D'AUTRES PHOTOS DE L'AN 2012

L'APOCALYPSE-RÉVÉLATION
GEORGE-HÉBERT, RAPHAËLLE ET FRANCINE
"CET ÉNIGMATIQUE MONSIEUR" II

Oui. Nos équipements ont pu capter de nouvelles images provenant directement du proche avenir. Nous partageons ici avec toué ces photographies miraculeuses ci-dessus.

PARLONS MAYA, CALICE
Les textes des rares manuscrits mayas qui ont échappé à la destruction des conquistadors espagnols, quatre grands livres reliés en écorce de figuier et écrits avec du guacamole, ont été mal interprétés et ne sauraient servir de références quant à la divination. La formule maya Quatz Zaelquiak Quatk Zaelquaak ne signifie pas "Videz vos REER, le monde va exploser, merci d'acheter chez Future Shop" mais bien "Cela sera cela", formule concise, imprécise et extraordinaire en ce qu'elle est parfaitement incontestable. Des linguistes ont voulu lui prêter le sens de "Les choses qui arriveront arriveront effectivement. Et les choses qui n'arriveront pas arriveront quand même effectivement", mais cette interprétation porte à confusion, donc à débat, et nous sommes tous très fatigués. Bonne année malgré vous.


Comments

RAINETTE said…
C'était tu vraiment nécessaire....la photo des 3 zoufs, là...

Anyway, une bonne année à toi Zhoom, pleine de bonne choses.

xx
La Rouge said…
Bon soutien-gorge en spike rose et teutons gonffables pour la nouvelle année. Désolée mais de voir une photo des 3 zoufs m'a donné une diarrhée verbale.

xx
Zhom said…
Vous n'avez rien compris. Ces "trois zoufs" et l'étrange monsieur sont ensemble LES QUATRE CAVALIERS DE L'APOCALYPSE. Ne venez pas chialer, on a les apocalypses qu'on mérite, bon!
RAINETTE said…
10/4
La Rouge said…
Stie! Sont où les chevaux!??!!? Si j'avais vu les chevaux, j'aurais compris bordel! ;)

Anyway 10/4 itou.
RAINETTE said…
j'en ai marre qu'elle dise toujours comme moi, on dirait un perroquet

grrrrrrrrrrrrrr
La Rouge said…
j'en ai marre qu'elle dise toujours comme moi, on dirait un perroquet

grrrrrrrrrrrrrr
RAINETTE said…
elle fait du copié/collé ou kwa ?
Anonymous said…
z'êtes dev la merde, comprenez rien, mais c'est plus facile de taper sur les pêtits, toujours, bande de laches:!!!

CONNARDS!!!

(un jour, ils crèveront dans l'entremonde, et finiront dans un film de lucio fulci TOUS CES ENCUlés.

http://www.dailymotion.com/video/x9d7tt_jean-bernard-de-libreville-la-juxta_webcam
La Rouge said…
kwa ? kwa ?kwa ?kwa ? Hihihihih!
jp said…
règle numéro 1 :

- jp a le droit de cracher sur les étrons humains qui s'amusent avec sa santé depuis plus de 15 ans.

c'est la seule règle.
jp le juriste said…
jp n'aime pas tout le monde, mais jp se sent relativement guéri.

jp estime que les manipulateurs sont pour beaucoup responsables du désarroi enduré par jp si longtemps, et jp pense que la plupart des gens sont manipulés; depuis leur naissance, jusqu'au jour de leur mort, et bientôt, bien avant qu'ils ne voient le jour, mais aussi jusqu'à bien après qu'ils n'aien "rendu l'âme", et ce, grace aux nouvelles technologies de contrôle et de stockage des données.

cependant, jp pense que certaines pratiques d'apparence parfois contestables restent néanmoins encore une alternative au manque d'éducation dont pourraient avoir patis certains individus considérés comme "associaux" par les représentants d'un ordre tout aussi moralement contestable que les actes perpétrés par ces dits individus; et qui ne sont, d'après jp, que les fruits pourris engendrés par les brèches ayant fendu l'architecture imparfaite édifiée par la société toute entière, et servant de piédestal à la justification de ses lois.
Anonymous said…
la dernière nouvelle, c'est qu'hipelote n'aurait pas vraiment de famille à la montagne et ne ferait pas de ski dans les pérynées.
Anonymous said…
c'est paskil est trop occupé à envoyer des régiments entiers de petites filles en chaleur étampées "FN" sodomiser jp afin de laisser les honnêtes travailleurs se faire trankillement mettre par leurs supérieurs hyérarchique, tu crois?? ou alors c'est les gentils nazis satanistes puérils qui illuminent tout le monde???
bjork sans ¨ said…
hoplite, c'est jp, en fait.
clotilde la dénoueuse said…
et ce fut un sacré dénouement.

FIN.
pentotalisathor said…
depuis qu'hoplite a appris qu'il était jp, mais aussi marine, mccomber, rainette, la rouge, josé, le caméraman d'intermarché, les anciens de l'o.a.s., le président du parti socialiste du pas-de-calais, l'équipe de rugby d'irlande du sud, honeker, bouddha, mais aussi un cheval de vezoule et un thermomètre à mercure datant de 1943 oublié dans le fond d'un tiroir chez un médecin d'origine corse évadé d'europe grace à un chandelier galois de retour de voyage en colombie britanique, il a résilié son abonnement à canal -, parce qu'il en a marre de tout. et il a décidé de VRAIMENT partir faire du ski à Saint-lary Soulan, malgré la forte opposition de la femme qui n'existe qu'à l'intérieur de sa tête, et qui lui a promis qu'il aurait une double fracture tibia péroné à cause de son goût pour les pentes enneigées aventureuses parsemées de verglas (comme dans "the wall" d'alan parker).

le mec sous penTOTAL affublé d'une combinaison détectrice de vérité
gaby de bashung said…
tu crois que c'est anormal d'avoir des réactions anormales, ou disons, "syncopées", quand tu reçois des décharges électriques dans ton cervelet 7 jours sur 7, ou que c'est juste une partie de plaisir ?
mandarin de tarascoin said…
je sais pas. je suis pas spécialiste.
clotilde la concise said…
et ils s'éloignèrent dans plusieurs directions différentes.

FIN.
jp said…
si je suis hoplite, et tous les autres, ça se fait comment que je m'en rappelle pas le matin, quand je me réveille ?
RAINETTE said…
moi aussi je suis Hoplite ! Et hop en dehors du litte !
RAINETTE said…
et hop je suis light
joan lourage kenosky-walker VADOR said…
t'as qu'as demander aux petites souris de l'eternal sunshine of the spotless mind qui ganbadent dans la dark city d'alexandre proyas, et que les psychiatres du vol au dessus d'un nid de coucou ont envoyé en suivant les ordres des savants fous du futur de l'armée des 12 singes téléguidés par les non moins futuristes télépathes du zardoz de boorman, mais aussi tous les damnés de visconti, et tu pourras te faire une petite idée, jipette, ihihihihih!!!

(IMMORTEL de bilal, aussi, c'est pas mal, aussi.
jp said…
les damnés de visconti sont toujours vivants ?
clotilde la synthèse said…
mais joan lourage kenosky-walker VADOR ne répondit pas à jipettotête, qui continua à se masturber moins fréquemment que durant sa "période d'essai" (comme disaient les espécialistes), ce qui lui permit de planter beaucoup plus de légumes que par le passé, sous le regard jaloux mais aussi parfois attendri des masses hargneusement conquises par le virus "FN", et dont le but était de finir le boulot commencé par miterrand quelques décenies auparavant, à savoir, faciliter l'accès au pouvoir des lézards de "V", tout en prétendant lutter pour le contraire.

FIN.
tentative said…
mais quelle branche des lézards de "V" ?
jp le guerrier antique said…
ben, espérons que c'est la branche incarnée par le type qui joue le rôle principal dans la série des freddy, et qui dans "V", est un végétarien ami des humains gentils de la rébellion. même si lors d'un épisode, on assiste à l'usurpation de son identité par un gars de l'armée d'en face...
tentation said…
oui, espérons.
clo. said…
et ils espérèrent tout en ne se résignant pas à ne plus jamais douter dutout de tout, comme aurait pu espérer rené descartes, tout en continuant à aimer dormir au point de se faire réveiller par la nuit par des majordomes, afin de bien se renre compte du bonheur vécu, même si parfois, FREDDY revenait hanter disons "certaines interZONES" de leur circonvolutions.

FIN.
Anonymous said…
t'as oublié de citer montaigne.
jp said…
ça faisait longtemps que je m'étais pas tapée une queue pendant plus de dix heures d'affilée. c'est fait.
ça me rappelle le bon vieux temps. quand je faisais ça du levé au coucher entre deux beuveries devant les pornos. même que des fois, je me relevais la nuit pour remettre ça. une vraie drogue.

mais c'est comme pour l'alcool, le rock n roll, ou même les amis. un peu comme pour à peu près tout, en fait. on finit par se lasser. et je me réserve désormais pour cette activité les jours d'après biture, pour décuver. histoire de quand même pas trop perdre la main.

et demain, légumes, ou activité "valable", comme couper du bois. à moins qu'il fasse vraiment trop mauvais et que je finisse devant un bouquin, une bouteille d'alcool ou un jeux vidéo.

c'est la vie...
Anonymous said…
je pense que le mois de mars sera plutôt ensoleillé cette année.
Les fils électriques said…
Jip il faut qu'on parles des problèmes de sommeil de la cinglés, elle ne pleut plus voler à cause de nous.

Sujet sérieux À MÉDITER!
Les fils électriques said…
Qu'est-ce que tu veux qu'on y fasse? Nous, on nous a planté là une point c'est tout!!! Tu nous aimes-tu un petit peu Jip?
Les poteaux said…
Laissez-le donc tranquille. Il se repose. Toujours a lui demander des questions et pis des questions électriques et moches. Mais cramez dont bande de ploucs!!! Cramez!
La fée électrique said…
Je suis une salope mais je m'assume.
Les fils électriques said…
SALOPE!!!
La fée électrique said…
Mais où est le magicien bordel?
Les poteaux said…
Il ne vous aime pas.
Zombie pacifique said…
Jip?... Jip?... JIP!!!?!?!?!... Faim.
Zombie pacifique said…
Outch!
Zombie pacifique said…
Elle morte, la zombie est morte enfin, électrocutée. Nous aurons la paix sans qu'elle nous lance sa faim écoeurante au visage!
Les fils électriques said…
Yeah!!!
La fée électrique said…
Mais c'est moi qui devait dire cette réplique! «Elle morte, la zombie est morte enfin, électrocutée. Nous aurons la paix sans qu'elle nous lance sa faim écoeurante au visage!»
Zombie pacifique said…
Oups!
Zombie pacifique said…
...faim !!!
La fée électrique said…
Ça paraît pas de maigne mais je suis ben découragée des zombies. Ça me dégoûte en fait car je suis une salope coincée du cul mais en attente de validation qui aime manger des bananes flambées sur le bord d'un feu qui lui est sur le bord d'une berge avec des petits canards vicieux. Le soleil brille pendant que ma tante Imelda s'entête à vendre ses poireaux 30 cennes sur le bord de la grève. Seulement 30 petits sous noirs, puants et tristes qu'elle demandait la conne.

FIN-FIN
KssKssKss said…
KssKssKss...

Puf! Puf!
jp said…
c'est qui ça, la cinglés ?
jp said…
si elle ne peut plus voler, alors c'est qu'elle a définitivement aterri, nan ?

elle vote front national elle aussi, ou elle ne le sait pas encore ???
jp said…
c'est qui le front national, ici d'ailleurs ? le maitre du haut chateau ou le gardien de l'hopital ? véronique, fabrice, ludivin, vénénos-cambodia, ou hirsule la vandale ?
con concis said…
c'est ta mère.
clotilde la farouche said…
et ils allèrent régler ce petit différent dans les bottes de pailles sous le hangar, à grands coups de fourches et de vieilles haches ou de scies rouillées sur lesquelles l'hémoglobine dévala des centaines de milliers de lieus litre après litre, sous le regard grignoteur de quelques écureuils amusés et de quelques rats sans occupation. et une fois le combat fini, chacun rentra chez soi manger de la soupe de fèves, avec des patates, du paté de porc, du pain grillé et pour le dessert, des iles flottantes dont la crème anglaise avait quelque peu tourné en restant dehors par 162 degrés à l'ombre, en plein soleil du mois d'aout, TOUT L'APRèS-MIDI, et qui avait donc un petit goût un peu piquant dans la bouche, et donnait des crampes d'estomac, des rougeurs, des vomissements et même parfois, la mort par empoisonnement alimentaire dû à ce manque d'hygiène, ou plutôt de frigo...

FIN.
Gaspacho said…
Tu le sais c'est qui essaye pas! C'est elle là, l'autre.
Lectrice peu farouche said…
Je t'aime!
Le petit poulet said…
Je donne des empoisonnements virulents quand je baigne dans la mayo restée trop longtemps sur le comptoir.
jp said…
et en plus, ce n'est pas drôle.
jp said…
la mayo, ça craint.
La Mayo said…
Ouais. Je crains.
jp said…
en politique à l'origine, je suis plutôt pour le concensus, perso. mais les temps semblent s'acheminer vers un changement relativement radical. c'est dommage, car les gens avaient un potentiel créatif, certains de leurs désirs avaient même construit cette ville...
Petite roche said…
J'aimerais bien que tu me ramasses Jip et que tu me peignes des petits symboles sur le dos et pis que que tu me mettes dans ta poche et pis aussi que tu me tâte des fois pour voir si j'existe encore.
jp said…
que faudrait-il faire afin que les gens regagnent un peu d'espoir, et ne se laissent pas aller à la sinistrose ?
Le pragmatique said…
Les faire exploser.
Petite roche said…
Créer des carrières de cailloux!
jp said…
Petite roche, je comprends bien, mais tu n'es hélas pas une exception. et c'est aussi la raison pour laquelle je me mets des carottes dans les oreilles quand je vais faire mon jogging tous les soirs après minuit 27, parce que tous ces petits cailloux pris dans le bitume de la route moche me crient "moi, moi, moi, jipé, moi, ne me laisse pas, non!!!"
Petite roche said…
Enfoiré!
jp said…
on pourrait employer les gens à faire exploser des roches dans les carrières de cailloux, non ? comme dans "une femme sous influence", de cassavétaiss.

(mais pas les Petites, biensur! oups!)
La fée électrique said…
Hé! Hé! Connasse de petite roche.
jp said…
Petite roche, ce ne serait que moi, il y a longtemps que je t'aurais mise dans ma poche. mais as-tu ne serait-ce qu'un quart de seconde imaginé ce dont la jalousie de toutes tes Petite camarades pourrait être à l'origine ?
Petite roche said…
Des tentatives d'assassinats comme dans la chanson de Gogol?
jp said…
...

;)
jp said…
certains policiers ont réfléchi. et devant la recrudescence des violences et vols dûs à la crise organisée par les lézards afin de mettre l'occident enfin à genoux, ils ont décidé d'instaurer un climat de terreur chez les potentiels "criminels", consistant à leur foutre des trouilles bleues en se comportant de manière inquiétante, et dépassant la folie à laquelle ils auraient à faire face au quotidien en détruisant les bases ou repères culuro-psychologiques jusqu'ici courants sur lesquels s'appuyaient le profil stratégique de leurs adversaires.
jp said…
mais celà ne va-t-il pas finir par engendrer une nouvelle "race" de malfaiteurs encore plus organisés et fous que les générations les ayant précédées ? et si c'est effectivement le cas, faudra-t-il encore gravir un autre échelon de cette évolution quelque peu "dévolutive" sur les bords, et créer à son tour une nouvelle "race" de policiers encore plus fins et limiers que les représentants des forces de l'ordre actuels ?
jp said…
c'est comme pour les gens. quand ils ont assez de quoi manger, il leur faut des jogging adidas et des voitures décapotables. c'est une escalade. c'est tristement organisé, oui. bien bête. et c'est ainsi que le monde est devenu un endroit vidé d'amour et rempli de stimulis. encore plus que dans la savane originelle.
jp said…
jp est tout petit. jp a peur parfois la nuit. jp sème des fèves, mais le monde est un endroit immonde et méchament armé qui stérilise les petits poètes trop peu musclés et un petit peu trop contemplatifs à son goût. le monde les coince, les vide, et les envoie à la déchèterie.
jp said…
jp, tu es un pessimiste indécrottablement négatif. à la limite du taux de toxicité tolérée en zone haarp.
jp said…
ba si tu trouves que je suis toxique et pessimiste, moua, alors ou va le monde ??!!!
jp said…
ce n'est pas à toi de te poser la question d'ou va le monde. les gros s'en chargent très bien comme ça. l'idée des fèves est une excellente initiative de ta part. à ta mesure. j'ai aussi vu que tu avais amassés des fagots de brindilles d'arbres, ou de branches plus menues que les autres, et que tu les avais amassées et entreposées. en vu de petites grillades estivales ?
jp said…
... avoir un métier, ça sert à avoir à manger et un logement. mais aujourd'hui les moyens de productions sont tels que certaines parties prévilégiées de la population terrestre humaine n'ont même plus besoin de travailler pour se nourrir, alors que d'autres persones meurent de faim, et...
jp said…
les fèves, jp, les fèves. la terre. c'est ton pays, la terre. ton élément. c'est dans la terre que tu te retrouveras. ça fait des années que je te le dis, que je le sais. mais tu ne m'écoutes jamais...
jp said…
ba si, j'écoutais. mais jusqu'à présent je me disais que sans une bonne femme, ça ne servait à rien de vivre ou de travailler. tout seul, tout le temps... sans tendresse ni réel "foyer"...
Red Boule said…
T'es pas terre mais t'es air, moi je pense. Mais je dis ça comme ça.
jp said…
ha! mais tu as un peu évolué dans ton jugement sur ce détail si crucial selon ton propre point de vue si je ne m'amuse, nan ? tu as changé depuis quelques temps, je me trompe ?
jp said…
oui, possible. mais les deux font la paire, comme on dit.
Red Carotte said…
T'es ben plus étoile que roche.
jp terre said…
y'a pas que les fèves. y'a les semis de tomates en intérieur dès ce mois ci qui devraient donner des pieds repicables d'ici la fin du mois de février ou début mars, histoire de prendre un peu d'avance sur la seconde semaison.
Red Pout! Pout! said…
Et pis le jp air?
Red Ketchup said…
http://www.youtube.com/watch?v=EhbxI5eVnM4

J'ai jamais su trop quoi en penser de ce truc.
jp air said…
j'aimerais voyager tout le temps. ne jamais me lever au même endroit chaque jour. mais avec marie, sinon, c'est pas drôle. et en plus, elle me protègerais. ce serait ma grande soeur. et je disperserais les sales petits males de merde qui lui tourneraient autour en leur jetant des sors pour ne la garder rien que pour moi.
Red Ketchup said…
Magnifique!

Adieu.
FREIN said…
C'est ainsi que les méchantes chaussettes de la sorcière de l'Ouest roulères sur eux-même pour l'éternité et que tout mourut. Dead. À jamais. (écho lointain et plaintif) À jamais.

Bise
jp père said…
baf, nan, le jp air ne veut pas vraiment aller bien loin, vu qu'il a de l'air à peu près partout. le jp air prend des airs à la kérouac mais au fond, il s'invente une aventure qu'il ne désire pas vraiment. fallait vivre et expérimenter. c'était rock n roll. une culture du comblage du vide proposé par le néant de la société actuelle ou à peu près tout lui parait factice. le jp air n'a besoin que d'un petit voyage à la mer tous les 4 ou 5 ans pour écrire à son sujet pendant dix siècle, à l'instar de ses idoles de jeunesse.
? said…
Avec des chaudières et des pelles ROUGES?
jp-kowski said…
le jp air, c'est le jp poète. le chanteur, le musicien. il aime bien la pluie et le temps gris. la mélancolie. les paysages vidés de gens. la solitude et l'appel des nuages et du vent. il pourrait très bien écrire un roman de 7 milliards de pages qui ne parlerait que de bruine ou de cailloux. de traces de pneus sur la route déserte et de paquets de biscuits de supermarchés humides venant dénaturer un coin de fossé pas loin d'un parking bitumeux en pleine rase campagne.
Red Ketchup said…
M'est d'avis que tu demanderas d'écrire sur le sable pour que ça s'efface!

La mer c'est le jipi O ça?
Petite roche said…
Je sais et j'aime bien quand il écrit lui.

Bonne nuit Pedro!
Petite roche said…
Avec toi c'est comme que de regarder dans une petite caméra en mouvement comme dans les films.
jp-mane said…
les chaudières et les pelles rouges n'appartiennent pas vraiment au paysage mental du jp originel. le jp originel est un peu comme le fool on the hill de maccartney, mais en un peu plus vicieux que dans la chanson. le jp originel aimait bien tuer des insectes. le jp air d'aujourd'hui préfère les laisser en paix. à condition que les mouches se tiennent tranquilles. mais ça, ça vient encore de ce satané bukowski. quoique...
Petite roche said…
Tu en parleras de ça avec tes connes d'amies cailloux que tu piétines à chaque soir pendant ton jogging, les ballots au vent. Soit gentil sauf avec les poulets. Je vais dormir.
jp le cosmos said…
la mer, parait que quand on rêve de mer et de flotte, c'est une manière de dire qu'on pense au sexe. mais c'est comme le début de plein de cosmogonies dans lesquelles l'univers est crée à la surface d'une mer dans l'obscurité. c'est peut-être simplement le souvenir de la sortie de l'utérus qu'ils ont retranscrites en intuitions sacrées. mais quand on y pense, le monde est une sorte d'énorme utérus dans lequel se créent des choses en permanence. alors la mer... on serait des poissons sans le savoir, ou plutôt des sortes de tétards comme dirait la verte.
jp said…
nous sommes la semence de la semence dans la semence créant de la semence. et donc, les fèves...
jp freud said…
semer des trucs, c'est comme faire l'amour. on peut le voir comme ça.
Hum said…
Je sens bien le verbe semer vu que je suis terre, c'est pourquoi e fleuve me manque autant pense ben.
jp le touffu said…
Petite roche, pourquoi faut pas être gentil avec les poulets ? parce qu'ils ont besoin de graviers pour digérer ? tu crois que la panse des mammifères ruminants vaut mieux que le gésier des archosauriens ? marre des discriminations sans fin...
Petite roche said…
Fait chier! J'ai pas d'idée de réponses saines que des trucs pervers et gras à raconter mais comme je suis une jeune fille polie je vous sors mes broches et mon tricot.
un expert en termitiaire said…
en latin, le gésier (gigeria) signifie : "entrailles de volailles sacrifiées".

oili-oilou
Petite roche chante en faisant son tricot said…
Hou-lou! Bwêh! Bwêh!
jp le traficant said…
bienbienbien...

et donc, tu fais du tricot à tes heures perdues, Petite roche ? c'est pas si malsain que ça comme occupation. t'as essayé le kumihimo ? c'est son équivalent exotique. d'origine nippon en l'occurence, hemhem...
Fée carabine said…
Tu crois qu'il inventerons une passerelle pour que celui qui écrit et celui qui se lit se rejoigne vraiment? Comme dans l'arc-en-ciel Lucky Charm?
jp le conciliant said…
tiens, carabine, quel bon vent t'amène ?
Petite roche said…
J'ai l'impression qu'il me faudrait dire non là mais je sais pas à quoi au juste? Hey! Ben, moi qui pensait tombé sur un genre de Shibari avec le kumihimo. me suis fait pogner la main dans le sac.
jp said…
ton arc en ciel, c'est celui qui mène à asgärd, ou un autre ?
Fée carabine said…
Le vent des ordures. Un vent moche et puant.
jp sacher said…
Petite roche, toi, tu aimes bien les bouts de ficelle, me trompe-je ?
Tryptique said…
Le domaine au centre du monde? Sais pas.
Petite roche said…
Oh! Ouiiii et les saucissons.
jp toile said…
ouais, rien à voir avec le blizzard régénérant du bifrost d'après ce que tu nous décris.
La fée cloche qui roule n'amasse pas mousse said…
Je ne connaissais pas asgärd pour être franche sauf que je me doutais du côté nordique de la chose.
jp said…
ha! même les saucissons ne sont plus comme avant de nos jours, emballés dans leurs fausses tripes de plastique... le baton de berger qu'ils l'appellent!

me souviens encore avoir vu des saucissons, des vrais, qu'on laissait vieillir dans la cendre quelques temps avant de les pendre au plafond au grenier. ils avaient tout le temps de prendre du goût en se desséchant progressivement, au fil des mois, de manière naturelle. t'as connue l'odeur de la charcutaille qui vieillit dans la pénombre des vieux greniers poussièreux Petite roche ?
La fée cloche qui roule n'amasse pas mousse said…
Tu devras écrire ce bout d'histoire là, j'en ai peur. Je dois quitter car mon temps alloué pour te parler touche à sa fin. 10/4 Roger!
Petite roche said…
Ce que tu peux être langue brune. Je te laisse toutes mes amies roches, moi je veux retourner par terre. je ne veux plus être dans ta poche.
jp air said…
et les jambons, et les boudins. la copa, la vraie, maturant dans ses bonnes vieilles tripes naturelles de porc. comme le bon vin rouge dans les vieux fûts de chêne.
jp said…
ba, je disais ça pour illustrer ton kinbaku-bi, mais pas seulement. c'est juste ce que l'expérience du terroir m'a révélée. des souvenirs qui reviennent tout simplement de l'enfance.
jp said…
bonne nuit les filles.
pas de bêtises.
Brise said…
http://www.youtube.com/watch?v=o635bV3-CTw

xx
La Rouge said…
Le tournis c'est quand on arrive pas à dormir et qu'on tourne, tourne.
jp et la chimie said…
bon, ben voilà. on dirait que c'est moi qui suis chargé d'assurer la fermeture ce matin. la nature est bien faite, parfois.

c'est comme les feuilles qui tombent des arbres en autome, pour servir de protection contre le gel aux éventuelles graines à germer à cette même saison. et plus tard de terreau. vous pouvez garder les cendres de bois afin d'en parsemer plus tard la terre autour des plans à naître. les plantes ont besoin d'azote, parait-il. et la cendre de bois recèlerait selon certains beaucoup d'azote, et selon d'autres pas dutout.

par contre, elle serait riche en phosphore et en potassium, ainsi qu'en calcium selon l'espèce d'arbre brulée. le potassium permettrait aux plantes d'êtres plus resistantes (têtre mieux en hiver, alors), et le phosphore contribuerait à un meilleur développement des racines.

le calcium, c'est pour la croissance des tiges et plus tard des fleurs.

y'aurait donc pas d'azote dans les cendres de bois, mais du phosphore, du potassium et du calcium.

parait aussi que certains pissaient sur leurs plans de tomates ou conservaient leur urine pour les aider à fructifier. mais me demande si les cétones contenues dans l'urine des individus diabétiques seraient bienvenus.
jp said…
ha ça, le tournis. connais bien. c'était une des principales causes de mon alcoolisme à moment donné. en plus des horreurs mentales bizarres dues aux mélanges entre les traitements psychiatriques et les infazondes, sans compter l'influence des magiciens ou des policiers... têtre un tit peu tous en même temps. j'ai jamais trop bien su.
jp le missioné said…
c'est quand même un petit peu bizarre qu'ils se soient tous donné rendez-vous chez moi à l'époque. on avait sans doute dû me désigner comme pôle d'attraction magnétique dans les hautes sphères.
jp le toubib du verbe said…
moi, le terme "tournis", je l'emploie plutôt pour parler de vertige. comme quoi, si tu m'avais dit "tain, la nuit dernière, j'avais le tournis", j'aurais imaginé que t'aurais souffert de nausées ou de vertiges, mais pas forcément d'insomnies.
jp said…
c'est comme l'épilepsie. c'est déjà pas trop marrant en soi. mais les pauvres momes atteints de cette maladie de nos jours, avec tout cet environement farci d'ondes magnétiques et d'écrans d'ordinateurs de partout. j'espère pour eux que les traitements ont évolué en parallèle des inovations technologiques, sinon. ça deviendrait carrément invivables pour eux.

mais il est temps.

adieu.
Anonymous said…
(pi cram, j'utilise jamais de tronçonneuse, seulement la hache, la scie et les sécateurs.)
Anonymous said…
la tronçonneuse, ça file mal au crane.
Anonymous said…
pi ça consomme de l'essence, une tronçonneuse, et je subventionne déjà assez la guerre au moyen orient comme ça en allant faire les courses ou en allant m'empifrer au macdo en voiture, et c'est pas la peine d'en rajouter, je crois. alors quitte à déforester la planète, autant le faire de manière PACIFIQUE, bordel! et pour l'écologie, y'a les fèves et les pruniers!! et les petits chênes! les pommiers et toute une chienlit de figuiers à moitié sauvages qui poussent partout comme de la mauvaise herbe!
Anonymous said…
(zhomestmort?
jp said…
les gens devraient éviter de rentrer chez moi quand je suis au travail, ou de pénétrer dans mon cervelet quand je cherche le sommeil. ça serait mieux pour tout le monde. certains d'entre eux mériteraient même que je leur pisse dessus. ce serait la moindre des choses à mon avis. au moins dans l'oreille.

et quand au type qui prétend défendre les unijamnbistes, il est comme eux. il regarde un peu trop la télé.

mais jp, lui, n'a toujours pas eue sa vengeance. et les étrons d'extrème droite devraient manger le caca de jp. et les socialistes antipédophiles boire son pipi. avec de la mort aux rats dedans. et de la limaille de vieille ferraille cancérigène. et des morceaux d'herpès de vieille mémé de l'asile tous pourris et marinés dans du jus de pu de plaie de lépreux pestiféré.

mais il n'y a pas de justice. et les trous du cul continueront à penser qu'ils valent toujours mieux qu'une botte de radis, ou qu'une croûte de fromage tombée dans l'écuelle du chien, ou qu'un morceau d'arc-en-ciel dans la voie lactée qui continue à scintiller la nuit, en rêvant des rêves pas sages des petits enfants amoureux de leurs maitresses ou de leurs grandes soeurs, et des pollutions nocturnes, et des pipis au lit, et des pots de chambre renversés dans le noir la nuit dans la chambre, sur le parquet ciré, à cause d'une nouvelle coupure d'électricité, et de cet individu qui cherchait la lumière, en pleine nuit dans le noir, la nuit, le noir de la nuit noire dans l'obscurité sombre de la nuit noire et lugubre, fantomatique et prostrée en une terrerur noire et nuisible de la nuit obscure de la peur noire de l'oubli des cauchemars abscons et indiciblement obscurs et noirs, noirs, noirs... à jamais, jamais, jamais. et pour toujours, toujours, toujours...

honte à vous, humilieurs de jp. menteurs. mauvais et petits. sournoisement satisfaits et orgueilleux. laches. méchants et idiots.

FIN.
jp said…
qui humilie jp humilie autrui. la maladie, c'est l'humiliateur de jp, celui qui le harcèle et espione ses rêves depuis des décennies. et il est si mauvais, l'humiliateur de jp, au fond, qu'il finirait par tout changer en caca à la ronde, et même jusqu'aux rêves de jp. honte à l'humiliateur de jp.

jp ne se laissera pas faire. jp n'est pas mort. jp a encore des ressources et du jus. il a déjà 40 ans mais n'est pas encore tout à fait foutu. fuck l'humiliateur de jp.

FIN.
Le matin said…
Tu fais tu café Jip? Pis tes toasts un peu brûlées avec un pain de fesse pis de la marmelade. J'ai faim
jp said…
bonne idée pour le café la matinette. jp se sent bien mieux depuis qu'il a compris. bosse bien, la frÔnce a besoin de toa. petite fripouille. aiguise bien tes lames. toi qui n'a plus de larmes... armes, ames, mes, me, M.

je dis aime ? nah!
tingtoubilililoubitchou!!
autant chanter gaiement avant de finir dans les boas. (CONsTRIQUEtords)

vlan, bidoum, tchitchitchi, badaboum!
splash!

YOUPLA! vive l'internationale lettriste!

krGz, zinbaloa! pitichinze! bimbdoumtchaléhoHOUèT!

les viruzes, les viruzes!
grat, grat, grat! cé bobola tête, léxéma! comine pinThade! InéDinde!
jp said…
il est mort jp koffe ?
jp said…
si tu veux la réponse de l'énigme, envoie moa une lettre. et je te répondrai.
jp said…
j'espère que tu n'es pas trop fatigué par tout ton travail de brune. le respet ça se gagne. le mérite, comme disait l'autre. + tartine de nutella gluant
jp said…
t'as déjà mangé du pain au maïs ?

indixe : mioa, oui!

(avé de la mayotraize qui pique ton coeur, comme l'as de nèfles

FIN(te)
jp said…
en fait, vous êtes des menteurs bidons, mais vous aimez bien dire que c'est jp le plus méchant, parce que vous êtes laches en plus.

adieu
MyMy said…
Du pain de blé d'inde pis de la mayo? Juste ça? et les protéines pis les protons, on va les trouver y'oussse?
MyMy said…
Je travaille pu dans le brun. Je suis maintenant une chômeuse accomplie et c'est le pied!
jp said…
être chômeur, ça a de bons côtés, à condition de toucher des allocations entre deux boulots.
jp said…
le travail, ça manque, mais y'en a déjà trop, et la machine pourrait servir l'homme, mais c'est l'homme qui finit par servir la machine???
jp said…
en tous cas, salvador allende était plus gentil qu'augusto pinochet.
jp said…
des fois je me mets en colère, mais y'a aussi de quoi, je dis. parce que c'est injuste. et y'a longtemps que j'aurais arrêté de gueuler n'importe quoi n'importe comment si on m'avait débranché plus tôt de leur satellite de merde.
jp said…
et je dis pas qu'un satellite soit forcément de la merde en soi, mais si c'est pour servir d'électrocuteur de jp à distance, c'est pire que de la merde. c'est le mal. un satellite ferait mieux de s'occuper de déployer des ondes alpha plutôt que des électrochocs à la con! bande de nazes. et tout ça parce qu'un petit malin veut continuer à vendre du poulets en poudre aux usines de poulets. connars! le porno à tendance domination féminine light (malgré les fesses un peu rouges en fin de scéance, juste avant la photo/cliché/sourire commerciale) à côté, ça reste disneyland. même si disneyland... bref.
jp said…
il parait que walt disney était pour hitler... mais il était copain avec salvador dali.
Réflexion conne said…
Disneyland me fait penser à Michael Jackson. C'est ainsi.
Conne-Conne said…
Disney selon moi appartient à la fée clochette. J'aimerais bien mettre Mulder et Scully sur le cas.
jp said…
être chômeur, avec une allocation, ça devrait servir à construire une ferme sur mars, dans les zones terraformées s'inspirant du jardin d'éden. mais on en est loin. sûr que les russes feraient encore de manières et diraient "la planète rouge est à nous, on a planté notre drapeau dessus les premiers. vous toucherez des kopecks, et devrez faire 700 heures par semaines dans les mines pendant 45 ans avant d'avoir droit à un petit bout de terrain sec dans le désert.", ou quelque chose dans le genre...
Évidence said…
Bien sûr qu'on recommencerait pareil, aucune chance selon l'espèce de faire autrement. Peut-être que si ça serait des licornes, on y arriverait! Tout est foutu!
jp said…
moi disneyland, ça me fait plutôt penser à une tour de chateau de conte de fée à toit rose, comme un énorme phallus ressemblant à une glace à la fraise, ou alors à mickey, pluto, blanche-neige, mais pas à michael jackson.
Voyageur interspaceout said…
On va où?
Réflexion conne said…
Phallus à la fraise je retiens et Pluto.
Réflexion conne said…
Pourquoi on utilise jamais phallus jip? C'est un mot oublié.
jp said…
c'est juste que phallus, ça fait plus distingué que bite.
Réflexion conne said…
Ou c'est à cause de Phal. Ça passe difficilement dans la gorge je trouve. Ça ressort pas! Bizzzz.

Distingué... tu trouves?
Réflexion conne said…
Au son bite sonne mieux me semble que Phalll-uuuu-sss. Phallique est plus joyeux.
jp said…
un phallus sur mars, ça inspirerait quelque chose de plutôt monumental, digne de respect, voire inspirant une forme de contemplation, ou carrément l'introspection. alors qu'une bite, ce serait juste un bout de viande paumé sur un petit monticule de sable rouge.
jp said…
un phallus sur mars, ce serait un peu comme la scène de 2001 l'odyssée de l'espace, avec les singes qui s'agitent autour du grand monolhite noir.
Réflexion conne said…
Oui dans ce sens, je suis d'accord que malgré le son moche, ça impose un côté dieu-déesse.
Vision said…
Ah! Ouais... le grand monolithe noir.
jp said…
phallique, oui, plus joyeux. y'a quelque chose qui chante dans la sonorité, en effet.
Anti-ScienceFi said…
On va encore tomber dans le delirium tremens de la science-fiction. Merde!
jp said…
et un vagin sur mars ?
Réflexion conne said…
Tu trouves pas que phallique fait petit ruisseau qui sent le gâteau à la vanille dans un sous-bois avec un soleil du matin?
jp said…
moi ça m'inspire une sorte de fissure dans le sol, ou une crevasse. chépas.
Outrée said…
Si tu met un vagin sur mars, tout va recommencer comme avant. Tout sera pareille bordel!
jp said…
nan, phallique, ça fait juste cliquetis. y'a pas d'image qui vient. c'est surtout à cause du "ique" de la fin, je pense.
Réflexion conne said…
Intéressant la fissure et à qu'elle heure cette crevasse?
Grippette said…
J'aime bien savoir l'heure des choses pour situer la lumière. Bref...
jp said…
ba une fissure, ou une crevasse dans le sol... pour vagin. c'est mieux ou pire qu'une touffe de poil perdue au milieux de cailloux indifférent (pour chatte)???
jp said…
ba sur mars, chépas comment ça marche le temps. la révolution doit être plus longue, non ?
Keprout said…
J'aime bien les roches. Je vais écrire, je reviens plus tard coco.

Bise.
Réflexion conne said…
Merde si l'ennuie est encore plus long, ça va chier dans le ventilo pense ben.
jp said…
bon, de toute façon, sans vouloir te vexer, j'étais juste venu dire que je trouvais salvador allende plus sympa que pinochet. parce qu'il me semble que le premier était plus gentil que le second, même s'il est mort avant. voilà.

allé, adieu! et profite bien de ton chômage. tu vas pouvoir faire l'étoile quelques temps.
Criquette said…
Hu! Hu!
Déesse phallique said…
Fuyez! Oh! Fuyez! Bande de ploucs!
Mage de guérison said…
Rien ne peut m'atteindre, j'ai mis mon shield en glace des sommets neigeux et mes bottes en peau de goéland anti-fiente, pis mon beau collier détecteur de mage noir.
jacques daniel said…
merci pour le marque-page. il était calé juste au bon endroit. marie aurait adoré ce genre d'histoire, ou comment c'est raconté. c'est le genre de livre que j'aurais aimé échanger avec elle. on se serait bien entendus pour dire que c'était chouette. en fait, c'est surtout ça qui nous unissait, et le reste, la merde qui nous a séparés.

gudrün est vraiment craquante de partout. j'aimerais bien lui voler un t-shirt, et m'endormir en serrant son odeur contre moi dans le placard. ça me rappelle le petit débardeur mauve que je portais et qui foutait tant la trouille à jacques au squatt, quand je me déssapais le soir pour dormir.
jd said…
on aurait bien aimé être comme dans malika de valérie valère, en fait. mais j'ai toujours pas lue la fin, même si je la connais à l'avance.

adieu!
jd le katimineur said…
(c'était salaud le coup du débardeur. c'était TOA, je le savais déjà à l'époque. de toute façon, j'avais déjà eu un aperçu de ce qui m'attendait à l'hp, en octobre 2005, après mon suicide "raté". mais la marie/symbole de l'hp, je ne sais toujours pas pourquoi elle me haïssait tant alors que je l'aimais bien. peut-être pas pour son âme, mais pour sa beauté extérieure, d'ailleurs etc...

l'anorexie, c'était un thème récurent, déjà à l'époque. les réflexions sur le mangé. pi y'a eu cette sale histoire de jambon qui nous a fait dévier... j'aimais aussi beaucoup nadège. j'aime beaucoup de gens qui ne le voient pas, en fait.

c'est vraiment dommage. des fois, je ressens même de la sympathy pour herr doktor. la folasse grise aux "pointus" sur le parking d'intermarché disait de lui qu'il était génial quand on la questionnait en katimini(minimini, dutronc). mais quand elle disait ça, on sentait la cruauté inhérente à l'ambition de s'élever au dessus des masses pointer dans son écume blanche et baveusement spirituelle, au coin de ses lèvres violettes.

encore dommage...)
jp said…
les gens sont beaux, et ne le voient même pas. ils sont trop occupés à résoudre tous leurs problèmes de chierie...

marie me disait ça, souvent, avec les yeux. mais je butais toujours sur ce putain de cailloux programmé dans mon bulbe pour le malheur!

les nazis sont vraiment très cons.
jp leadbelly said…
la marie/symbole de l'hp, il lui aurait falu des ondes alpha. ou une bonne cure d'acupuncture. ou des massages à la jp, comme pour mumu.

mais sans le "sale". et le "sale", ça...

le "sale", ça fait chier. mais ça fait jouir les petits nazis de merde. et vu qu'ils ont lus des bouquins et ont captée la LOGIKE de l'intelligence, et même celle de l'amour, ou du désir maintenant...

on est dans de beaux draps, hein ?
vu que leur but, c'est pas la mort, mais le pire.

pauvres gens...
jp said…
la seule manière de niker les nazis, c'est de se bourrer d'ondes alpha et d'amour. et c'est dur. c'est pas donné. ils ont tellement de haine LOGIKE en eux...

frères humains, aimez vous les uns les autres. et n'ayez pas honte d'exploser une bouteille de jack daniels devant tout le monde au supermarché. c'est pas hypergrave. les gens réfléchissent. même les caméramens s'y s'ont mis. y'a qu'à espérer que ce sera toujours dans le sens que le petit jésus nous avait montré quand il était encore debout, et pas cloué de partout et sanguinolent comme on nous montre à chaque fois dans les églises. dans le monde inversé.
jp said…
herr doktor, tu sais. toi aussi tu peux guérir.

bise.
jp said…
et arrêtez de dire que c'est la faute aux métalleux. hein ?

on est plus au moyen-age, bordel!!
jp said…
@ Red Ketchup

en restant primesautier, on devance l'erreur inhérente à chaque réflexion construisant nos "convixions". doutant du doute lui-même, tu te résorberais à aimer sans codition, comme marie, en un lieu indépendant de ta volonté vu que t'as jamais décidé de naître à la base, mais que c'est pas forcément un inconvénient comme aurait pu penser helena- la bleue.

http://www.youtube.com/watch?v=EhbxI5eVnM4

(moi non plus je comprends pas, mais l'important, c'est de poursuivre, ou en tous cas, d'aimer marie. parce qu'elle est en feu, mais belle, surtout, bordel!

un truc que je comprends pas moi aussi :

http://www.youtube.com/watch?v=t4LiSjm67DE

(y'a un type une fois, qui m'avait dit que l'aigle noir était mittérand!!!!!!)
jp lagaffe said…
comme quoi, la mythologie, des fois, il lui suffit de pas grand chose...
jp said…
si je me débarassais de mon négativisme philosophique, ou plutôt "pieux", comme aurait pu dire l'auteur du transsibérien, tu crois qu'un jour je pourrais rencontrer Gudrün ? et me jeter à ses genoux en l'implorant de NOUS accepter elle et moi ?

mon amour de Gudrün. laisse courir ma main sur notre séparation intérimaire. quand dans mon pale effroi de solitude, je ne cherche jamais que l'ombre de notre ENFIN rencontre. complète et fusionelle. bordel!
jp said…
tu dis toujours que c'est con de rechercher la fusion, que c'est peine perdue, La Rouge...

mais quel est l'intérêt du monde alors ?
jp said…
je veux l'amour, j'en ai marre de la merde.
jp said…
une fois, y'avait cette femme à l'hp. elle avait été incarcérée parce qu'un jour, elle s'était mise toute nue et avait grimpé en haut d'un pylone électrique en criant "CHRIST, CHRIST, CHRIST, je te vois!!!"

c'est mal de voir le christ perché en haut d'un pylone électrique, tout nu, mais c'est pas mal de tourner un film sur la vie de gainsbourg qui coute des millions et enfonce le peuple dans sa béate connerie respectable???

bon. gainsbourg, c'est le christ des alcolos frustrés du cul, hein, non ? mais c'est mieux en dvd qu'en haut d'un pylone... alors que les pylones sont là pour acheminer l'électricité dans les ordis diffuseurs de ça :

http://www.youtube.com/watch?v=BOFf1ReiIx0

mais la "folle" perchée en haut de son pylone, c'est elle qu'on a enfermée...

moi,je dis que c'est nul. et que ça tient pas debout leur "logique".

POINT BARRE.
jp said…
et chuis pas contre les pylones, mébon...

faudrait arrêter, des fois.
1 – 200 of 262 Newer Newest

Popular posts from this blog

LE TÉMOIGNAGE VIBRANT 87978.8

LES HOSTIES D'AFFAIRES PLATES #2