LE MONDE DE LA VIE # 1


LE MONDE DE LA VIE
Par Rupinder Azaad


Ah! Un peu de nouveauté! La nouvelle rubrique de Rupinder Azaad, l'homme qui « a. »

TA GRILLE
"Bonjour. Je suis Rupinder Azaad, l'homme qui « a », et je suis ici pour te parler du monde de la vie. Commençons l'inventaire par « ta grille. » Tu aimes ta grille. Elle t'est utile. Tu ne penses pas souvent à ta grille. Elle est en quelque sorte acquise. Tu me diras : « Mais de quelle grille parles-tu? » Je te répondrai : « Je te parle de cette grille-là. » Oui, cette grille-là. Et tu comprendras. Tu sauras. Au fond de ton âme, devenu écran, sera projetée l'image mentale de ta grille, de cette grille-là. Mais tu poseras alors la question : « J'ai plusieurs grilles, est-ce bien de celle-là qu'il s'agit? » Qu'importe, te répondrai-je. Qu'importe la grille de tes grilles que tu feras venir à ton esprit, elle sera de toute façon cette grille-là. Il en va ainsi de n'importe quelle hostie d'affaire dans ce crisse de monde. La semaine prochaine, je parlerai de ton cancer."

Comments

Anne Archet said…
Moralité: si tu te fais trop griller, un jour tu auras le cancer.
Je suis grillé.

le grillon
Et ma chimio m'écoeure.

la grillette
Carl said…
La fin du texte est très bonne.
Kayou said…
J'ai tout de suite aimé ce portrait photographique, trouvé par hasard en cherchant Dieu sait quoi. L'espèce de protubérance chevelue -cet étrange bulbe sur la coiffure- aura spontanément attiré mon oeil. Dans la vie, j'aime ce qui dépasse. Ce qui dépasse, c'est l'au-delà.
Kayou said…
(quant à "la grille", j'étais fatigué d'entendre l'expression "ma grille de valeurs." Je suis aussi fatigué depuis des années du "Plan humain" et du "niveau émotif." Les gens parlent de choses essentielles comme s'ils parlaient d'un four.)
Philo de marde said…
Les gens sont des fours. Où est l'oiseau-mouche?
Kayou said…
Philo de marde : Il faudra demander à Rupinder Azaad, l'homme qui "a". J'ignore absolument ce qu'il "a", mais il l'"a". Sans doute l'avons-nous tous. Voici un conseil général : Ayez.
Kayou said…
(ayez, parce que "être", c'est out.)
Philo de marde said…
Je rêve que le latin devienne la langue unique et que les feux de bois soient le nec plus ultra de la modernité, avec les bûcherons évidemment. ABATS LES FOURS! Adieu.
Carl said…
Sur le plan humain, rien à redire. Sinon: Oulalah.
Adios
(Carl)
Anonymous said…
full chi(t)LL

http://www.youtube.com/watch?v=MQ7CYeprqnU

propagande pour les cervos futurs :

VOUS N'ETES PAS LIBRES, ne croyez même pas en vous même.

-papa ?
-ouai?
-c'est quoi ça?
-je vais marcher, capte leu par toa maime. sombre Con.

et la race supérieure fut sauvegardée en tabernacle.
Anonymous said…
message pour Anne Archet :

"-(Rires) Tu pues. Je pense que ton âme est pourrie."

(Ton Quan Ngoc)

stay tuned :

http://www.youtube.com/watch?v=McNnhM3BynU

1 juin 2012 14:35
Carl said…
Est-il possible d'inhumer un inhumain?
Kayou said…
Je n'avais même pas pris connaissance de ce blog improvisé, qui ne servira à rien, mais qui fait chaleur à son zhom. http://helpingzhom.blogspot.ca/
Kayou said…
Je n'avais même pas pris connaissance de ce blog improvisé, qui ne servira à rien, mais qui fait chaleur à son zhom. http://helpingzhom.blogspot.ca/
Kayou said…
??? Et pourquoi pas trois fois?
jp le messerschmitt 262 et demi said…
pour me faire paradonner (comme marat-dona, ou alice (+1"n")) par Anne La Rouge Carquois D'oie d'avouar cité Ton Quan Ngoc à mauvais escient l'Ötre souar sur la touale, alors que j'étais sous influence électro-encéphallique :

http://www.youtube.com/watch?v=MYvU_tChDHM

ADIEU, CHEVEU! (et demi)
jp graziani said…
et pour Jasminasse Martinopovitch Della Gazouilladnovna-Rüpter, dite "La Vârdâtre" aussi, avec toutes mes quantiliquouifractions-pauvrizoires :

http://www.youtube.com/watch?v=KQr6m2l2J-Y&feature=related

(y'a du GANGos sur la coardalynche, boardhell!! pire que dans une peiture de "L'AUTRE"...)
Anne Archet said…
Z: Il restera un témoignage éternel de ma tendance à vouloir aider mon prochain.

Popular posts from this blog

LE LIVRE DU DIMANCHE DU LUNDI

LA RUBRIQUE DU LIVRE DU MARDI DE L'AN 2016