 PM  
Blogger Anne Archet said...

Quand je manipule mon sexe chaud, il m'arrive d'obtenir des réactions mitigées.

5:39 PM  
Blogger Anne Archet said...

This comment has been removed by the author.

5:39 PM  
Blogger Anne Archet said...

This comment has been removed by the author.

5:39 PM  
Blogger Kayou said...

Ce comment a été remouvé par l'auteur

8:26 PM  
Blogger Anne Archet said...

Ou comment être remuée par un auteur.

9:50 AM  
Anonymous jp, l'auteur remuant (pour ânne) said...

hemhem, racl, racl (+ bruits de gorge + anarchie, hemhem) :

Si ce monde vous déplaît, c'est parce que vous savez très bien qu'il en existe de pires.
« je me sens bizarrement triste » (Michel Houellebecq)...

Je ne suis pas l’ecclésiaste, dans « Equilibrium », le film. L7 est une « machine à rock ». J'aurais bien aimé relire « moins que zéro », le roman préféré de Ben, ces jours derniers. Mais je n'ai fait que regarder « The Fisher King », de Terry Gilliam. Et ce fut plutôt pathétique.
Vivement que le prochain Houellebecq sorte. Je ne sais plus m'intéresser à Dantec. Et d'ailleurs, je me suis toujours plus ou moins « forcé ». Virginie Despentes à toujours été un peu du caca. Bukowski reste « le meilleur ». Car on le lit comme du petit lait. Comme Fante.

Une nana avec qui je « sortais » m'avait dit un jour que je finirai par devenir sa « chose », grâce à la magie et aux ordinateurs accouplés. Puis une autre après elle, et une autre encore. Mais elles sont toutes parties à présent. Un peu « mortes » en quelque sorte. Elles avaient pourtant toutes de « grandes idées ». Elles « voulaient » même des bébés de moi (ou d'un autre, biensûr)...

Moi, les « grandes idées », ce n'est pas que cela m'intéressait vraiment, mais on disait partout qu'il fallait « faire quelque chose dans la vie ». Le mec qui disait que dans le rock, les paroles étaient plutôt secondaires, avait raison quelque part.
J'aurais pu avoir des idées. Une vie, un métier, et même des femmes je crois. Mais tout ce fourbi restait toujours tellement tumultueux et sans sens. C'était juste une question de calcul stratégique ou de cœur, et je ne maîtrisais ni l'un, ni l'autre. Car c'était tellement con, tout ça.

11:05 AM  
Anonymous jp, l'auteur remuant (pour ânne) bête de sacrifice said...

Quand j'avais lu « moins que zéro », la première fois, ça m'avait fait l'effet d'entrer dans un truc plutôt froid, libidineux et nombrilique. Une sorte de tuyau en cartilage, rappelant vaguement la masturbation, la frustration du frigo. Un rien morbide. Inutilement attirant. Un peu comme la mort.
Depuis, Ben s'est suicidé. C'était il y a dix ans. D'un coup de fusil de chasse dans la tête. Il était gentil, un peu con, barbu et complexé par son ventre, ou je ne sais quoi de plus. Il parlait souvent de comment Ian Curtis avait mis fin à ses jours. En se pendant et laissant tourner en boucle un 45 tours du « China Girl » d'Iggy Pop, en guise d'exégèse. Manu, son frère aîné, parlait souvent de suicide. Insinuait la mort par suicide, très souvent, durant nos beuveries collectives.
Moi, je lisais Bukowski « le castrateur », et quand je buvais, je me prenais pour un mélange d'Iggy Pop et de Chinaski. Car je n'étais pas grand chose, déjà. Et quand je me rendais aux rendez-vous de l'ANPE, les jours de semaine, mes nerfs avaient envie d'aller se cacher sous les tables, avec mes mains. Crispées. Rageuses comme des mouches perdues se malaxant les os intrinsèques, contre les vitres carcérales de cette putain de boite crânienne servant de nid à mes aspirations mortes-nées.

11:10 AM  
Anonymous jp, l'auteur remuant (pour ânne) bête de sacrifice complice des psys bizarres said...

L'un d'entre nous disait parfois qu'on aurait dû mieux « sélectionner » nos « héros ». Il avait souvent raison, même si cela ne servait pas à grand chose, dans ce monde. C'était le même mec qui disait des trucs à propos des « paroles secondaires » dans le rock. La dernière fois que je l'ai « croisé », il y a deux ou trois jours, comme l'an dernier, j'ai entendue sa voix, mais j'ai senti aussi sa fuite physique s’enchaîner à la perception visuelle qu'il avait eu de moi, dans la petite brocante. J'étais habillé de noir, de haut en bas, sauf les chaussures, marrons. J'ai feint l'indifférence en observant obliquement le regard de sa mère se poser sur moi, entre les rayons.
Pourtant, il restait encore une espèce de microcosme d'illusion, à l'époque. Ou se déversaient nos inspirations sporadiques évanescentes. Mais d'autres calculaient déjà le « plus grand » pour nous.

Michelle disait souvent que les ordinateurs avaient complètement métamorphosé notre rapport à l'écriture. Je ne l'aimais pas, elle non plus. Ou si peu. Pas assez pour la sortir d'elle même, en tous cas. J'aurais dû plutôt apprendre à mieux sortir de moi. Mais ça ne veut rien dire ça non plus, biensûr. Même si la « chose » qui répète sans cesse que la quête de fusion en l'autre via le sacro-saint « amour physique sans issue » reste une belle connerie se trompe, peut-être.
Car l'illusion serait en quelque sorte cette solitude « infernale » dans laquelle ils nous auraient enfermés à force de conviction mal placée...

L'autre soir, j'ai croisée une vieille beautée en ville, la cinquantaine, et moi bientôt 40. Elle avait le squelette d'une adolescence encore palpable en elle, dans son regard surtout. De la bienfaisance, pas une démone. J'étais bourré. Dans un bon trip. Elle a refusé mon offre anodine que l'on aille se coucher l'un contre l'autre, nus, afin de nous faire du bien, convivialement enfin, afin de partager nos effluves, ne serait-ce qu'un temps... Dommage. ELLE EST COUPABLE !!!

11:13 AM  
Anonymous jp le vrai said...

la liberté est une espèce de traquenard dans lequel tu suintes ta bile pendant qu'ils continuent de croire au "faire semblant" en se prenant pour des cierges qui ont mal au dos.

11:20 AM  
Anonymous jp l'ânne said...

änne, tu crois que je suis devenu "UN MEC", grace à mon exploitation "vénale" de la "vérité"???

11:33 AM  
Anonymous jp, le contaminé par le virus du front national said...

http://www.youtube.com/watch?v=oiQG6tP3940

merchi.

11:43 AM  
Anonymous jp le zouave said...

http://www.youtube.com/watch?v=g4uxIo4t7xM

11:47 AM  
Anonymous jp pour La Rouge said...

http://www.youtube.com/watch?v=QQoamTeF3-U

Are these sensible shoes on my feet?
I wear my shades, so our eyes don’t meet
I’m scared every fuckin’ day
I wear my headphones, so I can’t hear what you say

Can I run?

Switch to paranoid from having fun
Will he use his hands, knife, or a gun?
Knuckles are white, wrapped around my mace
Comes from living in a terrorist state

Can I run?

When he’s following me
He’s not my brother, he’s my enemy
Is he behind the door or in back of the tree?
Is he under the bed, is he in the back street?

Can I run?

11:55 AM  
Anonymous jp le con said...

afin d'exterminer tous les andrés arpayan que la terre aie jamais pu porter en son saint un jour, grace à l'influence de cette pute de martine bouffeuse de foetus morbides :

http://www.youtube.com/watch?v=pr_gQU0iaic

merchi, or-vouar.

12:04 PM  
Anonymous bidule said...

c'est la preuve, va te faire foutre si ça te convient pas (reccomençons pas de dire que t'avais pas le choua, car c'était vrai en un certain sens, mais t'as chouazi le confort de ton impportance plutôt que d'être, alors si tu crèves, maintenant, c'est aussi un peu de ta faute, aussi + JANIS JOPLIN

12:15 PM  
Anonymous jp + on a jamais eu ole choix, vous croyez en rien responsables, mébébé said...

http://www.youtube.com/watch?v=JjD4eWEUgMM

12:17 PM  
Anonymous jp said...

tu sais, zhom-kayou, c'est quand même un peu dommage que tu travailles pour des pourris, car celà déteint sur tout ce que tu touches à la longue. et c'est la raison pour laquelle je me casse de ton sale blogue qui sent mÖvais pour toujours. car il est bête et méchant. et c'est la vérité. car je ne peux pas mentir quand le neurone ectopique m'injecte une dose de sérum de vérité magnétique. et oui. et c'est aussi la raison pour laquelle je pense que lui aussi est quelqu'un de "plutôt un peu névrosé sur les bords", et que comme je le pense, je le dis, et comme je ne peux dire que la vérité, je dis aussi que vous devriez aller faire un petit tour en maison de repos, toi et toute ta petite bande de mÖvais hackers et bidouilleurs de mémoires et de destins. parce que tout celà est très très très très nul. tout votre travail, votre petite "oeuvre au noir" est plutôt naze, bête, méchante, et c'est un fait.

allé, adieu les petits nuls. et espérons que les "vrais" justes auront un peu pitié de vous, car il y a vraiment de quoi. bandes de hackers assassins, comploteurs, petits et mesquins. du vent!

FIN.

8:38 AM  
Anonymous jp said...

il y a des gens qui me veulent du "mal", et que "j'aime" pourtant "plus" que ceux qui me veulent du "bien".
alors j'ai réfléchi, beaucoup réfléchi, et je me disais que si j'avais fini par en venir à cette "conclusion", c'était "peut-être" parce que j'étais "intelligent".

voilà, c'est tout, adieu, et attrappez des gros poissons.

2:35 PM  
Anonymous jp said...

quand je fermais ma gueule, avant mes 20 ans et demi, on me reprochait toujours de "ne jamais me mouiller". et pourtant, je savais déjà à quel point il était souvent débile et relativement vain de "l'ouvrir". car j'avais déjà écouté ce qu'avaient à dire les autres, et que celà ne m'inspirait pas grand chose de leur part. et que ce que j'aurais pu avoir à rajouter moi-même aurait été quelque chose comme : "pas mieux", comme aurait pu dire un candidat de "des chiffres et des lettres".

alors maintenant que vous savez ce que je n'avais déjà pas à rajouter au débat, à la base, et bien je pense que vous êtes bien mieux avancés, maintenant. non ?

4:20 PM  
Anonymous clotilde béranger said...

mais il partit foréveur avant d'entendre la réponse, car il ne "devait ne pas y en avoir une seule de plus", car celà suffisait déjà trop.

FIN.

4:22 PM  
Anonymous jp said...

pendant que tu reçois tes décharges électriques dans la tête, ils t'insèrent aussi des intentions, je pense. ou même des "désirs", ou le contraire biensur, ou alors tout un tas de machins comme des hypertextes anne-carquoyens en messages magnétiques plus ou moins boléens, ou ché pas quoi... alors vouloir te définir toi-même en fonction de ce qu'aurait pu être ta vie si tu n'avais pas été affublé de ces "tares", c'est un peu comme courir après une tortue que tu aurais déjà dépassée, en étant toi-même ressucité sous la forme d'un lièvre congelé, et attendant mentalement une décryogénisation "opportune". en gros.

5:15 PM  
Anonymous jp le secouriste de l'armée du samu said...

"pour vivre heureux, vivez cachés"

5:30 PM  
Anonymous très vieux conducteur de vsl said...

maintenant, on livre en vespa. c'est souvent plus tragique, mais aussi plus dynamique. on attend le retour de la mode "obligée" du velo solex pour irriguer nos petites veinules de mollets plus souvent dans les collines gasconnes, la nuit. comme en 1936, pour nos premiers congés payés.

5:35 PM  
Anonymous jp le danteckien onirique said...

nous sommes un peu comme en 1936, mais dans un autre espace temps.

5:37 PM  
Anonymous jp said...

que faut-il penser de la peut-être future guerre européenne soi-disant à venir ? est-elle en rapport avec les messages radio affirmant que le prochain gouvernement syrien aurait quelques chances de passer du côté des "frères" si les forces armées semi-dictatoriales au pouvoir ne serrait pas assez les boulons ?

5:42 PM  
Anonymous Anonymous said...

moi, tout ça, ça me fout la trouille depuis des dizaines d'années.

5:45 PM  
Anonymous jp said...

adieu!

5:46 PM  
Anonymous Anonymous said...

"pour vivre heureux, vivez cachés", mais ou ???

6:19 PM  
Anonymous l'imitation du gars de chez les vidanges said...

dans mon cul.

c'est le truc que je dis toujours, et qui passe pour tout. il n'y a plus jamais rien à rajouter après ça.

6:21 PM  
Anonymous clotilde la caoutchouc said...

et ils allèrent être innocents dans un appartement, en ville, avec l'électricité.

FIN.

6:23 PM  
Anonymous jp à la rouge said...

"Je pense sincèrement que tu es celui qui est capable de tracer le plus fidèlement le portrait psychologique de quelqu'un. Tellement précis que la personne concernée, ignore encore ces aspects chez elle ou les occultes.
C'est une spécialité que tu as développé de façon extrême je dirais. C'est en fait une caractéristique des gens oppressés qui par survie se mettent à observer l'ennemi afin de le voir venir à des mille à la ronde. Un truc de maigne. Et puis un jour ça devient un réflexe inconscient, ça se fait comme on respire."

je ne me sens pas dutout comme ça. au contraire même. je n'ai jamais rien compris à tout votre bordel organisé.

6:30 PM  
Anonymous jp said...

c'est parce que t'es une intuitioniste masquée que tu dis ça, La Rouge ?

6:40 PM  
Anonymous jp said...

je pense personnellement que La Rouge fut une personne réelle en son temps, et dont on récupéra certaines expressions, et jusqu'à certains traits de "caractère" qui incorporés à un programme informatique hypertexte de pointe, a fini par être relayée par une sorte de "personalité artificielle entièrement recréée à partir du sujet original", et dont on aurait fini par réinjecter la "substance" dans une matrice ayant pour forme un simple "blogue".

6:49 PM  
Anonymous jp le chat said...

moi, je pense qu'il y a plusieurs réalités "possibles", mais que c'est aux many-minds de les influencer. et que grace à certaines expériences sur les ondes, les Gros sont arrivés à créer des brèches permettant d'entrevoir les réalités à venir, et de définir les "éléments" permettant d'influencer leur cours. mais seulement dans une sorte de microcosme préenregistré, et comme sauvegardé dans une bulle.

7:04 PM  
Anonymous jp le chat said...

les "mondes parallèles" sont perceptibles lors de l'ouverture de "brèches" par les Gros, grace aux ondes magnétiques, au coeur même d'une conscience "subjective" artificiellement recrée en labo à partir de calculs de probabilités qui apparaissent aux "sujets" (les chats), sous formes de "souvenirs préenregistrés" et ressemblant parfois à des rêves prémonitoires.

7:18 PM  
Anonymous jp le chat said...

que voulez vous, bordel ?

7:26 PM  
Anonymous jp le schizo said...

j'aurais bien aimés les mathématiques s'il n'y avait pas eus tous ces chiffres.

7:29 PM  
Anonymous jp said...

bande de dingues "intelligents". t'en foutrait des leçons sur l'empathie!

allez vous raser!

adieu!

7:41 PM  
Anonymous jp said...

je suis un être humain, comme blaise pascal. et

8:47 PM  
Anonymous jp said...

on fait quoi en cas d'eschatologie ?

8:54 PM  
Anonymous jp said...

je tenais aussi à signaler que le jour des vidanges était fini depuis plusieurs années déjà. et que donc, si vous êtiez ici en ce moment, en train de lire ce blogue, ben c'est qu'il y avait une erreur quelque part.

adieu

9:25 PM  
Anonymous L'homme Mécanique said...

« Quand un Homme cesse de choisir, il cesse d'être un Homme ».

9:35 PM  
Anonymous jp said...

si ça t'indigne tellement, ces histoires de sorcières brulées qui seraient "autre chose que des cuillères en bois", selon tes fines observations psychorigides, ben t'as qu'à écrire une chanson sur le sujet. parce que ça finirait par me faire me dire qu'on m'aurait pris pour un ustensile de cuisine tout juste bon à touiller le fin fond de vieux chaudrons sales, pendant toutes ces années, toutes vos savantes allégories de vieilles maquerelles rances et mÖvaises.

un dernier truc à l'intention de la plupart de vos sociétés secrètes à la con: Mon Cul!

+ je suis amoureux, alors du vent!

adieu.

7:56 AM  
Anonymous En voyage said...

Je suis à Québec et il y a du vent.

9:03 PM  
Anonymous Tyranosorusse said...

Moi les gentils et les méchants, ça me fatigue.

9:05 PM  
Anonymous dorateur said...

Faudrait arrêter de croire en la Sainte vierge,....

9:06 PM  
Anonymous Anonymous said...

pour francis dubarry et xavier dupuy :

http://www.youtube.com/watch?v=33Jaodra7AY

1:36 PM  
Anonymous Anonymous said...

pour stephanie mendez :

http://www.youtube.com/watch?v=z1zsRRt1FWE&feature=related

(t'assures, te quitte pas)

1:41 PM  
Anonymous Anonymous said...

pour mario mendez :

http://www.youtube.com/watch?v=zYYbK2sDaJ4&feature=related

1:44 PM  
Anonymous Anonymous said...

pour philippe aguero :

http://www.youtube.com/watch?v=1slq_FwRN8o

1:48 PM  
Anonymous Anonymous said...

pour lionel medou (un ami) :

http://www.youtube.com/watch?v=N3cUejOltsA

1:56 PM  
Anonymous Anonymous said...

pour jp :

http://www.youtube.com/watch?v=S7uBrx5aJ20&feature=related

1:57 PM  
Anonymous Anonymous said...

pour lionel medou :

http://www.youtube.com/watch?v=Bcpbkswsi9Y

2:02 PM  
Anonymous jp said...

je tenais à dire "adieu" aux méchants.
ceci est mon dernier message

7:53 AM  
Anonymous pour la rouge said...

http://www.youtube.com/watch?v=MAZQOeKnQIc&feature=related

5:07 PM  
Anonymous pour la rouge said...

http://www.youtube.com/watch?v=zr3qNkLSrd0&feature=related

5:13 PM  
Anonymous Fêlée carabine said...

Merci. xxx. Prends soin de toi coco.

7:17 PM  
Anonymous Big Chillum aux Fongos said...

T'es où? C'est trop long là, bien que moi même je me sois extirpée de l'espace temps. Vibre du petit doigt pour que je sache si tout va bien. Je pense à toi. Bizzz.

7:17 PM  

Post a Comment

Links to this post:

Create a Link

<< Home