Wednesday, July 10, 2013

POLITIQUE MUNICIPALE

Guy J. Poulet
Maire aspirant

Les atouts de Montréal se comptent sur tous les doigts d’une main! La qualité de vie des montréalais fait l’envie partout dans le monde, de Kaboul à Bagdad, en passant par la Syrie et le Kazakhstan. Mais, trêve de vantardise. La métropole québécoise a ses vices et ses tares : problèmes d’infrastructures, ponts vétustes, pauvreté, prostitution, gangs de rue, rites sumériens, Nids de poule. Je m’engage, en mon nom personnel (celui de Guy J.Poulet) à établir des projets novateurs : l’instauration d’une digue, le phosphate dans l’eau courante, et la construction d’un gigantesque canon-laser pour tuer les ovnis atomiques du soi-disant cosmos. Aussi, l’érection d’une maison de la culture dans un hostie de quartier pauvre pour présenter des expositions d’art trans-moderne d’Inuits pauvres. Comme quoi Montréal a le droit! En plus, Montréal sera dotée de kiosques de ¨nourritures rapides¨ servies à bras le corps par des agriculteurs analphabètes qui font des saucisses en régions. Pourquoi espérer plus? Le port de l’Islam sera accepté mais pas nécessairement. En bonus exclusif, afin de respecter, voici une image qui démontre une tragédie.
Merci et au bientôt! 

62 Comments:

Blogger RAINETTE (l'énigmatique) said...

C'est pas plutôt Michel Brûlé ton candidat ?

7:32 PM  
Blogger le neurone ectopique said...

J'aime mieux les petites culottes quand elles sont habitées.

la bitt à Tibi

2:34 AM  
Anonymous un sensubile said...

un clip de hubert félix, datant de sa période "réac" :

http://www.youtube.com/watch?v=31lNmkour7s

lyrics :

Il pleut des nénuphars en face
Des miroirs où glissait ton corps
Mais tout s'efface en laissant la place
A ce larsen qui te distord
Tu glisses ta carte perforée
Sans ce flipper où tu t'enfuis
Et tu fais semblant de rocker
Pour faire croire que tu es en vie !

Narcisse ! balise ta piste
Y a des traces de pneu sur ton flipp
Et ta petite sœur qui s'tape ton fixe

Tu t'en retournes à tes banlieues
Dans ce couloir où tu te grimes
Te maquillant le bout des yeux
D'un nouveau regard anonyme
Le futur te sniffe à rebours
Te plantant sur un look rétro
Te reste-t-il assez d'amour
Pour prendre ton dernier mélo ?

Narcisse ! balise ta piste
Y a des traces de pneu sur ton flipp
Et ta p'tite sœur qui s'tape ton fixe

Les chiens t'attendent au bout du quai
Find more similar lyrics on http://mp3lyrics.com/1dtv
Avec des plumes et du goudron
Ils vendent des orgasmes en sachets
Mais ils font la gerbe en location
Tu pensais franchir le miroir
Sans avoir à changer de gueule
Tu craches le sang dans ta baignoire
Et tu t'essuies dans un linceul...

La nuit te glace au fond d'un train
Où tu croyais trouver l'oubli
Voyageur des petits matins
Tu rentres de tes insomnies
Tu rayes les mentions inutiles
Au bas de ton carnet d'absence
Et tu t'accroches au bout du fil
Qui te ramène à ton silence

Narcisse ! balise ta piste
Y a des traces de pneu sur ton flipp
Et ta p'tite sœur qui s'tape ton fixe

Narcisse ! balise ta piste
Y a des traces de pneu sur ton flipp
Et ta p'tite sœur qui s'tape ton fixe
Y a des traces de pneu sur ton flipp
Et ta p'tite sœur qui s'tape ton fixe

11:35 AM  
Anonymous jp + nihilisme barratin said...

"je suis un mauvais exemple dont on peut encore tirer quelques bons conseils"

maurice sach in "le sabbat"

11:37 AM  
Anonymous le mec qui te love said...

comment va le prokureur, toujours cathol(d)ique ?

t'as des niouvielles de mouna ?

11:38 AM  
Anonymous jp l'indicible foutu said...

"le pouvoir est une belle saloperie.. mais c'est si bon, parfoua."

(le prokureur, "mémouares")

11:40 AM  
Anonymous quelques dégouts (whisky, glaçons, collaboration, travail) said...

http://www.youtube.com/watch?v=dEu5rkDk1yE

11:49 AM  
Anonymous hommage said...

http://www.putanclub.org/lydia_lunchs_putan_club_files/lydia-lunch-low1%203-filtered_1.jpg

11:50 AM  
Anonymous ennui de l'oubli de la peur said...

adolescence fourbue
et ironie se disloquant :

http://www.youtube.com/watch?v=baEiu2NCDek

11:53 AM  
Anonymous jp poésie said...

trop de calme rend froid
et je m'en foutiste

les murs sont comme l'accueil que tu rejète

je me souviens que quand j'avais encore quelque chose à dire
ou que je faisais encore semblant de le croire
une petite nana se foutait de ma gueule
et m'aimait pour l'instant
ou me rejetais dans le feu de la merde

chépas

j'étais pas dans sa tête

11:56 AM  
Anonymous jp le fan de gen said...

un jour
les chats ressortiront leurs griffes

car ils peuvent très bien tuer de sang froid
toujours

malgré que ce soit encamisolé dans la chimie et la chaleur
de ce début de mois de juillet

toujours :

http://www.youtube.com/watch?v=_g16GPqkews

12:01 PM  
Anonymous jp + sympathie en général said...

adieu!

12:03 PM  
Anonymous clotilde faignante et désabusée said...

http://www.youtube.com/watch?v=pPx4rCyt-fc

12:06 PM  
Anonymous hommage au death by audio : said...

http://www.youtube.com/watch?v=Fg8z4JOh3bo

12:19 PM  
Anonymous jp said...

que devient flash ?

12:41 PM  
Anonymous dieu said...

salut.
chuis dieu.

z'avez besoin d'un truc, oupa ?

1:04 PM  
Anonymous jean phifi said...

MichelMourre, Posté le lundi 13 avril 2009 07:24

j'arrête les bêtises.
t'envoie une bise, et te souhaite de trouver ta voie.
j'en ai assez de faire le clown.
bonne continuation dans la vraie vie.
la mort n'existe pas, je crois.
tout continue tout le temps, à travers nous, et au-delà.
on peut croire que tout est éparpillé et divisé, qu'il n'y a que le chaos et le hasard qui règnent si l'on se fie à un apperçu superficiel.
mais c'est plus profond que ça, je crois. des forces se battent, en nous et au dehors.
on oublie trop souvent qu'on est que des particules de poussières rassemblés par un esprit, celui de la vie, l'univers, une force, une lumière, je ne sais pas.
ce sont toutes ces choses brouillées qui me paraissent incompréhensibles et vides de sens, presque d'intérêt.
l'homme complique beaucoup de choses, trop souvent...
il me semble. tout pourrait être bien plus simple avec un peu plus de clarté, de raison.
quelle folie.
c'est l'appétit qui rend aveugle ?
la peur ?
qu'est-ce que j'en sais ?
des fois, l'intelligence, la conscience humaine deviennent des anomalies néfastes.
y'a un tel potentiel qui finit dans ce charnier avide...
aujourd'hui, j'arrête de manger de la viande, comme ça fait 2 semaines que je n'ai pas bu une goutte d'alcool.
me dis que c'est la bonne, cette fois-ci. évolution ?
il faudra encore que j'arrache des plantes pour me nourrir avant d'atteindre la fin du cycle.
dans le prochain, j'en serai peut-être une. ou alors un cailloux.
plein d'atomes, hein ? des messages, des codes déambulants dans la nature chargés de cette énergie sur laquelle j'aurai travaillé sous ma forme actuelle...
on a dû sûrement se croiser, ailleurs, quand on était des lapins ou des mammouths, hein ?
héhé! ou des araignées...
y'en a même qui deviennent des bombes atomiques ou des centrales nucléaires... tain.
retour au coeur de l'étoile ? bidule d'hélium en fusion ?
allé, allé, camarade, on se retrouvera dans le feu, ou dans l'eau, dans le vide, bouts de particules interstellaires jetées dans ce voyage sans fin...
on se reconnaitra peut-être...

2:08 PM  
Blogger RAINETTE (l'énigmatique) said...

et Ostide qui n'est plus sur FB :( au moins il reste ici pour se croiser !

xx

12:14 PM  
Anonymous Anonymous said...

oui, mais qui ?

1:19 PM  
Blogger Kayou said...

Ostide n'est plus sur FB? Mais je lui ai parlé il y a une semaine! Anyway, je compte disparaître éventuellement de ce réseau social. Facebook me rend misanthrope. Tous ces gens heureux qui envoient des photos de leurs vacances à la plage, avec des commentaires grossiers du genre : ¨On est à la mer, pas toi¨, comme si j'avais envie d'être là, avec eux!
-Merci encore à JP d'ajouter son caca sur ma crotte. On s'entend bien.

1:56 PM  
Anonymous jp (+ hihihihihi!) said...

pour hoplite :

http://www.youtube.com/watch?v=Uz0yvngSW-M

2:16 PM  
Anonymous jp écrivant said...

une fois, on jouait de la guitare, honteux et haineux de nous-même, dans une nouvelle chambre. personne n'était d'accord avec personne, dans le fond, mais il nous restait la forme. alors nous jouyions du blouz, en écoutant tirex.

parfois, c'était en semaine. cendrier. rancoeurs de l'ex weekend passé, fleurs séchées dans mon ame de mort perché. tant d'angoisses de zizis...

la voyante venait prédire selon la fiction congelée d'un désir de faire le monde, en ébullition. elle serrait fort les doigts vermoulus du guitariste jazz, qui égrenait ses accords blues en méprisant les gitans.

il y avait du café en poudre. des glaçons dans le frigo. de la poussière à peu près partout...

2:30 PM  
Anonymous jp participant said...

hommage à l'esprit de kayou :

http://www.youtube.com/watch?v=8Gi1KB3HBsk

2:35 PM  
Anonymous jp le prokureur said...

en plus, c'est juste demain, le 14 juillet, c'est à dire, AUJOURd'HUI, élaaassss....

2:45 PM  
Anonymous jp ONO said...

"le suicide, je connais, arrêtez de me faire chier avec ce genre de conneries!!!"

(un converti)

2:50 PM  
Anonymous jipé said...

si tu veux pas finir comme Singe Matin, kayou, va falloir t'y mettre! et arrêter de sussurer dans la nuit que semer de la salade reste PAREIL que monter un banque, paske même si au fond, c'est le désir de survie qui prime aux yeux du projet, ben ça n'a rien à voir dans le fond. car manger, ou avoir envie de produire son propre manger (même pour la forme), n'a rien à voir avec le fait de VOULOIR donner de L'APPETIT à tous pleins de perchés au bpm pour angraisser sa libidinale empleur de DESIR intrinséque!!!

alors libére nous, stp.

sinon, je te repasse l'intégrale des fleurs maudites en boucle dans ta tête pendant 1 an et demi :

http://www.youtube.com/watch?v=BzV_QwADlHE

alors adieu!
car je t'aime toujours/////////

2:58 PM  
Anonymous jp said...

ne regarde pas le clip, on dirait du mauvais abel ferrara recyclé...

laisse toi pleurer dans ton slip, pluto :

http://images.wikia.com/disney/images/4/4e/Pluto-Knochen.jpg


en écoutant la musique, ici :

http://www.youtube.com/watch?v=BzV_QwADlHE

3:01 PM  
Anonymous flip solaire said...

ce qui nous détruit, c'est notre éducation,.. qui veut des choses tellement en dehors de nos origines de désirs... en fait

3:02 PM  
Anonymous jp et l'éducation inapropriée (prière)... erre said...

pourkoi tu crois qu'on devient des zambis, hein ?

3:06 PM  
Anonymous thanks to loulou said...

http://www.youtube.com/watch?v=uFWpDECKqFA

3:07 PM  
Anonymous jp lagaffe said...

m'en fait, qui te dit que le désir de la plupart des êtres humains atrophiés par le système ne reste pas justement de tout détruire à la ronde, à force qu'on les mutile ainsi, de dégénérations en dégénérations, hein ?

esplikation :

http://design-produit.net/wp-content/uploads/2013/01/gaston-lagaffe-gaffophone2.jpg

bises énormes

3:13 PM  
Anonymous jp le drogué + foutre de la mort qu'il mange said...

pour john, yoko et lio :

http://www.youtube.com/watch?v=3G-qAKmACDE

3:17 PM  
Anonymous jp l'épuisant et inépuisable connar qui suce franfran said...

http://www.youtube.com/watch?v=8QQO3s7tEWE

ADIEU!

3:19 PM  
Anonymous jp du neuf octobre said...

pour jean-paul sartre :

http://www.youtube.com/watch?v=wN2MehwgwHY

3:23 PM  
Anonymous jp (marque) said...

pour yoko :

http://www.youtube.com/watch?v=Mbg7oSFCJNw

4:27 PM  
Anonymous jp said...

http://www.youtube.com/watch?v=7dZ-FCNPUqk

4:44 PM  
Anonymous jp le robo said...

Generals gathered in their masses
Just like witches at black masses
Evil minds that plot destruction
Sorcerers of death's construction
In the fields the bodies burning
As the war machine keeps turning
Death and hatred to mankind
Poisoning their brainwashed minds
Oh lord yeah!

Politicians hide themselves away
They only started the war
Why should they go out to fight?
They leave that role to the poor

Time will tell on their power minds
Making war just for fun
Treating people just like pawns in chess
Wait 'til their judgement day comes
Yeah!

Now in darkness world stops turning
Ashes where the bodies burning
No more war pigs have the power
Hand of God has struck the hour
Day of judgement, God is calling
On their knees the war pig's crawling
Begging mercy for their sins
Satan laughing spreads his wings
Oh lord yeah!

4:45 PM  
Anonymous jp et l'épuration said...

http://www.youtube.com/watch?v=HrYbaYVPdJk

5:33 PM  
Anonymous jp said...

http://www.youtube.com/watch?v=OT3BnMRotgM

5:37 PM  
Anonymous jp said...

j'aimais les petites culottes.
sans rien dedans.
quand j'avais 22 ans.
je me mettais dans les petites culottes, et je bandais fort devant le miroir. pi j'éjaculais en me masturbant comme un beau diable... bordel!

après, c'est passé.

t'as toujours des enfants, neurone, ou tu les as jetés au feu après les avoir baisés ?

5:58 PM  
Anonymous jp said...

moi aussi, ça m'arrive.

5:58 PM  
Anonymous jp, barmaid said...

tu crois que chuis propre parce que je m'appelle jean-philippe laffitte, c'est ça ? tu crois pas queje sais ?
détrompes toi.
moi aussi il m'est arrivé de couber l'échine, parfois, et de me sentir sale après avoir donnné des amis à la police, mais c'est ainsi. je voulais préserver mon intimité à l'époque, et ma joie d'être au monde, en envoyant au renquart les gens qui m'indisposaient. alors j'ai dis que j'étais mieux, et je me suis engagé dans la mafia. et depuis, je suis trankille, car l'on mesoutient, grace aux zenfants qui crèvent, et dont je ne suis pas.

6:05 PM  
Anonymous jp said...

moi, je reparlerai peut-être un jour à kayou, RAINETTE et les autres, le jour ou ils auront décidé de s'attaquer à de vrais méchants gros, plutôt que de s'acharner sur leurs petites victimes maigres et malades, comme les vilains petits péteux qu'ils sont...

fin. adieu

3:06 AM  
Anonymous jp, anarchiste siamois said...

à la fin des années 80, un individu m'avait pris à part de manière "ésotérique" en m'avouant des choses sur "les autres mondes de conscience", et me proposant une scéance d'hypnose (qui selon ce que je ressentais alors(tremblements, nausée, troubles de la vision) était déjà en cours, mais n'était peut-être pas celle dont il fut quelques instants plus tard le maitre de cérémonie)...

l'individu m'avait pris à part, et dit qu'étant épileptique, je faisais partie du club (avec un clin d'oeil), et qu'il se proposait donc de profiter des facultées ésotériques de mon anomalie génétique afin d'essayer de soigner de manière non-conventionelle une petite fille souffrant de tumeur au cerveau en me "connectant" à elle. petite fille qui, si tout se passait bien, pourrait devenir ma "petite soeur siamoise de l'esprit"...

j'avais 17 ans, en parassais 13, étais maigre et chétif, agoraphobe, souffrant d'anémie, et ne comprenais rien à ce que l'on me disait, la plupart du temps, car j'étais obnubilé par des angoisses constantes, et obsédé par mon sexe. je commençais aussi à boire de l'alcool le plus souvent possible. aussi accceptè-je facilement, bien qu'en total désdaccord avec moi-même, ou ce qui en restait, la proposition dudit individu.

après la scéance d'hypnose, j'entendis des sons bizarres dans ma tête, et commençais à suer de grosses gouttes, pensant devenir fou. on me dit que c'était normal... pendant quelques jours, je ne me plains pas, mais bientôt, je finis avec horreur par comprendre que quelqu'un était en train de parler à l'intérieur de ma tête. le gars qui m'avait hypnotisé me dit en souriant que c'était elle, la petite fille à qui il voulait soigner la tumeur au cerveau grace à mon épilepsie, ma "petite soeur", comme il l'appelait, et qui tentait d'essayer de me parler...

plus tard, j'errai dans les rues, épouvanté, et communiquais avec l'intruse en lui disant que je ne pouvais pas rester connecté, qu'elle s'en sortirait, mais que j'avais une mission à accomplir avant, que je l'aimais mais que je reviendrait la voir plus tard, dans une vingtaine d'années, quand j'aurai finie ma mission, et que je serai sûr de ne plus jamais boire d'alcool de ma vie, et d'avoir une vie sexuelle normale, ce à quoi elle répondit "et tu crois que je vais t'attendre tout ce temps alors que je ne te connais même pas, et que tu veux me laisser toute seule alors que je suis peut-être en train de mourir ? non mais tu rêves, mon coco!" sur quoi, j'alla boire pour me souler...

des grésillements dans mon oreille perdurèrent quelques temps, peut-être une semaine, avant de disparaitre peu à peu... et ce ne fut que plusieurs années plus tard qu'ils recommencèrent, alors que j'avais complètement oubliée toute cette histoire.

merci de votre compréhension.

FIN.

3:51 PM  
Anonymous jp said...

vous le croirez ou pas, mais tout à l'heure, j'ai joué à la guitare le morceau que j'entendis dans ma tête, il y a plus de 20 ans, de manière plus distordue, et qui m'avait tellement épouvanté sur le moment...

je crois aussi que ma "petite soeur" n'est pas morte, mais qu'elle ne m'a jamais pardonné. et qu'elle me hait.

je suis désolé.

je ne dirai plus jamais rien à ce sujet. je ne m'étais pas souvenu de toute cette histoire avant l'an dernier. on m'avait finalement dit que je devais l'oublier.

"petite soeur", tu dois avoir un peu plus de 20 ans de plus, aujourd'hui. tu dois avoir ta vie, et pas besoin d'un loser sur le dos. j'ai eue une vie plutôt chaotique, et je pense qu'elle n'a pas été facile pour toi, si j'en crois ce que je pense, mais c'est ainsi. je n'aime pas que tu me haïsses, mais ne peux pas l'empêcher.

je vous laisse. je travaillerai en pensant à tout ça.

fin.

4:12 PM  
Anonymous jp le golden boy said...

y'a unne valeur à laquelle je reconnais un peu de bon en ce moment, et ça s'appelle "le travail". je le dis, parce que c'est bon POUR MOI. avec modération, certes. mais chacun son truc.

(il parait que certaines personnes "spécialistes" génèrent eux même des psychoses chez d'autres personnes afin d'en faire de vraies bêtes de travail, ou d'améliorer certaines facultés chez elles. c'est fou, non ? on se croirait parfois dans un roman de Tom Cruise relatant son expérience de golden boy dans les années 80 dans la vie.....

J'ADORE!!!

4:23 PM  
Anonymous jp said...

+ la plus belle musique, c'est celle que fait le bruit de l'eau en tombant les jours de pluie. la plupart du reste, c'est du bruit.

(pensée authentique, comme l'histoire de ma "petite soeur", qui est quelque chose qui m'est vraiment arrivé dans la vie.)

voilà. vous savez tout.
je vous souhaite d'en faire bon usage.
comme prométhé.

FIN.

4:28 PM  
Anonymous jp said...

+ l'individu qui m'avait hypnotisé avait eu des "visions" lui-même, et disait que le front national finirait par passer aux élections un de ces jours, en france, parce que les socialistes étaient bien gentils, mais qu'on n'était plus en 1968, et qu'il y avait trop d'imigrés dorénavant, et que c'était bien malheureu, et pas de leur faute, mais que la société était ainsi faite qu'elle générait encore bien trop de violence due à la pauvreté et au manque d'éducation dans les quartiers difficiles. et que j'étais naïf, mais que d'ici là, j'aurai eu le temps de me faire une petite idée sur la question moi-même, et que je serai sûrement sauvé de justesse d'un destin sanguinolent, parce qu'il l'avait VU.

oilà. adieu.

4:40 PM  
Anonymous jp said...

dire qu'y en a qui continuent à écrire de la science fiction alors que la réalité suffirait en une minute à remplir des milliards de bibliothèques parlant d'elle-même juste avec un millième de millionième de milliardième de ce qu'elle est déjà, tout cuit... mais l'homme est ainsi fait qu'il ne comprend toujours pas vraiment une boite de coeurs de palmiers en boîte de marque Saint-Eloi, mais qu'il continue pourtant toujours à vouloir aller repeupler mars, ou décrocher les anneaux de saturne...

4:58 PM  
Anonymous jp said...

voilà l'hsitoire que vous connaissez déjà d'un "chat-humain". qui se répète. comme un ustensile de cuisine "doué" de langage, et qui aurait voulu être écrivain, parce qu'il avait trop peur d'affronter la réalité. depuis tout petit. et qui servait plus ou moins de "régulateur social vivant", ou "zombie" en ce début de 21ème siècle. et qui en avait gros sur le coeur en pensant à tout ça, tout à l'heure, dans sa chambre. et qui passait son temps à communiquer avec des avatars "doués" de "science divinatoire" et programmés dans les années 90, et même avant...

5:11 PM  
Anonymous jp said...

+ il parait qu'il faut travailler et se taire, et arrêter de croire en l'art, en l'imagination, et en tous ces fourbis complicateurs de destins... parce que ça devient de plus en plus difficile à gérer...

adieu!

5:14 PM  
Anonymous jp said...

c'est qui qui gère les cerveaux collectifs ?

5:20 PM  
Anonymous jp said...

qui est encore mon copain, ici, ou ailleurs ?

5:23 PM  
Anonymous jp said...

adieu!

5:23 PM  
Anonymous jp said...

quand les gens en auront assez de venir rire sur ton blogue, tu crois qu'ils viendront en masse m'étriper pour de faux, ou qu'ils continueront à évoluer paisiblement dans le ronronnement des machines à café, des croupisseurs de fluxions vives, et des émasculeurs nucléaires de mascottes incisives ?

adieu. à jamais

5:29 PM  
Anonymous jp said...

et vous, là, qui bossez pour les renseignements généraux, ou les anciens réseaux de renseignements communistes recyclés dans la mafia pro-capital depuis la chute du mur, ou êtes équipés pareil, voir en mieux, ou pire, ou qui faites chier les gens avec vos ambitions politiques de merde, ou leur envoyez des volts dans la gueule à distance sous prétexte qu'ils seraient impropre à la surproduction, vous vous sentez encore fier de vos boulots et de vos roles de marde dans ce monde congelé qui pue ?

laissez lydia tranquille, zombies! écartez-vous! ne la corrompez pas! contentez vous d'une croisière à l'est d'éden, avec antoine et son harmonica, dans les îles, plutôt que de fabriquer de la mÖvaize rock industrielle faussement dissonante qui grince mal!
PARTEZ! LOIN!

OH, YEAH!

ADIEU.

5:56 PM  
Anonymous jp said...

ce qui hier me reprochèrent d'être trop sensible me reprochent aujourd'hui de ne l'être pas assez

l'émoi de la fin

7:47 PM  
Anonymous manuscrit retrouvé dans une bouteille said...

"...la souffrance endurée par le peuple sert d'alibi moral à ceux qui le manipulent, et de socle et de pivot à la haine qui en découle.
car c'est par la haine et son alchimie que se programment les aliénations et révolutions futures, et aussi, parfois, l'amour, ou la volonté de sa réalisation idéale d'épinal en complet décalage avec nos besoin biologiques de base; la révolution elle-même faisant partie intégrante d'un plan de renouvellement des sociétés, tenant en quelque sorte le même rôle que la mise en friche de certaines parcelles de terrains cultivables, servant à la régénération et à l'enrichissement des sols après plusieurs années de culture.
et l'idée que le travail serait la seule alternative moralement positive à la dégradation programmée de la société de consommation, reste malheureusement bien trop souvent l'achèvement paroxystique de l'idéal esclavagiste dont elle fut le fruit. non que le travail soit en soi un ingrédient aliénant, au contraire, mais que sa valeur symbolique fut bien trop souvent récupérée à des fins d'enrôlement et d'abrutissement idéologique des masses, plutôt que dans un but d'émancipation des individus. la culture de masse restant aliénante tout en étant le fruit d'un idéal libéral au mode de fonctionnement bureaucratique et concentrationnaire issu des volontés d'émancipation des masses de leur misère quotidienne via les idéaux socialistes modernes avenus au cours du 18ème et 19ème siècle afin de combler la carence théorique due aux bouleversements des modes de fonctionnement conclus par la progressive industrialisation des sociétés occidentales. non que le socialisme ait été en soi..."

et ça s'arrête là.

8:30 AM  
Anonymous Anonymous said...

"et l'idée que le travail serait la seule alternative moralement positive à la dégradation programmée de la société de consommation, reste malheureusement bien trop souvent l'achèvement paroxystique de l'idéal esclavagiste dont elle fut le fruit. non que le travail soit en soi un ingrédient aliénant, au contraire, mais que sa valeur symbolique fut bien trop souvent récupérée à des fins d'enrôlement et d'abrutissement idéologique des masses, plutôt que dans un but d'émancipation des individus."

c'est le même malheur qui arrive avec la musique traditionnelle, ou le vieux folk, dont on assimile trop souvent le fond aux idéologies d'extrème droite depuis que ces derniers ont repris le flambeau traditionaliste déserté par l'extrème gauche à leur compte. c'est vraiment dommage. tout un pan de notre culture reléguée aux oubliettes sous prétexte qu'on l'assimilerait au nazisme, et à ses dérivés, alors qu'en y réfléchissant deux secondes, on s'appercevrait que le nazisme "light" est progressivement devenu notre mode de vie depuis la fin de la guerre de 1945, et n'a fait que s'emplifier depuis le premier conflit armé en irak, au début des années 90...

mais...

10:58 AM  
Anonymous 23 said...

1990, c'était y'a 23 ans, vieux.

3:02 PM  
Anonymous plus de 15 années sans te voir said...

dans la vraie vie, je n'ai vue anne archet qu'une seule fois. et c'était une personne à la fois cultivée, folle, une peu bêtasse, gentille, dangereuse et terriblement sexy. un cocktail explosif rempli d'une allégresse inquiète et qui se prétendait prête à tuer pour sauvegarder son indépendance, ce qui n'est pas très fréquent.

j'en tombais aussitôt école-buissonièrement amoureux et pendant quelques jours, je gardais le foulard qu'elle m'avait légué en souvenir à ma sortie de boite de nuit, noué autour du cou avant que mon ivresse ne se déleste peu à peu de ma torpeur mélancoliquement bienheureuse...

c'est une brave fille. oui. vraiment.

(c'est le souvenir que j'en garde, en tous cas)

3:47 PM  
Anonymous jp said...

en fait, je t'aime toujours

6:58 AM  

Post a Comment

Links to this post:

Create a Link

<< Home