Friday, June 06, 2008

LE TÉMOIGNAGE VIBRANT # 96496


VIVRE EXISTE
Par Triton Basque


« Après un laps de cancer utérin du col, j’ai subi une dépression à mon âge qui se situe vers la quarantaine ou genre. Je ne savais plus où me mettre pour foncer de l’avant vers un futur d’avenir. Mais je voulais rentrer dans la vie avec les yeux de la tête et une bouche ouverte dans la largeur. J’ai désiré des fruits. Les fruits pour manger sont fous. J’ai fini par côtoyer un gourou magique, Sven «Sven » Yeats, qui m’a démontré des roches magiques un soir de nuit, avec des fruits fous. Le pouvoir des Gambas est insurmontable en calice. Grâce aux Gambas de Sven « Sven » Yeats, j’ai rencontré mon carrefour intérieur à forte raison. Mon aspect a changé monumentalement, ainsi que ma féminitude sexualisée à outrance. Ma contemplation des bulles cosmiques ne ressemble à personne, et je tolère ma vulve de Vénus comme Pierre, Jean, Jacques ou Sven « Sven » Yeats. L’orgasme féministe est obligé d’être accepté par le magnétisme préhistorien des Gambas de Sven « Sven » Yeats, sinon ce n’est pas ça. Merci pour vous et ça. Et répétez sans aucun arrêt jamais : Les Gambas de Sven « Sven » Yeats sont vraiment des roches.»
-Triton

Labels:

8 Comments:

Blogger Maphto said...

Zhom existe. Et c'est oui ! Pour ceci.

1:46 PM  
Blogger Mathieu said...

Est-ce qu'il s'agit là simplement d'un extrait où est-ce le contenu intégral de cet ouvrage ?

2:46 PM  
Blogger Zhom said...

Mathieu : J'ai rencontré madame Triton Basque en cherchat des vieilles gommes collées sous le siège dans une salle de cinéma. Elle m'a juré qu'elle était comme moi une "productrice de contenu." J'ai répliqué : "Hein?" Elle a répété : "Je suis une productrice de contenu." J'ai ajouté : "Quoi?" Elle est partie. Elle est revenue. Elle est repartie. Quelle affaire!

3:07 PM  
Anonymous Jean T. Qualité de Laine, fils said...

C'est trop ouf comment ça cafte ici. Vraiment nawak

6:11 AM  
Blogger Zhom said...

Alors dans ce cas, caftons! Oui mes amis, caftons tous ensemble pendant qu'il en est encore temps!

Autre expression mystérieuse et typiquement franco-française :

"Je pige que dalle."

J'ai mis du temps à comprendre. Pourquoi des dalles? Qui pige des dalles de toute façon? C'est un vieux métier oublié? Un art qui s'est perdu au tournant de l'ère industrielle? Il y avait des "pigeurs de dalles" au temps jadis? "Maurice Tranchessac, pigeur de dalles"

Anyway : Caftons n'importe quoi et ne pigeons aucune dalle, hostie!

-Jake D. Spottiswood III, Benson, Arizona.

9:25 AM  
Blogger Ostide Calisse said...

C'est simple: piger que dalle, c'est piger que couic.

Dalle et couic peuvent eux-même être remplacés par iota, néant, vide, zip, zilch, nada, nothing at all. C'est étonnant de voir à quel point «rien» peut avoir autant de synonymes.

5:03 AM  
Blogger Léo said...

Ma vulve de Vénus... ahaha !
Trop drôle ce blogue, je t'ai ajouté à mes favoris !

10:17 AM  
Blogger jo jaguar said...

Le gambas te branle!

2:53 PM  

Post a Comment

Links to this post:

Create a Link

<< Home