Saturday, August 22, 2009

COMMENT FAIRE QUELQUE CHOSE #1

Conseils pratiques : Comment faire quelque chose.

CI-DESSUS : LA PHOTOGRAPHIE DE QUELQU’UN QUI TIENT UNE ASSIETTE REMPLIE D’ÉPLUCHES LÉGUMIÈRES

Vous êtes fatigués? Éreintés? Êtes-vous simplement des calices de loosers? Voici quelques trucs facilement applicables qui vous permettront de FAIRE QUELQUE CHOSE.

1- Fondez un empire

Cela paraît difficile à première vue, voire impossible et farfelu. Pourtant il est possible de fonder un empire en trois jours grâce au kit BE-THE-BOSS qui contient un feuillet explicatif, une agrafe BE-THE-BOSS en simili cuir, la Bible, des armes de destruction massive, une photo du Colonel Sanders et des crayons de cire.

2- Explorez votre nez

Les gens du commun considèrent cet exercice comme une mauvaise habitude, un tic grossier ou une manie déplaisante. Pourtant, se décrotter le nez est une source inépuisable de surprises et de trouvailles. En fouillant mon nez, un soir de solitude, j’y ai retrouvé des documents précieux, un tableau inédit de Magritte et un vieil ami que je croyais mort et qui l’est effectivement.

3- Devenez pigiste culturel pour un média officiel et généralement respecté.

Ce métier est à la portée du premier venu. Il suffit d’avoir tout lu, tout vu, tout écouté et, bien sûr, de se prémunir d’une photo du colonel Sanders et de quelques crayons de cire. Aussi il faut accepter d’être payé comme un livreur de poulet frit.

4- Écossez des petits pois et classez après les minuscules épluchures par ordre de grandeur. Organisez des concours.


5- Déféquez sur des excréments

Vous allez dire « Ah! Non! Pas de l’humour scatologique! Quelle bassesse! » Je répondrai qu’au contraire il n’y a rien de plus divertissant et méditatif que de chier sur de la marde.

Labels:

11 Comments:

Anonymous Anonymous said...

Autre suggestion: Partez-vous un blogue qui dit n'importe quoi !
C'est amusant et ce n'est pas fatigant du tout !

9:52 AM  
Blogger RAINETTE said...

"Ya rien de plus beau que de chier dans l'eau pi d'voir flotter sa marde (c'est une chanson, dommage que je ne puisse te la chanter).

Merci pour ces leçons. On n'en sait jamais trop qui disent. Et avec raison, j'en conviens !

11:08 AM  
Anonymous plou said...

on ne dit pas 1 + 1, mais 2.

12:27 PM  
Blogger Bélître léopardé said...

J'aimerais remercier de mon profond en-dedans l'attitude de gentillesse émise par ce gentleman. Avant, je n'avais rien à faire; désormais et grâcieusement à l'aide bénévole de ce cher, j'ai à faire. Les moments de silences contemplatifs funèbres sont de la fin! Oh oui! Maintenant, des activités passionnantes vont occuper ma personne jadis si non-occupée. Encore cette fois, je remercie de manière aimablement l'auteur de ce que je me fais du plaisir à appeler "les quelques choses du plaisir".

7:14 PM  
Blogger Perrasite Premier said...

Le camping ! Il n'y a rien de pareil pour empiler la marde.

9:58 PM  
Anonymous Cantaloup masqué said...

Je suis heureuse. J'ai toujours dit que les crayons de cire faisaient sérieux... surtout en mariage avec leur tendre amie 'feuille-de-cartable' j'ai maintenant, enfin, quelqu'un qui les utilisent à leur juste valeur! ***Vote pour le quiz 'De quelle couleur de crayon de cire êtes-vous?' Ce à quoi je répondrai sûrement 'd)Boulevard St-Joseph' ce qui me donnera un profil du genre de l'étoffe d'un Président... surtout celui de ma soupe quand je l'ai dans le ventre... *soupir de contemplation* Dieu que je vous aime...

9:34 PM  
Blogger Zhom said...

Cantaloup : Je ne comprends rien de ce que tu racontes, mais on est ici pour dire n'importe quoi anyway!
J'adore l'idée d'un crayon de cire couleur Boulevard St-Joseph. Il faudrait d'ailleurs inventer des nouveaux mots pour nommer les couleurs. Bleu, vert, rouge, c'est dépassé...

11:26 PM  
Anonymous Cantaloup masqué said...

Zhom, c'est l'idée... les couleurs de peintures ont compris elles... tu peux maintenant avoir les murs couleur cornichon-en-décomposition-dans un pot-masson, neige-éternelle-au-sommet-de-la-montagne, douce-chèvre-incomprise-et-perplexe ou coucher-de-soleil-sur-l'orient... ce qui reviendrait à dire gris, blanc, gris-blanc et mauve(?!) au diable ces noms périmés et vive les malentendus, bris de contrat et de mariage reliés aux noms de couleurs ambigus!

8:11 AM  
Blogger Zhom said...

Mais gardons tout de même les deux classiques : Blanc-pâle et noir-foncé.

10:15 AM  
Anonymous INgoKhOUEn said...

jé pri dessus, l'été parti
passk'il mangé pas
faut en laissé, sinon c'est pas assé
aprè, il va voir dehors et c'est la catastrophe
il sé pa
lé gens de or, ils l'aime pas
il faut tout laissé

12:09 AM  
Blogger Zhom said...

On dirait du Denis Vanier écrit par un foetus. J'aime ça!

9:19 PM  

Post a Comment

Links to this post:

Create a Link

<< Home