Friday, March 05, 2010

Chronique éditoriale de l'opinion

MON TESTIMONIAL SUR LE PORT
Par Madame Urée Fallu, citoyenne de la société
"Bonjour ou plus tard. Je vis dans un endroit canadien que l'on prénomme "le Québec", constitué de personnages ethnologiques aussi variés que le Congo, le Laos, le Turban et mon voisin tolérable. Je supporte les moeurs de ces grappes immigrantes qui grouillent dans la rue d'en face, dégageant des miasmes exotiques. Mais le bas blesse lorqu'il est question du voile. La tuque me tombe sur la tête et les gonds me sortent. Comment se fait-il qu'une femme raciale puisse arborer le "Hi-Jab" pendant que je me promène au marché de fruits pour acheter des légumes? Tel est pourtant mon quotidien. La vision du "Hi-Jab" me façonne l'émotion, j'en urine. Les femmes québécoises ont le droit d'exister comme bon me semble, c'est à dire munie de catéchèse folklorique (exemple : l'huile du Frère André, le Christ en sang et la prière à quatre pattes.) Pourquoi les personnes enthnologiques refusent-elles de retirer leur voile islamien lorsque des ministres et des foctionnaires l'exigent tout simplement? Serait-ce donc-t-il l'extinction de mon peuple? Je vous le demande pour m'interroger."
-Et c'est signé Madame Urée Fallu Merci Beaucoup

Labels:

27 Comments:

Blogger Mathieu said...

J'ai de fortes raisons de croire que Mme Fallu serait en fait Mme Toupin si l'on se fie au nom de l'image sur laquelle elle apparait (toupin.jpg).

Pourrait-on savoir ce qu'est ce subterfuge Zhom?

Je remets en question ainsi que la crédibilité.

5:33 PM  
Blogger Zhom said...

Qu'est-ce que c'est, la Gestapo?

7:46 PM  
Blogger Mathieu said...

On évite la question monsieur Zhom?

C'est comme vous voulez.

On va devoir aller au fond des choses.

Veuillez maintenant écarter les fesses, y comprises celles de Roy Dupuis.

7:56 PM  
Blogger Zhom said...

Je n'ai qu'une seule fesse! Comment l'écarter?

10:23 PM  
Blogger Mathieu said...

En lui retirant son GPS.

7:47 AM  
Anonymous effectivement gilles said...

Il paraît que la fesse de Zhom fait bien l'amour...

2:44 AM  
Blogger Mathieu said...

...bien qu'elle soit impénétrable.

8:31 AM  
Blogger M. ATT. said...

mathieu :
"la crédibilité indélébile de la foi est un truc entre nous, qui ne doit jamais sortir d'ici, ni de nulle part d'ailleurs"

zhom :
"la gestapo était un truc inventé par les révisionistes qui avaient prévu leur coup avant l'heure afin de vendre des bouquins"

mathieu :
"tention à pas abuser de méthodes abusives, syouplait!"

zhom :
"t'occupe pas de la réponse, c'était une mauvaise question"

mathieu :
"fan d'électrontèchenike, à ce queue je voa"

effectivement gilles :
"c'est une tèchenike apprise lors d'un séminaire particulier durant lequel on apprenait à faire le vide en écoutant le bruit des sabots de chevaux nains galopant dans la steppe MONGOLE vers 1988"

mathieu :
"zhom EST le saigneur."

12:27 PM  
Blogger no said...

je te mets en "convive" sur le papier pour le méchouis grotesque, ou tu préfères t'abstenir ?

8:43 PM  
Blogger mouais said...

je t'aime zhom.
tu me manques.

on s'est jamais rencontrés tous les deux, et c'est pas plus mal, mais quand on a envie de se plaindre, on devient prêt à tout.

alors...

EXPLIQUE MOA QUI TU ES, OU JE ME TUE!!!

11:33 AM  
Blogger mouais said...

l'incohérence est le refuge de l'esthète répudié...
la malchance est la chance de la bête annihilée.
l'abondance est le ventre flasque des patrons riches congestionés.
la petite fleur morte est un cloporte dans un champs de blé (transgénique).
les OGM sont des initiales oubliées.
l'ADN est l'acide désoxyrhybonucléique (de mémoire).
le chant des morts n'a pas besoin de se donner la peine de traverser la tapisserie sale, car il est partout dans ces murs aux oreilles muettes de catacombes émergeantes.

amen

11:39 AM  
Blogger mouais said...

poe aime :

pisse ta glaire tite mère
comme tu veux

ne te recentre pas
non

concentre toi sur l'abandon
et le sens

z'attendent que ça

on ira faire un tour en barque tous les deux
à qui mieux mieux
et une fois au milieu du lac
je lacherai tout à l'eau
les rames
moi
le bateau avec son trou dans la coque

NOUS, EUX, L'UNIVERS

et t'auras beau te débattre dans la flotte froide
plus tard
m'en branlerai comme de l'an 40
vu que je serai déjà mort
enfin.

7:56 PM  
Blogger mouais said...

+ et depuis longtemps

7:58 PM  
Blogger Mathieu said...

Zhom, tu as vraiment un lectorat.

7:59 PM  
Blogger mouais said...

qu'y a-t-il de sérieux
dans ces âmes parodiques dont on ignore le potentiel à longueur de ténèbres ?

tu sais, "j'ai vu, une fois"
mais ils sont tellement pris dans leur quotidien qu'ils n'acceptent toujours pas
absorbés par le mangé et l'imagination qui les innonde

je ne veux pas FAIRE
j'aurais voulu APAISER
mais depuis
j'ai trop réfléchi
et me voilà banni de la face de l'amour...

helena, prends moi dans ton drap bleu
connasse, renseigne moi sur les saignements des oubliés
afin de retrouver ce grand nulle part
dont nous sommes toujours
les enfants

8:10 PM  
Blogger mouais said...

http://www.youtube.com/watch?v=n1a12qY9w0U

une sensibilité à fleur de poe!!!

non ?

8:19 PM  
Blogger mouais said...

le cynisme et la branlette
les prophètes de rues
anémiées par la politique

font chier

libera me
domine

c'est pourtant si simple de s'étendre
et de se laisser aller

toi
tite soeur
sur ton compte
j'ai blasphémé
pour une sombre histoire de cul

je revois ton visage imaginé de maintenant
toi
ma marie-tite-soeur
d'avant qu'on couche ensemble

les écoute pas
t'assure
t'es bien meilleure que la plupart

tu peux les aimer
ou les haïr jusqu'à la mort

tu seras toujours toi-même

en tous cas
j'espère

8:25 PM  
Blogger mouais said...

ma marie
te souviens ?

on prenait le bus ensemble.

je payais les tickets.

en été sous la canicule
m'enculait tous ces kilomètres pour toi
on s'arrêtait près de la meuse

j'avais honte de t'aimer
de te haïr
de voir le ciel s'effondrer en toi
alors que tu parlais de chapeaux
ou de londres

c'est tellement con, la vie
que c'est fini pour de bon

8:34 PM  
Blogger mouais said...

j'étais mal quand on visitait la galerie d'art
mais tu semblais encore galoper dans ta tête

tu mentais si bien

et les endroits ou ils vendaient tous ces livres le dimanche
et quand je me tapais une hypoglycémie dans l'escalier

te souviens ?

t'étais la plus belle du monde
et depuis
y'a même pas l'ombre d'une remplaçante

tu dégénères
sans doute
quelque part

d'une manière ou d'une autre

après tout
tu as toujours été haïssable

bise

8:39 PM  
Blogger mouais said...

http://www.youtube.com/watch?v=n1a12qY9w0U

le droit de voir encore le potentiel anémique là dedans, non ?

bise, connard

anarchiste à deux balles, théatre ambulant, menteur, sacrificateur des petits humbles au nom de ta putain de foi en le MIEUX, en la VRAI JUSTICE...

branle toi, zhom, arrête de faire chier ta femme. tu sais que c'est fini entre vous...

(merde, non, aime la plutôt, pauv con.)

8:51 PM  
Blogger mouais said...

ELLE EXISTE

c'est un ORDRE

(caca pipi, maman papa, chier, biroute, auszwitch)

8:53 PM  
Blogger mouais said...

poe aime :

le connar de la mort était toujours là à faire chier tous ces gens dans le bar. en plus, il avait toujours une bouteille sur lui achetée à intermarché la veille, et donc, il consommait pas vraiment. une fois, il a jeté deux billets de 50 euros sur le comptaoir en disant : "que la terre en profite!!" en plain après midi... à croire qu'il avit les moyens, ce con, pendant qu'on a peur du chömage.

salopar de merde!!!

8:56 PM  
Blogger mouais said...

NOUS, on soufre!
NOUS, on a pas de meubles comme chez eux!
NOUds, on veut des meubles et des chiens ridicules!
on veut péter des enfants dans le nombril, comme EUX ils font!
la police nous tombe dessus parce qu'on est pauvres.
ILSPEUVENT PAS COMPRENDRE!

9:03 PM  
Blogger mouais said...

pardon, chuis nul

mais zhom
chuis seul

brise

9:04 PM  
Anonymous samuel hall said...

allez au diable

8:19 PM  
Blogger Mam'zelle Muguette, éco-patenteuse. said...

oh boy!

8:27 AM  
Anonymous Anonymous said...

Scatophistes?

1:03 PM  

Post a Comment

Links to this post:

Create a Link

<< Home