INTERMÈDE # 4 (oui, encore.)

Le peuple, la plèbe, enfin le vaste public, et même certains chroniqueurs mondains habituellement dédaigneux, embrassent les Têtes à claques. Cet engouement général et spontané échappe à l’analyse et défie la critique. Je veux devenir célèbre demain. Aussi ai-je décidé, au risque d’être pourchassé par des meutes d’avocats pour « viol du droit d’auteur », de voler et reprendre pour moi le nom et la formule des Têtes à claques. Voici le « démo » de mon projet. Après, je vais passer à autre chose parce que je m’en calice.

Comments

Lyne-la-lune said…
euh... ouin... Peut-être devrais-tu insérer à quelque part la phrase "Move your body". Ce serait winner.
Daniel Rondeau said…
Une oeuvre à mi-chemin entre "La tentation d'exister" et "De l'inconvéniant d'être né". J'adore.

Popular posts from this blog

PAS GRAVE (TON MAGAZINE RELATIVISTE)

LA RUBRIQUE DU LIVRE DU MARDI DE L'AN 2016