Friday, February 27, 2009

LE TÉMOIGNAGE VIBRANT # 1087875




LE TÉMOIGNAGE VIBRANT

L’intimidation scolaire, une expérience nourricière
Par Carlos Prote

"Bonjour. J’ai été victime de l’intimidation cruelle pendant tout le long de mon secondaire. L’on me brisa une côte ou deux à l’aide du coup d’un poing. L’on lacéra mon âme à l’aide de mots cruels tels que « J’espère que tu pleures chaque soir toutes les larmes du cosmos en pensant à la vacuité de ta personne » L’on déféqua même dans ma boîte à lunch sur un sandwich aux œufs et du tapioca. Et je témoigne ici que je méritais abondamment de me faire niaiser dessus comme ce cela. J’avais l’air laid et je sentais l’oeuf et le sperme sec. Je méritais d’être fessé dessus abondamment par divers compatriotes De plus, ma voix était celle d’une perdrix isolée et mon physique d’adolescent grassouillet ressemblait un peu au Boulevard Métropolitain. Oui, j’en ai mangé des volées, et d’autres choses encore moins nommables (scolopendres, terre aride, fèces, laine d’acier.) Mais je le méritais abondamment car je faisais dur sans aucune raison. À quoi bon faire dur? Je m’excuse auprès de tous ceux qui m’ont pété la gueule jusqu’au sang. Je m’excuse aussi à leurs familles et à leurs proches. Faire dur devrait être interdit par le premier ministre du gouvernement. Je m’excuse aussi abondamment au nom de tous ceux qui ont ruiné la vie des gens qui font dur. Faire dur n’est pas très gentil pour l’autrui de tout un chacun. Grâce à l’intimidation scolaire de violence, j’aurais pu suicider. Heureusement j’ai compris les clés de la vie et j’ai arrêté de faire dur vers l’an 1996 du 20e siècle. Ma photo ci-dessus explique tout ce que je veux dire. Sur cette image criante de crudité, j’obtiens l’âge de 40 ans et je m’affaire à regarnir la pelouse dans la sagesse de l’oubli. Voilà hop!"


Labels:

8 Comments:

Blogger marcachien said...

c'est qui la fille en bas à droite ?

12:18 AM  
Blogger marcachien said...

kan tu repenses au message d'origine, à savoir "OUIIIIIIINNNNNN!!!!!!", ben je me dis que ça doit bien venir de quelque part, de quelque temps, perso.
après, on est ICI, ouais, il me semble. il me semble capter ou c'est, même si chuis pas hyper sûr. et d'ailleurs, c'est pas prouvé à 100 %. mais bon. je me demande quelle décision serait bonne à prendre. me faudrait ma marie pour éveiller l'élan, le mouvement en moi, et essayer l'amour. encore. "c'est dur d'aimer", elle disait. chuis d'accord. mais elle est partie. et c'est pas de safaute, même si j'ai du mal à me sentir responsable à 100 %. irresponsable, c'est ça être damné ?

http://www.youtube.com/watch?v=a7FqUNlEdwA

je connais pas la symbolique des nombres, et ce que ça implique, et donc, on en est rendu à ce 23 fantôme.
j'aurais bien aimé un bisous, avant de m'en aller.
tant pis ?
me souviens de mon ange, dans le train.

2:18 AM  
Blogger Doparano said...

C'est normal que je ne comprennne strictement rien des commentaires de Marcachien?? Pas que nos commentaires ici se doivent d'être intellligibles mais là je suis completement fourrée... pis non, je n'emploie pas le mot "fourrée" pour te mettre des hosties d'images cochonnes dans la tête.

3:32 AM  
Blogger Zhom said...

Marcachien : La fille en bas à droite, c'est juste une sorte de "running gag." Je l'ajoute toujours sur les images ou il y a du gazon. Ne te casse pas la tête, ça ne veut rien dire.

Do : Moi non plus je ne comprends pas de ce que raconte cet excentrique personnage. Mais c'est bien comme ça. Tant qu'il est gentil. De toute façon j'aime les choses que je ne comprends pas. Le béton par exemple.

7:58 AM  
OpenID garamond335 said...

Ah ! les beaux gants verts !
Mais, ressembler au boulevard Metropolitain, ça veut dire que tu vas te faire refaire bientôt ?
Penses-y après, pas pendant, ça fait très mal...

10:16 AM  
Blogger Zhom said...

En fait, depuis qu'il a fait une diète, il ressemble plus au Complexe Desjardins

10:51 AM  
Anonymous Anonymous said...

Plusieurs choses d'abord: À la lecture du témoignage de Carlos, il m'a semblé reconnaître la p'tite pigeonne dans le coin. (En fait, j'ai reconnu le rideau vert laid en arrière en premier) J'ai donc éplucher toutes les archives du JDV depuis le début afin de mettre cette chose au clair. J'ai effectivement retracé la dite pigeonne (et le rideau) dans un post précédent. (cherchez vous-même, j'ai pas de temps à perdre) Quel ne fut pas ma surprise de constater que le dit post précédent (sus-mentionné) contenait aussi un homme de 40 ans, prénommé Carlos, regarnissant son gazon (de loin).

Toute est dans Toute. Cibole.

1:49 PM  
Anonymous dédé1979 said...

La fille en bas à droite "qui se fait mettre dans l'cul et à l'Air de ben gros aimer ça", je me demande si elle n'est pas victime d'Une certaine intimidation aussi...

Bref, le sujet est lançé... :)

10:24 AM  

Post a Comment

Links to this post:

Create a Link

<< Home