Tuesday, November 22, 2011

LIVRES CONTEMPORAINS

Non, Le Salon du livre de Montréal n'est pas fini. Le kiosque des éditions Jour des Vidanges accueille encore les clients égarés dans un lieu propice à l'achalandage et qui joint l'utile à l'agréable, c'est-à-dire situé à deux (2) pas des toilettes pour femmes et d'un guichet automatique. Voici trois (3) parutions (tions) pour vous enlever les os de la bouche (suce).



Éva parmi les ombres
Roman
Linne Zède
Après des années de quête, d'enquête et de requête, Solinne Zaczyk, jeune directrice d'expositions au Bunkier Sztuki de Cracovie, découvre que sa véritable grand-mère s'appelle Rolande Boulerice et abandonne ses recherches. Un roman « coup de pouig » écrit dans un style long.



La Dynastie de Gara-Guva VII
Roman : Science-fiction



Luc F. Simard
La guerre fait rage sur Dundva, troisième planète de la méta-galaxie d'Aremzok, opposant les grands sourciers des steppes méridionales aux fonctionnaires de l'agence de la santé publique du Canada, tout cela pour une affaire d'importation de sauce aux prunes. Un autre roman « coup de pouig » qui prouve à quel point la science-fiction est un genre méprisé.



SUDOKU
Vers la lumière...

Loisirs
Quoi de mieux que le sudoku pour cheminer lentement vers le grand tunnel? Ce livre regroupe 200 jeux classés « extrêmement difficiles » et conçus spécifiquement pour les cancéreux en phase terminale qui n'ont plus rien à perdre. Ils sont tristes, abandonnés à leur solitude dans l'angoisse totale et mourront sans laisser de souvenir car ils ne méritent que l'oubli.

Labels:

95 Comments:

Blogger B.E.D said...

Puis-je lire La dynastie des Guva-Guva VII si je n'ai pas lu La dynastie des Guva-Guva I, La dynastie des Guva-Guva II, La dynastie des Guva-Guva III La dynastie des Guva-Guva IV La dynastie des Guva-Guva V La dynastie des Guva-Guva VI?
Je suis pauvre et sans le saoul, j'en profite pour lire des bons livres de mots.

4:18 AM  
Blogger Zhom said...

Ce n'est pas une saga très intéressante. Le héros, Zagondhaar, chevalier des sphères ultimes, veut former une gigantesque armée de clones pour combattre le grand Wamgar mais se rend compte qu'il a perdu sa carte de crédit. Il est obligé d'emprunter à Mike, le nouveau chum de son ex. S'ensuivront moult quiproquos, dont la fameuse "chicane au restaurant" (tome IV)

10:42 AM  
Anonymous BED said...

Ooooh! suivi de Zzzzzz!

10:49 AM  
Blogger Zhom said...

Personnellement, j'aime bien les romans et les films ou il ne se passe rien, ou pas grand-chose. Lord of the Rings, par exemple. Des clowns, des guignoles et des nains jouent à la cachette dans une grosse forêt. Ça passe le temps.

11:01 AM  
Anonymous Roulage said...

La sauce aux prunes, c'est le secret du succès. Oh!? Il y a des mages?

1:20 PM  
Blogger Mistral said...

Dude, c'est dégueulasse, dans les archives d'Urbania y a un mec qui CO-PIAIT CAR-RÉ-MENT ton style! J'étais si indigné que j'ai perdu la page avant de noter son nom, 'stie. Indigné et un peu soul, en toute franchise, mais bon, vais le retrouver. C'était comme un nom de colle, euh, Lepage or something, anyway le pauvre gars il l'avait pas pantoute, on sentait la sueur de pastiche à travers le WiFi.

10:41 PM  
Blogger Zhom said...

Mistral : Je connais trop bien ce sous-Zhom. J'ai toujours envie de lui lancer un autoritaire et impératif GET A LIFE, mais je suis certain qu'il me répondrait J'EN AI DÉJÀ DEUX.

11:16 PM  
Anonymous Maître Crapouillot said...

tss! bande de comploteurs! je crois que la wi-fi, c'est du gardénal en pack avec des humus de sanglier sous vide faisant des torchons de chiens sale avec un sous-pape sécuritaire. mais j'ai déjà dit ça dans le rêve préenregistré ou jean-louis costes venait chier sur toute ma tapisserie de chambre réelle aux murs jaunis de pisse de chat. pi c'est pas de l'imitation ou du copiage, c'est de l'inKarnation. un peu comme dans "le temps des changements" de silverberg, une communion spirituelle plus qu'une inspiration consciente à but lucratif. non seulement c'est moite, mais aussi ça miroite, autant que ça réfléchit, non ?

1:51 AM  
Anonymous Maître Crapouillot said...

pi depuis que Raoul Ge a proféré pudibliquement que j'avais été "prédestiné", me sens plutôt d'humeur à contrecarrer les plans de ceux d'en face. toujours la contradiction, la base. impossible à remanier comme concept, même aïk la chirurgie, ça marcherait pas. c'est complètement IN-TRIN-SéQUE, faudrait carrément opérer au vif de la moëlle des ancètres diluviens, et là. vu l'état de la mésopotamie de nous jours, ce serait pas qu'une petite affaire rien qu'au niveau frais de gardiennage de la bête. sauf son respect aux réserves d'or de fort knox. bref. anyway.
vous souhaite un bon trip!

2:08 AM  
Anonymous Maître Crapouillot said...

tsé Mistral, je t'aime, mais je veux pas blesser le Gordon. il reste ma réelle sève. la racine de mon et-moi. je peux pas le quitter pour une entrevue dute à un seul coup de tête de buffle contre le pare-choc dentaire... il a déjà eu du mal avec sa précédente, j'aurais trop peur qu'il en palisse définitivement. en fait, ma faiblesse, c'est qu'à force de vouloir blesser personne, je finis par triturer tout le monde au travers de moi-même...

2:17 AM  
Anonymous Maître Crapouillot said...

pi pour tout t'avouer, me suis même pas encore remis moi-même de ma pseudo-rupture d'avec la verte. elle s'insinue toujours, je le sens bien, comme une armée de petites grises camouflées dans mes moindres sensations épileptiques. dès que j'entends un petit bruit, un petit click, la nuit, je sais que c'est elles qui revient à la charge. alors me fourre de la graisse de merguez en guise de cérumen dans les embouchures auditives, et là je revois du violet, des cités dans les nuages, du pourri sous la mousse, des sous-bois. les odeurs de cèpes et les branchages recouverts de lichens. angoisses morbides en retrouvailles écoeurantes. hauts-le-coeur. rejets, renvois. beurk. peut-être que je mourais comme edgar poe... ils auraient pas dû toucher à annabelle lee, les sales.

2:26 AM  
Anonymous Maître Crapouillot said...

Zhom, perso, niveau films ou il se passe rien, je préfère Jim Jarmusch. surtout le film ou le type, à la fin, se rend compte qu'il pourrait enfin avouer à sa cousine d'europe de l'est qu'il l'aime réellement bien, mais se décide à prendre l'avion alors qu'elle-même, de son côté, a fini par préférer rester en amérique. Jim Jarmusch, c'est un quiproquo constant de chaque chose. TOUT est quiproquo dans JJ. on sent que le fond affleure en permanence en venant perforer la forme. la vacuité se fait essence. sa présence s'affirme telle un englobement palpable de cet athmosphère incomplète qui continue à se chercher malgré qu'elle sache très bien que ce dont elle manque, c'est justement de savoir faire abstraction de ce manque. qui finit par devenir la quête d'une recherche se mordant la queue elle-même, et celà, dans le but impossible d'enfin se retrouver.

2:47 AM  
Anonymous La Rouge said...

Mon dernier jeudi dans le brun... fallait que je le dise.

10:48 AM  
Anonymous Anonymous said...

t'es au chomage après ?

11:30 AM  
Anonymous La Rouge said...

Oui et je tombe dans l'enfer de la drogue juste après.

7:37 PM  
Anonymous jp said...

je ne pense pas que celà soit possible dans ton cas.

9:08 PM  
Anonymous jp said...

et puis il y a trop de désabus dans ta réponse, trop de lassitude. tu parais blasée. il y a trop du "toi" hors du rôle "La Rouge" qui transparait.

9:38 PM  
Anonymous jp said...

c'est le problème des calculateurs d'avenir, la blase. comme la différence entre un monde ou le hasard a été effacé par les probabilités arbitraires de la trieuse, et celui ou la liberté existait encore. réduire le monde est parfois anticréatif. à moment donné dans ma vie, j'ai fait un choix. s'offraient à moi deux alternatives. j'ai emprunté la voie qui m'a menée jusqu'ici, et qui reste pour moi celle d'une longue déchéance, et je me dis toujours que si j'avais emprunté l'autre chemin, je m'en serais peut-être mieux sorti. mais je ne sais pas vraiment ce qui serait arrivé si ç'avait été le cas.

10:04 PM  
Anonymous jp said...

et certains diraient peut-être : "mais es-tu certain d'avoir jamais eu réellement le choix ?"

10:07 PM  
Anonymous jp said...

et je pense que oui. toujours. sans quoi je ne me serais même pas apperçu que quelqu'un ou quelque chose, c'est à dire une volonté indépendante de la mienne, m'avait incité à emprunter une voie plutôt que l'autre.

10:13 PM  
Anonymous jp said...

adieu

10:37 PM  
Anonymous La Rouge said...

Nah! Bien certainement que je ne tomberai pas dans cela, ça aurait été fait depuis longtemps. Je vais me reposer, car je suis fatiguée et effectivement blasée.

Adieu.

8:00 AM  
Blogger RAINETTE said...

le meilleur moyen de se reposer est de commenter le blogue de Zhom.

12:55 PM  
Blogger le neurone ectopique said...

un jour j'ai écrit un commentaire
un autre non

le vice-versa

2:49 PM  
Anonymous jp le droit de réponse said...

sauf votre respect, monsieur Mistral, il semblerait que le plagia soit un des principes mêmes du vivant. la division cellulaire n'étant elle-même qu'une sorte de copier/coller incluant le minimum de déviance permettant l'affleurement du phénomène évolutif. et le métier d'écrivain reste de mon point de vue, avant tout et initialement un mécanisme plagiaire. qu'en serait-il de votre fameux "vautour" si vous n'eussiez pas un jour vous-même été initié à une alphabétisation des plus élémentaires ? hubert reeves, votre voisin éclairé, n'emploie-t-il pas lui-même la métaphore de la "soupe aux lettres", afin de définir le magma fusionnel ayant précédé le big bang lors de l'élaboration tour à tour laborieuse et flashizante de l'univers connu ?

10:33 PM  
Anonymous jp YO! said...

ksskss!

10:38 PM  
Anonymous j+ said...

on en est combien au score maintenant ?

3:58 AM  
Anonymous jp said...

Rienette, il aurait d'abord fallu que tu le mérites avant que je daignes t'embrasser. le petit chat est mort. adieu.

le prince déguisé en crapaud

FIN.

4:23 AM  
Blogger RAINETTE said...

JP, tu m'étonnes de par ta grande érudition. Ita est

9:11 AM  
Anonymous La Rouge said...

C'est dimanche. Allez à la messe tous...

2:29 AM  
Anonymous jp said...

j'aurais pu être quelqu'un d'extrèmement brillant si je m'en étais donnée la peine, je crois, oui. mais malheureusement, marie et les nazis en ont décidé autrement, ainsi que les maladies, la méchanceté, l'alcool et la faignantise. et plus tard les vengeurs masqués... et j'aime bien que tu t'en rendes compte, RAINETTE aimée, car celà prouve que tu saches aussi parfois faire preuve d'une sorte de lucidité hyper-clairvoyante quand à mes réelles potentialités sous-jacentes.

FIN.

8:19 AM  
Anonymous jp said...

la messe est au dimanche, ce que le feu d'artifice est au 14 juillet. leurs points communs sont les gerbes.

8:21 AM  
Anonymous jp said...

aller à la messe, ce n'est pas plus bête que de faire le tour du monde dans un boeing 747, avec escale à bombay, escale à londres, escale à new-york, escale à reykjavik, escale à moscou, escale à melbourne, escale à ankarra, escale à borneo, escale à osaka, escale à kinshassa, escale à thor, escale yeah...

SUITE.

8:28 AM  
Anonymous jp said...

hier soir, j'ai dit à une femme qu'elle était belle, ai joué avec son fils, ai chanté guantanamera en buvant comme un trou, et suis sorti d'un théatre avant que l'envie ne me prenne d'interrompre la représentation en poussant des cris de cochons.

FIN.

8:34 AM  
Anonymous jp said...

j'aurais voulu être un lettriste, comme isidore isou. mais je ne suis que jp.

SUITE.

8:37 AM  
Anonymous jp said...

il parait qu'anne archet a un public de plus en plus français et en provenance de l'hexagone du vieux continent. je pense que c'est grace à moi. grace à la publicité que je lui ai faite tout au long de ce périple époustouflant que fut ma brève carrière restant inachevée telle une cathédrale dont l'architecte serait mort lors du simple coulage des fondations.

FIN.

8:50 AM  
Anonymous jp said...

parfois, le vernis protecteur d'une porte peut se craqueler à force d'être tour à tour exposée aux rayons du soleil, à la chaleur de l'été et successivement au gel de l'hiver ou à l'humidité faisant gonfler le bois, le déformant ainsi légèrement, mais parfois aussi juste assez pour que le battant mobile servant à ouvrir et fermer l'ouverture ne puisse plus occuper sa fonction de base sans quelques désagréments ne permettant plus qu'elle marche correctement. aussi a-t-on inventé le ponçage.

SUITE.

8:59 AM  
Anonymous jp said...

de quelle émission intitulée "Vivement dimanche", diffusée le Dimanche, et présentée par Michel Drucker Michel Drucker est-il le présentateur, le Dimanche ?

FIN.

9:09 AM  
Anonymous jp said...

résultat :

"Vivement Dimanche". qui est une émission de télévision française diffusée tous les Dimanche depuis 1998 et présentée par Michel Drucker, le Dimanche.

SUITE.

9:11 AM  
Anonymous jp said...

alors, connaissez-vous la réponse à l'énigme ci-dessus posée, ou faut-il encore attendre Dimanche prochain pour obtenir de vous le véritable bon résultat à la question antérieurement formulée dans un précédent commentaire ?

FIN.

9:15 AM  
Anonymous jp said...

Soliloquie

La soliloquie est un terme souvent utilisé dans la comédie dramatique lorsqu'un personnage relate seul ses pensées/sentiments à haute voix devant le public1. La soliloquie se distingue du monologue et de l'aparté.

Psychologie

Dans la psychologie, la soliloquie peut désigner un individu parlant seul. Elle survient lorsqu'un individu souffre de schizophrénie ou de divers troubles mentaux. L'isolement social peut favoriser les cas de soliloquie et également se développer lorsqu'un individu est, ou se sent, socialement rejeté. Dans certains cas, les paroles du soliloque peuvent se traduire en ruminations ou lamentations. Dans d'autres cas, elles se traduisent par un monologue voire une discussion.

Dans des cas plus sévères, la soliloquie peut survenir lors d'hallucinations schizophréniques chez le patient, celui-ci croyant qu'il parle à un autre individu alors qu'il entend sa propre voix sans s'en rendre réellement compte.

source : http://fr.wikipedia.org/wiki/Soliloque

SUITE.

9:22 AM  
Anonymous jp said...

moi, le dimanche, je vais visiter le blogue de Zhom, intitulé "Le jour des vidanges", car c'est le lieu d'un fin divertissement sans fin ayant pour fin de nous distraire tout en ayant le don de nous faire nous interroger sur nous-même en tant qu'êtres au monde faisant face à l'absurdité de l'existence et de la vie, le tout en riant d'une manière humoristique relativement particulière.

FIN.

9:42 AM  
Anonymous jp said...

Honneur à Raoul et à ses choix d'illustrations littéraires :

Raoul Ge, dans son blogue, insère toujours des bribes de littérature par d'autres auteurs qui vous coupent souvent le souffle. il évoquent des gifles comme manière de penser, des saccades rebuffées de réflexions en rejet s'absorbant dans la contemplation d'un vivant qu'on sent se faire aspirer par l'avidité d'un voyeur vampirique, etc. Alors allez donc lire le blogue de Raoul Ge, et vous ne serez pas déçu par l'énergie qui s'en dégage. et si les peintures de votre hôte vous déçoivent plus qu'elles ne vous attraient, vous aurez toujours l'occasion de pouvoir vous rattrapper en allant visiter le blogue de Ra Chlu, son chum à chapeau écrivant des choses cryptées sur des groupes de musiques en albums + sons et images.

SUITE.

10:15 AM  
Anonymous jp said...

l'important dans la littérature, c'est le désir et l'engouement de plaisir que l'on prend à se la fabriquer. même quand c'est tout cagneux, comme résultat.

FIN.

10:18 AM  
Anonymous jp said...

la drogue n'aime pas La Rouge, mais La Rouge l'aime bien...

DEBUT.

10:22 AM  
Anonymous jp said...

Roulajoan Kenoubarby, je t'aime.

FINUITE.

11:08 AM  
Anonymous Anonymous said...

La Rouge est homosexuel.

11:55 AM  
Anonymous Anonymous said...

Tricrochetteuse, bravo.

5:03 PM  
Blogger RAINETTE said...

JP est lesbienne

5:53 PM  
Anonymous jp said...

La Dictature est mondiale.

11:43 PM  
Blogger RAINETTE said...

à l'intérieur de la démocratie il y a de la dictature, l'homme était ce qu'il est !

8:56 AM  
Anonymous jp said...

http://www.youtube.com/watch?v=BERK4_6e7uA

Mossur lo regent (los de nadau, 1975)

Mossur lo regent,
Dins ma lenga vòli parlar
Monsur lo regent
Dins ma lenga vòli cantar
Vòli parlar de la tèrra e deu cèu
Vòli cantar la montanha e la nèu

Pren la vergonha
Es pas ací entà cantar
Pren la vergonha
Es pas ací tà saunejar
Pren la vergonha
Es ací entà’t carar
Es ací tà tribalhar

Mossur lo curat
Dins ma lenga vòli pregar
Mossur lo curat
Dins ma lenga vòli cantar
Perqué lo bon Diu non sap parlar que Francés ?
Si èra lo bon Diu parlaré en Biarnés.

Mossur lo regent
Perqué donc la television
Mossur lo regent
Non parla pas com parli jo ?
Voi pas audir lo patoès de París
Vòli audir ua votz du país.

Lo bonet d’ase
Regent te’u hicarèi suu cap
L’arròda vira
Que’t tornarèi peras au sac
N’èi pas vergonha
Lhèu qu’anerèi en transicion
Mès parlarèi tostemps Gascon.

Mossur lo regent
Perqué donc la television
Mossur lo regent
Non parla pas com parli jo ?
Voi pas audir lo patoès de París
Vòli audir ua votz deu país.



MONSIEUR L’INSTITUTEUR


Monsieur l’instituteur
Dans ma langue je veux parler
Monsieur l’instituteur
Dans ma langue je veux chanter
Je veux parler de la terre et du ciel
Je veux chanter la montagne et la neige

A toi la honte
Tu n’es pas ici pour chanter
A toi la honte
Tu n’es pas ici pour rêver
A toi la honte
Tu es ici pour te taire
Tu es ici pour travailler

Monsieur le curé
Dans ma langue je veux prier
Monsieur le curé
Dans ma langue je veux chanter
Pourquoi le bon Dieu ne sait-il parler
Qu’en Français ?
S’il était le bon Dieu, il parlerait en Béarnais.

Monsieur l’instituteur
Pourquoi donc la télévision
Monsieur l’instituteur
Ne parle pas comme moi
Je ne veux pas entendre le patois de Paris
Je veux entendre une voix de mon pays.

Le bonnet d’âne
Maître, moi je t’en coifferai
La roue tourne
Je te rendrai la monnaie de ta pièce
Je n’ai pas honte
Peut-être j’irai en transition
Mais je parlerai toujours le Gascon.

bise (patrotard, néveur)

12:15 PM  
Anonymous jp said...

http://www.youtube.com/watch?v=RRWsppW62Q4

pour les ondes magnétiques en direction de martigne.

12:19 PM  
Anonymous jp said...

à l'intérieur de la démocratie, il y a une dictature qui se remet en cause en se regardant en face, ou de biais, en ne se satisfaisant pas de ce qu'elle est, jamais. par le miroir que lui renvoient les autres dictatures insatisfaites, et se cherchant un ailleurs dans l'autre. une réponse rebondissante à ses questions... qui engendrent réponses, et autres questions encore, et amour, parfois, aussi, dans l'entente passagère et l'avoeu de la quête...

12:25 PM  
Anonymous jp said...

http://www.youtube.com/watch?v=BCiTNQQ5Yjs

12:36 PM  
Anonymous jp said...

http://www.youtube.com/watch?v=2S3U_lHWR9M&feature=related

12:42 PM  
Anonymous jp said...

http://www.youtube.com/watch?v=H5je_eK0V1w&feature=related

12:46 PM  
Anonymous jp said...

http://www.youtube.com/watch?v=nUE80DTNxK4&feature=related

1:17 PM  
Anonymous jp said...

je n'ai jamais compris cette chanson :

http://www.youtube.com/watch?v=RpauxQxcGiU&feature=related

1:21 PM  
Anonymous jp said...

barbara, elle transporte avec l'émotion pure de ses sonorités vocales. elle peut raconter n'importe quoi, mais non. c'est ce qu'elle dit aussi, et qui tient du rêve, à chaque fois. tout le monde se quitte au bout du compte ?

http://www.youtube.com/watch?v=3VXf4VNPJZ0

elle raconte la tristesse d'être toujours seul. j'aimerais être la fente par laquelle elle pourrait se déglacer des fois. son petit frère la faisant sourire, en racontant des idioties qui lui rappelleraient qu'elle est parfois conne, elle aussi. lui pisser sur les chaussures pendant un concert en la regardant bien en face et disant : "bon, tu t'occupes de moi maintenant, ou tu préfères continuer à t'endolorir l'existence en t'enfonçant dans ta drogue publique ?"

1:30 PM  
Anonymous jp said...

il faut avoir été bourgeois pour souffrir de la misère humaine continuellement, sans jamais se satisfaire d'un petit bout de gras par-terre???

http://www.youtube.com/watch?v=UMb4OSiiEvQ&feature=related

et les charmes de l'éternité te renvoient à ta solitude de petit pré-pubère ressençant les malheurs innombrables du monde...

1:37 PM  
Anonymous jp said...

t'as raison rienette, eric craint, parfois, aussi :

http://www.youtube.com/watch?v=aqift6oJ8YY&feature=related

bise

le dégouté de la politique

2:05 PM  
Anonymous jp said...

http://www.youtube.com/watch?v=ZDw37YtIQvc

pour marie baisant avec la noire dans mon dos pendant que je cherche un peu d'énergie dans le lino... afin de surmonter tout celà...

+

2:12 PM  
Anonymous jp said...

http://www.youtube.com/watch?v=CvwQmxLaknc&feature=related

2:53 PM  
Anonymous jp said...

http://www.youtube.com/watch?v=iP3TTGuddjY&feature=related

2:54 PM  
Blogger La Rouge said...

COmment ça homosessuel?

4:01 PM  
Anonymous jp said...

http://www.youtube.com/watch?v=hTC2_yuCHQY

4:19 PM  
Blogger La Rouge said...

Hey! Jipet... tu fais du café? Je m'ennuie et pis je voudrais rester éveillée encore un peu.

4:25 PM  
Anonymous jp said...

http://www.youtube.com/watch?v=RHsDa9_HSlA

4:37 PM  
Anonymous jp said...

http://www.youtube.com/watch?v=v-rI930u2Pw&feature=related

4:42 PM  
Anonymous jp said...

http://www.youtube.com/watch?v=yYcT2ftVr58

j'aime pas les dealers qui disent que je prends les femmes pour des MORUES, juste parce qu'ils m'ontv écouté écouter cette chanson de merde sur INTERNET!!! quand on voit la gueule de la fabrique des convictions contemporaines, des fois, on aurait plutôt envie de se faire saigner, BORDEL!!! (mais pas par toi, bléro)

5:43 PM  
Anonymous jp said...

j'en ai marre, je vaix me tapir dans un coin, comme un tapir de la forêt qui mange des insectes grace à sa trompe, et ainsi, peut écouter les : ???

http://www.youtube.com/watch?v=km5BBFQo3dc

OUIOUIOUI!!!!

HAHAHAHAHAHAHA!!!

ne me dites surtout pas ke jeu voius aurez pas prévenu, HM ?

http://www.youtube.com/watch?v=Ie9pki_4xSU

YO!

tu es koul, zom. merci. bye!!! YOYOYOYOYOYOYOY! YOP! hophophop!!!
ZAVVVVVVV!!! tScHHHHHHHH!!!!
pKshhhhhhhhhh!!!! hmmmmmmmmmmm!!!!!

5:49 PM  
Blogger La Rouge said...

Blaireau mes fesses oui. ;)

CHIER!!!

(Je dis jamais ça en fait)

5:49 PM  
Blogger La Rouge said...

C'est drôle les Beatles ça vous va bien à toi et à Charlu. Y'a un lien, là dans cette légerté que vous avez. J'ai pas ça, les Beatles ça reste étrange pour moi. De la musique extra-terrestre qui reste ne dehors de moi. Biz en fait. Chow tapis de fourmis dans la forêt. xx

5:52 PM  
Anonymous jp said...

hey, vous connaissez Dante Gabriel Rossetti ??? c'est un peintre grand-breton préraphaëlite du 19ème siècle qui peint des ROUSSES!!! (c'est pas pareil que les patés à Lo Rauge, mais allez voir ça sur INTERNET, BORDEL!!!! on dirait des femmes de contes de fées!!!

VIVE GASTON FOEBUS!!!

néveur daid!!!

La Rouge, on a encore usurpée mon ail d'aïntity hier soar asskejvoa, mais je vais aller repiquer mes BULBES!!!

ADIEU!!! VIVE FRANCE!!!
ALGERIE LIBRE!!!

PAIX, PAIX, PAIX!!

1:23 AM  
Anonymous jp said...

allé, adieu!

4:23 AM  
Anonymous jp said...

en fait, vous craignez, mais tant pis. ils ont même foutus des écran-caméra-scanners à la boulangerie...
même le pain est pourri maintenant.
bande de tarés!

alors il ne reste plus qu'une chose à faire :

ADIEU!

4:35 AM  
Blogger RAINETTE said...

pourriez faire vot' pain vous-même, c'est pas compliqué et amusant.

7:40 AM  
Anonymous nel said...

Je viens de lire la phrase: «le métier d'écrivain reste de mon point de vue, avant tout et initialement un mécanisme plagiaire». Et je voudrais perdre mon temps sur les internettes en ajoutant ceci:

De toute évidence, c'est le lot de tous ceux qui se mêlent d'écrire, que d'avoir devant eux une infinie tapisserie de mots et de phrases déjà écrites, déjà formulées. On ne peut que passer par des chemins déjà empruntés (exceptés quelques cas rarissimes).

Ce qui distingue un écrivain d'un autre, c'est le style, le souffle, le rythme, la musique des mots, c'est la composition, c'est la manière.

Là où je vous rejoins, c'est qu'évidemment, l'écriture se nourrissant de la lecture, le style est souvent un amalgame complexe de plusieurs styles qui auront marqué l'écrivain au fil du temps, jusqu'au moment où l'auteur réussit (ou ne réussit pas) à se libérer du joug des influences, et à trouve une voix qui lui est propre.

Il y a aussi ceux qui n'ont pas de style, ce sont les gribouilleurs; et il y a ceux qui tentent de copier servilement et maladroitement le style d'un autre: ce sont les plagiaires.

Cé toutte!

1:35 PM  
Anonymous Baba baba said...

Baba ba ba oumbaba
Donne-moi ta main
Je ne te mangerai pas
Promis

2:11 PM  
Anonymous Perré Saturne said...

Des bretelles en plastique pour déjeuner.

2:12 PM  
Anonymous Constantinople mon amour said...

Marde.

2:13 PM  
Anonymous Anonymous said...

Les livres, c'est plutôt moche.

Par contre, le dessus-au-cul japonais, j'aime bien.

9:01 PM  
Anonymous Raoul Ge said...

Sais bien que c'est pas toi Jip, y'a un infiltrator. Nous sommes piégés. À plouch...

3:11 AM  
Anonymous jp pour martigne said...

http://www.youtube.com/watch?v=XZHEpM5N--s&feature=related

4:13 PM  
Anonymous jp pour martigne said...

http://www.youtube.com/watch?v=EV_NkQilxxI&NR=1&feature=endscreen

4:27 PM  
Anonymous jp pour la pute de marie said...

http://www.youtube.com/watch?v=RK4BhYCxsU8&feature=related

4:33 PM  
Anonymous jp said...

http://www.youtube.com/watch?v=oShj49SVUN0

4:35 PM  
Anonymous jp said...

http://www.youtube.com/watch?v=oShj49SVUN0

4:41 PM  
Anonymous jp said...

http://www.youtube.com/watch?v=oShj49SVUN0

4:42 PM  
Anonymous jp said...

http://www.youtube.com/watch?v=_7GYI2Knm7s&feature=results_main&playnext=1&list=PLD6EDFC3A68493895

4:44 PM  
Anonymous Anonymous said...

http://www.youtube.com/watch?v=_6hGRxNEl1k

4:31 PM  
Blogger jp said...

rodolphe burger est un lache

4:42 PM  
Anonymous pédé said...

http://www.youtube.com/watch?v=_6hGRxNEl1k&feature=related

4:43 PM  
Anonymous jp said...

jp est contre l'insulte et l'orgueil en général, tout comme il est contre le sexisme féministe abscon et minable. jp est contre la prédestination arbitraire de certains êtres par d'autres s'estimant le droit d'en juger sous prétexte d'habiter un étage plus élevé dans la hiérarchie

6:08 AM  

Post a Comment

Links to this post:

Create a Link

<< Home