LE PHÉNOMÈNE VÉRITABLE!




C'EST LA FOLIE
Soyez à l'affût des tendances, bande de paysans, LE CHAT ACTUAL sera bientôt LA nouvelle sensation FACEBOOK, celle dont tout le monde parle à travers la sphère entière. En trois heures seulement, plus de 270 millions d'internautes sont devenus amis avec le LE CHAT ACTUAL la magnifique photographie circule sur la planète web. Demain, on en parlera comme d'un VÉRITABLE PHÉNOMÈNE INTERNET. Voici quelques témoignages des Amis du chat Actual. Dites merci à Zhom.


«Le chat Actual est tellement normal, on dirait un chat que j'ai eu, même si je n'ai jamais eu de chat. Cela me réconcilie mystérieusement avec ma propre vacuité. »

«Voilà enfin un chat sans intérêt auquel je peux facilement m'identifier. »

« Quand on me reproche d'être quelqu'un de plate, je regarde la photo du chat Actual et je me dis qu'il est aussi plate que moi. C'est une douce consolation pour mon coeur. »

« Ce que j'aime du chat Actual c'est qu'on peut le remplacer par un autre et personne ne dirait rien. L'histoire de ma vie. De ta vie. Nous sommes tous comme le chat Actual, absolument dispensables. »

«Ça ne me dérange pas de mourir jeune, personne ne s'intéresse à moi. »



Des nouvelles du chat Actual suivront bientôt!



Comments

SEUL le GENTIL said…
c'est vous qu'il faut remercier.

:)
Anonymous said…
mais non ;)
SEUL le GENTIL said…
mais si, je vous l'assure.

:)
ultime clotilde said…
et il arrêta de boire de l'alcool, et même si parfois il eut envie de redevenir méchant à cause des harceleurs et des tarés qui le regardaient bizarrement dans la rue, il se retint en adopta une attitude zen s'inspirant du tao, et en pratiquant quotidiennement le shia-tsu.

DERNIèRE FIN.
Oh! said…
Oh! Vous n'êtes pas nul seulement assoiffé de vodka et avec un peu de colère sur le capot mais sinon même avant votre semi-mort vous étiez fort gentil, juste pas toujours mais bon, le toujours est une utopie.
Oh! said…
Et j'aime votre être, peut importe.

Adieu!
Anonymous said…
http://www.youtube.com/watch?v=2-cR2hJneFs
Madame Minou said…
Des nouvelles du chat Actual suivront bientôt!

QUAND?!?!??!?!!
Anonymous said…
pourris
Pourrisse said…
Pas encore... bordel!
bigorno stérilisé said…
Oh!
vous me manquez déjà.
sacré inkar-nation, hein ?

et teilhard de jardin, vous y avez cru, vous, plus que chinze ?
ce n'est pas sa faute à chinze, vous savez, il a été malheureux, voilà pourquoi il fait des bêtises à cause de l'actualité dégueulasse qui pue l'écoeure et lui pèse sur le ciboulot. la vie n'est pas marrante. sa terreur est légitime. la mémoire globale est une chose monstrueuse, aussi, quelque part, n'en doute-t-on pas ? quand les courants électriques vous parcourent continuellement l'échine en flux quasi épileptiques, il est parfois mal aisé de garder ne serait-ce qu'un semblant d'équilibre.

AMEN.
clotilde chaste said…
les gens ne devraient pas être aussi malheureux. et les animaux non plus. même pas les cailloux. mais les téléviseurs sont tellement persuasifs...

FIN.
Oh! said…
La télévision est in objet merveilleux quand elle demeure fermée.
Cardéa said…
Je suis la déesse des portes et je m'emmerde...
Martou said…
Et moi une divinité sémitique mais qu'est ce que le monde en a foutre. Plus rien.
Marzin said…
Je suis Merlin en fait, Marzin c'est mon autre nom mais que c'est laid.
Martou said…
Pourquoi Forculus, qui préside aux portes, et Limentinus, qui préside au seuil, sont-ils mâles, tandis que Cardéa, qui veille sur les gonds, est femelle ?
Cardéa said…
C'est de même parce que c'est de même bon dieu! Toujours des questions quand vous arrivez sur le seuil. Vous pouvez pas traverser en silence ma fois?
Marzin said…
Faut comprendre le stress ma petite dame. Les seuils ça fout les jetons!
Cardéa said…
Ouais. Peut-être ben. Et vous Merlin, Ambrosius, Lailoken, Marthin, Marzin, Marzen, Myrddin, Merzen? Vous allez me donner quel nom pour passer? Des fausses identités, je connaissais ça! Hein?!? Satané magicien falsificateur!
RAINETTE said…
tu sais quoi JP ? Je suis naïve, je croyais pas que tu buvais, tu te souviens je te le disais . Je croyais que tu fais semblant, et comme tu es toujours cohérent (enfin, tu es toi, tout le temps), je pensais que c'était un jeu , un personnage.

Voilà pourquoi je t'encourageais à faire du vélo aik maccumber cucumber.

J'ai vraiment ri la fois où tu avais sorti que tu faisais du vélo stationnaire, dehors, en fumant des clopes. Quel idiot tu fais parfois.
Anonymous said…
bof, ouais, tu m'apprends rien mébon.
je pense sincèrement que tu restes intrinsèquement gentille, la prieuvre :

http://www.youtube.com/watch?v=HXwnkWsvlqQ&feature=related

(depuis toujouirs, en fait, mébon)

FINFINFIN
LA clotilde said…
et elle se crut maline, tout en ne décédant toujours pas, malgré la mort.

FIN.
Anonymous said…
les naïfs, ils ne sont pas forcément méchants, mais souvent, ils sont à l'origine de réelles énormes calamités de très grosse envergure.
le lecteur d'avenir dans les ondes said…
les naïfs, c'est un peu comme les paranoïaques, mais en individuellement moins pire, malgré les retombées collectives. ce sont des gentils qui ne se rendent pas compte du mal qu'ils font. alors que les paranoïaques se méfient de TOUT. le point commun entre les deux profils restant la croyance, ou une forme altérée de connaissance des choses.
Anonymous said…
les naïfs croient au bien et à l'amour, quand les paranoïaques voient le mal parTOUT.
le compteur de rebours said…
moi, j'ai connu un paranoïaque naïf qui ne croyait en rien.
clotilde de retour du zoo said…
et ils partirent croire en tout et en rien par les chemins brumeux ensoleillés de la nuit, et arrivèrent enfin à destination, comme les mystiques cartésiens qu'ils étaient ou n'étaient pas.

FIN.
La Rouge said…
Oh! Un mystique cartésien? Tu peux me donner une définition Clotilde?
Saturday Night Fever said…
J'ai aucune envie de sortir chez moi mais j'ai un souper qui sera ma fois interminable.
La Rouge said…
Je suis ni naïve, ni paranoïaque mais le lien que je fais entre les deux c'est le trémas. Moi je suis une vampire romantique extrême même si je déteste cela.
La Rouge said…
Et Zhom est à dévorer dans mon programme de base mais je l'ignore.

Adieu!
La Rouge said…
En fait je suis rien de cela, je refuse ce rôle que l'on tente par la force des choses de me faire jouer. Je veux être sans qualificatif. Point barre.
La Rouge said…
Mais une bonne soirée à tous et surtout si vous croisez un E.T., ne vous penchez jamais...
Anonymous said…
maurice, par exemple, c'est un méta-cartésien-mystique. une espèce de méga-exterminateur de masse anti-nihiliste. tout est dans le paradoxe. à la croisée des mondes. comme le végétarisme d'hitler.

FIN
RAINETTE said…
Dantec, il habite près de chez moi.
Anonymous said…
comme ne croire en rien peut être un effet à plus ou moins long terme d'avoir voulu croire TOUT à la fois.

FIN.
Anonymous said…
je suis sûr qu'il est bien plus gentil dans le privé que dans le public.
RAINETTE said…
j'en suis sûr moi aussi mais je ne l'ai pas rencontré.

La rouge, tu avais un souper interminable hier ou c'est ce soir ? Je te plains sinon.
Anonymous said…
bien. ceci dit, je reste persuadé que certaines personnes restent soit très maladroites, soit très malines, soit très méchantes, soit trop gentilles, soit paranoïaques, ou alors très intelligentes et complètement bêtes à la fois, soit quelque chose d'autre. mais que la plupart du temps...

....I°O°I(myXtère)I°O°I.... POOOOuuuUUMP!
ZOOOoouuuuuuuUUUUuuuuUUUUuuu:::KSHHHHHH!
KSSSSssSSSKKKRrrrrRRRRRRRRR/K-PSHHH!!!

FIN.
La Rouge said…
Ce soir... une fête d'enfants attardés. Un fête d'adulte quoi. Adieu!
La Rouge said…
Merci Jp de l'explication.
Anonymous said…
j'ai aussi connu des gens qui étaient bien plus méchants dans le privé que dans le public, aussi. ce qui ne les empêchait pas d'être très gentils, parfois, mais aussi de pouvoir devenir innomablement méchant, juste pour rigoler.

GABA! GABA! HEY!!!
YUMBA! YO! YO!
HEY! HEY! HEY!
YEAH!

FIN.
La Rouge said…
Je vous laisse tous les deux. Soyez sages... je vais faire des commissions et puis je reviens et puis je repars et je devrais revenir si la vie est bonne avec moi.
Anonymous said…
si on se faisait à soi le mal qu'on fait aux autres, peut-être qu'on recommencerait moins souvent à force de souffrir. le traitement par électrochoc est minable, par exemple. très abusif, et complètement déplacé. mais les enculés qui le pratiquent ont surtout envie de faire joujou avec leur matériel de merde. et ils ont le culot de venir te faire la leçon, après coup. je les trouve vraiment très petits et mesquins. oui, vraiment très malades. mais il est impossible de communiquer avec eux. car ils ont une pensée bien trop sectaire.
Anonymous said…
FIN.
Anonymous said…
c'est l'histoire d'un professeur, on lui a appris une leçon quand il était petit, et qui consiste à faire rentrer des leçons dans la tête des élèves en leur enfonçant les leçons dans la tête à coup de marteau. et évidemment ça fait très mal, mais il est interdit de se plaindre. et à chaque fois que l'élève cri ou désirerait se venger, on lui donne deux fois plus de coups de marteau. et biensur, souvent, les élèves deviennent tous détraqués, aussi détraqués que les professeurs ou leurs propres maitres avant eux, mais étant donné que la tradition est respectée, le principal est assuré.

FIN.
Anonymous said…
c'est quoi un "nombril" ?

on dit parfois que certaines personnes avec d'énormes responsabilités, ou faisant preuve de beaucoup d'influence dans certains milieus auraient tendance à penser que tout le bien qu'elle créent à leurs yeux au sein d'une communauté, leur donnerait le DROIT de pratiquer parfois certaines saloperies loin d'être catholiques. (et je ne parle pas de se tripoter le zizi ou le minou, mais d'autre choses. plus sales.)

c'est parce qu'ils sont des "nombrils" qu'ils font ces choses, ou pour mieux participer au grand NOUS ?
Anonymous said…
FIN.
Anonymous said…
FIN.
Anonymous said…
j'en ai marre d'écrire des bêtises. si les gens ne se faisaient plus de mal entre eux, ce serait un peu plus vivable, mais c'est très dur de rester gentil parfois. et quoi qu'on dise, celà peut-être interprété d'une manière ou d'une autre. comme on peut cacher certaines choses en montrant d'autres choses à la place. c'est épuisant tout celà. les choses pourraient être bien plus simples, pourtant, souvent.

FIN.
Anonymous said…
les espions devraient se méfier du but réel de leur mission, mais si tu leur dit ça, ils vont peut-être penser que c'est pour les embobiner que tu leur dit. alors du coup, ça devient encore pire que quand tu n'avais rien dit dutout.

FIN.
Anonymous said…
il faudrait peut-être ne rien écouter, ne rien voir, et comme ça on n'aurait plus rien à dire dutout.

FIN.
Anonymous said…
ce que je peux dire, c'est que jipé se sent bien moins détraqué depuis que les électrochocs se sont atténués, et qu'il arrive mieux à dormir, même sans médicament. ce qui est encore bête, c'est qu'il boit trop d'alcool encore trop souvent. mais à force de "thérapie", il faut dire qu'il est socialement très isolé désormais. et que donc, il s'ennuie très souvent. mais ce n'est pas grave.

FIN.
Anonymous said…
et les éleveurs de chats-humains sont aussi cons que leur public, tu crois, ou bien plus intelligents et productifs ?

FIN.
Anonymous said…
Zhom, c'est quoi un mongol ?

FIN.
Anonymous said…
blague :

- c'est quoi la différence, le faux naïf ou le vrai suicidaire ?
- y'en a pas.

FIN (comique).
Anonymous said…
qui sont-ils ?
que veulent-ils ?
sont-ce des fantasmes ?
des fantômes ?
des réveilleurs de morts ?
des sorciers, des sorcières, des informaticiens ?
des gens de la police, ou de simples marchands de choses ?
ils croient être vivants, mais le sont-ils vraiment ?

j'ai été programmé, mais je suis loin d'être le seul, les gars. c'est le message du chat pour ceux qui se croient autre chose que des chats parce qu'on leur donné des chats à regarder.

adieu

serrez-vous les coudes, et faites vous confiance, parce que sinon, ça va être de plus en plus pire. et dieu sait qu'ils aiment assister au déchirement des gens entre eux. car ils sont "méchants". vraiment méchants. pas juste quand ils ont un coup de trop dans le nez. non. ce sont des professionnels de la méchante foi. et maurice est loin d'être le pire. au contraire.

adieu.
Anonymous said…
c'est normal que je ne saches rien, étant donné qu'on me cache tout en permanence. et ce n'est pas vraiment drôle. mais de là à trouver ça intéressant.
Anonymous said…
en fait, ils sont complètement fous. mais en apparence, ils restent des gens "normaux". et surtout, ils pensent. et ils ont des plans, et sont au courant de tout ce qui se passe partout.

le monde est vraiment un endroit bizarre.
clotilde + said…
et jipé n'avait jamais cru à la plupart des choses qu'il répétait à longueur de temps, mais comme des oreilles indiscrètes s'étaient faufilées dans ses fils de téléphones, il avait décidé de dire tout et n'importe quoi afin de signifier aux incongrus déboussoleurs de têtes qu'ils faisaient des choses vraiment très bêtes et aussi utiles que de fourrer de la mayonnaise dans un pot de moutarde en essayant de pondre un oeuf par la cuillère. mais ces gens ne comprenaient toujours pas qu'ils étaient les pantins des pantins plus haut perchés et continuaient à pantiner en écoutant les raisonements erronés des fous isolés dans des cellules remplies de moustiques et de bouteilles de bières vides commes la pomme d'adam en short devant un porte parapluie de la mecque.

FIN.
Anonymous said…
il y a très longtemps que celà n'est plus drôle dutout, tu sais ?
Anonymous said…
oui, mais on s'en fout.
clotilde - said…
pffff!

FIN.
Anonymous said…
laissez faire les professionnels.

FIN.
la surprise quasi innatendue said…
c'est n'est pas très fin.

FIN.
La Rouge said…
Enfin chez moi... Amen!
Anonymous said…
j'ai enfin trouvée une écrivaine qui me donne envie de la lire avec avidité. et c'est pas tous les jours, bordel! ça m'était pas arrivé depuis bukowski ou le "surestimé" fante, comme dirait le gourou. mis à part quelques bouquins par-ci, par-là, ou des trucs de dingues dont on se fait une sorte de religion un peu foireuse. mais si j'en parle, tu crois qu'elle va être damnée ?
Anonymous said…
c'est encore quelqu'un qui m'en avait parlé y'a de ça quelques années. (mes métaphores perso sont souvent à côté de la plaque, mais c'est parce que je manque d'expérience autre que la mienne, et qu'elle est souvent bien trop limitée pour exprimer des choses que je ne capte pas vraiment, ou plutôt, que j'ai du mal à exprimer selon mes propres références, you know what I ming ? aussi aurais-je pu dire que cette nana écrivait comme une sulfateuse à main, mais je ne sais pas si on aurait vraiment compris ce que j'aurais voulu dire... mais une sulfateuse à main, outre la référence génitale, ça fait penser au bruit de sa petite mécanique d'instrument métallique un peu grippé, et qui déverserait des produits chimiques sur les plans de vignes, d'ou de fil en anguille, un symbole dyonisiaque venant se greffer sur le paquet, accompagné de sa vinasse, etc... pi c'est aussi l'enface, la sulfateuse à main, et l'imaginaire qui lui serait lié, etc...

ça t'intéresse ?
Anonymous said…
toujours est-il que quand la personne qui m'avait parlé de cette auteure avait prononcé le titre de son ouvrage devant moi, ce fut un instant particulier et relativement ambigüe (je passe les détails parce qu'on est pas là pour écrire un roman non plus). et donc, quand elle avait parlé de "l'accroissement mathématique du plaisir", j'avais senti au fond de ses yeux que cette seule formule contenait l'expression d'une forme d'idéal très tenace ancré dans les tréfonds viscéraux de ma partenaire. elle avait levé les yeux vers le plafond en semblant cogiter et sentir des trucs qui dépassaient de loin ce que l'on aurait pu retirer de l'environement insalubre et un peu glauque dans lequel nous évoluyons alors. (mais il est vrai que cette insalubrité était beaucoup due selon mon point de vue, aux miasmes nauséabonds et marécageusement indicibles que ma cervelle spongieuse et en proie à la rééducation épileptique dont j'ai déjà parlé écumait alors.)
aussi avais-je jugé que ce titre certes alléchant et rempli d'un sens secrètement ésotérique, ne devait en fait être que l'une de ces façades grandiloquentes dont l'imagerie foisonante ne pouvait que vous renvoyer à une future déception.

mais je me trompais. en fait.

FIN.
Anonymous said…
et donc, vous n'êtes pas obligé d'acheter ce livre, mais moi, je l'ai acheté, et il m'a plu. et ce n'est pas dit qu'il vous plaise, à vous, mais comme dirait les beastie boys "i say that life is a big commercial".

FIN.
Anonymous said…
moi aussi chuis chez moi.
toujours, Roulage...

tu as passé un bon week-end chez tes amis adultes-enfants attardés ?
Anonymous said…
la verte fait la gueule parce que j'ai dit qu'hitler était végétarien ?
Bordel! said…
Ce que t'es agace. Tu vas nous le dire le nom de cette écrivaine et de ce livre, qu'on puisse le lire nous aussi?
Anonymous said…
pour la verte :

Gandhi aussi était comme toi, pas seulement le petit moustachu hystérique perché par les adorateurs d'indicible.

FIN.
Roulage said…
Oui partiellement grâce à une personne qui est franchement intéressante de son être, le reste c'est comme si c'était des zombies morts qui parlent de télé-réalité. Une soirée c'est assez. Merci de t'informer jip.
Roulage said…
Pourquoi elle serait damnée si t'en parle? Quand tu nommes, tu damnes?
Anonymous said…
"l'accroissement mathématique du plaisir", de catherine dufour.

(pas besoin de t'énerver, on est pas à un carrefour un samedi à 17 heures trente au milieu des klaxons qui puent l'essence carbonisée, ho!)
Roulage said…
J'aime bien faire semblant de m'énerver. :) Merci du tuyau. Je vais regarder si je peux dénicher ici. Le titre me plaît.

Adieu!
Anonymous said…
les personnes intéressantes, moi, ça me fout le mouron. ça m'angoisse. j'ai toujours peur d'être trop couillon pour adhérer à leur enthousiasme, ou quelque chose comme ça.
Rousepette said…
Et puis j'aime bien les auteurs filles.
Roussepette said…
Les personne que je considère intéressantes n'ont pas le genre de définition que tu leurs donne. Je ne suis pas trop adepte du positivisme abstrait... disons.
Anonymous said…
m'étonne pas que le titre te plaises. t'as toujours eu un peu de marie en toi. et c'est tout à ton honneur. la trieuse a dû calculer le chemin de notre rencontre selon certains critères déjà évalués d'affects ou de bidules de la sorte...
Anonymous said…
ouais, j'essayais pas de définir, et de toute façon, je savais que ce que j'exprimais était au moins partiellement à côté, mais bon.
Rougue said…
Disons que pour moi une personne intéressante veux dire que je ne suis aucunement obligé de m'adapter. En générale, je suis continuellement sur les break quand je discute avec quelqu'un, comme si une énorme clôture de fer barbelé nous entourait et que moi je voulais juste aller courir dans le champs miné pour voir qu'est ce qui pourrait exploser. Mais peu de gens courent dans les champs minés car peu de gens savent qu'ils peuvent ressuscité...
Marie Laurence Mylène said…
Normal qu'on en a tous un peu de la Marie.
Grippette said…
Toi, Jip tu ressembles à personne que je connais sauf à une partie de mon cerveau.
Anonymous said…
tain! t'es un sacré attelage. moi je sais que parler de rupture, tout négatif, et j'ai aucune idée de quelle personne pourrait bien me plaire. l'impression de polluer. toujours en contradiction quoi qu'on propose.
Anonymous said…
on est tous une partie du cerveau du grand cerveau. et y'a des parties du grand cerveau éparpillées dans toutes les parties cervicales annexes...
Ostineux said…
J'ai parfois l'impression que ce que tu tentes dans tes discussions virtuelles c'est de créer de la vie peut importe la couleur. pourvu que ça bouge e qu'il y a de la vie mais bon... mais bon. C'est une impression. Mais parfois t'es dans ta bulle, inatteignable. C'est correcte aussi.
Roulage said…
Ouais. Peut-être bien... sais pas.
Anonymous said…
Gripette, chuis des cellules cervicales à toi ? c'est un petit peu réducteur comme dirait le copain d'edouard baer, mébon. je consens à la possibilité du machin.
Gammer de marde said…
Je suis fatiguée, j'ai joué au nouveau jeu skyrim et ça m'a fatiguée de l'écran d'ordinateur. Je suis une mage qui lance des boules de feu... et puis j'ai tué des loups et des cerfs dans nuit noire. Les graphiques sont débiles mais c'est complètement inutiles jouer à ces trucs. Je retourne écrire. Chow coco!
Grippette said…
Oh! Mais pas toute toi, une partie de toi. Sinon c'est effectivement réducteur et j'aime bien les personnes entières.
Roulage said…
Tu as vu la dernière toile de Charlu? Elle est apocalyptique. Magnifique.
Anonymous said…
je sais pas si c'est créer de la vie ou échapper sans cesse à la mort qui a tendance à m'absorber. comme pour la vider de moi, mais la, ça voudrait dire que ce serait pas de la vie que je créerai, mais le contraire. mais les temps changent. et de toutes façons, vie et mort s'accouplent sans arrêt. même si créer, c'est pas vraiment la même chose que détruire, au moins dans le sens de la démarche. de l'impulsion. y'a beaucoup de mort en moi. je crois.
Anonymous said…
il fait penser à beksinski dans ses teintes, des fois. en plus sobre, mais on sent que les fantômes errent.
Anonymous said…
beksinski c'est post-apocalypse, son univers. rempli de zombies...
l'hiver nucléaire. beurk. rien à voir avec la grassouillette du déjeuner sur l'herbe...
Anonymous said…
moi j'ai envie de mixer des trucs, mais mes ouïes sont bousillés. à chaque fois, ça se refout à siffler comme un train sur les rails qui grincent.
Roulage said…
Je ne connais pas le peintre que tu parles. Vais devoir gougouler. Tu as tellement de talent Jip. Je le pense sincèrement. Foutues oreilles de merde. Mon père qui était sourd disait qu'il préférait ne pas entendre les inepties des entendants. Ils avaient pas tord et il dessinait très bien.
Anonymous said…
Gammer, ça file envie de se plonger dans ce genre de games.
Anonymous said…
adieu!
Gammer de marde said…
Oh! Tu aimerais. Le décor est hyper réel et les magies sont très belles. Les jeux vidéos sont rendus mongols. Je suis surprise que tu ne joues pas, c'est parfois une fuite pour passer le temps magnifique.
Roule said…
Adieu!
Anonymous said…
j'aime bien quand tu dis que j'ai beaucoup de talent, car très peu de gens savent le reconnaitre (sans fausse modestie). as-tu remis la main sur les archives "oubliées" ?

la bise à jules-édouard, et à toute la bande.
Anonymous said…
adieu!
Anonymous said…
c'est vrai que flash gordon sent le saucisson à l'ail, ou c'est encore pour me faire marcher qu'il disait ça, l'autre fois ?
Interrogative said…
Sais pas. Je lui ai jamais sentie le saucisson. Désolée.
Ma tante Huguette said…
Encore cette vulgarité qui se pointe. Je suis dégoûtée.
Les coquelicots said…
Gisant sans geindre, nous sommes mourus dans les champs d'hiver et les colibris ignorèrent s'ils devaient chanter ou voler de reculons ce qui créa une confusion extrême et des incompréhensions.

FIN AVEC FEU D'ARTIFICE VIOLET.
Aide chamanique said…
Mine de rien, j'essaie de te rapprocher de ton pseudo animal totémique. Cela favorisera peut-être ton rite de passage? Et si t'étais une créature aquatique toi aussi? On le sait pas Jip mais pas un lamproie s'il te plaît. Brrrr!
Interrogative said…
Tu serais quoi dans l'eau?
RAINETTE said…
mais je boude personne moi ! Je peux pas être partout à la fois.....mais je vous dirai pas où j'étais.
RAINETTE said…
oubliez pas hen, la trieuse, c'est moi.

Je suis l'entremetteuse. Parfois ça marche d'autres fois non. Ça dépend d'un tas de facteurs, factrices, variables, vecteurs, etc....

Pour vous deux là les 2 monstres, cancres, je ne me suis pas trompée hen ?
jp le cachalot said…
dans l'eau, le mieux c'est dêtre de l'eau, parce qu'un poisson soluble, ça compliquerait les choses, je crois.

rienette, es-tu véronique ?

si c'est le cas, qu'est-ce que t'attends pour venir te marier avec ma sobriété nouvelle en quête de week ends perdus à palavas plage, au milieu des moutons huilés bélant sur la grève sabloneuse de rictus hivernaux givrés en mésententes sempiternelles ?
Anonymous said…
je pourrais t'aimer aussi simplement que ton oreiller, à condition d'avoir droit au valium. un oreiller à oreilles, qui pourrait t'écouter, mais sans jamais s'énerver. plongeant sa face sur le gras blanc de ton ventre les soirs ou tu rentrerais plus tard que prévu. l'inquiétude ayant renouvelée la peur que ne revienne le manque de toi, ongles rongés devant le téléviseur pourrave.
Roulage said…
@LaVarte: Tu joues les entremetteuses maintenant... tu ne peux pas m'en trouver un qui habites sur l'île de Montréal bordel! :D

@Jip: chiiIIIiiiz chiiIIIiiiz chiiIIIiiiz chiiIIIiiiz chiiIIIiiiz chiiIIIiiiz chiiIIIiiiz chiiIIIiiiz chiiIIIiiiz chiiIIIiiiz chiiIIIiiiz chiiIIIiiiz chiiIIIiiiz chiiIIIiiiz chiiIIIiiiz chiiIIIiiiz chiiIIIiiiz chiiIIIiiiz chiiIIIiiiz chiiIIIiiiz chiiIIIiiiz chiiIIIiiiz chiiIIIiiiz chiiIIIiiiz chiiIIIiiiz chiiIIIiiiz chiiIIIiiiz
Suisse Élémentale said…
Être un élément au lieu d'un mammifère, c'est pas bête.
Anonymous said…
la trieuse, c'est pas UN individu, c'est l'ensemble des corrélations recensées par le cerveau central en un temps, et qui sert de base à l'établissement d'un champs de probabilitées dont il élaguera certaines zones via le controle mental, afin que cette mémoire préreflexive, contenant celle de la société toute entière, puisse être controlée dans le but que les choses continuent à se vendre, dans une mesure établie selon laquelle les choix des individus devront être à la fois restreints et assez larges pour que les masses restent esclaves de cette condition, tout en n'ayant pas de bonne raison apparente de se plaindre.
Anonymous said…
c'est en gros une machine servant à créer du "bonheur" selon les critères sélectionés arbitrairement par les gros, et admis comme favorables à son avènement d'après ces normes. et quand vous entendez les modulations faire gzztgzzt dans vos oreilles, ou que vous recevez une décharge d'ondes électromagnétiques vous signalant que vous "dépassez les bornes" alors que vous étiez en train de blaguer un peu trop bruyament avec un copain devant un distribanque, ben c'est que le fabricateur de bonheur est à l'oeuvre, tout simplement. c'est pas très plaisant sur le moment, et peut même occasioner des vertiges, voir dans certains cas, un coma plus ou moins prolongé. mais c'est de votre faute, car vous n'aviez qu'à blaguer de manière moins forte, même si celà reste un petit peu moins drôle, biensur. mais ce qu'on perd en qualité, on le gagnera en quantité à la fin. en gros...
Roulage said…
@Jip : Je vais probablement fermer mes commentaires. Ne le prends pas personnel car ce ne l'Est pas. Je suis envahie par des commentaires d'une hystérique et ça me fatigue. Quand la folle se sera calmée, je remettrai.

Adieu!
RAINETTE said…
jp nouvelle sobriété ? Hum....sinon je ne suis pas Véronique. Je ne suis que Reinette et uniquement Reinette.
Barbiturique said…
C'est plate...
Barbiturique said…
Vous êtes où? Dans quelle galaxie dois-je rejoindre Monsieur le contrôleur et la trieuse?
Anonymous said…
le controleur, c'est toi et la trieuse.
Anonymous said…
tu crains Anonymous.
Anonymous said…
RAINETTE, si tu es uniquement Reinette, pourquoi t'appelles-tu RAINETTE ?

(c'est un robot qui se prend pour un être humain/grenouille!!! malfaisant, parfois, oui! car maniaque et trop "programmé" pour comprendre certaines choses...)

@ Anonymous, on se connait ?
Anonymous said…
le controleur, c'est la trieuse.
Anonymous said…
je ne suis pas Anonymous.
l'autre.
Anonymous said…
l'Anonymous n'existe pas sur internet.
RAINETTE said…
je t'expliquerai tout le jour où je serai déprogrammée, complètement.
Anonymous said…
j'espère bien.
et tu m'expliqueras marie, aussi.
Oldest Older 201 – 332 of 332

Popular posts from this blog

LE TÉMOIGNAGE VIBRANT 87978.8

PAS GRAVE (TON MAGAZINE RELATIVISTE)