LES DANGERS DE L'URANIUM # 1


J'ai attrapé la quarantaine. Oui, je suis désormais un authentique monsieur. Après mures réflexions, je crois qu'il est temps d'en finir avec cette interminable farce qu'est Le Jour des vidanges. Après toutes ces années de délire absurde et insignifiant, sans aucune substance, j'en ai assez de cet étouffant masque de « clown », assez de cacher mes véritables passions et de taire mes engagements. Aussi, très bientôt, ce blog portera un autre titre : CONTRE LE NUCLÉAIRE. Les questions environnementales m'interpellent tellement que j'en chierais. Voici donc, en attendant l'opération transformation de mon blog, le premier d'une longue série de longs articles fascinants portant sur l'uranium. Je m'en remets à ce fabuleux Luigi IV pour la recherche et la rédaction :

L'URANIUM
Par Luigi IV

Il faut d'abord savoir que seulement 10 pays produisent un peu plus de 94% de l'uranium extrait dans le monde. On ne saurait trop déplorer le discours optimiste selon lequel le nucléaire serait une énergie « propre. » Ce discours des grandes entreprises masque tant de sombres vérités. Prenons l'exemple du Niger, pays producteur d'uranium. À Arlit, une petite ville située au milieu du désert, sont opérées deux usines d'uranium en fonction depuis plus de 40 ans. Les mineurs qui y travaillent, à savoir quelques milliers de nègres dociles, sous-alimentés et sans éducation, n'ont donc aucune idée des dangers de l'uranium pour la santé. Le tristement célèbre accident de Tchernobyl aura convaincu les propriétaires de ces mines à prendre des mesures de sécurité certes basiques mais efficaces : les mineurs doivent se laver les mains avant de manger et laver leurs vêtements de travail après l'ouvrage, cela pour éviter les poussières radioactives. Mais ces nègres, que l'on ne saurait qualifier d'êtres humains, n'obéissent pas aux règles. Pire, tels des chiens fous, ils ingurgitent de l'uranium comme s'il s'agissait d'une nourriture céleste offerte par le dieu des girafes sacrées Mbwa Mbwé. Ni la menace ni le fouet ne leur donnera raison, ils mangeront l'uranium en pourléchant leurs babines de singes, ne prendront aucune mesure d'hygiène et de précaution. Certains mineurs, qui travaillent nus et huilés malgré la loi, copulent sur les lieux de travail, se livrant à des orgies païennes. La vue de ces sexes durs et disproportionnés est fort troublante et pose problème aux ingénieurs. Ignares et dégénérés par des siècles de consanguinité, ces sous-êtres lubriques et bien membrés feront l'acte sexuel « par derrière », semant ainsi le fléau de la sodomie à travers l'Afrique. Je dois y aller. Merci de votre attention.

Comments

Anne Archet said…
J'ai failli m'étouffer dans mon uranium en lisant cette note. Bravo Luigi IV, vous êtes un véritable Steven Guilbeault II.
Elle said…
Il y aura un coquetel pour l'inauguration du nouveau blog?
ça fait pas des enfants forts ce genre de copulation.
jépi said…
à la différence que Luigi quatre reste un pigiste "désillusioniste surréaliste" surdoué à tendance "cyber-bactérienne", quand steven se définissait lui-même comme un "optimiste réaliste", chère anne.
jépi said…
il serait temps que vous appreniez à lire entre les lignes, à votre age, ma chère.
La Rouge said…
Oh! Nus et huilés... vraiment?
jépi said…
l'était temps que tu te décides à changer ta façade, zhom. je n'insiste pas plus loin. adieu.
Kayou said…
Franchement, je ne tiens pas en haute estime ce nouveau Luigi. Il passe son temps à se crosser avec du papier sablé en fredonnant le thème du film "Birth of a Nation."
Anonymous said…
tu connais bien des classiques, Kayou, mais tu te trompes. c'est pas le thème de "birth of a nation", mais "Les Yeux De Ton Père" des négresses vertes.
jP said…
et tu sais, je t'emmerde Kayou, parce que c'est toi "les monstres".

alea jacta est

tu peux aller chier tranquille, désormais, et m'envoyer ta main d'oeuvre bon marché au cul.

bise
jp said…
+ j'avoue qu'après toutes ces années d'attente, je serai un tantinet déçu qu'il ne se passe rien, en fin de compte.

qui vivra verra.

adieu
jp (hommage à blaise) said…
vous êtes des perdants, mais juste à moitié, en fait. et c'est la raison pour laquelle vous êtes de si mÖvais poètes. parce que vous n'allez pas jusqu'au bout.

prout
jp (hommage à hubert reeves) said…
bien, il est l'heure de s'enivrer.

vous laisse à vos sors demi-sordides de demi-agonisants juste à moitié irradiés par vos ersatz de demi-déchets personnels, même pas foutus de se chier dessus en mains propres...
jP said…
ma rage s'estompe.

je ne regrette (pas encore) tout ce que mes doigts ont proférées de vulgarités niaises de bas étage, mais celà viendra peut-être, qui sait ?

(le bon dieu, si tu m'écoutes!)

je me sens bien. je n'ai pas de haine envers Kayou. qui est la machine ? plein de gens... Kayou, saches que s'il m'arrive des "choses", je pense sincèrement que même si tu y auras été pour quelque chose, à ta manière, l'on ne pourra te le reprocher que "dans une certaine mesure", car tu n'es pas "la machine" à toi tout seul. (il parait que "la machine" serait 2 individus, selon des sources vArtes, mais pour moi, ceci ne peut être aussi simple que celà. car quand bien même ces 2 individus auraient "tout" orchestré, celà ne nous dirait toujours pas "pourquoi", ni ce qui les poussa obscurément à agir de la sorte...

pour ma part, je pense qu'il s'agit de deux attardés affectifs, ou mentaux, des victimes de quelques aléas malheureux de la vie que le destin aurait réunis afin d'assouvir leur terrible dessein, mais qui sait?

me suis achetés des crok'sel, olives fourrées, une grande quille de whisky et des batonnets de crabes. c'est bon.

adieu, Kayou.
jP said…
salut. je viens au rapport.
bon...
ça s'intitule : "JOURNAL DE LA FIN."
hemhem...

alors voilà :

ACTE 1 :

J'emmerde ces enfoirés, qui qu'ils soient. C'est débile et cela ne mène à rien, mais c'est ainsi. Énormément de choses de la vie sont « ainsi ». Énormément de gens accomplissent des taches quasi inutiles, tous les jours, voir nuisibles, et sont parfois même rémunérés pour celà. Alors qu'on me paye à rien foutre, pourquoi pas après tout. Tu crois que j'en aurais du chagrin ?
Ma mamie a peur de mourir, ces jours-ci, après une mauvaise chute. Si elle devait passer de l'autre côté, je ne pense pas que grand chose pourrait encore me retenir très longtemps ici bas. Elle est vieille, chiante, à moitié folle, mais c'est à peu près la seule personne que j'arrive encore à aimer sur terre. Elle a une trouille bleue de la mort et de la souffrance. Elle panique comme une gamine. Elle a toujours été comme une gamine. N'a jamais vraiment grandi. Si elle meurt, ce sera un enfant qui partira. (Et l'espèce de gros connard qui répétait comme un trou du cul qu'il sera jusqu'à la fin des temps le terme : « touchant », du haut de son cynisme machiavélique à deux balles, pourra bien sauter toutes les geishas qu'il se sera payé aux frais de la princesse, il restera une merde à mes yeux. Un con. Un déchet. Pur produit du dernier niveau de l'autosatisfaction egotique du monde moderne de merde. En fait, rien d'original, sinon une forme de pu amélioré.
J'ai croisé le regard de ce genre de personne, à plusieurs reprise. Et vous savez quoi ?
Ça avait peur de jP. Ou en tous cas, pour certains, ça manifestait assez de défi dans le regard pour bien marquer le fait que leur soi-disant indifférence était feinte, bidon, complètement bateau. Je vous le dis : « ça avait peur de jP !! ». et c'est donc pour moi la preuve que c'est rempli de vide et de flanc. Ça se la pète à fond, mais en fait, c'est rien. Et c'est tellement rien que le seul truc que ça a trouvé pour se donner de la contenance, c'est d'humilier les pauvres alcolos en stade terminal, ou de se marrer en injectant le cancer à un pauvre vieux en fin de parcours de vie.
C'est ça, la nouvelle élite. Des nazis planqués et sans couilles. Et on devrait avoir peur de ça ?
jP said…
ACTE 2 :

J'ai croisés des « nazis », qui n'étaient en fait que de pauvres gens qui n'avaient pas eu trop de chance dans la vie, et s'étaient faits manipulés, ou avaient cherché à reconstituer une famille en adhérant aux idéologies d’extrême droite. Ils n'étaient pas des anges, mais s'étaient faits baiser par la logique du malheur, ou de la bêtise, et avaient participé « malgré eux » à l’échafaudage de la machine infernale. Ils étaient « mÖvais », mais quoi ? C'étaient des êtres humains.
Et peut-être étaient-ils même moins nazis que certains écolos participant activement à cette société du mensonge. Oui. C'est ce que j'ai compris. La société dans laquelle nous vivons est le fruit d'un nazisme que l'on tait chaque jour. Celui d'un génocide répété et perpétré au nom de notre confort. Et ce confort, justement, était ce que rejetaient ces soi-disant extrémistes.
C'était le monde à l'envers. Ils aimaient et respectaient la vie beaucoup plus que la plupart des soi-disant représentants du bien être social. Ils n'avaient de nazi que le nom ou la forme. C'est à dire, ce que l'indignation systématique imposée par le regard médiatique sur la Shoah nous inspirait, à nous, qui participions activement à un mode de vie dévastateur, et ne respectant plus que la logique du rejet de plus en plus prononcé de ce qui aurait pu rester vivant en nous.) J'ai jamais rien compris à leur affaire. Soi-disant « diabolique ». Et ceux que je traite de salops sont peut-être tout simplement des gens comme moi, peut-être même en « mieux ». J'ai chié sur le monde et ils m'ont baffré. Je reste « victime ». J'ai pas choisi les électrochocs. Des psys qui renièrent plus tard affirmèrent que j'avais fait un choix en me livrant à leurs expériences. Ils sont qui, bossent pour Moscou ? J'en sais rien. Me suis jeté en pur désespoir dans la gueule du loup, à l'époque, parce que j'étais lessivé, après plusieurs tentatives de suicide. Ma psychologie, mon profil, tout ce qu'on m'avait « appris » s'avérait être du vent, ne tenait pas la route devant la réalité. On m'avait tellement répété que les nazis, c'étaient EUX, que le mal, c'était EUX, et pas moi... mais le nazisme, c'était le mode de vie dans lequel on nous avait élevés. Le seul auquel on pouvait adhérer, par manque d'expérience, de connaissance, ou simple refus d'admettre ce qui était vraiment. La seule différence, c'était que ce n'était plus des juifs ou des tziganes qui mouraient par millions. Mais d'autres pauvres gens. Dont beaucoup de noirs, d'asiatiques, de blancs, et de moyen-orientaux. Le nazisme qu'on projetait comme la forme la plus extrême de barbarie ayant été perpétrée par l'humanité à ce jour, ne servait qu'à voiler le fait que c'était un organe infiniment plus destructeur qui avait pris le pouvoir du monde depuis la soi-disant extinction de la bête. On nous aveuglait avec l'horreur. « comme sous un électrochoc », comme disait Gainsbourg.
jP said…
ACTE 3 (final) :

Bordel, je suis un con, on m'a fourré jusqu'à l'os et on m'a baffré comme une bête d'élevage, et aujourd'hui, les « nazis » vont me vendre au plus offrant. Car les nazis existent bel et bien, toujours, et ce sont des gens comme vous et moi. Et même que certains sont végétariens, comme Adolph, ou même sont juifs, arabes ou noirs, et parfois même français, ou adhérents militants d'act-up ! Et il existe des nazis anti-nazis, ou gouines, aussi, et qui continuent à bien aimer emmerder les gens, gentilment, voir assister à leur agonie lente et douloureuse, non ? Pi y'a des nazis qui ne sont pas nazis mais ne font rien pour lutter contre le nazisme, aussi. Et passent leur temps à se taper des queues dans des kleenex en servant de cobaye à des service-secrets spécialisés dans l'observation de phénomènes paranormaux pas vraiment « réels », mais provoqués par des sortes d'hallucinations subjectives sensées servir de test d'aptitude individuelle à un certain esprit critique fallacieusement phallique de mes couilles !!! alors quoi, non Kayou, t'es mon ami ou pas ? Bordel!!! me semble que j'ai chiées mes preuves, nan ?? (ne me laisse pas me faire enculer par tous ces gens de couleur, s'il te plait. Ce sont juste des pauvres humains qui ont été déçus par leur rêve américain qu'ils voulaient vivre en europe, via gibraltar ou autre, mais restent nos frères, au fond, non???). Aide moi dans ma détresse. Je l'avoue, je suis faible, et j'ai besoin de ton aide.

ADIEU !!
philippe solaire said…
ben là...
j'ai pas de mot.
vlad des steppes said…
j'ai pas tout lu, mais rien que la première phrase :"J'emmerde ces enfoirés, qui qu'ils soient.", ça annonce déjà la couleur.

stay alive, jip!!
la résurection de marie-charlotte la bien aimée said…
http://www.youtube.com/watch?v=SKdVq_vNAAI

laconique, mais essentiel.
je pense à toi.
tu m'émeux toujours.

ti-frère.
André Badaleux said…
HA!

il commence à mûrir.
tout n'était pas perdu.
donc.
vlad des steppes said…
te l'avais dit.
y'a des intuitios qui mentent pas, parfois, mOssieur le cartésien.
André Badaleux said…
ouais, en même temps, c'est pas la peine de toujours vouloir récupérer le truc à ta sauce...

enfin. y'a encore de l'espoir.
vlad des steppes said…
mouais, petit fumier, va.
André Badaleux said…
bon, écoute, il est midi trente, et je suis déjà en retard, te laisse :

http://www.youtube.com/watch?v=bRCBpMmhrgg

jP said…
pour réré :

http://www.youtube.com/watch?v=dCHi5apc1lQ&feature=related

on pourrait remplacer "les bourgeois" par "les PETITS bourgeois", tu crois pas, hm ?
la stimuli la pen said…
ou les PETITS bourgeois OBSCURS.
l'ex sarkosyste repenti et testant le nouvel univers carcéral de la sorte said…
http://www.youtube.com/watch?v=jxx6HUT5HfU&feature=related
jP said…
je suis comme barbapapa. je change de forme et de style selon l'environement. comme la pute dans prévert, ou les phénomènes de la nature, qui s'adaptent. je n'aime jamais le même à chaque fois. parce que tous me font chier, alors que je suis le bocal du tao, au fond, en quelque sorte, et que je n'adhère pas à la superficialité que ressentent les chiens de paille, tu comprends ?
le fils de réré said…
tiens, celà retranscrit à peu près l'ambiguité de ce que je ressens un peu au jour le jour, j'avoue :

http://www.youtube.com/watch?v=-bCUZX6g8BM

lyrics :

And I am the sun
I rise above the world
And when the light goes out
I kill another child
And I am insane
I crawl into your mouth
I grow like a flower
I grow a suicide
And I am the sun
And I am the light
And I am the sun
Yeah I am the light
And I am the dog
I cut out my eyes
Yeah I will nullify
My true love creation
And I am the sun
I love everyone
I live inside your chest
I grow like a cancer
And I am the sun
And I am the light
Yeah I am the sun
Yeah I am the light
I love everyone
I love everyone

bise
philippe solaire said…
bordel, ça!!!
ça déchire sa calotte, nom de dieu!!!

j'achète à fond!
TOUT!

j'adhère un max!
vieille fole said…
tss!
encore un nombril!
jP l'intime spectaculaire said…
merci à wagonet pour sa graine.
les jP, tous said…
http://archive.org/details/Concert_Cyclope_2001

bises innombrables!
jP le jaune said…
il m'avait dit : "oui, mais nous, on fera de l'art qui en vaut la peine, pas comme vous, les tarés perchés par le top 50, les pédés qui aiment trop le cul. ton problème, c'est que tu penses trop à ta bite, et que t'aimes trop ça!"
némé6 said…
tu ramènes toujours tout au cul!
pire que freud, ce névrosé de la bite!
jP le juif et discipline anarchiante said…
tant qu'on sera pas désinhibé de l'asphalte collante du cul, on sera toujours en train d'espérer ce monde idéal qui ne sera jamais possible sans aucune ablation, en fait, non ? mais en même temps, ce serait pas un crime, juste un tabula rasa essentielle, vec des milliards de cadavres, mébon, tu vois, les dinosaures aussi se sont éteints, et il reste les crocodiles, aujourd'hui, biensur, métuvois, on les respecte, non ? dans les PARKS naturels!!!
mec simple said…
ébé oui.
c'est comme ça.

et ça change toujours.
jp qui parle avec des mots said…
j'ai croisé le petit tocard qui m'aime bien parce que je suis un bon "chat" ce matin. il conduisait une voiture ROUGE.

j'aimerais bien lui spermer à la gueule une bonne fois pour toutes à ce con, vec ses cheveux gominés qui sentent le désordre bien rangé dans les plis, mébon.

je crois plutôt que j'irais me faire foutre par de pauvres immigrés maigres défoncés à la terrible danger d'anne archet, via les portables.

c'est mieux pour devenir un saint "crédible", et aspirer en fin de compte à "l'éternité de la pente", comme aurait dit mon pote david.

http://www.dailymotion.com/video/x5tt1b_david-perie-l-eternite-de-la-pente_music

t'as encore les bandes de quand je chantais "stand by me" dans ton studio home de paris, version lennon, vec ma voix cassée de perché aux "je vais te canarder le cul" de l'époque ?

allé, bise :

http://www.youtube.com/watch?v=ELxr5asAe-4

et ta meuf, la grosse qui faisait des études d'infirmière, cheveux noirs et que j'aurais voulu m'affaler sur sa poitrine alors que tu rêvais d'une agente secrète viet namienne, elle devient quoi ?
para dAbid péryié : said…
http://www.youtube.com/watch?v=UENIuixDbSI&feature=related

+ josé le démago
mr balaise said…
pour réré :

http://www.youtube.com/watch?v=6Tfb5UKpxyg&playnext=1&list=PL920E111385DA05AA&feature=results_video
jP el nombrilos + cadavres said…
allé, bise, j'ai un roman à écrire :

http://www.youtube.com/watch?v=7PR8peFVm_g

bordel!!!
allé, on se la remet, pour le plaisir said…
http://www.youtube.com/watch?v=oF1_4vVIWsg
pour anne archet said…
http://www.youtube.com/watch?v=znxSMs3zw90&feature=related
di big chill forévaaaaaa said…
http://www.youtube.com/watch?v=xlFA3uc-JLI&feature=related
jP s'en allant chercher du tabac à la station (rendez-vous) said…
moi, j'achète chez leclerc, plutôt, car conforama, au moins dans mon bled, c'est des arrivistes sans aucune vergogne! qui méritent de se faire découper par des couperets rouillés, avec leurs couilles sanguinolantes qui tomberaient dans le pagnet humide de l'humiliation des espoirs conquis "salement".

mébon. je vais acheter du tabac chez mes potes du FN, car y'a un petit jeune qu'ils ont enculé par leur logique de dominium absolu sur tout la bas, et que j'aime bien car il souffre en ce moment, et a honte d'être en vie.

un bon petit gars broyé par la logique politique. il a dû chier sur un merguez qui fallait pas, et c'est parti dans la spirale infernale... bref, tu connais le bizniss, hm ?

allé va, pour zaorastre :

http://www.youtube.com/watch?v=f5_NOXty0Zo
jP said…
un cadeau pour vous, mes potes :

des fois
j'essaie de repenser à toutes ces meufs
respectables

celles qui m'offrirent leurs dons
sacrilèges
dans un élan purificateur

comme des soeurs

ce soir
alors que je me chie dans ma propre gueule
le sperme contrarié d'un autre male en manque
je me sens nouveau

et même quand je m'étale
désormais
sur ce sol froid qui sent rien
ce n'est plus pareil comme avant

mais avant
il y avait toi aussi

c'est à dire ma perte
en même temps que mon humiliation
devant tout le monde
mais surtout
le plus important :

la vie

(n'oublie pas)
pour philippe sauvran said…
http://www.youtube.com/watch?v=A4q5vmijCGk
contre jean-yves caubet said…
http://www.youtube.com/watch?v=9_HVS9r0CXM
pour virginie caubet said…
http://www.youtube.com/watch?v=DFxQ9sV0axc
pour sardine, la pudique said…
http://www.youtube.com/watch?v=U-aoxA-hf1U
pour marie-charlotte said…
http://www.youtube.com/watch?v=nFMYHEczWmY
pour MA martine said…
http://www.youtube.com/watch?v=RRWsppW62Q4
Anonymous said…
et il fut banni.

FIN.
ménon, car il ressucita (pour martine) said…
http://www.youtube.com/watch?v=sKN6lYU5bZ4
et pourquoi pas les sales bourgeois ?

Merci pour la poésie et les tounes
Anonymous said…
parce que tout simplement, les bourgeois ont les moyens d'acheter des savons très laveurs, et des produits hygiéniques de qualité qui leur permettent de toujours rester propres. et en plus, quand ils sont gentils, ils donnent les restent de leurs savonettes à de vrais pauvres, et pas des petits bourgeois obscurs qui se croient pauvres mais ne font que lécher le cul de la société de consommation en servant d'esclaves au grand patronnat pété de thune qui se moque d'eux en leur faisant croire qu'il y a une crise, et abusant de ses pouvoirs masmédiatiques gigantesques responsables de millions de victimes par an, grace à la propagande nazie profitant du marasme occasioné par la liberté d'expression dans les démocraties vénales.
excellent said…
pour le petit sourire de george, quand il dit à moment donné : "sa voiture allait poursuivant, SA BELLE PETITE QUEUE SAUVAGE" vers les 1 minute 19 du clip :

http://www.youtube.com/watch?v=RRWsppW62Q4

pour le service d'hygiène (hymne) said…
http://www.youtube.com/watch?v=C-PNun-Pfb4
l'essentiel (résultat) said…
aujourd'hui qu'ils m'ont "bien travaillé"
je me sens prêt pour tout.

j'aimerais me coucher par terre
devenir de la terre
du gravier abandonné
cette asphalte inconsciente sur laquelle vous marchez

pour oublier que je ne plus être
RECTIFICA6ON said…
pour oublier que je ne PEUX plus être
clotilde la brève said…
mais ils s'en sortirent quand même, un peu plus tard.

etc...
pour davide perrier (bulles) et l'entrepreneuse jaune said…
http://www.youtube.com/watch?v=zGEXufkb7HE
pour nathalie scatolon said…
http://www.youtube.com/watch?v=zGEXufkb7HE
pour marie-charlotte quand elle voulait que je couche avec claire angelle en même temps qu'elle, alors que nous étions déjà illégaux, et sous sarkozy, en plus said…
http://www.youtube.com/watch?v=LzHUbTohLWo&feature=related
pour n'importe qui said…
http://www.youtube.com/watch?v=OFuyKglCyGU&feature=related
pouir nadege savarit (mon amour) said…
http://www.youtube.com/watch?v=sUvDYxswMaA&feature=related

je me souviens que quand vous aviez attérit dans ma chose de chambre, avec jérôme, vers 2003 ou 4, alors que régnait le festival de jazz de marciac, en parallèle, tu avais dit (nadège) :

"mais elle est nulle cette chanson", alors que j'essayais vainement de faire partager ma sensation de l'univers à vous, mes "amis".

dommage pour toi.
pour nathalie scatolon (cette pseudo cool à la manque) said…
http://www.youtube.com/watch?v=mFn4YxDDUGM
pour MA maman martine, ainsi que la voisine qui a planqués ses poissons sous une couche de crépi bien placé ;) said…
http://www.youtube.com/watch?v=hdlg2ZS8Jbo

SISTAS!!!
pour ma wolski que j'aime plus que le gravier collé entre mes doigts de pieds, après avoir marché sur le sol said…
http://www.youtube.com/watch?v=Fr1Qsfwepf4
pour ce bon vieux jean-louis sto said…
http://www.youtube.com/watch?v=-dxzfV-z4TU

as-tu des nouvelles de....
stéphanie ?
les sales bourgeois sont toujours propres...c'est bin moi qui aurait pensé à ça !
galimatchos dounia sirventes said…
réré, la bourge! réré, la bourge! la preuve que t'es bourge, c'est que tu parles toujours du cul des autres, parce que t'as trop honte du tien propre!

et kayou aussi! petit bour-ge, ka-you! petit bour-ge, ka-you! petit bour-ge, ka-you!

et anne archet, encore plus pire, car elle est patrone!!

y'a que La Rouge qui est de gauche, sans s'en rendre compte! car elle estime être dans l'autre trip, mais c'est réellement faux, bien qu'elle bosse contre!! et les FN sont des de gauche ratés, car dégoutés du "bonheur" qu'ils estiment être une valeur de la gauche caviar, celle de jack lang et de son défilé des gays qui les dégoutent! et moi, je ne suis pas pd, mais flash gordon m'appelle son "petit pd" parce qu'il est en manque de domination féminine, et se contente donc de fantasmer sur le peu de caviar des zones qu'il réussit à attraper au lasso dans les ruelles qui sentent le mazout des émirats arabes unis pleins de dollars et d'esclaves importés d'inde ou d'asie du sud est!
pamphlétar COURAGEUX said…
t'es comme ces gens de "l'opposition" de l'ancien maire de mon village, qui écrivaient des pamphlets de merde dans l'ombre, et pleins de rancoeur stérile à la con et grossière, et plus bas que la ceinture, et tout le monde savait qui c'était, mais comme ils gardaient l'anonymat, ils se croyait malins, comme les illumi-nantis! mais ils étaient des petits nains! phallocrates et pervers! mais évidament, depuis, il y a eu une relève! encore plus bien organisée que l'ancienne petite machin-fistule qui écrivait du caca sur les gens propres par rage de ne pas pouvoir bien baiser des nanas belles, et de devoir se contenter des putes moches sentant l'aîl et l'alcool mÖvais!

grace à INTERNET!!! la ou les noms des gens bons peuvent êtres salis par les petits sales indignés qui servent de diné aux mafieux qui se la pètent sans rien dire, et on leur dit : "taits toé donc, petit sale indigné que tu es! tu es impropre! la neurobiologie est une science pure! dégage!! gobe tes cachetons, et vas t'en pourrir à l'ombre, espèce de chacal raté avec une carotte qui lui sert de manche à balais de sorcière!!!

mais ils n'étaient point DUPES, ces petits pamphlétars COURAGEUX et dénonciateurs des noms écrits dans les annuaires, dans les pages blanches, et dans les registres banquaires, et bien ailleurs dans les amygdales des assedics ou de la recherche pour l'emploi, et les assurances vies sur ordinateurs spéculés dans les marchés des finances!
kikine againS 2 pricks said…
et maintenant, il y avait toute une génération de petits patrons importés d'asie-du sud d'est dans les années 80, organisés en réseaux sociaux, et fanas de hacking, et des nouvelles technologies, et qui avaient décidé de donner leur chance à des pauvres sans qualification, mais dont les aptitudes n'avaient été qu'endormies par les calculateurs de la normale performance, qui les avaient recalés dans des placards. mais grace à ces nouvelles générations de petits patrons posant un autre regard sur le monde et la transcendance potentielle pouvant être favorisée chez de plus démunis, et bien les pouvoirs changeaient de forme, de couleur, d'odorats, d'yeux, et de manière de regarder le monde. c'est à dire, sans sentiment de blasé, car ces gens avaient connus des misères, et ne s'arrêteraient pas à des engagements superflus!!
jP said…
pour les grosses valeurs opiniatres d'hoplite.hautetfort.com/ reprises par les masses avinées en manque de sensations le vendredi soir (qui n'est aux fêtards du week-end que ce que représente le lundi pour les bosseurs ambitieux, selon kérouac dans cody) :

http://www.youtube.com/watch?v=nFMYHEczWmY
pour sabine sagiorro said…
http://www.youtube.com/watch?v=BCiTNQQ5Yjs

une fois, j'ai rêvé qu'on faisait l'amour, toi et moi. martine n'était pas là. sa non-présence était étrangement apaisante...
pour mumu (que j'aime) said…
http://www.youtube.com/watch?v=C-AtHuYqYMo
procol hare krishna + death de leonce biémouret said…
avec toute ma pudeur devenue contre-nature :

michel lauray est un planqué. la preuve :

http://www.youtube.com/watch?v=p8jJ1ORIOes
jP pour lionel de la grande famille des reyes said…
http://www.youtube.com/watch?v=kiDmHKvGe4s
pour MA martine said…
http://www.youtube.com/watch?v=uPaDgBPbTqA
pour moua said…
http://www.youtube.com/watch?v=-tTqdPsLUAA
Anonymous said…
tu sais, papa, je me sens plutôt nul.
mais ce n'est pas grave.
car je vis mon fantasme de bourge qui aurait voulu galérer comme dans "seul contre tous", le film. et je regrette de n'avoir pas acceptée la monnaie, tout à l'heure, dans un relent d'orgueil qui pue. mais le petit reste un bon gars.
Anonymous said…
je me sens seul, papa. complètement con et sans aucune envergure. même pas foutu de dire "oui", pour rien.
je me lynche moi-même, par pur réflexe. je vois dans les yeux de l'autre un calcul, à chaque fois. ce n'était pas comme celà, avant. il restait la confiance, ou, une sorte de naïveté. un peu de vent entre les branches, l'espace.

aujourd'hui il me semble que je me cogne à quelque chose de dur à chaque fois qu'on me dit "je t'aime", d'une manière ou d'une autre. que je trahi une certaine "intégrité" tendant à la "perfection".

c'est nul.
pour michel lauray said…
http://www.youtube.com/watch?v=cJpB_AEZf6U
jipi ze glam said…
http://www.youtube.com/watch?v=vcWTTs8QVRc
l'observateur said…
pour le petit gars d'intermarché qui ramène toute la misère du monde chez lui, comme je faisais avant, parfois, et marchant à pied sur le bas côté de la route, à chaque fois, et refusant qu'on le prenne en stop, dans une voiture de bourge puant l'essence de la guerre perpétrée par les salopards de pharmaciens autrichiens nazis :

http://www.youtube.com/watch?v=KNlwPcQVAAA
le superbe jipi said…
ne m'aime pas, papa.
laisse moi t'espérer sans retour.

ne me touche pas.

reviens dans mon coeur.
EL REKTIFIKATOR said…
ne m'aime pas, papa.
laisse moi t'espérer sans retour.

ne me touche pas.

reviens TOUJOURS dans mon coeur.

C'EST TOUT.
pour jean louis storenghi said…
http://www.youtube.com/watch?v=pHdPtlIeJYQ

(pompe pas trop sur ta bombone d'oxygéne! ça rend hilare!!)

bise intime
pour elisabeth surmon (alias "la perchée") said…
http://www.youtube.com/watch?v=jZRxjpxccF0
u said…
pour patricia arquette teinte en blonde platinée dans la voiture de la mafia de "lost highway" :

http://www.youtube.com/watch?v=4eZjwJZF8uE&feature=related

+ un peu de lionel médou
zhom bee said…
pour le vieil ancien du FN qui accepte enfin de voir qu'il s'est fait avoir, après toutes ces années, comme tous ces connards de socialistes, et qui se dit :

"et si j'allais me boire une bière en ville, au soleil, sans plus rien attendre du monde que j'ai conchié trop longtemps, enveloppé dans leur haine systématique, sans attendre rien en retour, sinon que la lumière pleuve un temps sur ma peau have, une dernière fois."

http://www.youtube.com/watch?v=cTXeg-Swq9w
pour marine le pen said…
http://www.youtube.com/watch?v=mFn4YxDDUGM
pour jean marie, qui s'est quand même bien battu contre les idées reçues, aussi, en son temps, il faut bien le reconnaitre said…
http://www.youtube.com/watch?v=zOqec63ExSg
pour les anti-pédophiles said…
http://www.youtube.com/watch?v=vRFK76VPUnQ&feature=related
pour qu'ils tapent dans leurs mains!! said…
http://www.youtube.com/watch?v=2w1g-idt-8U
pour hoplite, soudain! said…
http://www.youtube.com/watch?v=orQ73TOhfMQ
pour veronique miojevic said…
http://www.youtube.com/watch?v=Dut9qPAjR3o
clotilde (fin) said…
et il était déjà peut-être trop tard, mais ce pauvre étron fou de jP décida de prendre rendez-vous avec mademoiselle hareng, l'alcoologue au nom de poisson de l'hôpital général d'auch, afin de ne plus jamais être soul, ni embêter les gens de la communauté humaine dont il était membre depuis le jour de sa naissance, le 9 octobre 1972, sous l'influence de pluton.

mais qui était cette salope de réré, ou ce caca-man d'ivan le risible ?

et bien, ceux qui le savaient le gardèrent pour eux, avant de finir... en enfer, ou au ciel ? ou aucun de ces deux endroits ??

et qui étaient les renseignements généraux, ou ces fameux régulateurs de l'humeur du peuple via les fils électriques et les fours micro-ondes ? des gens de la police judiciaire ? des gendarmes ou des bandits ? ou bien de simples marchands de produits de consommation ? ou alors, de pauvres anarchistes téléguidés par les gens de pouvoirs aux commandes des manettes du désordre du monde ? ou alors, c'était pour des histoires de pognon ? ou de simple distraction de quelques nantis s'ennuyant dans leur palaces remplis de vases en cristal ternes ?

mystère...
C'est bête mais pas méchant. J'ai juste dans la tête un ou plusieurs dalmatiens.

le proprio de Cléo
Et mon cher Kayou, ce n'est pas parce qu'un moteur connait une baisse de régime qu'il s'étouffe.

easy rider
Rainette pense que JP me dépasse mais je suis l'unique rédacteur des 128 commentaires sur un de mes propres billets.

le bill de sang
Quand vient l'heure du délire, je suis toujours éveillé.

le sismographe
Si je te perdais, je perdrais une aiguille.

le cadran de la montre
ya de quoi penser ça ! 128 coms signés Neurone, c'est du JP tout craché, non ?
Visite à mon oncologue : 10 ans maximum.
Mais il faut s'attendre à 5.

l'avocat sans couronne
J'ai beaucoup pleuré.

le soul
Si tu as besoin de vitamines, je connais une négrette.

le pied de poule
Je n'ai peur de personne.

Bobosse
Je m'excuse si je rentre dans les détails.

Wall Marde
Pourquoi ne pas viser le 10 ?

T'as pleuré tout ton soul :(

je suis triste même si je sais que ce n'est pas ce que tu veux.


Je me sens viril.

l'homme dans la lune
t'as un membre viril toi ?
Je ne me sens pas.

L'âne osmique
jP said…
moi, je n'aime pas les sectes.
jP said :

Moi j'aime les sectes
oh je me suis fourrée....
clotilde said…
et ce furent les derniers mots que l'on l'entendit dire à jamais en public (à part au supermarché, parfois).

gzt
Anonymous said…
jp said

Moi ça me laisse indifférent les sectes

Anonymousse
Anonymous said…
zhom bee said...
pour le vieil ancien du FN qui accepte enfin de voir qu'il s'est fait avoir, après toutes ces années, comme tous ces connards de socialistes, et qui se dit :

"et si j'allais me boire une bière en ville, au soleil, sans plus rien attendre du monde que j'ai conchié trop longtemps, enveloppé dans leur haine systématique, sans attendre rien en retour, sinon que la lumière pleuve un temps sur ma peau have, une dernière fois."

http://www.youtube.com/watch?v=cTXeg-Swq9w

6:58 AM
pour marine le pen said...
http://www.youtube.com/watch?v=mFn4YxDDUGM

Preview
Anonymous said…
parce que tout simplement, les bourgeois ont les moyens d'acheter des savons très laveurs, et des produits hygiéniques de qualité qui leur permettent de toujours rester propres. et en plus, quand ils sont gentils, ils donnent les restent de leurs savonettes à de vrais pauvres, et pas des petits bourgeois obscurs qui se croient pauvres mais ne font que lécher le cul de la société de consommation en servant d'esclaves au grand patronnat pété de thune qui se moque d'eux en leur faisant croire qu'il y a une crise, et abusant de ses pouvoirs masmédiatiques gigantesques responsables de millions de victimes par an, grace à la propagande nazie profitant du marasme occasioné par la liberté d'expression dans les démocraties vénales
jP l'étron fou (accumulateur d'émules) said…
finalement, j'ai pas pris rendez-vous chez hareng. je préfère assumer ce que je suis (ou aurais pu être, malgré ce que je suis devenu). j'aurais des trucs à dire sur les auto-école d'auch, car ils sont salement achalandés là dedans, aussi, et en plus, ils connaissent TOUT de VOUS. mais le combat contiue, tant bi1 que mâle (que vaille).
jP said…
je me souviens du type qui bosse au conforama. un gars plutôt "straight", avec plutôt un bon fond, je crois, et qu'on avait croisé avec josé (comme par enchantement), dans les années black sabbath. il m'avait dit sincèrement (mais avec kan maime un fond de sauce politico-ésotérique), qu'on se recroiserait dans le futur, et qu'il ferait alors beaucoup pour me sauver de mon sort de la mort, mais que selon ses divinations intimes, ça ne marcherait pas si je ne m'y mettais pas "tout de suite". mec de conforama, tu m'avais dit ce soir là : "et surtout, il faudrait que t'arrêtes de boire, parce que t'es pas mÖvais au fond, mais que ça fait vraiment pas ressortir le meilleur côté de toi-même. et que ça finira par te jouer des tours."

bon, tout celà pour dire que si un jour, je m'en vais, dans une position plus ou moins scabreuse, ben malgré toutes les chienlits dans lesquelles les logiques antagonistes des hommes nous enferme, t'as ma bénédiction.

te laisses avec l'auvergnat de brassens, qui dans une certaine mesure peut t'être attribué, je crois, dans une certaine mesure, malgré que tu sois un perché de la marinade :

http://www.youtube.com/watch?v=R4YTPeNobjo

et il se peut aussi que tu sois un petit enculé d'arriviste, aussi, à ta mainère, mébon, noody's peurfect. pi ça dépendrait de ton popre cursus, etcetc... chuis pas dieu le père!
jP (souvenir de terrasse du masséna) said…
(pour ivan le bon gars terriblement)

le problème entre baschung et moi, c'est qu'on a des "piniss", comme dirait la castratrice professionelle. et donc, faudrait pas qu'on nous les ablatione, parce que ça ferait "viande", je crois, mais qu'on puisse se serrer la main sans qu'un perché aux hormones ne nous dise, par derrière :"gzt SECTES"...
où es le maire Vaillancourt ? Maire pour combien de temps encore ?
jP said…
jean louis, c'est le truc que t'as à gérer, inombrable :

http://www.youtube.com/watch?v=cPNec5xAASg

nous sommes de nombreuses semences éparpillées... c'est ainsi.

bise jean louis.
t'es pas un bad man.
maman de transe véritable said…
http://www.youtube.com/watch?v=pAVhKjsImeI
et la voix dit said…
cher jP, nous avons entendue ta requête. il se trouve qu'en étudiant ton cas, nous avons reconnu que tu avais bel et bien été victime d'un complot. et c'est la raison pour laquelle nous avons décidé de te libérer de l'influence de ces gens qui te voulaient tant de mal. à la condition cependant que tu ne fasses plus de bêtise.

vas, tu es libre.
jP said…
merci beaucoup.

je ferais de mon mieux pour respecter le protocole, désormais.
jP said…
mais en maime temps, je l'emmerde profondément, le protocole. chépas pourquoi, mébon.

bref.

bise.
Anonymous said…
http://www.youtube.com/watch?v=ocwZKIUH650
la graine said…
hé non, tu ne peux pas nous tuer, quitte à ce qu'on soit idiot jusqu'au bout. nous persisterons toujours, nous :

http://www.youtube.com/watch?v=qbmWs6Jf5dc

bise, espèce de pouvoir, va!
méfie-toi said…
pour sampang et ses potes de la vallée de la loire :

http://www.youtube.com/watch?v=hVWAE6n_G4Q&feature=relmfu
pour sampang said…
tu te complais dans ta persistence de croire que t'es supérieure parce que de ta souffrance, etc... en fait, t'es pleine de haine.

libère toi avant de venir me dire que je dois être végétarien.

bise
pour sampang said…
je crois que tu te trompes :

http://www.youtube.com/watch?v=U-zhNVkuxv0

car tu crois en des choses fausses, qui t'éloignent de toi. il te fassonent en flattant ton expérience.

mais ils te mentent.
jP said…
sampang, il faut que tu arrêtes de croire que les socialistes sont tous des meurtriers, comme ceux de ton enfance. car l'exemple cubain reste la preuve que les idéaux humanistes peuvent bel et bien réaliser leurs rêves sur terre, parfois. et moi, je n'aime pas les esclavagistes, car ils profitent du malheur des gens pour faire tourner leur bizniss, souvent, et maintiennent assez de misère dans la population pour que les gens n'aient pas le choix d'adhérer à un autre mode de vie que celui qu'ils leur propose. et tout celà, afin d'accroitre ou de maintenir leur pouvoir. et cette histoire de chats humains, c'est pareil. juste de vieilles traditions qui perdurent à travers les siècles. mais il serait temps de passer à autre chose, non ?

bon, en tous cas, tu te souviens de quand je te disais que j'aurais pu être un bon masseur ? je n'ai que 40 ans. je pourrais continuer à être un peu "chat" pour une vieille mémère abandonnée, à temps partiel, mais aussi, vivre une vie épanouie à côté de celà. ce serait mieux que d'être alcoolique et de couter des sous à la société sans jamais réaliser quoi que ce soit de "créatif", non, tu ne crois pas ?

(et puis certains feraient mieux de sortir un peu prendre l'air et d'aller se dégourdir un peu les jambes plutôt que de dresser des listes noires, toute la journée. ce serait meilleur pour leur moral, je crois.)

allé, adieu. ceci est mon dernier message.
ce pauvre jP said…
pour MA martine :

http://www.youtube.com/watch?v=3Uw4V5yt1-w
jP said…
trouvée cette image "vicieuse" en parcourant le blog de Cram, alias http://dans-le-pli.blogspot.fr/ :

http://1.bp.blogspot.com/-jZH2MF7hd_E/UGxy1DnNNfI/AAAAAAAAJx4/EKOR4-yvOuQ/s1600/Caravage.jpg

j'attends un com de Anne Archet, ou de La Rouge. ou carrément Christian Mistral... ou plus simplement, mr labouret.
ce fabuleux jP said…
ou du gars de conforama.

(héhé, ouioui, mais lequel ?? hein ?)
jP l'idiot de dostoïevskitch said…
ou alors d'un ancien mentor d'auto-école désormais recyclé en chose vendant des trucs, par-ci par-là...

à qui mieux mieux, "c'est selon", comme disait la nana de gmf..
jP wales & the baleines said…
de toute façon, ça fait des années que je me sens comme le petit blond, dans "josey wales hors-la-loi", celui qui décède dans les bras de clint eastwood à moment donné, en lui disant "on les a bien possédé, hein, josey?".. mis à part que ma vie n'a rien à voir avec le film.
jP le bon, à poitiers said…
pour que lionel medou cesse une bonne fois pour toutes de se sentir "harcelé" par toute une bande de petit bourges opaquo-nihilistes (dans le bon sens du terme), en vu d'une réelection de marine (qui s'est déjà passée une fois dans un futur qui ne sera "malheureusement" pas le nôtre) :

http://www.youtube.com/watch?v=3G-qAKmACDE
jP le persistant said…
jP said...

pour la résurection de marie-charlotte piérard :

http://www.youtube.com/watch?v=ZVyGErU2H3I

(et pour maurice dantec, aussi)
3:55 PM
jP pour marie-charlotte said…
parce que je suis un con et que tu es quelqu'un de super.
mais ne t'emballes pas trop
c'est tout.

"saches t'émousser, parfois".

pour que je puisses mousser moi-même à ma guise
dans la cuisine.
égoïste
jP pour l'arriviste constructeur (respect) said…
http://www.youtube.com/watch?v=m9Dv7QQ_JvI
jP et U2 said…
hey, jean-yves.

qu'est-ce t'as de personnel contre la succube ? elle vient donner du flesh de poule à ton petit désordre personnel, c'est ça ?

me souviens quand on jouait aux billes, vec nos petits bonshommes en plastique coureurs du tour de france dans le sable, chez patrice ou chez toi, et que j'étais moins adroit que vous. et que je voulais toujours avoir shaon kelly, le sprinter irlandais, toujours dans mes préférés, ou alors, stephen roche... tu avais toujours quelque chose à dire de mieux...

http://www.youtube.com/watch?v=TkxLpPXjQe8&feature=related
jP le bléro said…
tu sais, jean-yves.

je t'aime.

et michel lauray aussi. et même pierre lasserre. car vous faites partie de mon histoire personelle, et de mes souvenirs.

de mon enfance.

je t'admirais dans la cours de récré à sadi-carnot, car tu savais toujours porter un regard "autre" sur tous les évènements qui se déroulaient alors, quand les petits cons se battaient au nom de leur sexe, ou de leur sang. toi, tu savais toujours rester d'aplomb et dire : "tssts! bande de branleur! bande de petits cons!" du haut de tes 14 ans et demi. tu adhérais une valeur supérieure qu'à celle des soumis aux stimulis de l'existence.

ça reste encore respectable, aujourd'hui, malgré les fuites. le jugement efface l'intégrité des choses. c'est un moment d'impact. un choix.
jP le trimar du BIEN said…
"Franchement, je ne tiens pas en haute estime ce nouveau Luigi. Il passe son temps à se crosser avec du papier sablé en fredonnant le thème du film "Birth of a Nation."

tsé kayou, ce qui me dérange dans ta dytirambe, là, c'est cette flatterie sourde que je crois percevoir, comme un échos donnant une forme "adjugeablement positive + conivence" à mon propre rejet de moi-même exténué. et donc, tu m'envoie aux anges, c'est ça (huile)
jP said…
un bon conseil, coco, ne cherche pas à me faire accepter par moi-même.

tu commencerais à roussir, là.
jP (l'avoeu) said…
je suis un rejet sur patte.
une sorte de trampoline, pour les plus gymnastes d'entre nous autres, hein ?

suffit de savoir tendre la corde.

et même si elle pête, ben quoi ?

l'univers nous a chié, et on continue, non ?
jP zi punker survivaliste (pour hoplite) said…
http://www.youtube.com/watch?v=Y3dxdfhP-58
bipbip l'ectoplasme aux rotules d'acier said…
moi, je pense que l'ancien pizzaïolo S.M. et la petite teigne émancipée pourraient très bien nous pondre une descendance commune d'ici peu, sans vouloir être mÖvaise langue.
coco le yaourt aux hormonse pourries said…
ouais, mais tu ferais mieux de manger ton kébab avant qu'il ne refroidisse et que les frites anciennement congelées ne se transformassent en une combinaison plutôt "peu hygiénique" de membranes pateuses évoquant le goût d'un faux dentifrice devenu pendant la nuit (et l'opération du saint esprit) une sorte de colle à bois relativement indigeste.
bipbip l'ectoplasme aux rotules d'acier said…
oui, d'accord. tu as raison.

allé, salut!

(scrontch/scrontch)
bipbip l'ectoplasme aux rotules d'acier said…
n'empêche que j'avais croisé la petite teigne à une époque ou elle semblait encore plutôt comestible, bien que déjà travaillée du destin par ses nouveaux mentors d'alors l'ayant abritée sous leur aile, après l'avoir rendue livide en lui faisant subir des choses. comme il se doit.
coco le yaourt aux hormonse pourries said…
je pense que tu devrais aller faire pipi chez ta grand-mère, ou nettoyer le bac à légume du frigo (car il sent), plutôt que de tenter de remanier à ta sauce certaines effusions ésotériques ne dépendant pas de ta circonscription originale respective.
bipbip l'ectoplasme aux rotules d'acier said…
n'empêche que j'avais été amoureux de la petite teigne pendant plusieurs jours, alors, vers 1991, ou 12, mais que les influx psychorigidifiants que m'avaient injecté ceux de "la bande" m'interdirent alors de m'émanciper en lui avouant l'iddyle platonique dont j'étais alors devenu la proie...
coco le yaourt aux hormonse pourries said…
toi ? amoureux de la teigne ???
bipbip l'ectoplasme aux rotules d'acier said…
oui, mais c'était au temps ou elle était encore une petite chose frèle, fragile et atendrissante, un rien brisée, et pas la sorte de bulldozer efficacement défloreuse de quoi que ce soit que "la bande" ne controlât point sous son influence. une être humaine, quoi.
coco le yaourt aux hormonse pourries said…
je comprends. mais je dois aussi te rendre compte du fait que le pizzaïolo est fait du même bois que lionel medou, si je ne m'abuse. et que donc, tu ferais mieux de te fermer individuellement le clapet sur ton propre sort de muet du cortex, plutôt que de piétiner assez "impunément" ses platebandes.
clotilde la surévaluée said…
et bipbip l'ectoplasme aux rotules d'acier décida d'écouter les conseils de coco le yaourt aux hormonse pourries, car il lui paraissait relativement "essentiel" de respecter l'écoulement intime de la vie privée des gens sans que celà ne fut jamais débattu de manière putridement publique, et donné à manger en pature aux louveteaux naniphères nouvellement arrivés aux manettes des commandes du monde souterrainement sous évalué.

FIN.
heinrich mAc TIIIIIIIMBEEEEEEEERrrr (bucheron) said…
on ne s'ennuit jamais, mais c'était mieux quand il pikolait comme un trou.
gONTRAND blouchouBAR said…
non. mais je pense que tu comprends ce que je veux dire, ou moi.
heinrich mAc TIIIIIIIMBEEEEEEEERrrr (bucheron) said…
non. mais je sais que je peux insinuer en mon fief à pensée que l'on pourrait se rejoindre.
gONTRAND blouchouBAR said…
le petit a quand même raison de souligner la portée du fait que de lire boucshonvsky fut d'une puérilité relevant plus de la tempête cosmetico-salutaire que d'un pur fruit de bon goût non vénal, ne penses-tu pas ?
heinrich mAc TIIIIIIIMBEEEEEEEERrrr (bucheron) said…
en fait, je m'en fous un peu. mais as-tu lu mon nouveau roman, celui intitulé "relevé de compte" ?
gONTRAND blouchouBAR said…
non, tu m'en vois désolé, car je suis encore sur le "relevé d'identité banquaire" de pétric moch-d'Anvers, qui fait 172 mille 700 vingt-deux pages, et je n'en suis qu'au millieu.
heinrich mAc TIIIIIIIMBEEEEEEEERrrr (bucheron) said…
putain de chipolata à marde de tabernacle en calisse de la mort de fuck-au-pyjama! ça me broie le moral dans une casserole remplie de petits pois secs et d'alluvions déterrés du pluviosthène antique supérieur, mais je crois que je vais aller boire des bières en pensant à denise fabre jeune et poilue, dans mon garde mangé secret.
gONTRAND blouchouBAR said…
oui. je sais. mais fais attention tout de même. car l'on ne sait jamais. parfois.
Clostildasse Ferrantéol-Mouniac said…
et heinrich mAc TIIIIIIIMBEEEEEEEERrrr (bucheron) remercia son accolyte en lui disant : "merci mon ami. tu es le seul dernier humain sur lequel je pus encore compter sans avoir à me méfier de lui." avant d'aller s'enfermer dans sa termitière remplie de déjections de petites souris vicieuses, et sentant l'urine cryogénisée de la villepiniste de service.

FiN.
jP svankmajeur said…
je pense qu'il faudrait expliquer à "la spécialiste" qu'une virilité "normale" n'a rien à voir avec les caricatures putrides et diformes que son usage médico-expérimental aura opéré à longue, sur les sujets soumis à cette forme de chantage idéo-névrotique dont elle fit son combat pour la vie, et don jP fut malsainement victime, quoi qu'en estiment les "spécialistes" unis, soudoyés, et "la crotte au cul", comme on insinue mÖvaisement dans les coucheries mentalement nihilistes des sous-étages rémunérés par les "principes de stimulation d'une évolution humaine contrôlée par les effets de choc sytématiques à la chaîne".
le côte du rhône qui pique said…
jP, je pense que tu devrais porter plainte pour "non assistance à personne enchantée".

la boutade impromptue
jP le svankmajé said…
oui et non. mais je dois terminer ce livre de clarissa pinkola estès, intitulé "femmes qui courent avec les loups", et que je viens d'acheter chez mon mentor en éveil imaginaro-politique personnel. en pure filiation non-arbitraire de quoi que ce soit, biensûr.
le côte du rhône qui pique said…
il est bien mieux de lire des choses édifiantes, plutôt que de boire de manière lénifiante.

le petit conseil pépère

jP said…
voilà mon verdict :

la plupart des gens impliqués dans cette "affaire", et dont je fus victime, mais aussi complice, autant qu'acteur, le furent de manière "indirecte", ou "forcée", et tenant compte d'un "certain état du monde" à moment donné. et tenant aussi compte du fait que certains choix politiques, ou philosophiques, quand aux moyens ou actions "sanitaires" mises en oeuvre afin de se justifier à la fin, le furent de manière "arbitrairement guidés" par certaines arcanes du destin souvent "indépendantes de la volonté propre" des individus impliqués. et c'est la raison pour laquelle je dis :

"je pense que vous êtes tous à la fois coupables et innocents, et moi avec. mais qu'il resterait "injuste" que certaines personnes accomplissent le plan prévu dans son intégralité. car celà deviendrait alors encore plus sale que celà ne l'est déjà désormais."

+ réré, je pense que tu n'es pas vraiment "sain d'esprit", et que l'on ne peut donc pas te juger complètement coupable de tes crimes dans la mesure ou tu restais "sous influence". et je crois être bien placé pour connaitre le sens véritable de la formule "sous influence", ayant moi-même subi plusieurs lavages de cerveau successifs dans ma vie.

+ selon le "plan", je ferais parti des victimes dont les noms auraient été répertoriés sur une liste noire, par une teigne. mais il est aussi fort possible que de tenir compte de ce renseignement ne fasse partie du "plan", et ne provoque une réaction en chaine dont l'influence indépendante de ma volonté ne ferait en fin de compte que rajouter du vent dans les ailes du "moulin", comme aurait pu dire trader, en son temps. et il est aussi fort possible que le travail de pigiste de kayou ait été orchestré par l'une de ces volontés obskurément "prophétiques", et dont le but à plus ou moins long terme resterait de l'ordre de la conquête du gouvernement français par certaines factions d'extrème droite coalisées à des réseaux d'influence d'obédience sataniste, et dont le but resterait le controle direct et total de l'humanité toute entière. mais je n'en sais vraiment pas plus.

voilà.

c'est tout ce que j'ai à dire. et j'aurais peut-être mieux fait de me taire, mais comment savoir ?? car internet pourrait tout aussi bien être un instrument dont le but serait de neutraliser "les forces du mal" plutôt que de les servir, non ?

mais bon, là, je commence à parler comme george bush...

ho, et puis mince, tiens!
soyez heureux, vivez vos vies!
ne faites plus attention à mes élucubrations à la noix!

VIVEZ!!

ADIEU!!!
jP said…
tu vois, j'étais plutôt pour faire des concessions ayant pour fin une meilleure vie dans l'ensemble de la communauté, qui serait devenue solidaire, responsable et éveillée dans le sens humaniste du terme, et ça se serait appelé socialisme. mais une communauté d'individus hostiles à l'idée même de socialisme avait décidé de m'apprendre la vie en me rendant stérile, malade, et aussi un robot auquel on balançait des électrochocs à distance parce qu'on l'avait jugé "sociopathe", ou trop associal, alors qu'il était réellement victime d'un complot depuis sa toute jeunesse. mais les psys continuaient à dire qu'il s'agissait de "paranoïa" ou de "schizophrénie". mais biensur, c'était bien plus compliqué que celà comme affaire. et moi, je finissais par me dire que les soi disant dons prophétiques de certains n'avaient fait que contribuer au plan. mais je n'en savais rien. et ceux qui me reprochaient de les avoir insultés avaient été mis sur mon chemin par les rêveurs d'avenir, et ceux dont le rôle était de stimuler invisiblement les individus afin de provoquer certains évènements nuisibles et contribuant à instituer un état de tension et de concurrence constante entre les "pions" sur l'échiquier.

et donc

voilà.

si l'on me "tue", de manière plus ou moins directe, comme quelqu'un me l'annonça il y a de celà bien des années, j'aurais été moi-même mon propre bourreau, d'une certaine manière, même si je sais très bien que je fus victime du jeu consistant à développer les faiblesses de certains afin de mieux les manipuler.

fin
jP said…
entre nous qu'est-ce que ça peut te faire que j'aie soi-disant voulu cotoyer les "élites". est-ce que tu sais ce que j'en pense, des "élites", réré ?

ton problème était que tu pensais toujours tout savoir, de par ta position d'observateur privilégié. mais que c'était aussi une manière de passer à côté de la véritable réalité. les gens à conviction ont soit disant plus de "personalité" que les autres, cette force qui vient de la richesse de leurs expériences. ils n'en restent pas moins limités, à leur mesure. le sentiments que j'aie en écoutant des gens parler, c'est que tous se trompent, mais aussi, que c'est un état des choses. mais quand je dis que je ne penses pas vraiment ce que je dis, ce n'est pourtant pas dans le but de leurrer qui que ce soit, mais parce que j'ai moi aussi conscience du mensonge que je porte en moi même en adhérant à la croyance, ou en une vision personelle du monde.
jP said…
il y en a qui prétendent que la vie doit être un combat, sans quoi l'humain s'affaiblit, dépérit et devient ennuyeux, et que la vie s'étiole en lui. et je pense que c'est vrai. et que c'est la raison pour laquelle La Rouge croit en la hargne, ou en quelque chose comme un stimuli nécessaire à entretenir la vie, à l'intérieur de l'individu. mais je pense aussi qu'il est dangereux de tomber dans l'excès.
jP said…
comment peut on demander à quelqu'un d'assumer ce qu'il dit quand il n'a pas conscience de la portée de ses actes verbaux ? il y a des regards étranges, et juges. des regards animals sortis d'yeux humains. certains d'entre eux te dénudent, en te fixant comme une proie. ils observent ton agonie programmée en se léchant les babines.
jP said…
il y a des gens qui me disaient qu'ils avaient lu l'avenir, et qu'ils allaient mourir, pour des raisons politiques, et peut-être aussi un peu par ma faute. mais qu'avant de partir, ils auraient pris soin de déposer leur germes en "nous", de manière invisible mais néanmoins réelle. c'était leur manière de continuer à lutter après leur propre mort.

je n'ai jamais eu le don de "lire l'avenir". je pense qu'il s'agit un peu d'une sorte de sort jeté par une "secte" sur des gens, et sensé orienter leur vision afin que s'établisse l'ordre désiré par le "gourou". comme on truque les rêves. mais ce n'est pas forcément ce que j'en pense qui est ce qui est réellement.
jP said…
en vérité, je ne suis pas "vraiment" socialiste. je pense plus l'être par "tradition" qu'autre chose. mais j'ai peut-être eu parfois le tord d'avoir "pitié" de certaines personnes dont le seul désir avoué fut de me faire la peau pour des raisons ontologiques plutôt "douteuses", à mon goût. mais disons que la "victime" ne porte jamais le même regard que "l'autre".

quand un réfugié politique dont la famille a été décimée par la guerre au moyen-orient arrive en occident, il peut lui arriver de ressentir une haine "justifiée" énorme envers une simple pompe à essence, je crois. et donc, aussi, par association, envers les usagers de véhicules motorisés utilisant du carburant fabriqué à base de pétrole.
jP said…
la haine a toujours été là. j'ai essayé de l'éponger, un peu, là ou je la trouvais, mais je n'avais pas été "constitué" de manière à bien savoir lui faire face. quand la haine est puissante, la "gentillesse" la stimule dans un mauvais sens. alors j'ai fait le mongolien, ou le "kéké", pour détourner les yeux de l'angoisse, mais celà n'a pas vraiment arrangées les choses. je ne sais pas "comment" participer.

quand on fait le clown, c'est aussi pour cacher sa peur, parfois.
jP said…
aujourd'hui, à moment donné, je suis devenu "moi". j'ai trouvé ça plutôt "bien". crois le ou pas : "je m'aime bien, au fond", débarassé des apparences et de l'influence des mauvais sorts.

y'a pas à frimer ou faire le kéké. tu sais pourquoi je fais le kéké ? parce que je sens ta haine fondre sur moi, et que le moyen que j'ai trouvé de lui répondre, c'est en t'énervant encore plus. je sais, c'est con, mais c'est comme ça. personnellement, je n'aime pas les gens qui font le kéké. et je crois bien que si je me suis si longtemps haïs, moi et mon coeur, c'était à cause de ta haine qui faisait que je finissais par faire le kéké pour lui répondre. et je n'aime pas les kékés. mais je n'aime pas ta haine, non plus.

voilà

je n'aime pas les kékés en moi. et je veux les détruire. et un jour, j'y arriverai. je sens même que ça commence à se décanter, peu à peu.

je n'aime pas les kékés. ils sont agaçants comme des paons, mais toi, t'avais qu'à pas me regarder par le trou de la serrure. coco.

c'est de ta faute, aussi.

c'est ça la vérité, aussi.

voilà.

adieu
jP said…
et je pense qu'au fond, vous êtes une bande de kékés, quand vous vous retrouvez entre vous. et c'est la raison pour laquelle je vous méprise, aussi.

et je préfère me sentir noble comme un arbre, et seul, plutôt que de devenir un sale petit kéké comme vous. et la noblesse n'a rien à voir avec l'orgueil du paon, ni avec une question de caste sociale.

et si je peux en parler, c'est aussi peut-être parce que je viens d'en retrouver un brin, en moi, qui trainait. et je sais que ce n'est pas de l'orgueil, parce que l'orgueil sent la merde, mais que ça a quelque chose à voir avec ce que j'appelle l'amour humain. et que donc, c'est la preuve pour moi que je ne suis pas décédé, malgré tous les traitements robotisants infligés à ma pomme.

et je pense que j'ai le droit de mépriser ce qui s'attache à corrompre ma vertue. malgré que je saches aussi que certaines leçons ne s'acquièrent que dans la souffrance ou l'humiliation de soi.

amen
Anonymous said…
mais il se peut très bien aussi que tout celà ne soit que pure imagination. de toute façon, rien n'est jamais véritablement "vrai". non ?
jP said…
ce que je n'aime pas chez les sorcières, c'est quand elles sont méchantes avec moi.

voilà.

c'est tout.
jP said…
ils allument des feux en moi afin de continuer à propager l'incendie. certains disent que la vie serait trop ennuyeuse sans feu, et d'autres auraient voulu voir autre chose que la mort et la misère propagée, et leur vie détruite par les grands incendies.

c'est n'importe quoi.

je n'aime pas les "esclavagistes", mais ce sont eux qui finissent par me faire dire que la liberté n'est pas qu'une notion abstraite. et je n'aime pas le désordre, ou le chaos, mais c'est parce qu'on m'a appris à en avoir peur, alors qu'on aurait dû plutôt m'apprendre à mieux savoir y faire face.

je n'aime pas être une marionette, mais l'éducation que j'ai reçue m'a toujours plus ou moins poussée dans ce sens. à cette fin. si je ne sais pas ce que je veux, c'est que j'ai déjà tout ce qu'un humain "de base" peut jamais rêver de posséder, mais aussi, parce qu'ils se sont débrouillés pour tuer tous mes rêves.

il est nul votre monde. je m'en vais. vous ne me méritez pas.

fin
jP said…
tu sais, tu crois que je t'aime bien, ou que tu penses avoir percé un mystère en moi, ou un secret, mais c'est tout bidon.

tu n'existes même pas. et tu n'as jamais rien su sur moi.

tu comprends ?
jP said…
si c'est pas le cas, t'auras matière à te questionner pendant longtemps encore, "mon coeur". car en vérité, tu ne sais rien.
jP said…
le christianisme "anti-chrétien" existe. c'est une sorte de catharisme revendiquant le retour à des valeurs autres que celles auxquelles tendent à nous soumettre les autorités spéculatrices et esclavagistes en place.

je considère que je suis un "demi" trou du cul, et avoir été abusé par les propagandes officielles depuis tout petit, ainsi que par les sorcières, qui restent un élément politiquement très influent de par le monde.

il ne faut pas confondre racisme et autodéfense. (je dis celà car je viens de lire un truc sur un site plutôt axé "idées de droite", mais il est vrai que le monde est en guerre.

j'en ai assez de subir. la vie peut être belle. que les voisins arrêtent de me prendre pour un félé, bordel!

ma jeunesse est peut-être bientôt finie. les gens ne me comprennent pas.

je suis plutôt tolérant, mais le capitalisme est une forme de vie vorace.

si vous jetez de l'huile sur le feu, faites attention que la flamme ne remonte pas jusque à la bouteille et ne vous pète à la gueule.

il parait que des gens ont étés éduqués dans le but d'aimer se faire péter la gueule, plus tard. avant, y'avait des kamikazes. je n'aime pas la guerre, mais le monde capitaliste est un monde ou règne sa logique.

le commerce n'est pas forcément capitaliste. le végétarisme reste préférable, dans une optique philosophique engagée entièrement dans un cursus quasi religieux.

la persuasion reste l'activité principale d'une secte.

je ne hais pas mon voisin (car en vérité, je ne le connais même pas), et pourtant, une force "mystérieuse" me pousse à rédiger des insultes sur son compte, ou des propos outrageants.

quel intérêt pour MOI d'écrire le nom de personnes répertoriées dans l'annuaire français sur un blogue soi-disant québécquois ?

qui contrôle mes rêves ?

pourquoi ceux qui s'enrichissent en faisant la guerre se servent-ils toujours d'autres personnes pour arriver à leurs fins ?

certains courants anarchistes sont-ils secrètement entretenus afin de servir occultement certains pouvoirs en place ?

qu'est-ce que la rumeur ? qui sert-elle ?

pourquoi Elle écrit-elle "Il m'en faut peu pour être heureuse. Du vin cheap. Ma hache. Ta face en sang." en sous titre de son blogue ?

Elle sert-elle à faire peur aux gens afin qu'ils restent enfermés chez eux avec une trouille de la mort au cul ?
jP blablablablabla said…
je tenais à dire que j'ai toujours dit le contraire de ce que je pensais vraiment, et que c'est toujours le cas, mais que je n'avais pas de but, car la plupart des ambitions "accessibles" me paraissaient indignes d'intérêt. et je ne pense toujours pas que la psychologie, inversée ou pas, puisse résoudre le fait que je n'ai jamais vraiment été malade, mais que la maladie était de nature politique.

je n'adhère à aucune obédience connue, ne suis jaloux de personne, ai passé la plupart de ma vie à tenter d'adhérer à des causes auxquelles je n'avais jamais vraiment cru. je pense que la liberté de penser peut aussi d'être de refuser de penser, parfois. la logique gloutone du capitalisme en place générant bien plus de gerbi à vocation utilitaire ou pro-volontariste que de choses réellement digne d'intérêt.

il n'y a plus de place pour le vide.

on exclu le vide en le traitant d'inutile, alors qu'il est la chose permettant à l'humain de se recentrer. la logique dominante tue le vide quitte à le combler de toutes les merdes possibles à son service. sans vide, il n'y a plus de place pour l'individu.

l'extrémisme individualiste est la mort programmée de l'individu. j'aime la solitude. j'aimerais être jeremiah johnson. je passe mon temps à oublier en permanence que ce que je dis est de la merde, mais sans jamais l'oublier vraiment. les "masses" sont constituées d'individus. la richesse d'un individu n'est pas forcément contenue dans son porte-monnaie. dire que l'argent "contribue" au bonheur des hommes est déjà reconnaitre qu'il ne peut pas y avoir de monde sans argent. ce qui est faux. les attardés sociaux dans mon genre passent leur temps à critiquer un système dont les "straights" prétendent qu'ils sont les parasites. parler des gens en général est une manière de nier leur existence, en détruisant leur individualité. je n'aime pas avoir à faire à des étrons blasés qui me traitent comme de la chiotte en disant : "arrête de te plaindre, y'a bien pire." je les trouve grotesques et débiles. tout comme il est grotesque et débile de prétendre que ma "volonté de révolte" serait de nature infondée, stérile. leurs idéologies les ont rendus aveugles. tout comme le pouvoir rend aveugle. et les systèmes de pensé aliénants dans lesquels nous sommes élevés en masse. si je suis "anarchiste", ce n'est pas parce que j'ai lu bakounine, ou que je crois plus que tout en la liberté, mais parce que l'épilepsie favorise peut-être les "déviances" idéologiques, et que ces mêmes déviances peuvent être en apparence ennemies du "système" tout en en faisant intégralement partie.
jP said…
disons que ça reste ambigüe, aussi, parfois. car un "anarchiste" peut aussi parfois nourrir de la sympathie pour des idées dites de "droite", voire carrément nazies, et souhaiter secrètement une sorte de grand dépeuplement humain de masse, afin de pouvoir instaurer avec plus de chance de succès sa société idéale exempte de toute forme de rectitude patriarcale pour laquelle il se bat. et c'est aussi la raison pour laquelle certaines thèses libertaires peuvent être retenues et appliquées dans un cadre de logique guerrière servant le grand capital, dont le propre est, bizarement, lui aussi, d'utiliser toutes les armes à sa portée, y compris "l'ennemi" lui-même. et ceux qui comparent l'islam au communisme en mettant en valeur son caractère uniformisateur et égémonique ont peut-être raison. mais vu que je ne sais pas grand chose du monde qui m'entoure, je pense toujours que de rentrer dans la logique du conflit institutionalisé par les pouvoirs en place, reste une forme d'adhésion à mon auto-sodomie idéologique.
jP said…
et je ne suis pas nihiliste.
jP said…
et je ne suis ni anarchiste, ni pas anarchiste, ni les deux, mais aussi, autre chose. toujours. et faire partie d'un plan à la sysiphe n'enlève en rien cette aptitude que j'ai d'écrire de la merde inutilement lénifiante des heures durant. il faudrait que j'alimente mon putain de vocabulaire en vue de m'éblouir encore plus moi-même. parce que je m'aime.
jP said…
ce blogue est un crime contre l'inhumanité. nuremberg, c'était de la chiotte à côté! vive nous! vive l'éloquence et la magnanime réparetie d'entre les peuples urbains et campagnards. un monde avec plus de la moitié de la population humaine vivant en milieu urbain, est un cachet d'aspirine au bord du gouffre sagement assis de l'innomable fantômatiquement exclu d'un quelconque débat retransmis en faux direct live!
jP l'indomptable said…
l'insensibilité dont tu m'accuses est surtout le reflet de la tienne dans mes pauvres yeux zombifiés, coco! tu es un menteur. et ce n'est pas à moi que je parle, mais à toi, le robot fabriquant de robots. mais moi, je suis un robot anarchiste, et ça, tu ne l'avais pas vraiment prévu dans ton plan, hein ? mais comme je l'ai déjà dit, je n'ai jamais été anarchiste, et même pas vraiment "fou", ni pas d'accord avec les patrons, mais surtout membre d'une secte anti-secte secrètement sponsorisée par une secte plus grosse se servant de cet organisme à des fins d'égémonie humanisto-anti-rousseauiste islamophobe de gauche, mais pas caviar. et tout celà, grace à mac doodle et son filtre à scanner pro flicage d'adn trafiqué par des bovary de province traqueurs d'esclavagistes plutôt lucifériens, voir psychanalystes, mais aussi "malades" eux-mêmes.
jP said…
et je ne suis pas fou, ni paranoïaque, car le propre du fou est de nier sa folie, ou de ne pas l'admettre, alors que je suis pour ma part entièrement conscient de ma folie. et que donc, je ne suis pas fou. et la paranoïa n'est pas une maladie, mais plutôt l'état d'un homme se posant des questions sur l'état du monde ou de son "réel" fonctionnement. ce qui arrive bien plus souvent que l'on ne put alors le croire.
jP said…
au lieu de m'emmerder, tu ferais mieux d'aller retrouver le vrai coupable.

tout ce que je peux dire de lui, c'est que selon ma "vision" actuelle, il me semble qu'il est en train de pagayer dans une pirogue dans l'estuaire d'une fleuve géant. mais je crois plutôt que c'est le guide qu'il a payé pour l'amener là qui pagaie, et que lui, il reste assis dans l'ombre, à l'arrière de l'embarcation. et il fait presque nuit, mais il se pourrait aussi que ce soit le matin. tout ce que je crois savoir, c'est que le pagayeur est d'origine malayse, ou en tous cas, d'apparence m'évoquant une ethnie insulaire de l'océan indien. mais ma "vision" peut très bien être un leurre. biensûr.

je ne reviendrai plus embêter personne, jamais, car je ne suis pas de nature belliqueuse, au fond. et il suffit que j'arrêtes de vouloir imiter les autres pour m'en rendre compte.

tu comprends ?

adieu
zzzzzzzzzzzzzzzzzzzzz said…
ils sont légions ceux qui passent leur vie à faire semblant de croire en ce qu'on leur a proposé de croire, et la plupart du temps, par dépi, ou même par goût. car leur imagination, après avoir été castrée, a été remoulée par la machine, puis leurs désirs, leurs aspirations, et on leur a même programmée un fiancé sur mesure. et moi je m'en fous, mais pas quand je suis victime du bizniss.
1 – 200 of 210 Newer Newest

Popular posts from this blog

LE TÉMOIGNAGE VIBRANT 87978.8

PAS GRAVE (TON MAGAZINE RELATIVISTE)