Sunday, November 08, 2009

JEU AMUSANT POUR LES MONGOLS

JEU AMUSANT POUR LES MONGOLS


LE JEU DES 7 ERREURS

Sept erreurs se sont malicieusement glissées dans cette hostie de photo plate. Saurez-vous les reconnaître?



Réponses :
1- Les deux femmes semblent observer et commenter de loin l’une des affiches posées sur le mur. Il n’en est rien. En fait, elles échangent quelques plaisanteries à propos de leur collègue Micheline Pigeon.
2- Micheline Pigeon s’appelle en vérité Micheline Pignon. Ses collègues la surnomment «le pigeon » car Micheline a l’habitude de roucouler en imprimant des documents.
3- Ces deux dames discutent à propos d’une pièce de théâtre à l’Espace Go. La dame avec la coupe afro ment en affirmant à son amie « Il faut absolument que j’aille voir ça. »
4- Ces deux hommes, Gilles Dupuis et Luc Fecteau, ne se demandent pas l’heure qu’il est.
5- Le stylo de Micheline Pignon fonctionne, ce qui lui fera dire plus tard « Ah! Pour une fois que j’ai un crayon qui marche! »
6- Stéphanie est assise sur son foulard, ce qui lui fera dire plus tard, d’un ton empressé, « Où c’est que j’ai mis mon foulard, donc? »
7- La porte est barrée. Ce qui fera dire plus tard à Luc Fecteau « Je gage que c’est le pigeon qui a encore perdu les clés! »





Labels:

21 Comments:

Anonymous presque Claude said...

Je remarque que la ''FILLE QUI INTERVIENT'' est absente.

Je suis à moitié inquiet.

3:53 PM  
Anonymous the commentator formerly known as Ostide said...

La dernière fois que j'ai été dans une réunion où tous les participants étaient en jeans et avaient les cheveux gras, c'était au local du journal étudiant du Cégep du Vieux-Montréal, alias "la fumerie de chanvre". Nostalgie.

6:52 PM  
Anonymous eggman said...

http://www.youtube.com/watch?v=0bBRc_51IXo

2:36 PM  
Anonymous Anonymous said...

Les deux femmes debout: il reste des places !

5:34 AM  
Blogger Thee Eggman said...

tiens, pauvre couille pseudo-mafieuse :

http://www.youtube.com/watch?v=uwp9smCUVLM

bise, cé bo, alors ta gueule

5:58 PM  
Blogger Tattoo said...

C'est vrai que c'est amusant, mais les chiffres me donnent mal à tête pis chu genre trop mongol pour comprendre les règles du jeu. J'en conclus que t'es très intelligent.

2:55 PM  
Anonymous the commentator formerly known as Ostide said...

Une des deux #1, celle de gauche, en bottes noires, qui tient sa jambe droite au bout de son talon de botte... Cette posture impudique m'instille le fantasme qu'elle me chevauche en m'urinant dessus tout en me lançant des insultants sur un ton péremptoire.

Ça m'en prend pas beaucoup pour m'émoustiller, hein?

7:35 PM  
Anonymous Anonymous said...

écoute, zhom, je suis quelqu'un de mieux que tu crois, c'est ça que je voulais te dire. mais mon humilité naturelle me pousse la plupart du temps à un autodénigrement abusif. et je sais que beaucoup de gens ne comprennent pas ce genre de comportement masochiste, mais pourtant, c'est simplement que je n'aime pas me faire mousser. parce que je trouve ça d'une vulgarité... quasi vénérienne.
donc, voilà, je suis un type bien, si tu veux, mais qui en aurait honte au point de faire et dire tout un tas de conneries afin de mieux se faire passer pour un con qu'il n'est pas forcément, et je dirais même "au contraire", si je ne craignais de pousser un peu trop loin le bouchon en employant cette formule plutôt explicite.

donc, voilà. soyons amis.

que fais-tu ce week-end, par exemple ? ça te dirait un petit ciné vendredi ou samedi soir ?

bon week-end en tous cas. avec ou sens cinéma.

(tu vois, quand je ne bois pas, je suis quelqu'un de tout à fait sociable et ouvert. je peux très bien penser et dire des choses civilisées, opportunes, du tac au tac. biensur, il faudrait peut-être que je m'informe un peu de l'actualité ou de comment ça se passe dans le monde pour avoir matière à alimenter une conversation qui tienne la route, car depuis le temps que je me laisse choir comme une merde, j'ai pris énormément de recul par rapport à tout ça, mais je crois que c'est encore possible.)

+ pardon pour les gros mots, j'étais bourré

1:51 PM  
Anonymous The commentator formerly knowned as Ostide said...

Comme disait ma grand-mère il y a 20 ans avant de mourir: «Quand l'internet va exister, quand même que t'essaierais d'écrire quelque chose de foqué dans les commentaires d'un blogue, y va toujours se trouver à avoir queuqu'un qui va écrire queuque chose d'encore plus foqué par apras. Fa que perd pas ton temps à niaiser là-dessus, quand ça va exister!»

8:11 PM  
Blogger Doparano said...

Comme c'est touchant, qq'un veut être ton ami sans passer par Facebook. En plus, ce qq'un croit qu'il faut avoir avec toi des conversations intelligentes...
Que penserait de nos conversations ce touchant inconnu.

4:09 AM  
Blogger Zhom said...

Anonyme : Les gros mots ne me font pas peur. Je crains plutôt les petits mots. Zhom est l'ami de tout le monde, et surtout des hosties de mongols bourrés (ça m'arrive) Je ne peux pas savoir si tu es "mieux que je le crois", tu ne signes même pas ta lettre! Mais j'ai la vague impression qu'on se connait...
Est-ce toi, Wilbur Bermens? Appelle-moi!

Do : Ah! Je m'ennuie de nos conversations insignifiantes qui en vérité n'avaient rien d'insignifiant. Parler à propos des choses qui moisissent au fond du frigidaire, c'est parler de l'au-delà!

1:57 PM  
Anonymous Anonymous said...

quelqu'un qui écrit qu'il est bourré, m'est avis qu'il ne l'est même pas. Juste un con. De chez Ducon.

rainette

5:08 PM  
Anonymous Anonymous said...

salut. ce soir, je suis pas bourré. j'ai juste assez bossé aujourd'hui pour me sentir bien dans ma peau et con, comme tout un chacun (sans vouloir paraitre trop téméraire en abusant abusivement de cette assertion somme toute assez primesautière à mon goût, mais que j'ai eu l'occasion de vérifier aussi là-haut, dans les hautes sphères, aussi fréquemment que plus bas, en enfer. comme quoi, c'est pas la hauteur de l'immeuble qui fait que les étages soient forcément plus élevés les uns que les autres, mais peut-être simplement le point de vue duquel on observe la tour dite.

quand à ça : "Parler à propos des choses qui moisissent au fond du frigidaire, c'est parler de l'au-delà!", je suis tout à fait d'accord. sans ironie aucune.

Wilbur (je crois)

1:32 PM  
Anonymous Anonymous said...

quoi que justement, oublier l'ironie serait somme-toute assez con aussi, même si des fois, on peut perdre les pédales.

Bermens (je pense)

1:37 PM  
Anonymous Anonymous said...

car sans ironie, ben y'a pas le choix, il faut faire avec, et c'est lourd. quoique des fois l'ironie soit aussi lourde qu'une plume en plomb... mais la, ça devient navrant de pathétisme même pas ahurissant. alors la lourdeur, c'est le souffle et les mimiques sur la gueule.. mais j'ai pas envie, ni besoin de parler de sexe ce soir, alors c'est comme ça. plat comme... disons, une planche à repasser. mais sans la voile de la planche à voile. et l'alcool, ça rend mongol. mais je crois que les mongols ont le droit de s'amuser comme les autres, même si moi-même, je n'en ai jamais eu un à la maison (un vrai je veux dire, mongolien, qui a des difficultées réelles à comprendre à la vitesse de toi-même, et qui se met à crier quand la machine à café siffle que c'est prêt, et commence à s'accrocher à une chaise dans la cuisine, en pleurant comme un perdu parce qu'il a tout à coup été déconnecté par le petit bruit furtif qu'une autre personne NORMALE n'aurait même pas... perçu. fin en tous cas, pas perçu pareil.)

fin, en tous cas, bonne nuit.
c'était l'anniversaire de tous tes copains de la rue sézame la semaine dernière, et j'ai pensé à toi. bise

1:47 PM  
Blogger jipis said...

m'énervent ces glands.
chie nous une autre photo, que notre attention soit captée, vite

please

poaime :

ben je sais pas
hein ?
merde!

démerdez vous

3:33 PM  
Blogger jipis said...

poaime pour zhom :

je fais attention
hein
à ne pas me remplir de ridicule
quand je marche dans la rue
hein
au milieu des gens

3:36 PM  
Blogger jipis said...

john lennon était un petit crapaud, nan ?

(c'est pour me faire excuser)

mais bon, rendons nous donc à l'évidence, aussi, merde!!!

http://www.youtube.com/watch?v=Bcpbkswsi9Y

3:41 PM  
Anonymous jeanp said...

j'aurais dû aller acheter une bouteille cet aprem. j'ai regardé "pale rider" encore hier soir, j'aurais pas dû. ce sacré clint est décidément trop farpait pour moa.
20 centilitres qui restent d'y a deux jours, et ça donne juste envie de continuer plus loin, mais là, ça cale. t'as beau te dire que la bouteille pourrait sécréter elle-même sa vinasse si t'y penses très fort, ça marche pas.

1:34 PM  
Blogger msd said...

"explicite"

10:50 AM  
Blogger Zhom said...

Vous êtes bizarres. Mais ça me va, l'étant moi-même. Je n'écris plus beaucoup ici parce que je suis occupé. J'ai failli perdre mon gagne-pain, mon ordinateur a planté et j'ai passé des journées entières dans les bureaux de fonctionnaires pour ma carte soleil et mon passeport. I'LL BE BACK.

PS : Cher Anonyme Bermens (peut-être) Bermens, tu es évidemment invité à écrire ces mystérieuses tartines d'émotion. Moi ça me plait. À bientôt, gang de mogols. J'ai crissement besoin d'un break et d'écrire des VRAIES niaiseries.

2:24 PM  

Post a Comment

Links to this post:

Create a Link

<< Home