DES APACHES ET DU SEL


Voici, pour rien, un autre de mes rêves idiots et sans intérêt.



Soir. Neige. Rue Lartigue.
Je marche tranquillement en direction de l’épicerie pour y acheter une boîte de sel. En chemin je croise une amie et lui fais part de mon projet :

« Je vais acheter du sel.
-Du sel? Mais il n’y a plus de sel à Montréal!
-Plus de sel à Montréal?
-Non, il n’y a plus de sel depuis les Apaches. »

Intrigué mais pressé, j’embrasse vitement mon amie et poursuis mon chemin, méditant sur cette étrange formule, « depuis les Apaches. ». À l’épicerie, j’apprends par le jeune homme derrière la caisse qu’il n’y a effectivement plus de sel à Montréal « à cause des Apaches. » Surgissent alors de nulle part une trentaine d’Amérindiens agressifs et bruyants, tomahawks à la main, apparemment prêts à tuer. Le caissier m’explique que ce ne sont que des comédiens, que nous sommes sur les lieux de tournage d’une série télévisée intitulée justement « Des Apaches et du sel. » Le caissier ajoute que cette série devait être diffusée l’an dernier mais que, faute de moyens, le tournage des dernières émissions a dû être remis à plus tard.

Un peu mêlé, je quitte l’épicerie. Mon amie, qui m’attendait devant la porte, me lance, hilare : « Je t’avais dit qu’il ne fallait pas coucher avec un rouge-gorge! »

À quoi je réponds, fâché : « Ah! Ça va faire, là! »

Fin du rêve


(Rêvé la nuit dernière vers 5h du matin.)

Comments

Maphto said…
Encore un tour du Grand Manitou. :-)
Anonymous said…
Je vais prendre mes apaches avec du sel s'il vous plaît.
Mathieu said…
C'est donc pour ça qu'ils étendent maintenant des apaches dans les rues de Montréal après une tempête de neige.

Je me demandais bien aussi ce qu'on avait fait de ces Amérindiens depuis leur génocide.

Un autre bon coup de l'administration Tremblay.
pHiLoGrApH said…
A présent, mieux vaut tourner l'Apache.
Kayou said…
Oui!
Je travaille pour "les médias écrits."

Sel Apache = C'est la page!

Merci sincèrement Philo, c'est une piste intéressante. Je vais y réfléchir! (Pour vrai, j'essaie d'analyser mes rêves.)

Tu devrais laisser des traces chez moi plus souvent!
Perrasite said…
Il ne manque que le chien Andalou dans ce rêve.
Philémon said…
Clairement, le décès prématuré de l'Indien Lakota t'a affecté (avec un certain retard. Question: si on utilise du poivre de cayenne sur un Apache full sel, ça nous donne?
Doparano said…
Réponse à ^Philemon...

Une nouvelle saveur de Chips Yum Yum?
Gomeux said…
Sur la rue Lartigue?
Je ne t'imaginais pas comme ça.
Marco said…
Attendez bien de voir la télésérie "Les Apaches, la vraie histoire". Bientôt sur vos écrans.
Mathieu said…
et sur grand écran aussi...

Les Apaches ne sont pas des montagnes : Le Film
Philémon said…
Ca y est, j'ai le ver d'oreille "tourne l'Apache" dans la tête. Merci Nathalie et Réné.
Daniel Rondeau said…
D'ailleurs, les Apaches ne sont-ils pas les premiers habitants du condiment?
Mek said…
Clairement, tu te sens sexuellement menacé par un alpiniste, un cuisinier, ou un auteur d'origine aborigène. Suffit de trouver lequel et de lui envoyer un gros chèque, ce qui annihilera sa domination dans l'économie sexuelle de ton imaginaire.

Popular posts from this blog

LES HOSTIES D'AFFAIRES PLATES #2

LE TÉMOIGNAGE VIBRANT 87978.8

VOLET PÉDAGOGUE numéro 36893