Thursday, October 09, 2008

LE PAMPHLET VIBRANT

Mon pamphlet intitulé

Par Swalt Pute Soub
(Extrait dans sa totalité.)

Photo de couverture : Swalt Pute Soub jonglant dans le gazon subliminal, peinture de Delgado Mendoza XII et quart.


Note : Mon nom n’a jamais cessé de faire rire de moi car ma famille est originaire d’un pays néo-hindou et contient le mot « Soub. » Cela est d’autant plus que je me précise transsexuel atteint de la maladie de Kurt Weil ou Suzanne Jacob. Veuillez s’il-vous-prie éviter d’être sarcastique à son endroit en rigolant de celui-ci ou de ce dernier l’un.


"Ce pamphlet s’insinue par devers le gouvernement Harper dans le but de le protester bigrement je le jure, en concert d’avec les artistes reluctants comme Michel Rivard et divers moult. Continuons de dire à Harper « Plus assez amplement cela suffit! »

Mon métier me permet d’être acteur polymorphe qui exerce son verve culturel autant sur une planche d’été qu’à l’intérieur d’un programme communautaire, comme par exemple l’émission informative et culturelle Que faire à Saint-Étienne, un exemple parmi deux. Mon travail m’autorise également à jongler des ballons métaphoriques dans le contexte du complexe commercial de Saint-Étienne, cela afin d’aiguiser culturellement des impubères. Mon salaire m’oblige à joindre la ceinture par les deux bouts pour mettre du beurre sur la table, et ce n’est pas les coupures de Harper qui vont m’aider à trancher le pain quotidien sur la table (la même.) Beaucoup d’artistes vivent à mon instar dans l’attente du besoin pécuniaire (acheter des comestibles pour rassurer l’estomac etc.) Je veux par la présente associer mon nom d’artiste à ceux et celles qui mettent un point sur la table (une autre) au nom des camarades (es) qui luttent pour exister dans un monde subventionné. Les artistes méritent de s’asseoir pour créer, qu’il s’agisse d’un meuble, d’une saga littérale, d’un cinémascope ou de jongler la liberté à Saint-Étienne ou au « Tibet ».

Faites tel en appuyant, et ne réfléchissez pas avant d’y penser.

Un vote pour Harper est un vote pour lui! Arrêtons que ça continue!
La subvention permet à un artiste comme mon gabarit d’ingurgiter des mets nourriciers, de revêtir de la laine d’hiver et d’aller vers le festival mondial en Écosse ou au « Tibet » pour le faire connaître. Eh! Bien!"


-et c'est signé je signe SWALT PUTE S.





Labels:

7 Comments:

Blogger Doparano said...

Mais de quelle couleur sera sa cravate le soir venu?

2:27 PM  
Blogger Zhom said...

Do, ma tendre amie, il n'y a jamais plus personne ici.
Dis-moi, Zhom aurait-il perdu son sex-appeal?
I feel like an old fart.

7:48 PM  
Blogger Ostide Calisse said...

You're not an old fart at all

(je trouve que ça se prononce bien à haute voix)

9:21 AM  
Blogger Doparano said...

Ce que tu dis est FAUX, nous passons tous, mais on commente moins c'est comme partout.

Ne t'en fais pas tu pue pas le vieux pet.

10:50 AM  
Blogger Lise said...

Zhom, ça n'a rien à voir avec vous.
Les blogues sont voués à mourir, tués par Facebook et MSN.

3:15 PM  
Blogger PatB said...

Bonjour!



Signé Pat B

(Pat B)

7:37 PM  
Blogger Mistral said...

C'est drôle, soudain ça sent.

1:00 AM  

Post a Comment

Links to this post:

Create a Link

<< Home