Wednesday, September 04, 2013

LE JDV +

LE JDV +

¨Rien de mieux qu’un doigt pour pointer quelque chose¨,  disait Hérophile, le père de l’anatomie. Mais il a tant de choses à faire avec un doigt. On peut l’introduire dans un objet mou et pénétrable (exemple : une banane, une fontanelle) ou dans un orifice (exemple : un goulot, Jean-Sylvain.) On peut aussi –et c’est ce qui nous intéresse ici- glisser le doigt sur une surface plane et lisse. Suivant les tendances, Le Jour des vidanges veut s’inscrire dans cette récente mouvance, apparue avec le iPad, du ¨doigt glissant¨. Quel plaisir que de passer son doigt sur l’écran lumineux, glisser de l’avant, glisser de l’arrière, de gauche à droite. Ainsi avons-nous créé Le JDV+, imitant La Presse et tenant en compte l’éventuelle suprématie du iPad sur l’ordinateur habituel. Nous avions déjà créé un prototype, mais il n’était pas au point. Celui-ci nous paraît plus satisfaisant.

Vous êtes invités à tester le nouveau prototype (ci-dessus.) Il s’agit de TOUCHER du doigt les petits carrés de couleur rouge, et de GLISSER le doigt sur les flèches, suivant l’orientation de celles-là. Aucun besoin d’un iPad. L’ennui avec le iPad, c’est qu’en touchant et glissant, on en arrive rapidement à du CONTENU, quel qu’il soit. Or, Le JDV+ propose justement PAS DE CONTENU. On vit une époque formidable.

ESSAYEZ LE JDV+ et JOUISSEZ CALMEMENT  en chassant le dragon. 


173 Comments:

Anonymous jp said...

je pense que je vais me retirer, et consacrer le temps de vie qui me reste à écrire un livre sur l'histoire de la musique enregistrée.

car j'en ai assez de faire le clown pour des gens indignes d'intérêt.

adieu

5:11 AM  
Anonymous jp said...

une dernière blague avant de partir :

c'est l'histoire d'une homme plutôt timide et maladroit s'appelant Guy, la quarantaine, toujours célibataire, mais pas encore tout à fait alcoolique, et qui voudrait séduire sa collègue de bureau, Valérienne, une écologiste végétarienne d'à peu près son age plutôt belle et "bien conservée" elle même récemment divorcée (de son mari de gauche parti avec une petite étudiante en lettres modernes de même pas 25 ans) et dont il se sent encore plus amoureux que d'habitude depuis qu'elle a une âme chagrine. alors un jour, il décide de briser la glace en usant d'un savant stratagème. et d'un air se voulant le plus naturel et décomplexé possible, il s'adresse à Valérienne, ce matin en pleine dépression quasiment hystérique, kleenex à l'appuie et reniflements nombreux :

"hoho!" lui dit-il. "toi, tu es en train de nous pondre un "mauvais canard", je me trompe ? mais trouveras-tu la réponse à ma petite devinette, hein ? alors dis-moi, sais-tu ce qu'est un suppositoire atomique ?"

sa collègue, complètement ailleurs, réponds un vague "non" en sanglotant.

"hé bien, c'est un suppositoire dans lequel on a cachée une petite bombe bombe atomique. et CLICK! (en appuyant sur le petit bouton rouge de son stylo bille à ressort) mouhahahahahahahahahahaaaaaaaa!!!!!"
(en faisant semblant de rire, et imitant cette sorte de franche camaraderie qu'on aurait pu observer dans les manières sociales décontractées d'un lecteur régulier de Charlie Hebdo)

mais malheureusement, Valérienne lui répond alors d'un air dégouté (ou "stupéfait"): "ce n'est pas drôle, en plus d'être d'un mauvais goût très dégueulasse. je savais déjà que tu étais bête et con en plus d'être moche et de sentir mauvais, mais je n'aurais pas pensé que ce fut à ce point le cas. as-tu déjà regardé un reportage télévisé sur les effets des retombées radioactives sur les gens et les animaux après l'explosion du réacteur de tchernobyl ? non, je ne pense pas. mais par contre, je me souviens très bien de la fois ou Michelet t'avait surpris en train de te masturber en regardant une vidéo de ces deux petites naines en train de faire l'amour avec un berger allemand, entre midi et deux, sur l'ordinateur de Georgette. n'est-ce pas ?"

sur quoi, Guy, devenu tout à coup TOUT ROUGE, fit semblant de rire en tremblant de tous ses membres, et se forçant complètement.

alors, c'est drôle, non ?

adieu!

5:59 AM  
Anonymous jp said...

et en plus, depuis plus d'un mois, avec un silence et une dignité que l'on aurait très bien pu prendre pour un signe de totale abnégation purement stoïque, Guy va tous les soirs rendre visite à sa mère atteinte d'un cancer du colon et de l'estomac, après avoir vécu toute la journée dans la honte la plus totale à son boulot (à cause de cette histoire de vidéo de naines datant pourtant déjà de plus de 4 ans, mais qui le travaille encore quotidiennement, mêmme le week-end, ou pendant ses vacances en mer égée, sur son petit bateau à voile). et alors, au chevet de sa génitrice, la plupart du temps dans le coma, ou trop défoncée à la morphine pour pouvoir lui répéter de manière compréhensible qu'il est mal habillé, et que ce n'est pas en s'accoutrant de cette manière qu'il finira par trouver une femme "bien comme il faut", il se pense des choses comme "j'aimerais bien que tu crèves, salope. et j'espère bien que tu souffres, même quand t'es dans les vaps", et rentre seul chez lui se préparer des raviolis en se sentant complètement coupable, car mÖvaisement monstrueux et inhumain, en plus de constipé, obsédé par les jambes de femmes (même jeunes et pas encore pubères) et donc, forcément aussi un peu stupidement frustré. et en plus, comme si celà ne suffisait pas, Guy est atteint d'un début contrariant de calvitie, et a souvent envie de péter en public, à cause de cette aérophagie chronique qu'il a contracté à force de macher continuellement des chewing-gum sans sucre à la menthe bleu contre la mauvaise haleine. mais comme il se retient toujours de péter en public, il a le ventre qui gargouille en permanence, et alors, en ce moment, ça lui refait toujours penser à la maladie de sa mère, et à sa honte des naines mélangées à sa sueur, mais il se dit qu'il n'a pas le droit de se plaindre, car il y a pire que son cas à cause de la crise mondiale.

6:29 AM  
Anonymous jp said...

et biensur, Valérienne n'est pas au courant de la maladie de la maman de Guy (qui préfère toujours tout garder pour lui de toutes ces peines restant un peu trop "sales" pour être librement divulguées ou confiées à qui que ce soit) mais même si ça avait été le cas, qu'est-ce qui nous dit que celà aurait pu au moins potentiellement arranger les choses de manière assez positivement significative pour EUX ?

car il faut tout de même tenir compte du fait que Valérienne fasse du cheval avec ses enfants, le week-end, et que Guy ne supporte pas vraiment les animaux (sauf certaines races de chiens), et encore moins les enfants, qui sont pour lui des êtres vicieux et méchants, et souvent même plus sadiques que leurs aînés adultes, déjà tellement pervers de nature. et que c'étaient bel en bien des enfants qui l'avaient enfermé tout nu dans les vestiaires des filles vers 1984, après lui avoir fait pipi dessus et mis le feu à ses vêtements avec un briquet leur servant à allumer leurs premières cigarettes, dans les W.C., au collège.

7:00 AM  
Anonymous jp said...

et Valérienne était toujours en train de dire que les gens méritaient leurs malheurs ou leurs maladies, parce qu'ils étaient des êtres amoraux et sans scrupules. et qu'ils préféraient acheter de la mauvaise nourriture en conserve, comme des raviolis stupides remplis de viande d'animaux morts, et qu'en plus de faire d'eux des êtres désiquilibrés et obèses qui auraient très bien pu se contenter de taboulé ou de riz blanc avec un peu de salade, celà faisait d'eux des assassins insensibles. et alors, Guy avait fini par laisser tomber les raviolis, qui étaient devenus eux aussi comme une autre sorte de miroir de la honte. et il n'achetait même plus de bande dessinées (son petit péché mignon), parce que l'on découpait des arbres à la tronçonneuse pour fabriquer le papier qui les composait. alors il se contentait de relire les numéros assez nombreux de sa petite collection d'à peu près 350 volumes, en s'interdisant de s'en procurer d'autres. mais commençait aussi à se demander ce qu'il allait bien pouvoir faire de tout son argent, maintenant qu'il ne dépensait presque plus rien dutout.

et alors, il eut une idée.

FIN.

7:19 AM  
Blogger le neurone ectopique said...

pas évident pour ceux qui ont un écran en braille.

la perte de vue.

P.S. JP je te souhaite d'écrire ton livre et d'en vendre des kilos.

8:30 AM  
Anonymous jp said...

c'est gentil, le neurone.

bon rétablissement à toi, et merci de tes encouragements.

adieu

2:13 PM  
Anonymous Clotilde De Botoșani said...

et après la disparition aussi subite qu'inattendue de jp de la scène publique intercontinentale, on se mit, peu à peu, et de bouche à oreille, dans les cercles plutôt fermés de certaines associations plus ou moins ésotériques, à ne plus appeler jp "jp", mais "Michel Mourre 2". et même, plus tard, "MM2", voir, "les deux M", ou "Monsieur Monsieur" pour les plus mauvaises langues fourchues. même si certains continuèrent un temps à parler de "le gars de Notre-Dame", en laissant sous-entendre des choses aux généalogies diverses et variées.

FIN.

2:37 PM  
Anonymous Anonymous said...

ça donne envie de regarder un remake hollywoodien du "journal d'une femme de chambre" de bunuel, avec sharon stone dans le rôle de jeanne moreau et burt reynolds dans celui tenu par george géret.

3:09 PM  
Anonymous Name/URL said...

exactement. et avec robert redford à la réalisation.

3:09 PM  
Anonymous Anonymous said...

voilà.
j'allais le dire.

3:10 PM  
Anonymous allemand du deutschland said...

c'est quand même dommage que Fritz Lang soit décédé aussi tôt, car sinon, il aurait très bien pu remplacer robert derrière la caméra. non ?

3:14 PM  
Anonymous homme de droite vicéralement anti-mittérandien said...

à défaut de Fritz, il nous reste Jack, hohoho, les cocos!

3:15 PM  
Blogger Kayou said...

JP : L’Histoire de la musique enregistrée? Tu es sérieux ou tu plaisantes? Quel sujet fascinant (et je suis sérieux.) Du cylindre Edison au numérique. Si ma mémoire n’est pas complètement défaillante, le premier enregistrement sonore est un extrait de Au Clair de la lune, je ne souviens plus du nom de la machine ni de celui de son inventeur. (Vérification faite, c’est le Phonautographe de Édouard-Léon Scott de Martinville.)

3:18 PM  
Anonymous clotilde (adieu) said...

et ils partirent dans la rue, en pleine nuit, en chantant des chansons paillardes, et buvant du jus de carotte en bouteille au goulot, alors que le brouillard montait, peu à peu, sous la lune brillante comme une grosse flaque d'étincelles prises en photo par un mauvais cadreur. et sur tous les murs de la ville, il y avait des panneaux publicitaires remplis de réclames pour une entreprise de chauffage électrique à énergie solaire, et qui détournait la version originale de "le déjeuner sur l'herbe", de Manet. et dans la nouvelle version, tous les personnages étaient nus, et plus seulement la jeune femme du premier plan. et un slogan laissait sous-entendre que la vraie liberté, c'était de pouvoir se sentir toujours libre de se balader tout nu, partout, et surtout, chez soi. même en plein hiver. et que c'était un ingrédient fondamental du monde de demain, dans lequel le bonheur pour tous serait devenu enfin une réalité. un peu comme la réalisation effective du jardin d'eden.

fin.

3:32 PM  
Anonymous Anonymous said...

Michel Mourre 2 ne peut pas te répondre, Kayou, car il est parti, désormais.

3:36 PM  
Anonymous Michel Mourre 2 said...

je confirme!

3:43 PM  
Anonymous clote said...

et comme Kayou était un être humain non dénué de sensibilité, bien que doté de bien d'autres attributs, il se mit à sangloter comme une petite fille qui avait récolté une mauvaise note en mathématiques, malgré beaucoup d'efforts démesurés ayant durés tout le week-end dernier afin d'assimiler les bases de la trigonométrie élémentaire, en plus de quelques nuits blanches en semaine.

fin

3:54 PM  
Anonymous Anonymous said...

"voilà, c'est fini" (jean-louis aubert)

3:54 PM  
Anonymous Anonymous said...

tout le monde se souvient très bien de la magistrale carrière de chanteuse d'Isabelle Aubret, mais plus rarement de sa victoire aux championnats de france de gymnastique, en 1952.

4:03 PM  
Anonymous Name/URL said...

la dernière fois que j'aie vue Isabelle, c'était au cours des obsèques de Jean Ferrat, il y a un peu plus de trois ans. et à 72 ans, elle m'avait encore communiquée cette inconditionelle impression de souplesse qui se dégage d'elle, et ce malgré ses deux accidents plutôt graves.

4:09 PM  
Anonymous Anonymous said...

oui, c'est vrai. son magnétisme reste troublant malgré les années. et je me demande bien ce qu'aurait pu en penser Greil Marcus...

4:19 PM  
Anonymous Name/URL said...

HMppff!!

4:22 PM  
Anonymous clotilde said...

"voilà, c'est fini."

(jean-louis aubert)

4:22 PM  
Anonymous Louis-Jean Aubret said...

fini, c'est voilà.

4:24 PM  
Anonymous la chorale d'un morceau à l'ambiance brésilienne avec sonny rollins au saxophone said...

"don't stop the carnival!"

4:38 PM  
Anonymous évasif communiquant said...

moi, à la place de Burt Reynolds, j'aurais plutôt vu le Burt Lancaster de la période du "corsaire rouge", et Ingmar Bergman à la caméra.

4:43 PM  
Anonymous Anonymous said...

bizarre que tu proposes ça, évasif, car il se trouve que "le corsaire rouge" est sortie la même année que celle ayant témoigné de la victoire d'Isabelle aux championnats de france de gymnastique. sans compter de Lancaster était lui-même un excellent équilibriste, celà va de soi...

4:46 PM  
Anonymous close said...

et ils dirent encore plein de choses plus intéressantes les unes que les autres, mais malheureusement, un saboteur avait fini par débrancher le micro, malgré qu'il restât encore tout plein de bande enregistrable...

4:50 PM  
Anonymous Name/URL said...

j'ai jamais accroché à sonny rollins.
chépas.

il lui manque un truc.

4:52 PM  
Anonymous Anonymous said...

ouais, il est loin d'avoir le coffre et la puissance évocatrice d'un archie shepp, c'est sûr.

4:53 PM  
Anonymous Name/URL said...

c'est comme Coltrane. avec le recul, il me parait de plus en plus brouillon et barbouilleur, et a tendance à m'agacer. il met toujours trop de notes à mon goût. comme s'il cherchait à prouver quelque chose de niaiseux. à moins qu'il ne se mette à dérailler complètement, comme sur Meditations. et à carrément transgresser les limites du tolérable, en redéfinissant de nouveaux horizons soniques possibles...

5:00 PM  
Anonymous Anonymous said...

ouais.

5:00 PM  
Anonymous clos said...

et ils prirent une douche dans les vestiaires, attentèrent un dernier combat de serviettes mouillées tordues claqués contre leurs cuisses rougies par les coups de fouets, se rhabillèrent, fumèrent une cigarette et discutant quelques minutes sur le parking du stade et rentrèrent définitivement chez eux.

FIN

5:05 PM  
Anonymous footballeur amateur said...

un bel hommage aux sports collectifs que vous avez rendu là. merci, clos.

5:06 PM  
Anonymous clo said...

FIN!!!!!!!!

5:06 PM  
Anonymous Name/URL said...

oui, bien bel hommage.

5:07 PM  
Anonymous cl said...

STOP! FINI! FIN!
PLUS RIEN DUTOUT!

FERMé!
CLOSED! ARCHTUNG!
DEMASIADO!

5:08 PM  
Anonymous Anonymous said...

adelante!

5:08 PM  
Anonymous c said...

COUPEZ!!

5:08 PM  
Blogger Carl said...

Chépas, mais je suis plutôt d'accord avec toi au sujet de Rollins et Coltrane.

6:46 AM  
Anonymous le gars de Notre-Dame said...

bah, y'a beaucoup de trucs soi-disant new-thing ou free qui tiennent pas vraiment le coup devant une envolée de charlie parker. mais chépas. chuis du genre à continuer à espérer qu'ornette coleman finira bien par nous pondre un truc qui renverra aux oubliettes le "gods of chaos" des flying luttenbachers.

mais john cage reste quand même une référence en ce qui concerne l'utilisation de l'espace sonore, et maitrise plus que tout autre la notion de vide et de silence. de paix pure, en fait. quand il ne se perd pas en expérimentations bruitistes relativement désagréables, bien qu'en liaison directe avec le concept philosophique emprunté au bouddhisme, voulant que "quand quelque chose vous irrite, efforcez vous de l'aimer".

10:21 PM  
Anonymous une dernière blague avant de partir : said...

il faudrait enfermer keiji haino et cecil taylor dans une pièce de 500 mètres carrés aux murs blancs-cassé truffés de micros, et dotée d'une énorme baie vitrée (sans rideau) donnant sur une piscine hollywoodienne entourée d'une gigantesque terrasse remplie de jeunes acteurs en herbe (tous males), et d'aspirants figurants arrivant de province à qui l'ont servirait des plats de crevettes, moules, calamars et autres crustacés. et il y aurait du jus de citron sur les tables remplies de victuailles colorées et de fruits exotiques. et keiji et cecil n'auraient droit qu'à de l'eau sale, du pain sec un peu moisi, et de la crème chantilly aux piments et à la moutarde de dijon extra-forte pour manger ou se désaltérer. et on aurait enfermé avec eux un couple de mésanges, dont ils devraient prendre soin, ainsi que des timpanis et un kazoo. et on introduirait parfois dans la pièce des éléments incongrus comme des petites bêtes, ou des dés à coudre. peut-être même une roue de tracteur, ou des os de reptiles fossiles, mais qui pourraient disparaitre du jour au lendemain, comme s'accumuler dans la pièce au point de pratiquement occuper tout l'espace. et que nos deux musiciens en viennent à carrément étouffer à cause du manque d'air. et pour dormir, ils auraient droit à un matelas d'eau instable, qui se déplacerait dans cet espace clos, mais de manière plutôt irrégulière et imprévisible, en se mettant à "ramper sur lui-même" pendant parfois plusieurs semaines d'affilée avant de replonger dans un profond sommeil, plus ou moins long. et celà pourrait durer pendant plusieurs siècles... et tout serait enregistré, mais uniquement le son à l'intérieur de la pièce.

1:47 PM  
Anonymous une dernière blague avant de partir : said...

et en ce qui concerne les excréments, la pièce serait dotée de rayons lasers spéciaux qui anéantiraient instantanément toute forme de saleté d'origine humaine de la pièce au bout d'une minute. et on aurait droit au renouvellement régulier d'un stock de petits batonnets d'encens aux parfums variés pour chasser les mauvaises odeurs. et la pièce serait relativement bien ventilée, la plupart du temps. et il y aurait un petit tiroir dans un mur, dans lequel on trouverait la nourriture et l'encens. et parfois, (assez rarement, quand même, disons une ou deux fois par an) il y aurait du poulet rôti, ou des nems avec du riz cantonais (mais sans sauce).

1:58 PM  
Anonymous Anonymous said...

@ une dernière blague avant de partir :

tu sais, si l'on tient compte du principe d'action-réaction plus ou moins rétroactif semblant s'être établi entre la réalité palpable du dehors (passée ou présente) et ton petit délire iternaute perso, sur ce blogue, il se pourrait très bien que tu fusses (au moins en partie) responsable de l'inspiration claustrophobique et plus ou moins hermétique semblant avoir habité tes deux petits protégés lors de la mise en oeuvre de leur processus créatif, tu ne crois pas ?

2:12 PM  
Anonymous ne dernière blague avant de partir : said...

chépas.

2:12 PM  
Anonymous Anonymous said...

ouais, moi non plus, chépas.

2:25 PM  
Anonymous Monsieur Monsieur said...

je crois que les gens sont fous. et que leurs connaissances, leurs dons ou leurs ambitions ne les arrange pas forcément dans le bon sens. et que ce qu'ils appellent réalité est bien trop souvent le fruit de leur héritage post-traumatique. et s'il me semble être largement moins dingue que la moyenne de mes contemporains humains, c'est parce que j'aie su un temps soi peu me protéger de leur influence néfaste. et je pense toujours qu'un homme qui croit que "monter un dysneyland à la place d'un espace forestier est un signe de progrès" est taré.

fin

11:21 AM  
Anonymous jp said...

j'ai jamais rien compris à toutes vos salades. ou alors, quand ça m'arrivait, je me disais :

"mais pourquoi ils font ça????"

j'ai essayé de vous imiter, pour m'adapter, mais sans succès.

le peu de lucidité qu'on trouve dans une conversation, c'est souvent inclu dans le silence qui la troue, ou le non-dit qui la borde.

j'en resterai là.

adieu

11:54 AM  
Anonymous journal de l'habitude said...

pour les amateurs de rock :

m'est arrivé un truc bizarre cet après midi. en écoutant le "pictures of lily" des Who.

chépas pourquoi, mais j'avais en moi l'image de pete towshend qui chantait la chanson à la place de daltrey.

adieu

7:22 AM  
Anonymous apprenti sourcier said...

@ journal de l'habitude

je pense qu'on peut "interpréter" ton "délire". sans vouloir m'avancer...

7:41 AM  
Anonymous auteur prolifique (gratuit) said...

Introduction

Par les fenêtres, les gens s'absorbent dans la contemplation des spectateurs. Un rien les habille.
Un chat mal peigné, à la frisure ébouriffée, au pelage en désordre, boîte d'un air malingre sur le trottoir cabossé. Il est maigre comme un clou rouillé. Malade comme un sport d'hiver. Hirsute comme un camembert du mois d’août. Exsangue comme un cancre. Enfoui comme un museau. Aussi pestilentiel que la carcasse d'un cadavre de chameau mort y'a deux jours dans le désert de Gobi ; mais les femmes l'aiment bien, ces putes. Et les mouches lui tournent autour.

« Écrire est tout un roman à lui tout seul. Dans le seul geste. »

Les déflagrations parcourent les rideaux de la nuit ou tout semblait vouloir partir mourir dans le ciel noir incrusté en mon ventre et ma langue.
Ils ont dressé un tribunal à même mon cerveau, et maintenant, me traitent de perché bon pour la potence des autres, comme un Barabbas inversé. C'est l'immonde à l'envers.
Le décors croule sous ses propres pois verts, rouges ou gris. Ou marron, comme la bitte de Flash. C'est la fin du Trash, et le début de l’embaumement de quelque chose de sacré.

La plupart dressèrent les cartes de ma dissection mentale dans les années 90. Mais certains les avaient déjà devancés de quelques siècles en s'appropriant leur volonté avant même leur naissance. De nos jours, la grande trieuse cherche à gérer la chienlit dans laquelle les ambitions démesurées des médiums nous avaient tous enfournés. Mais nous ne sommes pas des chiens.

« Les hommes sont des chiens pour les loups. »

Les codes à intervalles irréguliers accumulent leurs sentences rébarbatives au cœur même de la machine analytique. Frigo. Freezer. « freeze head ».
Ou es-tu, gras du bide de Kim ? Ou sont ta sueur aigre malsaine et tes cheveux gras de grosse junkie dépressive accroc aux médications anti-drogue ? Ou est la peur de la tendresse frustrée qui se cachait dans ton sourire de fofolle solitaire soumise aux lois de starmania ? Qui a tué Frank Black ?

7:45 AM  
Anonymous Anonymous Barratin said...

la dérision est l'arme infantilement nauséabonde des robots nazement zombifiés et prolifiquement démunis de toute sensibilité humaine.

8:23 AM  
Anonymous Anonymous said...

l'emphase est la berlue du cosmos.

8:28 AM  
Anonymous exemple de chose said...

oui, tu as oublié, comme la dernière fois. mais tu t'en souviens, c'est déjà ça.

8:29 AM  
Anonymous régurgissance said...

la dernière fois, j'étais étalé sur le carrelage. dans cette mêmme pièce

+ me souvienns du temps ou je publiais des merdes chez flash en buvant comme un trou au fond du couloir, et que maman dormait encore chez mamie... le matin, elle m'engueulait un peu à cause des traces de clopes et des restes de cendre par-terre, devant la porte du placard.

8:32 AM  
Anonymous Anonymous said...

c'était le temps ou je foutais la sono à fond, la nuit, et que j'ouvrais les fenêtres en grand pour que les voisins entendent bien tout le boucan, en passant du fela kuti vers trois heures du matin...

on aurait dit les années 90.

8:36 AM  
Anonymous anarchaise said...

jip...

8:37 AM  
Anonymous Anonymous said...

yes, mamour ?

8:37 AM  
Anonymous anarchaise said...

je t'aime

8:38 AM  
Anonymous Anonymous said...

bof, t'inquiète pas, va, ça va passer, crois-moi.

8:40 AM  
Anonymous anarchaise said...

c'était peut-être la nouvelle de bukowski, ou son poème, chéplus, dans lequel il parlait de sa "radio héroïque" qui t'avait inspiré, sur ce coup là, non ?

8:44 AM  
Anonymous une autre clé pour La Rouge said...

chépas. me souviens qu'une fois, on était allés chez les Mormez, du temps de mon père, passer une soirée, dans les années 80, et que j'avais bouffées plein de cacahouètes, que j'avais fini par vomir.

pi j'avais eu l'intuition d'un danger quasiment prophétique, aussi, ce soir là, et j'étais rentré en transe... aec des visions, et tout... mais je me souviens plus très bien...

8:49 AM  
Anonymous Anonymous said...

as-tu jamais eu des désirs de MOR, ou de TUé ?

8:50 AM  
Anonymous une autre clé pour La Rouge said...

bah, ouais, ça m'était venu à moment donné, mais à force de vous imiter.

en imitant la jalousie que j'étais sensé ressentir, à plusieurs reprises, ouais.

8:52 AM  
Anonymous une autre clé pour La Rouge said...

mais en fait, j'ai toujours chantées des chansons bizarres. même tout petit.

8:54 AM  
Anonymous Anonymous said...

et tu te sens guéri, aujourd'hui, oupa ?

8:54 AM  
Anonymous une autre clé pour La Rouge said...

bah, la vie est une sorte de maladie, selon moi. pas forcément destructrice...

bref...

comment va michelle ?

8:55 AM  
Anonymous assouplissement de l'attente estivale said...

mieux.

dans ton cul.

bise!

8:56 AM  
Anonymous mao, tsé, shoune! said...

ce qui reste pitoyable, c'est l'intention de certains, mais disons que quand on se met à leur place, ça reste justifié...

parfoua

8:58 AM  
Anonymous caractère ingrat said...

houellebecq, c'est la gerbe cynique du consommateur blasé par son bide de souffrance puérile

moua, chuis l'enfant d'un dieu esseulé!

9:00 AM  
Anonymous jp l'éveilleur said...

en fait, on n'est pas une société de CONsommation, mais plutôt de PRODUCTION.

car la consommation reste le fruit du PRODUIRE, qui reste notre TOTEM, non ?

je pense que j'ai capté un truc, là.

ADIEU!!!

10:17 AM  
Anonymous nazi fan de vieux reggae roots said...

https://www.youtube.com/watch?v=-_KgeygxjRg

10:55 AM  
Anonymous pour tous les soumis au 666t'aime said...

https://www.youtube.com/watch?v=iOaeCG4CIwU

11:02 AM  
Anonymous pour les choses écrites sur les murs du métro said...

https://www.youtube.com/watch?v=L-JQ1q-13Ek

11:05 AM  
Anonymous ché giva said...

pour ta désillusion qui pue :

https://www.youtube.com/watch?v=1EJ1kZ0yBzg

bise

11:15 AM  
Anonymous petiperché said...

pour qu'hoplite jouisse sa verge :

https://www.youtube.com/watch?v=kk9lqyBrds0

12:06 PM  
Anonymous paraodie minable said...

pour qu'hoplite continue à croire :

https://www.youtube.com/watch?v=x_223jKXKgQ

12:09 PM  
Anonymous l'animal said...

afin de détruire l'espoir :

https://www.youtube.com/watch?v=QVc29bYIvCM

12:12 PM  
Anonymous pour janis joplin said...

https://www.youtube.com/watch?v=mFn4YxDDUGM

12:14 PM  
Anonymous Anonymous said...

ce matin, je me réveille avec une impression bizarre qui me rappelle mon état d'esprit positif des années 90. je crois que "j'aime naïvement le monde", à nouveau, malgré mon corps à mouatié mor. qui pèse trop lourd.

7:53 PM  
Anonymous pornstein viltarodovitchoff said...

une "parturition atavique" est le syndrome de la naissance renouvelée grace à un accouchement de mère. comme sa maman avant elle.

8:18 PM  
Anonymous le dernier des jp said...

si j'ai bien compris votre mode de fonctionnement mental de merde, vous attendez bien patiemment que je crève en me disant hypocritement "banjouuur!", quand je passe dans la rue, en transit entre deux bourrages de gueule systématique aménagés par vos soins.

marchi, ça fait chaud au corozon, mes AMIS.

adieu :

http://closeup.bandcamp.com/track/le-dernier-des-cur-s

et mÖvaise chance à vous!

8:33 PM  
Anonymous jp said...

à l'HP, les dingues portent des blouses blanches. certains sont bouddhistes zen, pendant que leurs collègues complémentaires exploitent le filon de l'incantation sataniste en version numérique.

mais tous restent immaculés
comme des anges

adieu

9:03 PM  
Anonymous carabistouille said...

les pétasses anti-amour ne valent pas mieux que les grenouilles de bénitier. en fait, ce sont les mêmes. des arrondisseuses d'angle diseuses de bonaventure, selon ce que leur inspire le grand gourou. ce maitre des perchés

9:06 PM  
Anonymous maître corbeau said...

auprès de mon arbre, je vivais heureux...

9:17 PM  
Anonymous fromage puant du bec said...

os court!
je tombe!

9:18 PM  
Anonymous renard said...

miam miam!

9:18 PM  
Anonymous clotilde, mamelle de l'univers post-cartésien said...

et il s'éclipsa, lui et sa longue queue rousse et touffue.

fin

9:19 PM  
Anonymous jp said...

adieu, bande de pourritures abjectement viciées

le prochain qui m'appelle "monsieur",
je lui enfonce un pieu d'ulysse d'homère dans le cul, que je remuerai jusqu'à en faire saigner de la merde à ses tripes, et ça fera "flocfloc" en sentant mövais comme une cage d'hamster pas lavée, mais en encore plus pire que ça. et "après le débat", comme dit casanova, on laissera tous les intestins en plan, par-terre, sur le sol poussiéreux du garage, et les rats de laboratoire méchants aux poils noirs luisants et aux yeux rouges de tueurs que l'on aurait récemment libérés de leur calvaire clinique viendront les manger en couinant (les intestins)

merchy-à-dieu

9:29 PM  
Anonymous la nation des aliens said...

jp, chépas, mais tu serais pas adepte de magie noire, par hasard ?

9:37 PM  
Anonymous jp said...

na, c'est VOUS.

9:37 PM  
Anonymous la nation des aliens said...

je vois. et en plus, tu es paranoïaque.

il va faloir te faire une nouvelle piqure retard, tu ne dors pas assez la nuit

9:38 PM  
Anonymous jp said...

chuis pas paranoïaque, c'est VOUS qui reniez en permanence votre propre décadence karmique, bordel!

9:39 PM  
Anonymous la nation des aliens said...

je vois, et en plus, tu jures comme un charretier. alors en plus de la piqûre, je pense tu vas avoir droit à un bon petit lavement à la poire. ma belle hélène

9:41 PM  
Anonymous jp said...

ça prouverait rien

vas chier!

9:42 PM  
Anonymous clotilde l'embaumeuse said...

et ils partirent écouter l'album III de led zeppelin dans la voiture frigo stationnée derrière la prison de charleville-mézière, en hiver 2006, en compagnie de la chérie fofolle.

fin

9:44 PM  
Anonymous Anonymous said...

et vous avez bel et bien les yeux qui puent, et font se dégénérer les odeurs à leur ronde, mais moi, je suis VRAIMENT trop gentil avec vous. mais comme vous êtes cons comme des manches à balai, vous continuez à me faire des misères, en existant mÖvaisement, comme l'armée de petits fumiers débiles que vous êtes.

et ça, c'est la vérité

bande de stupides chiens crasseux adeptes de la demi-mesure entretenant le marché de l'agonie et de la mort vivante vénale. la justice, ce serait de tous vous envoyer en sibérie vous faire déchiquetter l'estomac par des loups cancéreux en manque de morphine, et à qui on aurait dit que vous étiez des chimpanzés bruns munis de faux anus de babouins en plastique

10:13 PM  
Anonymous ultime diagnostic said...

VOUS êtes la maladie

10:14 PM  
Anonymous le dresseur de portraits said...

vous n'êtes qu'un ramassis de petits bourgeois fascistes et faux-cul. et qu'on vienne pas me faire chier avec johnny cash, ce soi disant papa moral de votre ordre puant. et brigitte fontaine avait raison en disant que brassens n'était qu'un emmerdeur académique. et la chanson que vous préférez de lui, c'est "les copains d'abord", et c'est bien simple :
"c'est la plus pourrie de tout son putain de répertoire." et ça aussi, c'est la vérité, bande de chiens avec des dents de renards usées qui mangent des chicots avec les toubibs qui sentent le penthotal et la foufoune humide de jeune vierge "sous influence" à plein nez

FIN

10:25 PM  
Anonymous jp, poète surréaliste said...

vous n'êtes que des parcmètres et des horodateurs avec des familles, des chandeliers, des colonnels moutarde, des sorciers de merde et des repas de noces remplis de vomi qui travaillent et prennent celà pour de l'honnêteté. et moi, je suis LE CHAT de votre petite alchimie sociale sataniste. mais j'irai chier dans vos garages les soirs de pleine lune, parce que j'ai des copains franc-maçons!

adieu!

10:31 PM  
Anonymous la nation des aliens said...

tu exagères un peu trop, là, quand même, jipi. nous ne sommes rien d'autre que des panthères noires avec des idées grosses comme de mongolfières abstinentes, voyons, non ? tu ne te rappelles donc pas ? allé, vas faire ta toilette, ou achète-toi un grille-pain électrique pour enregistrer le son du craquement des petites miettes carbonisées que tu pourras par la suite mixer au chant du vent et de la pluie sur ton petit studio-home électronique. et un jour, si tu es sage, nous te présenterons l'un de nos amis plasticien d'art contemporain, avec qui tu pourras envisager de participer en tant que bruitiste professionel de ses petites expositionns dans toute la france, mais aussi, en suisse.

alors vas te moucher le zizi

10:44 PM  
Anonymous clotilde la résumeuse said...

mais comme jp était tétu, en plus d'être quelqu'un de mieux que les autres, il préféra ne pas acheter de grille-pain, et alla boire une bouteille de whiskie d'un litre et demi en entier en mangeant des prunes de son verger, et écrivit un poème sur sa chérie imaginaire en écoutant pj harvey. après quoi, il relut "je t'aime albert" de charles bukowski, en riant et en pensant aux grosses moustaches de françois cavanna.

FIN

10:51 PM  
Anonymous la nation des alienistes said...

tu aurais du écrire "aux grosses moustaches BLANCHES de françois cavanna", afin de mieux entretenir le rythme de ta phrase, qui manque un rien de pieds à cet endroit, justement.

10:56 PM  
Anonymous jorg valowski said...

la vie reste une grande aventure, tonitruante...

10:59 PM  
Anonymous jp said...

je veux une femme.

bientôt

10:59 PM  
Anonymous jp said...

et j'y ai droit.

car je suis l'élu

11:19 PM  
Anonymous jp said...

le monstre, c'est pas moi, mais la saleté vicieuse qui se cache derrière vos yeux, et dont vos mentors savent très bien jouer. parce qu'ils vous connaissent "comme s'ils vous avaient faits".

sur ce

inch allah!

11:33 PM  
Anonymous jp ironique said...

en fait, un "monsieur", c'est quelqu'un qui n'aime pas se faire cracher dessus par des gens plus ou moins "psychologues" qui ont mauvaise haleine.

une sorte de snob, quoi.

je comprends mieux maintenant.
alors je peux m'en aller tranquille.

au revoir

12:51 AM  
Anonymous clotilde la faucheuse (enfin) said...

et il ne revint "jamais plus", comme aurait pu dire un certain corbeau. et la paix se mit alors à régner, soudain, dans les environs, grace à cette retraite anticipée qui n'avait que trop tardé à venir. enfin. grace au bon sens en général.

FIN.

12:56 AM  
Anonymous Anonymous said...

en fait, pour être désagréable, ou devenir un mal aimé, comme claude françois, il suffit de décrire les choses telles qu'elles sont, et non pas telles qu'elles paraissent.

et c'est intéressant. biensûr.

1:04 AM  
Anonymous critique anonyme pouvant regarder vivre les gens chez eux afin de mieux pouvoir les tuer socialement said...

splendide. on dirait du diderot.

1:06 AM  
Anonymous Anonymous said...

@ jp

en fait, ce que tu reproches à tous ces pourris, c'est d'être un peu comme toi. une sorte d'enculé qui se prendrait pour un petit bon dieu.

1:20 AM  
Anonymous clotilde said...

jp ne peut pas te répondre, monsieur ou madame Anonymous.

car il é mor

(désolé de vous l'apprendre comme ça, mais c'est ainsi. circulez

1:22 AM  
Anonymous Anonymous said...

héhé!

je le savais!

1:22 AM  
Anonymous Name/URL said...

c'est bizarre, mais être au courant de ce décès assez innatendu ne me fait pas grand chose. en fait, je crois que je m'en fous complètement.

1:24 AM  
Anonymous vlad des steppes said...

pas moi.

1:25 AM  
Anonymous philippe solaire said...

nous venons "tout simplement", si j'ose dire, de perdre l'un des plus grands écrivains de génie que la terre ait jamais porté sur son dos, entre les omoplates...

1:26 AM  
Anonymous Faux L'arbre said...

je regrette de ne pas avoir pu lui canarder le cul avant qu'il ne se désagrège dans le four.

1:27 AM  
Anonymous vlad des steppes said...

pas moi.

1:27 AM  
Anonymous Soeur Marie-Thèse des Bagnoles said...

on va pas pleurer.

1:28 AM  
Anonymous fan d'ardisson said...

une canaille pareille était un outil de propagande précieux pour les gros inquiets de droite ou de gauche.

mais ils sont légions

1:29 AM  
Anonymous vlad des steppes said...

qui ça, légions ?

1:29 AM  
Anonymous légions said...

bah "NOUS", pardi.

1:30 AM  
Anonymous Graham Gickel said...

je pense que c'était quelqu'un d'authentiquement stupide, et qui en souffrait beaucoup, car il restait si intelligemment sensible, malheureusement pour lui...

1:52 AM  
Anonymous Sophia Bonanturalapouposs said...

je suis d'accord avec gégé. au moins, maintenant, il ne souffrira plus. lui qui était POUR l'euthanasie.

1:53 AM  
Anonymous Bernardo Kélémanaramufti said...

et à quand remonte le décès, je vous prie ?

1:54 AM  
Anonymous Clotilde, chargée testamentaire de la mémoire du défunt said...

hé bien, il était déjà pratiquement décédé, déjà, une fois, en mars 2002, et une ou deux fois, un peu plus tard, mais une autre fois, encore, quand il était plus petit, et seulement agé de 8 ans, il avait failli se noyer et avait perdu connaissance avant que le maître nageur ne vienne le repêcher dans la piscine municipale d'auch, un mercredi matin, et ne lui souffle dans la bouche afin de le réanimer.

2:04 AM  
Anonymous Témoin said...

oui, je me souviens bien. on n'avait pas retrouvé d'eau dans ses poumons.

2:09 AM  
Anonymous Médecin Légiste said...

rien à voir, mébon, une fois, dans un poumon de cadavre humain, on avait retrouvé le bouchon d'un stylo bic bleu. et pourtant, ce n'était pas la cause du décès de cette jeune femme, qui était morte après avoir avalé un tuyau d'aspirateur par le mauvais trou, à son travail. car elle était aide ménagère chez les vieux pépés et les vieilles mémés, dans la région de saint-jean-de-luz. sur la côte basque.

2:43 AM  
Anonymous voyeur de terroristes partout said...

c'était peut-être un attentat.

2:45 AM  
Anonymous Médecin Légiste said...

oui, nous y avions songé. mais il s'agissait d'une fausse piste. en fait, un hélicoptère des pompiers étaient passé juste au dessus de la cheminée de la maison que la femme de ménage était en train de nettoyer, et je sais pas comment, mais il semblerait que l'appel d'air ocasionné par le mouvement des pales de l'apareil volant ait provoqué l'accident. mais celà n'avait rien à voir avec une action terroriste, pensons-nous. à moins que le travail de la jeune femme n'ait été qu'une sorte de couverture lui permettant de gagner honnêtement de l'argent qu'elle reversait plus tard à une organisation criminelle, mais à ce que nous avions découvert, la jeune femme partait tous les ans en vacance en écosse, ou au mali. et mangeait de manière "normale", sans faire de régime, et ne faisait pas trop d'économies. en route.

2:51 AM  
Anonymous voyeur de terroristes partout said...

possédait-elle une voiture ?

2:53 AM  
Anonymous Médecin Légiste said...

oui, mais elle se déplaçait boucou en moto, ou en vélo, et faisait parfois de la planche à voile, sur la plage, en mongolie du nord, avec des indiens qui dansaient.

2:54 AM  
Anonymous Clotilde, chargée testamentaire... said...

heu, messieurs dames, je voudrais quand même dire que nous sommes là pour parler de la mort de jp, et pas des femmes de ménage soupçonnées d'avoir eu des relations extraconjugales avec des sorciers vadoux finlandais, en mésopotamie, sous les parasols avec des cheveux de momies égyptiennes dans les culottes de grosses femmes siciliennes.

2:57 AM  
Anonymous Jésus Soufi said...

jp était un petit Lazare, si j'ai bien compris...

2:58 AM  
Anonymous Calibre 68 000 said...

ouais. un réanimator.

2:59 AM  
Anonymous Suzanne Cohen-Bychon said...

c'est peut-être aussi la raison pour laquelle il flippa tant et tant sur le christ, en son temps. comme la fois ou sa chérie lui avait dit que le petit jésus était bien pllus beau quand il ressemblait à un hercule, debout, fort et en bonne santé, plutôt qu'à un cloué tout sanguinolant sur la croix, ou même à un mort de piéta, comme on a coutume de trop souvent le représenter. morbidement.

3:02 AM  
Anonymous Gargantua de la Mancha said...

il parait que jésus n'est pas ressucité. mais que des romains sont venus récupérer son cadavre, une nuit, dans sa tombe, et qu'ils l'ont mangé avec de la citrouille bouillie et des pommes de terres frites.

3:04 AM  
Anonymous Romain Congelé said...

oui, et pour expier leur crime, ils ont par la suite accusés les chrétiens de cannibalisme, afin de se défaire de leur culpabilité sur d'autres.

3:05 AM  
Anonymous Gargantua de la Mancha said...

oui, et il parait qu'une femme atteinte de nymphomanie (et pas de nécrophilie comme certaines thèses l'ont plus tard avancé), aurait fait l'amour plusieurs dizaines de fois avec le cadavre pendu de Judas, avant de se jeter dans un ravin, et de repartir travailler au port, ou elle était réparatrice de filets de pêche endommagés.

3:09 AM  
Anonymous Anonymous said...

c'est pas vrai. Judas n'est pas mort. il est garde champêtre dans le sud-ouest du sahara du nord, à vol d'oiseau.

3:11 AM  
Anonymous POLICIER said...

faux.

3:11 AM  
Anonymous Alain Mineihmen-KampKropff said...

on s'en fout si Judas est pas mort ou pas. celui qui est mort, aujourd'hui, c'est jp, et pas Judas ou le petit Jésus.

3:13 AM  
Anonymous Clotilde said...

oui, voilà. repentez vous, donc.

3:14 AM  
Anonymous jp said...

et ils se repentirent. et grace à la mort prématurée de jp, il y eut une récrudescence des ventes de mercurochrome, dans les pharmacies du monde entier, à cause de tous ces gens qui s'étaient agenouillés pour expier leurs fautes de n'avoir pas respectée la mémoire de jp mort, et qui s'étaient donc égratignés les genoux.

FIN.

3:17 AM  
Anonymous Clotilde (femme de jp mort, et donc, veuve) said...

allé, mon tout petit.
on rentre, maintenant, va.
il est tard.

je t'aime tellement que je pourrais te manger, je crois.

3:22 AM  
Anonymous jp said...

comme ils ont fait au petit jésus ?

3:23 AM  
Anonymous Clotilde, veuve said...

non, car je ne suis pas romaine, moi.
mais reine barbare, biensûr.

3:24 AM  
Anonymous LE nécromancien said...

je m'en retourne au cimetière.

j'ai du travail.

adieu

3:26 AM  
Anonymous Malgré Le Blasphème said...

on ne peut pas se quitter comme celà, ainsi, voyons!

3:28 AM  
Anonymous Existant said...

Édouard-Léon Scott de Martinville est un fake. on a retrouvées des preuves comme quoi son exitence n'aurait jamais existé.

10:24 AM  
Anonymous Jacob D'Oradour said...

c'est la faute au prophète miché. il a gachée la vie de jésus en disant ses bêtises sur béthléem.

11:14 AM  
Anonymous Brian MacAlister said...

peut-être, mais le vrai messie, lui, il est ou alors ????

11:14 AM  
Anonymous John Forgetminot said...

s'il est malin, il saura tenir sa langue, en attendant patiemment son heure.

11:15 AM  
Anonymous jp said...

je reste persuadé que quelqu'un, ou quelque chose, un humain, un animal, une plante ou une pierre, ou une forme de vie inconnue me veut authentiquement du bien et m'aime, dans l'univers. et c'est la raison pour laquelle j'espère, et que je garde la foi.

je vous souhaite à vous aussi d'avoir la foi, et de trouver votre voie.

11:38 AM  
Anonymous mec sachant des choses said...

tu es un usurpateur.
le vrai jp est mort.

11:39 AM  
Anonymous les mots du prophète écrits sur les murs du métro said...

Et donc, la « prophétie » s'avance.
Évolue.

Au fond, quel en était l'enjeu ?
Peut-être de savoir qui fut, ou aura, ou aurait été
le meilleur des sorciers.

Et il y avait des secrets.

Et le plus grand des secrets,
chacun le connaissait bien.

Mais peu avaient la force de le garder pour eux.

Et donc,
nous attendions des résultats
qui ne viendraient jamais.

Les racontars gagneront-t-ils toujours ?

Parler du fond est le trahir.

Et nous vivons à la surface
de ses émulations.

Et l'on peut dire les choses
sans même en parler.

Alors à quoi bon s'en cacher ?

7:40 PM  
Anonymous les mots du prophète écrits sur les murs du métro said...

Il y a des temps secs
ou l'on ne ressent rien
ou si peu
sinon la détresse d'être

des temps ou l'on cherche
ou l'on ne cherche plus
ou nous voulons mourir

des temps ou notre propre sécheresse
reste notre seul aliment
et notre mal

et cette sensation universelle d'inadaptation
que nous fuyons par les drogues
ou les projets
et le travail

nous sentons bien qu'ils nous fabriquent
qu'ils nous refusent sous notre forme
initiale
détériorant le fond
dans lequel leurs mensonges
nous avaient aspirés

une éducation
dont les bases truquées
nous servaient de repères

nous craquons

l'humain mutant

7:42 PM  
Anonymous les mots du prophète écrits sur les murs du métro said...

Les « freaks » se perdent dans leur propre écoulement lyrique
en rendant TOUT essentiel
ou important

j'espère encore une rencontre

quelqu'un écrit à ma place

d'une année sur l'autre
ils ne savent toujours pas
ceux qui « savent ».

les rigides gagnent du terrain

mèche courte

7:44 PM  
Anonymous pour greil marcus, nick tosches et guy debord said...

https://www.youtube.com/watch?v=jbwjWU26e9Y

7:49 PM  
Anonymous pour lester bangs said...

https://www.youtube.com/watch?v=X2nWyNHJp38

7:53 PM  
Anonymous viva miranda! said...

https://www.youtube.com/watch?v=8W3O5Ts0WN8

7:55 PM  
Anonymous l'agent fédéral Marcus said...

"l'avenir appartient à ceux qui n'en ont pas"

(souviens-toi noir désir du début)

7:57 PM  
Anonymous petiloui said...

https://www.youtube.com/watch?v=kjcB1eYzcUs

8:00 PM  
Anonymous le hardcore qui n'impressione plus personne said...

https://www.youtube.com/watch?v=jTWvk8AB7Ak

8:01 PM  
Anonymous Monsieur Monsieur said...

https://www.youtube.com/watch?v=6jIrpNCzA-s

8:04 PM  
Anonymous Anonymous said...

https://www.youtube.com/watch?v=rk7XtLzh1UU

8:08 PM  
Anonymous Anonymous said...

https://www.youtube.com/watch?v=iXT2E9Ccc8A&list=PL2BB40F1223C57FDF

8:12 PM  
Anonymous jp dj (puissance) said...

http://www.youtube.com/watch?v=QhAX8VzyYhk

8:57 PM  
Anonymous jp said...

et l'autre qui m'accusait d'avoir causée la perte de mes amis selon ce que son gourou lui avait inspiré.

et cette inspiration renfermait justement, cette perte. et avant tout la mienne. reliée à celle des autres.

pauvre flipper :

http://www.youtube.com/watch?v=c3uJCbwmR0I

9:27 PM  
Anonymous jp said...

adieu, flipper

9:28 PM  
Anonymous jp heureux said...

« Manifester son bonheur est un devoir ; être ouvertement heureux donne aux autres la preuve que le bonheur est possible.»

(Albert Jacquard)

trouvé chez :

http://lascauxhall.blogspot.fr/

YYYYYHAAAAA!!!!!!

3:09 AM  

Post a Comment

Links to this post:

Create a Link

<< Home