Wednesday, June 11, 2014

LE COURRIER DU SEXUAL

LE COURRIER DU SEXUAL (LOUISE)

Je suis un fan authentique de Louise Deschâtelets. Pour vrai! Je lis son courrier tous les jours dans le Journal de Montréal, avec un plaisir sincère et une curiosité sans cesse renouvelée. Notre équipe (alias Luigi XVI) a retrouvé cet échange étrange, inédit, totalement fake et créé par votre ami Zhom :

¨Bonne journée! Hier au soir, à la brunante, près d’une épouse moite et molle, et d’un bon verre de rouge bien arrosé, l’on a inséré une fève germée dans mon urètre. J’ai ressenti une sensation. Suis-je atteint de démence pure et simple?¨
-Robert-Luc Duplessis, 72 ans, champion de nage synchronisée dans le temps.

Réponse : Il n’y a aucun mal à introduire une fève germée dans l’urètre du pénis d’un homme si l’on en retire une sensation. La question étant : Est-ce une sensation agréable? Et la fève est-elle biologique? Trop de gens, en 2014, ne se posent aucune question sur absolument rien.


64 Comments:

Anonymous jp, fonctionnaire sous rémunéré said...

ton truc d'introduire une fève dans l'urêtre de quelqu'un, c'est impossible, car le sphincter inversé de la verge en soi, est muni d'un petit trou trop petit à la base (et de même pour le canal en découlant), afin que sa fonction d'origine ne lui permette d'envisager ne serait-ce que l'espoir que l'on y arrive un jour. ou alors...

8:31 AM  
Anonymous croûte au fromage (travailleur social) said...

le matérialisme nike la pensée simple...

8:33 AM  
Anonymous les lois de l'extase pharmaceutique said...

mon appartement suinte l'accumulation d'eaux souterraines se rematérialisant dans les murs sous forme de moisissure et de tapisserie décollée, que dois respirer quand il fait trop chaud dehors pour respirer mieux tout en n'aérant pas ma pièce de vie ?

8:36 AM  
Anonymous vieux stalinien aec expérience sale de lutte reconverti en faux-bouddha-pur-de-tout said...

ben continue à crever tranquillement en accumulant de nouvelles dettes tout en reniant l'existence de problèmes d'origine matérielle, mais sans te fouler la libido, ni pousser le son trop fort, la nuit.

et merci de ne pas me traiter de fils de pute en ramassant des papiers par-terre

8:40 AM  
Anonymous jp (manger-bouger) said...

j'emmerde les murs qui suintent
car ils asphyxient mes poumons
en faisant germer des maladies à même mes mucaires :

http://www.youtube.com/watch?v=-EAV4U7y7jA

8:55 AM  
Anonymous jp, révolutionnaire basané depuis qu'il prend le soleil en sarclant dans son jardin said...

je ne sais plus ce que je voulais dire.
pas grave.

de toute façon, je suis heureux
et c'est ça le prince-y-PAL

8:57 AM  
Anonymous nihiliste contre-révolutionnaire narquois said...

moi
je mange
mais je bouge pas

et j'attends de pourrir sur place

car vous sentez l'oeuf éclaté au soleil
sur un tapis inutile de verdure fraiche

yeah !

9:00 AM  
Anonymous jp, le petit garçon castré par les institutrices said...

et en plus
je pikole comme un trou sans jamais remuer le moindre petit doigt
grace aux thunes que vous versez à l'état qui m'exploite jusqu'à me rendre légume, grace à vos volontés communes d'oublier toujours que la première chose que l'on fait quand on va à l'école, c'est de pleurer en criant :

http://www.deezer.com/track/5703793

9:06 AM  
Anonymous analarchie said...

l'éducation natiAnale
mais chut
car il y a de la CONcurence
dans la commune d'à côté :

MONTAUT LES CRENEAUX

9:09 AM  
Anonymous pour le chatelain said...

pour helena blue :

tsé, j'tavais dit un jour que j'avais bien aimé "babel", le film de Alejandro González Iñárritu, mais en fait, aujourd'hui, je pense qu'il est de la merde, comme tous les films, non seulement parce que brad pitt joue dedans, mais surtout, parce que son thème d'origine est la culpabilisation de la liberté via le sexe (scène ou le petit marocain se masturbe en pensant à sa soeur, et qui est celui qui tire sur le bus à coup de fusil... etc...

bon, engros, ce film est de la merde, car il nous dit que la sexualité est sale, et que pourtant, ce qui est sale, c'est le fusil, mais tout en nous révélant à nous même, au fond, que le zizi serait un fusil, ce qui est à la fois vrai et faux :

http://www.youtube.com/watch?v=dYGsNE068xI

9:17 AM  
Anonymous los machinas dé pa dé plass pour tOUS = réflex-vidal said...

la morale est utile à l'établissement d'accords entre êtres vivants évoluant au sein d'une communauté, sous le soleil du renoncement au rut intrinsèque, mais pas forcément à autre chose, mais je me souviens encore parfois que je communiquais aec outa-choz que des machines...

9:21 AM  
Anonymous jp (mireille mathieu aec des anfants lui dégoulinant de sa chevelure-casque-mao said...

poème pour juliette rabbia :

c'est moi qui avais bue toute la plupart du fond de la petite bouteille de martini, à cannes
et après
on était allé à la plage
ou tu exhibais ton body du FN

mais moi
c'était pas toi que j'aimais en secret
ce soir là

(bien que tu restasses bien brave parfoua)

9:31 AM  
Anonymous adieu, petite grosse (oui, mais laquelle) said...

http://www.ina.fr/audio/P12192941

+

http://www.youtube.com/watch?v=lQ2q-nsiFSw&feature=kp

poème :

je ne me souviens plus assez de ma vie pour vous la raconter
car j'ai été isolé trop longtemps

mais de là à dire que je suis fini
y'a quand même une sacrée marge (simpson)

9:38 AM  
Anonymous shalom said...

une fois
la charpente jérôme m'ablessé (un petit peu) en me disant :

"tu sais, tu te crois intéressant, et que nous nous aimons, et tout ça, mais tout ça, c'est faux, car tu es nul pour moi, et j'ai des relations bien plus importantes que toi, au CNA, ou même, chez les docteurs qui m'inculquent des trucs ésotériques via ma non-reproduction selon ce que m'inspire le rejet de souffrance que m'inspire ma bite-douleur dont tu es responsable selon mon père qui décida à me faire adhérer à leur esclavage en son temps, mais depuis, j'ai décidé de TOUS vous dire :

" je suis là, et vous êtes de cons, mais moi, je ne veux pas vraiment réussir, mais j'ai été trafiqué par des engins qui m'obligent à obéir, et nous allons adopter un enfant pauvre afin que mon travail et ma peine ne servent pas à rien, même si je n'ai plus aucune confiance en la morale qui m'inspire les veine et la vie qui m'irrigue en invention toujours plus repoussée, car nous sommes l'élite, quand tu geins dans ton cul...

9:45 AM  
Anonymous jp, alcoolique chiant son verbe dans la machine, pour la non-postérité said...

les gens issus de la manipulation mentale ancestrale selon laquelle il faudrait se foutre des germes d'haricots plein le canal issu de l'orifice d'urêtre pour mieux comprendre le monde sont des espèces de gens "potentiels" qui s'imaginent, selon le monde vieux, tout en tantant de nous en inculquer de nouveaux, que nous renions, mais tout en nageant dedans... :

N

9:55 AM  
Anonymous merde lucide said...

je pense qu'en même temps, fourrer des haricots germants à même l'urêtre d'un pauvre gens, et tout ça, dans le but d'une prochaine performance, fut à la fois vain et créatif, car la création reste vainement créatrice, mais en même temps, c'est elle qui nous meut...

mais en même temps, mourir est bouger

9:59 AM  
Anonymous pour nadège luzar said...

y'aura jamais de paix tant qu'ils n'auront pas acceptée la mort, qui n'existe pas vraiment, mais intéressons nous plutôt aux mécanismes, ou plutôt, au bonheur :

http://www.youtube.com/watch?v=E5V2hjJ6kCg

10:03 AM  
Anonymous jp el lucidos said...

tsé, nadège luzar, quand patrice meignan te courait après durant nos longue voluptées de non-boire irriguées, et dans lesquelles il te disait tout le temps : "je t'aime, tu me fais mourir en ne m'acceptant pas", ben peut-être qu'il était sincère, mais bon, celle que j'amais par dessous rien, sur la plage, ben c'était...

mais ça, vous le saurez jamais :

http://www.youtube.com/watch?v=0BsUIbQTMZc

poème :

l'espace-temps et soi
ivre
déconnecté des souvenirs
notre mémoire
dish
indira te dira

10:12 AM  
Anonymous l'enculeur de tendresse said...

http://www.youtube.com/watch?v=ajySTcD4um4

10:15 AM  
Anonymous le mec dans la case said...

il ne sait pas qui nous sommes
hirfhirfhirf
huhuhu

10:18 AM  
Anonymous les porcs critiquent les petites victimes de leurs propres errances said...

http://www.youtube.com/watch?v=dR4nMlOQ5xY

10:27 AM  
Anonymous force inextinguible de la nostalgie de l'illusion (précaire) said...

http://www.youtube.com/watch?v=IRO9AyAwkc0

10:37 AM  
Anonymous trois macaques said...

http://www.youtube.com/watch?v=1Oysypp8g6k

10:49 AM  
Anonymous victimes par milliards, ignorant de la souffrance de merde, juste un exploit nul said...

http://www.youtube.com/watch?v=NtoVfsRFJ7I

10:51 AM  
Anonymous le mec qui aime le jazz, mais pas le blues said...

pour andré A :

http://www.youtube.com/watch?v=ytVww5r4Nk0

10:59 AM  
Anonymous vd said...

http://www.youtube.com/watch?v=bGAupVr1oks

11:01 AM  
Anonymous poubelle d'après le monde said...

http://www.youtube.com/watch?v=4kb9GeD7MLg

11:22 AM  
Anonymous Anonymous said...

http://www.youtube.com/watch?v=Iwuy4hHO3YQ

12:18 PM  
Anonymous pour lionel merdou said...

http://www.youtube.com/watch?v=2Z1WYkX_6tk

12:30 PM  
Anonymous jp said...

bertrand canta est un con

12:41 PM  
Anonymous jp said...

et un menteur

12:42 PM  
Anonymous j said...

http://www.youtube.com/watch?v=U2no4xBL-zc

12:45 PM  
Anonymous j said...

http://www.youtube.com/watch?v=_VDLTqwSbVE

12:55 PM  
Anonymous putoprobre said...

j'aime bien kevin coyne, car en plus, il ressemble à abel ferrara

6:11 PM  
Anonymous jp (autohypnose) YEAH said...

http://www.youtube.com/watch?v=f3g8WLjkVXk

6:18 PM  
Anonymous les témoignages recyclables said...

Y'en avait un qui ne voulait pas que j'aime Higelin. Parce qu'il voulait que je reste ce qu'il avait décidé pour moi que je serai. Selon le plan de merde. On s'écoutait penser, comme on jouait aux échecs. Il voyageait dans mon histoire. Je n'avais droit qu'à la défense. Il grimpait dans ma mémoire du futur, selon le plan de merde. Mais moi, je ne pouvais rien voir de là-bas, leurs visions. Non initié à leur science. « trop instable, imprévisible », non, toi, tu seras pas initié. T'as des dons, des facilités, même, mais chépas, y'a un truc en toi que je capte pas.
Pi l'autre me disait : « je te connais comme si je t'avais fait... » et « l'ironie, c'est pour les faibles. » puis, « on lit en toi comme dans un livre », il disait. Et je ne pouvais que répondre que je n'étais pas un livre, en le regardant bien en face, malgré qu'il était bien plus âgé que moi. Et alors, il haussait des sourcils. Et même, il souriait. Il devait bien aimer les petits « effrontés ».
Pi j'eus la nausée, et la honte. J'avais peur de perdre mon pantalon, trop large, devant tout le monde. Les tarés ne pensaient qu'à se bagarrer et à humilier les autres. Ils cherchaient tout le temps des embrouilles. Y'avait un magasin de boutons pas loin de l'aire d'attente des bus. Une nana sortait tout le temps pour nous dire de ne pas s’asseoir devant sa vitrine. Pi elle disait qu'elle n'aimait pas les gens comme moi. Et je ne comprenais toujours pas ce qu'ils avaient à toujours vouloir me reprocher qui j'étais sans jamais vraiment savoir. Alors, petit à petit, ils me « déformaient». Et j'avais de plus en plus envie de ne pas être avec eux.

6:22 PM  
Anonymous les revendeurs d'expérience said...

Des années avant, une fille s'était plainte que je l'avais regardée. Avec un regard « sale ». car je la trouvais jolie. Mais c'est ce qu'elle avait vu en moi, ou ce qu'elle en avait retiré en elle qui avait été « sale » ? plus tard, on blagua en disant qu'elle aurait dû devenir bonne sœur, mais ce n'était pas vraiment drôle. Et je n'aimais pas l'humour de mes potes à son égard. Et je leur disais. Et alors, ils me traitaient de pédé. Elle disait qu'elle ne pouvait plus faire ses devoirs depuis qu'elle avait croisé mon regard, et ça avait fait des affaires avec ses parents. Puis son frère m'avait invité à son anniversaire, en guise de réconciliation, et nous avions joué au foot sur sa pelouse. Mais là encore, ça avait dégénéré. Et je m'étais fait traité de « bougnoul » par un autre invité, et ce n'était pas la première fois que l'on me traitait de « bougnoul », mais je ne savais toujours pas ce que cela voulait dire. Pi le gamin m'avait traité de tapette, et d'enjuivé, et comme je ne répondais pas à son insulte, car je ne comprenais toujours pas de quoi ils parlaient, il m'avait collé la face contre la terre, et m'avait forcé à bouffer de l'herbe. Après quoi, il avait dit qu'il reviendrait me faire payer plus tard, car je n'avais pas voulu baisser les yeux devant lui quand il me l'eut demandé, alors que j'étais à genoux devant lui, et qu'il avait sorti sa bite en menaçant de me pisser dessus. Et ça, pour lui, c'était une insulte grave. Un affront, une histoire de vie ou de mort. Une histoire de sang. Et il avait dit : « baisse les yeux, ou je te pisse dessus », et j'avais répondu, « tu peux me pisser dessus, mais moi, je peux pas baisser les yeux ». il était plus fort que moi physiquement, mais je ne voulais pas baisser les yeux... et alors, le frère de la fille était intervenu pour nous séparer. Il avait dit que j'étais « courageux », quand même, mais moi, j'avais dit « courageux, mon cul, tout ça, c'est juste de la connerie, de l’orgueil et la preuve que nous ne sommes rien d'autre que des singes, en pire. », et alors, il avait eu l'air de ne pas comprendre, et avait réfléchi... nous étions des extra-terrestres, les uns pour les autres. Nous n'avions même pas dix ans. Et l'autre s'était senti encore insulté d'avoir été comparé à un animal. Et j'avais dit, « nous sommes des animaux, et nos comportements en sont la preuve », mais il avait eu l'air de ne pas comprendre. Alors j'étais parti. Des sorcières plein la tête.

6:23 PM  
Anonymous pu s'écoulant sur la banquise said...

bien des années plus tard, j'ai revu le gars qui m'avait menacé de me pisser dessus, et il était devenu ce que je lui avais prédit sur le moment, dans un instant de rage. Il avait des désirs de domination et de carrière ambitieuse à l'époque, qu'il m'avait exposées, et que j'avais méprisées. Et il m'avait dit « mais surtout, ne parle jamais de cela, et n'écrit jamais à ce sujet sur un ORDINATEUR, sans quoi, tu seras un JAUNE pour nous, et tu devras payer. Et je ne savais pas ce qu'était un JAUNE à l'époque, mais j'avais COMPRIS ce dont il voulait parler, mais je lui avais dit : « si nous en sommes rendu-là tous les deux, c'est parce que quelqu'un t'avait parlé de moi avant que nous nous rencontrions, alors nous sommes tous des JAUNES, mais il avait refusé d'admettre que ce fut le cas.
Et peut-être était-il sincère. Et son copain aussi. Mais les mots qu'il avait employé à mon égard venaient bien de quelque part. Et moi, je sentais bien qu'en moi, il y avait quelque chose de « sale », mais c'était peut-être aussi ça, être « faible ».

6:27 PM  
Anonymous las sorciéras said...

pi le prof me disait « …
mais je ne sais plus.
Si l'on avait dû écrire, retranscrire toutes les sorcières, on aurait « trahi ». la base des sorcières, c'était le silence après la parole, les secrets, et moi, j'étais le « chat ». et le gars qui m'avait tenu en sympathie un temps, aujourd'hui, semble indigné en me recroisant, et pourtant, dès le départ je lui avais dit : « chuis pas d'accord, car toutes vos théories reposent sur un mensonge. C'est ça la base de votre science, vous nagez en pleine illusion... et c'est cette illusion qui forge la « réalité » dans laquelle on évolue. et vous prétendez savoir, mais c'est un mensonge. La vraie « réalité », c'est celle du bizness. Et donc, vos leçons de morale ne tiennent pas debout. C'est juste que chacun doit assumer sa place, et se démerder comme il peut. Mais ne parlez ni de morale ni de respect. On s'arrange, c'est tout. Et si l'on a un minimum de « morale », on se tait. Mais si l'on reste « honnête », envers soi, alors, on sait bien au fond que tout cela ne tient pas debout. Et que même le silence est une forme de mensonge ». et alors, il sut que j'avais compris. Mais on dirait qu'on oubliait en permanence ce que l'on avait compris il y a bien longtemps déjà. Car il « faut » agir. Vivre.



« et moi, je serai pas devenu grand chose non plus, mais toi, tu auras vécues des choses qui auront remises en causes toutes tes illusions d'aujourd'hui, et quelque part, peut-être, tu seras devenu plus savant que moi, à ta manière... grâce à l'esprit de lutte qui t'anime aujourd'hui, et dont je suis dépourvu, mais que tu m'apprends, comme dans un échos de nous. Alors estime-toi chanceux, mon frère... »

6:28 PM  
Anonymous p ou m said...

« l'important n'est plus de GAGNER, mais de vivre. », disais-je, avant de retourner me branler dans ma chambre. « Et votre Front National ne passera jamais, car il est un organe du pouvoir en place, avec lequel ILS jouent. »

et le ciel était immense derrière nous, devant nous, et nous n'avions même plus conscience de son existence, l'appel de la liberté, car nous étions trop occupés à nous chier dessus entre nous, et que ça LES arrangeait bien...

et IL dit : « mais EUX, c'est TOI ???? », et je répondis : « Hahahahahahahaha ! Ménon ! C'est NOUS !!! », et je me dis que je mentais tout en disant la vérité.

Et alors IL dit : « tu es FOU »...



et aujourd'hui, j'ai été tellement « trafiqué » de partout sans jamais avoir le droit de rencontrer personne, que je me sens comme une île. Et que je suis devenu Albion. La séparée du continent. Terre sur laquelle l'on crée sans jamais être « en dehors ». c'est à dire, en toi comme tu serais en moi. Terre sans amour. Défrichée défricheuse. J'oublie peu à peu le fantôme de l'espoir du lien qui aurait pu nous unir, car mon propre maître est un gros handicapé de ce côté là, et qu'il m'a créé à son image . Malheureusement pour nous.

6:29 PM  
Anonymous le MEC qui prouve TOUT said...

Je te souhaite de trouver en l'autre
la révélation de ta propre fêlure
et la confiance
et le nid
auquel ils s'empresseront de venir foutre le feu
comme toujours

et si tu trouves la confiance
ou l'amour
ne serait-ce que deux secondes
dans le regard de l'autre
alors
estime-toi benni des dieux

et alors
vas t'en crever n'importe ou
sans savoir rien de plus
que le souvenir de ce flash
que tu garderas un temps en toi comme
une chose indiciblement effaçable
et si vite oubliée par le mouvement incessant du monde alentour qui te meut
qui veut et qui
fabrique cette démence à la chaîne
sur laquelle ils surfent
et dont tu restes l'une des vagues isolées
une planche soudée à tes pieds-de-mer
toi qui reste composé d'eau
à 70 pour cent
ce qui reste la proportion...

(rapport aux espaces émergés du globe terrestre selon la superficie calculée en fonction de l'englobage de la masse, 30%

Albert King & John Mayall « money lovin women ».



« si l'humanité venait à disparaître, les calamars ou les méduses seraient les espèces les plus aptes à venir remplacer l’hégémonie défunte de notre race à la surface de notre planète. Ou alors, certains insectes »... un savant d'obédience catholique du 20ème siècle, que l'on qualifia pompeusement de « visionnaire », un temps, car il marchait très souvent dans le désert, lui et ses lèvres sèches.

6:32 PM  
Anonymous puitre said...

et maintenant
je vais te bannir de mon existence
car tu es mon amour
et que je t'ai trouvé

mais comme j'ai été fabriqué pour te détruire
je préfère me casser loin de toi

mais c'est faux-cul

6:36 PM  
Anonymous jp (deviendre) said...

c'est pas que je veuilles te détruire
car
déjà
tu n'existes pas

ou alors
tu lis ça

mais alors
que suis-je pour toi ?

6:38 PM  
Anonymous impressionnant said...

http://www.youtube.com/watch?v=LAogbbcqh7Q

6:40 PM  
Anonymous moudr said...

ils atteindront
la notion du "pouvoir pour lui-même"

et la dépasseront
par orgueil
et c'est déjà arrivé
mébon

pi ils creuseront leur propre tombe
en trouvant
toujours
d'autres excuses

loi des civilisations
le rejet du désir initial
dans des formes inédites d'oubli :

création

6:52 PM  
Anonymous cratère said...

le mec qui ne vit pas avec les hommes
les voit mieux

ils sont en train de vivre
impossiblement

7:15 PM  
Anonymous jp dj said...

http://www.youtube.com/watch?v=VqJOsNMhIRo

7:17 PM  
Anonymous déversoir said...

http://www.youtube.com/watch?v=p5x71tgk-Vc

4:24 PM  
Anonymous jp (kestion à tiphanie, dont j'avais rencontré le mec près d'un petit bar vers 2000 et quelques, et qui l'avait rencontrée en lisant dans ma tête) said...

est-ce que j'ai encore du pouvoir, oupa ?

1:19 PM  
Anonymous jp et les nénés de nadège luzar said...

pour christophe villanueva :

http://www.dailymotion.com/video/xqow6_eagles-hotel-california_music

tsé ce qui les meut ? en apparence, on dirait qu'ils oeuvraient TOUS ensemble dans une même direction, en parfaite harmonie, mais en fait, c'est leur désir de surpasser l'autre de par leur propre force, individuellement, chacun, qui fait que le monument collectif s'irrige... c'est pas l'amour qui parle, mais la haine individuelle de chacun, qui irrige un monument de l'amour... notre haine personelle fabrique l'amour collectif, en grosse, koua...

l'analyse des forces en fonction (oupa)

3:04 PM  
Anonymous jp (message perso) said...

nadège luzar
j'espère que tes nénés recellent encore quelques petits tétons roses
comme des fleurs d'aspirations à garnements non encore flétris
et qui voudraient te téter
la rage au dent

et quelques désirs encore vivants de te trancher la chair à même la loi
comme pour pourfendre un mur de déjà-vu rébarbatif

sous la lune-moine...

3:13 PM  
Anonymous jp said...

l'amour, c'est quand le désir de meurtre originel intrinsèque se tasse en fonctions sociétales. en gros, c'est un reniement de soi, inspirant une certaine forme de création. une forme d'inversion du désir originel via la catharsis...

la création, c'est l'ombre de la mort.

expulsée.

3:27 PM  
Anonymous jp, con said...

http://www.youtube.com/watch?v=y_qM4ATsq_Y

4:31 PM  
Anonymous jp fitan said...

http://www.youtube.com/watch?v=s1fha1-0sDM

4:38 PM  
Anonymous sous-miss said...

j'emmerde la mort
car la mort est une forme de vie

et donc :

poème :

la solitude est une panoplie
mais ça reste tellement facile

et avec nos propres engouements
ils fabriqueront des unsines résidentielles

mais avec mon propre corps
je préfère encore les dénigrer

à leur somme

5:06 PM  
Anonymous chier un dernier coup (jp déguisé en anus) said...

c'est fini, l'aventure ayant duré jusqu'ici se termine à ce moment, à cet endroit, et tous les pourris auront droit à un savon gratuit qu'ils pourront manger, digérer et chier, mais biensur, en faisant des bulles!

3:12 AM  
Anonymous clotilde la der des ders said...

bravo, et merci.

3:13 AM  
Anonymous hey! bande d'enculés! said...

merde, chui_s pas allé arroser mon jardin, ce soir, et voilatipa que vers 23H40 de la nuit, la pluie se met à se déverser comme dieu, sur le sol rouillé par vos vieilles habitudes cramoisites, et que ça dure comme un don, ou un signe!! et que ça pleut, et que mes fenêtres ouvertes captent les variations magnétiques dutes à leurs oreilles ainsi texposées zoçons ???

2:51 PM  
Anonymous jp medou (invention) said...

http://www.youtube.com/watch?v=LA3oSBI5KN0

3:30 PM  
Anonymous désolé (chipsters said...

http://www.youtube.com/watch?v=uYE0nX60fqc

3:31 PM  
Anonymous faust said...

http://www.youtube.com/watch?v=jF-F2bW13fg

3:34 PM  
Anonymous je t'emmerde, car je suis dieu, et que je n'ai pas peur de tes menaces said...

http://www.youtube.com/watch?v=hNVmV3KtrSc&feature=kp

3:40 PM  
Anonymous jp l'enculé ^par les meubles said...

tant que tu cherches
la vérité
ou autre chose
comme le confort
ou juste" passer du temps entre vous
au delà

ben t'es qu'un con
juste paske tu cherches, bébé :

http://www.youtube.com/watch?v=oQBa2pTr9GU

4:01 PM  
Anonymous aucune confiance said...

http://www.youtube.com/watch?v=FJWKNcIfACw

4:10 PM  

Post a Comment

Links to this post:

Create a Link

<< Home